Roller Bulls

  • Les Roller Bulls ou le handibasket

     Echarpe.jpg

    Le basket-ball en fauteuil roulant

    C’est en suivant les Roller Bulls et au travers de ces quelques lignes, que nous allons essayer de mieux faire connaissance avec le handibasket, sport pratiqué par des personnes handicapées, qui parfois atteint vraiment le très haut niveau.

    Introduit pour la première fois en 1960 aux Jeux Paralympiques de Rome, le basket-ball en chaise est un sport d’équipe populaire et spectaculaire pratiqué dans le monde entier, tant par les hommes que par les femmes.

    Spectaculaire, il l’est, notamment par l’engagement physique dont font preuve les protagonistes qui sont très loin de se ménager non seulement en match mais aussi à l’entraînement comme on a pu le constater en suivant les séances des Roller Bulls au hall omnisports de Trooz.

    Pour le profane ou pour celui qui voit pour la première fois un match de handibasket, il est tout d’abord étonné, voire très surpris pour ne pas dire effrayé puis…admiratif devant l’enthousiasme et l’engagement physique développés par ces sportifs.

    Assez proche du basket habituel, quelques règles diffèrent bien évidemment par rapport au fauteuil roulant et à son utilisation.

    Par exemple, sans entrer dans les détails trop techniques, notons qu’un joueur ne peut faire tourner les roues que deux fois au maximum lorsque celui-ci est en possession de la balle. Le non-respect de cette règle équivaut à une faute de marche dans le basket traditionnel.

    La classification des joueurs

    Un élément de base du handibasket est la classification des joueurs.

    Celle-ci est établie par rapport à leurs capacités fonctionnelles et  a pour but de permettre la compétition à chance plus ou moins égale pour des personnes dont la déficience n’est jamais tout à fait équivalente.

    Cette classification est basée sur des tests sportifs spécifiques tels le lancer, le rebond et le dribble.

    Huit classes (de 1.0 à 4.5) sont à distinguer.

    Un chiffre élevé révèle de meilleures capacités chez l’athlète et une déficience moteur moindre.

    Partant de ces considérations, un nombre maximum de points (14,5) est autorisé lors de la constitution d’une équipe, ceci en totalisant les « cotes » des différents éléments de l’équipe, ce qui permet d’opposer des équipes de force plus ou moins similaire.

    Qui plus est, cette méthode favorise l’intégration d’athlètes atteints d’un handicap sérieux dans un groupe. Finalement, ce sport est très proche du basket, si ce n’est que du fait de la classification découle la difficulté d’arriver à ce que les cinq joueurs ne dépassent pas 14,5 points sous peine de sanction pour une faute technique.

    La feuille de match

    Pour illustrer cet article, vous trouverez ci-après une copie de la feuille du match qui a opposé les Roller Bulls au Rolling Chocolate Heidfelberg.

    Les joueurs sont inscrits avec, entre parenthèses, la classification établie suite à leur handicap. Pendant le match, le coach ne peut dépasser un total de 14,5 points pour le « cinq » aligné.

    fm rb 2014 01 01 .jpg

    fm 2014 01 01 .jpg

    En Bundesliga

    Au niveau national, une dizaine de formations évoluent en Belgique mais, l’équipe-phare de la région, les Roller Bulls de Saint-Vith, participe au championnat allemand.

    Les Roller Bulls ont été créés à Liège en 1992, s’entraînent le jeudi à Trooz, jouent leurs matches à domicile dans la magnifique salle de Saint-Vith et parcourent l’Allemagne pour y disputer un championnat qui les oppose à de véritables professionnels.

    En bundesliga.jpg

    à Saint-Vith, ils sont régulièrement suivis par un public fidèle de 4 à 500 supporters qui mettent une ambiance de feu, comme vous pouvez le constater dans la vidéo de leur victoire face à Heidelberg ce 4 janvier 2014 :

     

    Nous reviendrons bien évidemment régulièrement sur le parcours de ces sportifs de haut niveau mais, dans l’attente, si vous désirez retrouver tous les articles déjà publiés à leur sujet sur ce blog Sudinfo de Trooz, il vous suffit de cliquer sur la catégorie ROLLER BULLS, ci-contre.

    L'équipe

    Vous présenter ci-après l'effectif qui compose cette équipe d'exception, c'est aussi leur rendre hommage.

    N'hésitez pas à venir admirer cette formation qui est composée de joueurs germanophones, francophones et néerlandophones. 

    Bader_Samit_ce649dca02.jpg

    Bader Sam

    Bernal_Juan_baea6d733d.jpg

    Bernal Juan

    Boterberg_Lorenzo_f377573727.jpg

    Boterberg Lorenzo

    Fievet_Arthur_01_d26e37a707.jpg

    Fievet Arthur

    Huylebroek_Ralph_01_4f419430ec.jpg

    Huylebroek Ralph

    Minten_Philippe_8ef2e2d450.jpg

    Minten Philippe

    Moujoud_Mounir_7b33e1991b.jpg

    Moujoud Mounir

    Paasch_Christoph_44cd735641.jpg

    Paasch Christoph

    Nicoll_Sandro_8b7e101e20.jpg

    Nicoll Sandro

    Penalver_Antonio_7705fdae71.jpg

    Penalver Antonio

    VanHoucke_Christoph_01_fbdd676860.jpg

    Van Houcke Christoph

    Veithen_Stefan_393ebde530.jpg

    Veithen Stefan 

    Suivez aussi les Roller Bulls sur leur site 

     

  • Roller Bulls Résultats, classement, calendrier

    2014 01 04 017.jpg

    Roller Bulls - Hanovre 73 - 65

    Rolling Chocolate Heidelberg - Roller Bulls 75 - 60

    LahnDill - Roller Bulls 93 -25

    Roller Bulls - Zwickau 54 - 73

    Hamburg - Roller Bulls 74 - 57

    Roller Bulls - Köln 74 - 65

    öttinger - Roller Bulls 75 - 49

    Roller Bulls - Trier Dolphins 55 - 90

    Mainhatten Skywheelers - Roller Bulls 67 - 73

    Hanovre - Roller Bulls 60 -64

    Roller Bulls - Rolling Chocolate Heidelberg 71 - 55 

    Classement

    1 Lahn Dill                               10 m 20 pts

    Öttinger                               10 m  14 pts

    3 Zwickau                                10 m  14 pts

    4 Trier Dolphins                        10 m  12 pts 

    5 Mainhatten Skywheelers          10 m   10 pts

    6 Hamburg                                10 m   10 pts

    7 Roller Bulls                             11 m   10 pts

    8 Köln                                      10 m   8 pts

    9 Rolling Chocolate Heidelberg    11 m   4 pts

    10 Hanovre                             10 m   0 pt

    Matches à jouer

    Roller Bulls - RSV LahnDill                       Dimanche 12.01.2014     14h00
    RSC Zwickau - Roller Bulls                       Dimanche 19.01.2014    13h30 
    Roller Bulls - HSV Hamburg                     Samedi 25.01.2014        19h30
    Köln 99ers - Roller Bulls                          Samedi 01.02.2014        16h30
    Roller Bulls - Öttinger RSB                       Samedi 08.02.2014        19h30
    Dolphins Trier - Roller Bulls                      Samedi 15.02.2014        19h30
    Roller Bulls - Mainhatten Skywheelers        Samedi 22.02.2014        19h30

    2014 01 04 122.jpg


  • Contraste...

    Roller Bulls VS Rolling Chocolate Heidelberg

    La joie des vainqueurs et la déception bien compréhensible des perdants.


    2014 01 04 341.jpg

    2014 01 04 340.jpg


  • Roller Bulls VS Heidelberg (II)

    2014 01 04 085.jpg

    Vous avez dit "acharné" ?

    Qui a gagné ?

    En attendant le reportage complet, découvrez les trois dernières minutes de cette rencontre hors du commun.

    2014 01 04 032bis.jpgDe la sorte, vous verrez qui est sorti vainqueur !

    Au match-aller, Heidelberg l'avait emporté par 75-60. Non seulement les Roller Bulls devaient l'emporter mais encore par un écart supérieur aux 15 points du match-aller pour rester devant leur adversaire en cas d'égalité au classement. Autant dire : "Mission impossible".

    Voyez ci-dessous s'ils ont accompli l'exploit :

    Ouiii, ils l'ont fait

    71 - 55


  • Roller Bulls VS Heidelberg (III) Vidéo

    71 - 55 

     2014 01 04 168bis.jpg

    Les Roller Bulls ont remporté tous les quarts temps de ce match capital pour le maintien en Bundesliga

    1          19-16             19-16

    2          15-13             34-29

    3          17-16             51-45

    4          20-10             71-55

    Ont pris part à la rencontre pour l’équipe des Roller Bulls : 4 Christoph Van Houcke, 5 Mounir Moujoud, 6 Philippe Minten, 7 Stefan Veiten, 8 Lorenzo Boterberg, 9 Juan Bernal, 10 Sandro Nicoll, 11 Christoph Paasch, 12 Arthur Fievet, 13 Saadi Jemaa, 14 Ralph Huylebroek, 15 Samir Bader, 16 Antonio Penalver.

    Cet équipe de handibasket qui évolue sous le nom de Roller Bulls joue ses matches de championnat à Saint-Vith mais s'entraîne tous les jeudis en la salle omnisports de Trooz. 

    Cette formation est composée de joueurs germanophones, néerlandophones et francophones. Elle est soutenue par un incroyable public qui sait mettre le feu aux poudres et porter ses joueurs vers la victoire. Qui plus est, les fans ont créé et offert une chanson à leur équipe.

    Ces sportifs de haut niveau méritent à coup sûr d'être suivis.

    Ci-après quelques images vidéo d'un match où on ne s'est pas vraiment fait de cadeaux...

    2014 01 04 174bis.jpg

    2014 01 04 240bis.jpg


  • Roller Bulls VS Heidelberg (IV)

     

    2014 01 04 062.jpg

    Une victoire méritée qui les rapproche du sauvetage en Bundesliga

    Roller Bulls – Heidelberg 71-55

    C’est dans leur salle de Saint-Vith que les Roller Bulls, qui s’entraînent dans la salle omnisports de Trooz le jeudi, accueillaient ce samedi la formation des Rolling Chocolate d’Heidelberg pour le second tour de la saison de handibasket en Bundesliga.

    Les Roller Bulls qui évoluent dans cette série de haut niveau du championnat allemand, étaient classés en 8ème position sur 10 et comptaient quatre points d’avance sur Heidelberg avant le match. Sachant qu’il y a deux descendants, la victoire était non seulement impérative mais encore, convenait-il de l’emporter par au moins 16 points d’écart. En effet, en cas d’égalité lors du classement final, les rencontres aller-retour entrent en ligne de compte. Or, il faut savoir qu’au match-aller, nos représentants avaient subi une sévère défaite sur le score de 75-60, soit 15 points d’écart. La mission s’avérait donc plus que délicate, voire impossible. Et pourtant, ils ont accompli l’exploit. Oui, les Roller Bulls ont remporté cette rencontre capitale sur le score de 71 à 55, soit avec 16 points d’écart. Dans une ambiance de folie, au son rythmé des tambours et devant plus de 500 spectateurs enthousiastes et déchaînés, cette équipe composée de germanophones, de francophones et de néerlandophones a dompté son adversaire allemand.

    Et pourtant, tout n’avait pas bien commencé pour nos joueurs qui ont été menés dans le premier quart-temps jusqu’à la 8ème minute. C’est à cet instant qu’ils ont pris pour la première fois l’avantage sur le score de 16-15, le premier quart s’achevant sur un indécis 19-16. Dans la foulée, nos Roller Bulls atteignaient la pause sur un prometteur 34-29 puis 51-45, à l’issue du troisième quart. L’expérience allait parler sur la fin car, portés et survoltés par leur public, les Roller Bulls scellaient le score sur un 71-55 inespéré avant le début des hostilités.

    Cette victoire rejette Heidelberg à 6 unités. Ils ont ainsi accompli un grand pas vers le sauvetage ce qui serait particulièrement remarquable pour ces amateurs qui évoluent en Bundesliga où ils sont amenés à affronter de véritables professionnels dans certaines équipes qui tutoient le sommet européen, voire mondial.    

    Boemer Edgard .jpg« Heidelberg a présenté une équipe très jeune et talentueuse mais c’est notre expérience qui a parlé », témoignait Edgard Boemer, un secrétaire on ne peut plus heureux. « Hanovre qui n’a encore aucun point est déjà condamné. Cette victoire devrait assurer notre maintien mais il faut rester vigilant. »

    De son côté, le capitaine Juan Bernal Bernal Juan 2014 01 04 415.jpgsavourait « On en voulait plus qu’eux et on les a pris très au sérieux. Toute l’équipe s’est bien battue, soutenue par un public incroyable mais fair-play. Au match-aller, parce qu’ils alignent de très jeunes éléments, nous les avions un peu pris de haut. On a retenu la leçon, ce qui nous a souri. La semaine prochaine, nous recevons les leaders de Lahn-Dill qui ont été champions du monde et champions d’Europe. C’est vraiment un autre monde… »

    coach.jpgEt l’entraîneur Stefan Veithen de conclure : « C’était un match nerveux de part et d’autre, émaillé de beaucoup de mauvaises décisions des arbitres allemands mais des deux côtés. Heidelberg a une équipe très jeune qui a peut-être été impressionnée sur la fin par l’enthousiasme dans les gradins. »

    De fait, ce merveilleux public de Saint-Vith a joué un rôle prépondérant quant à l’issue de ce match qui a régalé les amateurs de joutes sportives disputées sans la moindre concession. Ces joueurs sont allés jusqu’au bout d’eux-mêmes, comme ça, pour le plaisir d’assumer leur sport de haut niveau.  

    2014 01 04 369.jpg

    Photos ici et

  • Roller Bulls VS Heidelberg (I)

    2014 01 04 089.jpg

    Les Roller Bulls de Saint-Vith (qui s'entraînent le jeudi au hall omnisports de Trooz) jouaient ce samedi à 19h30 un match capital pour éviter une des deux dernières places descendantes en Bundesliga contre leur concurrent le plus direct, à savoir la redoutable formation des Rolling Chocolate d'Heidelberg.

    Compte-rendu de ce match disputé à Saint-Vith devant plus de 500 personnes passionnées et déchaînées, photos, interviews et vidéo en préparation...

    Très bientôt sur cet espace de communication et d'information...

    Ce fut un combat sans concession, sans pitié.

    2014 01 04 087.jpg

    2014 01 04 080.jpg

    Quelques photos prises avant le match sont sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

    ...à suivre 

     

  • L'entraînement des Roller Bulls

    TeamBulls_2013_2014.jpg

    Comme promis, vous trouverez ci-après quelques images de l'entraînement des Roller Bulls à Trooz ce jeudi 19 décembre 2013.

    Ils préparent une rencontre de Bundesliga très importante le 4 janvier, dans leurs installations de Saint-Vith.

    Ils s'entraînent tous les jeudis au hall omnisports de Trooz.

    Faisons connaissance avec le basket-ball en fauteuil roulant

    C’est en 1960 que ce sport a été introduit pour la première fois aux Jeux Paralympiques de Rome. Le basket-ball en chaise est un sport d’équipe populaire et spectaculaire qui est pratiqué dans le monde entier, tant par les hommes que par les femmes. Il est proche du basket habituel si ce n’est que quelques règles diffèrent, par rapport bien sûr notamment au fauteuil roulant et à son utilisation. C’est ainsi, à titre d’exemple, qu’un joueur ne peut faire tourner les roues que deux fois au maximum lorsqu’il est en possession de la balle. Le non-respect de cette règle équivaut à une faute de marche dans le basket traditionnel. En outre, une classification des joueurs est établie par rapport à leurs capacités fonctionnelles. Celle-ci a pour but de permettre la compétition à chance plus ou moins égale pour des personnes dont la déficience n’est jamais tout à fait équivalente. Cette classification est basée sur des tests sportifs spécifiques tels le lancer, le rebond et le dribble. Huit classes (de 1.0 à 4.5) sont à distinguer. Un chiffre élevé révèle de meilleures capacités chez l’athlète et une déficience moteur moindre. Partant de ces considérations, un nombre maximum de points (14,5) est autorisé lors de la constitution d’une équipe, ceci en totalisant les « cotes » des différents éléments de l’équipe, ce qui permet d’opposer des équipes de force plus ou moins similaire. Qui plus est, cette méthode favorise l’intégration d’athlètes atteints d’un handicap sérieux dans un groupe. Finalement, ce sport est très proche du basket, si ce n’est que du fait de la classification découle la difficulté d’arriver à ce que les cinq joueurs ne dépassent pas 14,5 points sous peine de sanction pour une faute technique.

    roll 1.jpg

     

  • Juan Bernal...un des Roller Bulls

    En chaise roulante mais sportifs de haut niveau

    Les Roller Bulls

    Si au niveau national, une dizaine de formations évoluent en Belgique, l’équipe-phare de la région, les Roller Bulls de Saint-Vith, s’entraîne tous les jeudis au hall omnisports de Trooz. 

    2013 12 19 349.jpg

    « Les Roller Bulls ont été créés à Liège en 1992 », nous explique Juan Bernal, la capitaine emblématique de la formation. « Nous jouions dans les locaux de l’Athénée de Jupille et nous avons été plusieurs fois sacrés champions de Belgique. Bruges et Liège voguaient alors  sur le haut du pavé et dominaient la compétition nationale. » Quand on lui demande pourquoi les Roller Bulls ont émigré à Saint-Vith, sa réponse se veut limpide. « Il y avait peu d’engouement pour ce sport à Liège, ce qui peut se comprendre vu les nombreuses activités générée par cette ville. Or, chez nous, trois joueurs provenant de la région germanophone amenaient pas mal de public. Nous avons alors décidé de tenter l’aventure à Saint-Vith. C’est ainsi qu’après avoir encore évolué dans un premier temps en Belgique, depuis 4-5 ans, les Roller Bulls ont intégré le championnat de la Bundesliga. Cette première division allemande est d’un niveau assez relevé. Il faut savoir que sur dix équipes, il y en a six qui alignent de vrais professionnels avec, notamment des Américains et des Canadiens. »

    C’est sans doute pour cela que ces sportifs s’entraînent de façon relativement intense. « De fait », poursuit Juan. « Notre sport nécessite beaucoup de physique par rapport au basket valide. Les membres supérieurs utilisés pour la propulsion de la chaise sont évidemment fort sollicités et, comme dans tout sport, la compétition commence à l’entraînement, tout d’abord pour gagner sa place dans l’équipe, il est impératif de se préparer. Ensuite, il est nécessaire d’augmenter notre niveau pour faire bonne figure en Bundesliga même s’il n’est jamais évident de comparer des joueurs qui s’entraînent deux fois par semaine avec les pros qui le font deux fois par jour. » 

    Ce qui n’empêche pas les Roller Bulls d’évoluer régulièrement à Saint-Vith devant 4 à 500 personnes.  « En Belgique il y a plusieurs clubs amateurs qui jouent en récréatif tandis que pour ce qui est de la compétition, ils ne sont plus que quatre, d’où notre choix », explique encore le capitaine. « Notre club se compose actuellement de quatre joueurs en provenance des environs de Gand, deux des régions de Charleroi et de Liège ainsi qu’un joueur de  Willebroek et deux germanophones. » Il s’agit là d’une vraie équipe nationale dont les Roller Bulls sont d’ailleurs fournisseurs à plus de 70%. « Les Roller Bulls ont participé en septembre à la dix-septième édition du renommé Tournoi de Saint-Ouen mais nous avons été battus en finale par le CS Meaux qui détient le challenge depuis trois années consécutives », sourit encore Juan avant de nous livrer quelques détails plus personnels relatifs notamment au recrutement. « Je suis bandagiste et je rencontre beaucoup de monde sur mon lieu de travail, les hôpitaux. J’en arrive donc à côtoyer des gens qui ont été sportifs. Quelqu’un qui l’a été le reste, même s’il a eu un accident. Les gens qui viennent voir la première fois sont un peu étonnés mais, de fil en aiguille, certains en arrivent à intégrer le groupe, ce qui est aussi une forme de victoire. »

    Et, c’est dans un grand sourire que Juan Bernal ajoute quelques considérations. « Vous savez, quand nous sommes en match, nous ne nous ménageons pas. Si un joueur tombe par exemple, le jeu continue sauf si le ballon revient vers lui. En cours de partie, on a droit à deux poussées puis on doit dribbler, c’est tout à fait comme les pas chez les valides. Un adversaire peut aussi être bloqué avec la chaise et quand les chaises se frottent l’une contre l’autre, c’est un peu comme épaule contre épaule au football. » Nous vous le disions, un vrai sport de haut niveau. 

    2013 12 19 253.jpg

    2013 12 19 264.jpg


  • Les Roller Bulls à l'entraînement

    2013 12 19 367.jpg

    Les Roller Bulls de Saint-Vith étaient à l'entraînement ce jeudi au hall omnisports de Trooz.

    Ils préparent avec leur motivation habituelle la rencontre très importante du championnat de Bundesliga qu'ils livreront le 4 janvier prochain contre Heideberg.

    2013 12 19 328.jpg

    2013 12 19 268.jpg

    Pour retrouver les autres articles déjà publiés, il vous suffit d'introduire Roller Bulls dans la fonction RECHERCHER.

    video3.jpgDes images de cet entraînement sont en préparation, dans l'attente, n'hésitez pas à revoir la vidéo précédente ci-dessous

  • Les Roller Bulls, ça voyage

    TeamBulls_2013_2014.jpgUne page consacrée aux Roller Bulls de Saint-Vith mais qui s'entraînent tous les jeudis au hall omnisports de Trooz a été publiée dans La Meuse Liège ce jeudi.

    Ces sportifs de haut niveau ont intégré le championnat de handibasket très relevé de la Bundesliga.

    Comme l'indique la carte ci-dessous, ils sont régulièrement amenés à effectuer de très longs déplacements pour pratiquer leur sport favori.

    Chapeau et respect.

    En bundesliga.jpg 2013 11 28 Roller Bulls 2.jpg

  • Les Roller Bulls de Saint-Vith (3) vidéo

    Bernal_Juan_baea6d733d.jpgQuelques images de l'entraînement de l'équipe des Roller Bulls (Taureaux roulants) de Saint-Vith accompagnées de quelques minutes d'entretien avec le valeureux capitaine de l'équipe, Juan Bernal.

    Nous reviendrons bien entendu sur ces athlètes d'exception qui pratiquent leur sport avec conviction et motivation.

    Tous les jeudis, ils s'adonnent à deux heures d'un entraînement parfois très physique au hall omnisports de Trooz. Rien que l'engagement qu'ils mettent dans leur quête du gain du point vaut le détour tout comme l'utilisation de leur fauteuil pour bloquer l'adversaire. 

    Nous y reviendrons, notamment dans un article "papier" qui est en préparation pour La Meuse-Liège. Nous y décortiquerons les règles essentielles de ce sport et retracerons le parcours de ces Roller Bulls dont l'histoire a commencé à Liège avant de prendre la route de Saint-Vith...

  • Les Roller Bulls, vous connaissez ? (1)

    Roller 069.jpgC’est avec plaisir, étonnement et admiration que j’ai assisté hier, jeudi 7 novembre, à une partie de l’entraînement des Roller Bulls de Saint-Vith.

    Roller 024.jpgArticle à la découverte de cette équipe, interview vidéo de Juan, un des responsables et vidéo de cet entraînement sont en préparation.

    Dans l’attente, les photos sont ici.

    Quelques photos dans l'album ci-contre également.

    Ces sportifs s’entraînent tous les jeudis au Hall Omnisport de Trooz. Ils participent à la compétition en Bundesliga.

    Découvrez déjà quelques images vidéo ci-dessous.

  • Les Roller Bulls de Saint-Vith (2)

    Rappelons que ces athlètes s'entraînent tous les jeudis au hall omnisports de Trooz.

    Cette équipe participe au championnat très relevé, en Bundesliga.

    Mannschaft_72799e86fb.jpgBernal_Juan_baea6d733d.jpgBader_Samit_ce649dca02.jpgBoterberg_Lorenzo_f377573727.jpgFievet_Arthur_01_d26e37a707.jpgHuylebroek_Ralph_01_4f419430ec.jpgJemaSaadi_01_3c5ef9abf4.jpgMinten_Philippe_8ef2e2d450.jpgMoujoud_Mounir_7b33e1991b.jpgNicoll_Sandro_8b7e101e20.jpgPaasch_Christoph_44cd735641.jpgPenalver_Antonio_7705fdae71.jpgVanHoucke_Christoph_01_fbdd676860.jpgVeithen_Stefan_393ebde530.jpg