N61

  • Chaudfontaine : Un lecteur riverain du "gros tas de terres" affiche sa colère

    2018 04 28 (28).JPGHier, un article concernant le "gros tas de terres" près de Source O Rama a été publié. Il a suscité quelques réactions dont celle ci-dessous d'un lecteur qui met également en évidence la mauvaise organisation au plan large.

    Voici son courrier.

    "C’est très intéressant d’apprendre que depuis juin 2017 , l’AIDE , Proximus , les RESA et la CILE nous font attendre pour apposer leur signature et que ce n’est pas encore fait .

    Ne serait-il pas grand temps de donner de grands coups de pieds dans ces nids d’oisifs qui, entre amis, ne font que se répartir en argent et en avantages tout le fric qu’ils nous prennent. A la base, ces «intercommunales», «sociétés d’état» ou ex-«Régies» ont été créées pour servir la population ; force est de constater que nous sommes très loin de leurs préoccupations.

    Personne ne s’insurge car les faits ne sont jamais mis en lumière, mais plutôt étouffés. Savez-vous que c’est à cause de ces mêmes sociétés que les travaux de réaménagement de l’avenue ont duré aussi longtemps et nous ont causé autant de tort ?

    En tant que riverain et j’ai discuté souvent et noué différents contacts avec les ouvriers et certains contremaîtres chargés des travaux (et oui on a largement eu le temps de le faire…) et chaque fois le discours était le même : - on aimerait bien avancer mais on doit attendre … , - on n’est pas habitués à devoir travailler comme cela mais on nous oblige… , - nous sommes bloqués à cause de… , quel mauvais travail je suis gêné…

    Quelques exemples :

    • Réfection des trottoirs suspendus 3 mois à hauteur du pont « Castellino » , en cause la CILE qui doit venir poser une vanne . Ils sont venus 3 mois après devinez quand ? le jour avant les congés du bâtiment
    • Anc. rue de l’Eglise , la route à peine asphaltée a dû être recommencée car Proximus avait oublié de poser un câble fibre optique
    • L’aménagement du carrefour avec la rue du Belvédère arrêté 2 mois car on a découvert que Belgacom avait utilisé l’égout pour faire passer ses câbles de raccordement de la rue

    Et la liste est sans fin….

    Parallèlement à tout cela , le directeur de la CILE ne se gène pas du tout de déclarer dans une émission de la RTBF où on enquêtait sur le prix de l’eau :

    « Il est exact que nous avons les tarifs pour l’eau les plus élevés de Belgique , c’est simplement dû au fait que nous avons décidé de prélever une somme supplémentaire pour pouvoir offrir une assurance complémentaire à tous nos membres »

    Je ne parle de Publifin ….

    Je pense que le problème de fond est là :

    A force de voler et de mépriser le citoyen depuis si longtemps, leur cynisme, leur arrogance et leurs combines sont devenus la norme.

    Ils n’ont même plus conscience que leur discours est en dehors de la réalité.

    André M.

     

  • Le gros tas de terres à Chaudfontaine

    2018 05 03 (106).JPG

    CHAUDFONTAINE

    Nous sommes le 5 mai 2018 soit plus ou moins 500 jours après la fin des travaux qui ont duré pendant 615 jours, du 13 avril 2015 au 22 décembre 2016 sur la N61 à Chaudfontaine.

    Plusieurs lecteurs, essentiellement de Chaudfontaine, contactent régulièrement votre blog pour demander si ce gros "tas de terres" va encore polluer le paysage visuel calidifontain longtemps.

    En septembre 2017, j'avais posé la question, à l'occasion d'une rencontre informelle lors d'une Commémoration au Monument, à Sabrine Elsen, échevine des Travaux publics.

    Celle-ci m'avait alors répondu qu'il était prévu que ce soit parti pour fin 2017...

    Fin avril 2018, l'année 2017 étant bien achevée, j'ai donc à nouveau posé la question, cette fois par mail.

    Ci-dessous, la réponse écrite de Sabrine Elsen, reçue le 24 avril 2018.

    Lire la suite

  • Non, non personne ne passe par là...

    Nous sommes le 5 mai 2018...

    Depuis 5 jours, une plaque, par ailleurs très mal fixée au départ, trône au milieu de la chaussée, sur le petit îlot, avenue des Thermes à Chaudfontaine.

    Personne ne semble avoir remarqué quoi que ce soit...

    Pas un responsable de quelque chose qui passerait dans le quartier ?

    P1160190.JPG

    P1160189.JPG

    P1160187.JPG

  • Chaudfontaine.... Virage de la Rochette... Attention danger !

    19 avril 2018 : Des travaux ont été effectués dans le virage de la Rochette à Chaudfontaine mais la signalisation est nettement insuffisante dans le sens Chaudfontaine- Trooz et inexistante dans l'autre.

    Soyez prudent(e)s !

    **20 avril 2018 : Une signalisation a été mise en place dans le sens Trooz-Liège après la fin des travaux hier...

  • Retour de Liège : EVITEZ CHAUDFONTAINE

    Bouchons à prévoir au niveau de Chaudfontaine !

     16h25 : Le retour de Liège est compliqué à cause des travaux situés à Chaudfontaine.

    A 16h25, la file (sens Liège-Verviers) s'étirait déjà depuis Fond-des-Cris.

    Et en plus, la signalisation n'est vraiment pas optimale... Soyez prudent(e).

    Vous devez changer deux fois de bande en montant notamment sur le petit terre-plein central... 

    Vous disposez exactement de 20 secondes pour passer (sans tenir compte de ceux qui, en face, passent manifestement au rouge et vous forcent à leur céder le passage).

    Prévoyez aussi quelques problèmes demain matin. Pour vous situer le chantier avec exactitude, c'est pile à l'endroit où le MET a diligenté des travaux pendant 615 jours... et qui se sont terminés le 22 décembre 2016.

    Et comme en plus des travaux sont en cours sur la N30 à hauteur de Beaufays (voirie parallèle) avec là aussi des feux alternatifs, mieux vaut réfléchir quelque peu à son itinéraire... 

    Merci de mettre en commentaire quand vous constaterez que les travaux sont terminés.

    2018 04 16 (7).jpg

    Sans titre.jpg

     

  • Sur la route un lundi matin...

    Ce lundi 16 avril 2018, jour de début de semaine et jour de reprise après les vacances, que constate-t-on une nouvelle fois sur la N61 ?

    Des travaux à Chaudfontaine et bien évidemment, ça commence à...8 h 20 un lundi matin...

    Pour vous en rendre compte, voici le message envoyé par un lecteur à l'avis plus ou moins tranché :

    30708084_10216186550439356_6766299153224957952_n.jpg"Voici une photo prise ce matin à 8hr20 avenue de La Rochette vers Liège où il y avait une file. La cause de cette file sont des feux alternatifs placés devant le source o rama par la société tegec pour planter un arbre et réaménager le terre plein central endommagé il y a quelques semaines par un accident.
    Bien entendu ils font ça à l'heure de pointe. Il aurait été difficile d'attendre 10hr pour ce type de travaux. Cette société est vraiment pitoyable. Bonne journée."

    Personnellement, je suis passé à cet endroit en direction de Liège, aux environs de 9h20 et effectivement des travaux sont bien en cours mais deux bouches d'égout sont ouverte sur une bonne centaine de mètres ce qui a nécessité la mise en place de feux alternatifs.

    Point positif, ces feux sont munis d'un décompteur du temps d'attente, ce qui est une bonne chose.

    9h20 vers Liège

    2018 04 16 9h20.jpg

    10h20 vers Trooz

    A noter que le feu reste au vert pendant 20 secondes et le temps d'attente est de 60 secondes.

    Aucun panneau placé en amont du chantier n'en indique la présence ni celle de la mise en place de feux alternatifs.

    2018 04 16 retour 5.jpg

    Ps : l'horloge de la caméra n'est pas encore passée à l'heure d'été...

  • Des travaux sur la N61 entre les Longtraz et les viaducs...

    Des travaux d'élagage sont actuellement en cours dans les Longtraz (SPW) et entre les deux tunnels à l'entrée de Nessonvaux (Pâques).

    Des feux lumineux règlent la circulation aux deux endroits.

    Ne serait-il pas judicieux d'imposer aux entrepreneurs, qu'ils soient privés ou publics, d'utiliser des feux avec un décompteur, surtout lorsque les feux sont placés sur une distance relativement longue, ce qui induit également par rapport au temps d'attente. 

    2018 03 28  (3).JPG

    2018 03 28  (1).JPG

  • Les travaux sur la N61 à Chênée... Pas moyen de faire autrement ?

    Qui est responsable de ce chantier ? Il n'y a aucun nom !

    2018 03 21 (11).JPG

    La largeur de la réparation... à peine la moitié du dégagement crée par les barrières...

    Les feux sont-ils bien nécessaires lorsque personne ne travaille sur le chantier alors que trois bandes sont possibles à cet endroit ?

    Qui surveille ce chantier ?

    Aucun nom sur les panneaux... rien...

    Depuis plus d'une semaine, des travaux sont en cours sur la N61, à l'entrée du viaduc précédant l'entrée dans la rue des Grands-Prés (sens vers Liège).

    Ces travaux génèrent de multiples inconvénients de par leur configuration : des feux alternatifs ayant été placés, des centaines de voitures, aux heures de pointe, sont prises dans un embouteillage important. En dehors de l'inévitable pollution due aux gaz d'échappement, les riverains doivent également subir de nombreux inconvénients sonores, à toute heure du jour et de la nuit.

    Nous sommes allés voir ce mercredi ce chantier pour le moins étrange et la question qui mérite d'être posée est : n'y a-t-il pas vraiment moyen de faire autrement ? Ces feux alternatifs sont-ils vraiment nécessaires. Ne pouvait-on créer avec des blocs de plastique un couloir artificiel qui aurait permis sans problème le croisement des véhicules.

    Que les feux lumineux soient utilisés quand les ouvriers sont sur le chantier, quoi de plus normal mais quand ils n'y sont pas, est-ce bien nécessaire d'interrompre la circulation ?

    Un coup d'œil sur ce chantier nous informe qu'il n'est signalé par aucune société responsable. Pas un seul panneau, pas un seul nom.

    Le travail réellement effectué ne fait pas plus d'un mètre de largeur alors que le dégagement créé par les barrières est bien plus ample. Il y aurait assurément moyen de créer un bande artificielle provisoire à cet endroit en plaçant des panneaux de ralentissement en amont et en aval du chantier. Pour preuve, un véhicule y stationne régulièrement depuis l'apparition de ce chantier.

    La réparation sur la chaussée est bien moins grande que l'emplacement marqué par les barrières

    2018 03 21 (9).JPG

    Aucun nom de l'entrepreneur concerné...

    qui est le gestionnaire responsable du chantier ?

    2018 03 21 (10).JPG

    2018 03 21 (12).JPG

    2018 03 21 (13).JPG

    Oui, il y a bien trois bandes possibles à cet endroit

    2018 03 21 (14).JPG

    2018 03 21 (15).JPG

    2018 03 21 (16).JPG

    à cet endroit il y a place pour trois bandes...

     

     

     

  • Feux lumineux à Chênée sur la N61

    IMG_0002.jpgAttention cette nuit (les températures descendront jusqu'à -5°) et demain matin sur les routes qui, par endroits risquent d'être glissantes.

    En direction de Liège, n'oubliez pas que les travaux sont toujours en cours, à la limite de Chênée ce qui générera probablement des ralentissements surtout aux heures de pointe.

    Lire la suite

  • Il neige... un peu... beaucoup... pas du tout...

    Premières neiges depuis la fin des travaux sur la N61 et premier petit accroc sans doute (peut-être ?) (pas du tout ?) dû aux délicieux petits plateaux de 3-4 cm lorsqu'ils sont recouverts de neige et quand on ne les connaît pas...

    2018 03 02 pas de neige.jpg

    La neige servie sur un plateau...

    2018 03 04 neige.jpg

     

  • Concours trottoir fleuri... et casse-gueule... Suite et pas fin.

    La Wallonie qui gagne !

    Depuis 2015, un renfoncement sur le trottoir crée le danger sur la N61, aux environs du pont de Prayon.

    Consciente de ce danger potentiel, une petite plante avait décidé de sortir de terre (de pavé ?) pour attirer l'attention des passants. Patiemment, elle avait grandi au bord du trottoir et saluait tous les piétons de son sourire afin de les informer du danger potentiel.

    Votre blog lui avait rendu hommage le 21 juin 2016 au gré d'un article intitulé "Concours trottoir fleuri... et casse-gueule..."

    2016 06 21 1.jpg

    2016 06 21.jpg

    Le temps a passé... Le danger a été signalé aux autorités compétentes à plusieurs reprises sans suite...

    Et puis soudain,

    Lire la suite

  • N61 Prayon-Trooz

    DSC_0003.JPG

    DSC_0001.JPG

    ARRET et STATIONNEMENT INTERDITS le 27 de 8 à 12 ou de  12 à 16 selon le côté. Il vous est recommandé de vérifier sur le papier joint à la plaque. 

    DSC_0004.JPGDemain, mercredi 27 septembre 2017, l'arrêt et le stationnement seront interdits sur la N61 à Prayon des deux côtés mais selon un horaire différent. N'hésitez pas à vérifier sur le papier ! 

    Probablement un nettoyage et/ou un  marquage au sol sont-ils prévus. 

                    *    *    *    *    *    *  

    Pour rappel, c'est aussi la collecte des déchets ce mercredi...

    Il est à espérer que l'un n'empiétera pas sur l'autre...

    poubelle gris + vert.jpg

    Mercredi 27 septembre : les déchets organiques et les déchets résiduels

  • N61 Travaux à Chaudfontaine

    Des travaux sont en cours sur une portion de voirie qui n'avait pas une ride depuis ce matin à Chaudfontaine.

    Une nouvelle fois sans prévenir évidemment...

    Des feux sont placés, l'un à hauteur de la station, l'autre à 300m.

    A suivre assurément...

    En fin d'après-midi, les travaux étaient terminés mais il est vraiment difficile pour le profane (le citoyen payeur) de comprendre la pertinence de ces travaux sur une chaussée en parfait état. S'ils ont trop d'argent, il y a vraiment beaucoup d'endroits où des réparations seraient vraiment utiles. 

    2017 09 26 1.jpg

    2017 09 26 2.jpg

    2017 09 26 3.jpg

    2017 09 26 4.jpg

    2017 09 26 5 .jpg

  • Travaux sur la N61 à Prayon... Info

    5 septembre 2017 10h30

    LA BROUCK INACCESSIBLE par le pont

    ABSENCE DE TOUTE COMMUNICATION

    Entamés le vendredi 1 septembre 2017, les travaux n'ont pas repris ce lundi 4 septembre par contre, ce mardi 5, ils sont en cours.

    En l'absence de toute communication, il peut être utile de savoir que l'entrée (et donc probablement la sortie) de La Brouck est inaccessible.

    Ce n'est pas trop grave pour ceux qui vont dans le sens Trooz - Liège car ils peuvent tourner au pont de la Rochette de Chaudfontaine et rejoindre La Brouck.

    Par contre, pour ceux qui viennent de Liège et pensent pouvoir tourner à droite par le pont de La Brouck pour rejoindre le village, c'est la surprise.

    Ils devront traverser tout le chantier, faire demi-tour, retraverser le chantier dans l'autre sens et reprendre en direction du pont de la Rochette à Chaudfontaine.

    Tout cela pourquoi ?

    Parce que ces entrepreneurs, leurs responsables, qu'ils soient privés ou publics n'ont pas pensé à mettre un panneau indicatif aux environs du pont de la Rochette précisant que La Brouck était accessible uniquement par le pont de la Rochette. Même si ce n'est que provisoire, c'est quand même élémentaire.

    Une nouvelle preuve éclatante si besoin en était de l'incompétence (du je m'en-foutisme ?)notoire des gestionnaires (privés et publics) et du manque flagrant de la communication la plus élémentaire.   

    Ajoutons qu'il n'y a pas de feux et que la circulation s'effectue sur une seule bande avec des ouvriers du chantier qui organisent le passage comme ils le peuvent.

    2017 09 05 zoning1.jpg