Les gens de Trooz

  • Quelques nouvelles de Romain Degeer

    Comme annoncé récemment, notre jeune pilote local -auquel nous souhaitons pleine réussite dans ses nouveaux projets- change de catégorie. En effet, Romain va s'orienter vers le rallye. Il participera au Spa Rally au volant d'une Citroën C2R2 engagée en RC4.

    Voici quelques photos de sa nouvelle voiture.

    DSC_0242.jpg

    DSC_0255.jpg

    DSC_0321.jpg

  • Fonds-de-Forêt...1963

    Dans la classe de gardienne de madame Deronchêne, aux environs de 1963, qui ne reconnaîtra pas au moins Fernand Fontaine ?

    1963.jpg

    1963 1.jpg

    D'ailleurs, Fernand Fontaine n'a pas changé...

    Fontaine Fernand.jpg

  • La victoire du PSG vue de Pologne par un ex-Prayonnais

    1978-79 mt1.jpgMichel Thiry est aujourd'hui âgé de 57 ans. En provenance de Wandre Union, il a rejoint le Royal Prayon Football Club en 1978. Il a également joué en D2 à Hasselt avec comme entraîneur Jozef Masopust, Ballon d'Or 1962, mais aussi à Tilleur, Union Namur (coaché par Henri Depireux), à Hyères-Toulon, à NEC, à Shamrock Rovers, Bomal et Mormont. Bref, cet ancien international militaire belge avec notamment Bernard Wégria, Filip Dewilde, Dimitri Mbuyu et Claudy Verspaille a beaucoup voyagé dans le petit (?) monde du football.

    Aujourd’hui, il vit en Pologne, pays dont sa grand-mère est originaire. Là-bas, il a poursuivi sa route dans le petit monde du football. C’est ainsi qu’il a notamment entraîné en D1.  Eclectique à souhait,  Michel Thiry commente régulièrement les matches du foot…belge pour une chaîne de télévision polonaise.

    Comme nous, il a été séduit par la victoire sans appel du PSG sur Barcelone mais nous en explique le pourquoi au gré d’un petit billet qu’il a rédigé rien que pour les lecteurs de La Meuse. Un autre particularité  de Michel Thiry, c’est qu’il est un lecteur fidèle du blog Sudinfo de Trooz. Bien sûr, il est un peu détaché du football provincial mais il a quand même envoyé un petit billet qui vous est livré ci-dessous. Ce billet est consacré à la victoire du PSG sur l’immense Barça.

    La revanche d'Emery vue de Pologne par Michel Thiry

    "L'entraîneur du Paris Saint Germain a été très décrié par les médias francais ces 4 derniers mois surtout parce que l'équipe parisienne n'avait pas de fond de jeu et peut-être un peu aussi parce qu'il était étranger et avait remplacé le patriotique Laurent Blanc.

    Malgré ses trois victoires en coupe d'Europe avec le FC Seville, la presse française l'a énormément critiqué et doutait de ses capacités à proposer un spectacle attrayant par l'intermédiaire de son équipe.

    Et bien aujourd'hui c'est fait après sa plantureuse victoire par 4 buts à zéro sur Barcelone en 1/8 de la Champion's league, Emery bénéficie d'un total revirement de situation de la part des journalistes français qui l'encensent et le présentent comme un maître tacticien.

    Il reçoit même plus d'éloges que ses joueurs.

    On le loue d'avoir imposé le jeune stopper Kimpembe 21 ans, d'avoir tranché en faveur de notre Meunier national, d'avoir fait confiance à Rabiot en milieu de terrain, d'avoir relancé Di Maria auteur de 2 buts hier, de titulariser Draxler l'arme fatale allemande.

    Tous ces choix au détriment de joueurs renommés comme Lucas, Pastore, Maxwell, Aurier, Ben Arfa et même son chouchou Krychowiak, l'international polonais.

    Pourtant si hier le PSG a développé un football de rêve avec une efficacité optimale, si les joueurs parisiens ont proposé un jeu attractif et offensif, s'ils ont presenté une partition collective sans failles n'est-ce pas tout simplement parce qu' Emery est espagnol et connaissait le système de jeu du Barca sur le bout des doigts ?

    Parfois il ne faut pas trop se compliquer la vie, les solutions sont simples

    Et l'avenir nous apprendra si Emery a trouvé une jeune équipe explosive pouvant revenir en championnat sur Monaco ainsi que réaliser d'autres résultats probants en Champion's league ou si tout simplement cette plantureuse victoire sur un adversaire aussi prestigieux que Barcelone n'était due qu'à sa connaissance aigüe et pointue du football espagnol."

    * * *

    Par ailleurs, chaque année, en Pologne, Michel Thiry participe plus qu'activement à l'organisation d'un tournoi dédié à un journaliste décédé dans un accident de voiture.

    MT.jpg

    Cet événement vous avait été présenté sur le blog.

    Revoir aussi : Michel Thiry, un parcours tout foot publié en 2015;

    il nous avait parlé du tournoi en février 2017;

    et avait quelque peu revisité son parcours au Royal Prayon Football Club, se remémorant ses équipiers de l'époque Cafferata, Sougné, Seret, Brunson, Grailet, Iovino, Sigetvari, Durieux, Ivan sabic, Alain Renard, Francesco Chacon, Robert Spodarek, De Laet, Fil et Guy Bastin.

    La Meuse avait aussi récemment consacré un article à quelques Tilleuriens qui avaient participé au tournoi.

    2017 02 14 pologne.jpg

  • Olivier Baltus répond à Galaad Titeux

    ... et Galaad répond à Olivier Baltus (bas de page)

    Lire la suite

  • Michel Thiry nous envoie des nouvelles de Pologne

    Comme expliqué hier dans une publication (revoir en cliquant ici), Michel Thiry est cet ancien joueur du Royal Prayon Football Club qui, à l'heure actuelle, fait sa vie en Pologne.

    Il a récemment organisé un tournoi de foot en salle à la mémoire d'un journaliste polonais, Ireneusza Maciasia.

    Ces 14 et 15 janvier 2017, la 5ème édition de ce tournoi fut une réussite avec 29 équipes de jeunes dont Zaglebie Lubin, Widzew Lodz… mais aussi 6 équipes d’ «Old Boys ». 

    En Pologne, il s'agit d'une manifestation sportive d'envergure. Le tournoi des 14 et 15 janvier avait d'ailleurs été présenté à la télévision le 2 janvier 2017. En voici quelques images que nos concitoyens Polonais de Trooz, et ils sont nombreux, apprécieront certainement.

    Heu... ne me demandez pas de traduire...

    Lire la suite

  • Entretien avec Galaad, un primo-votant

    Galaad.jpg

    Elections 2018… à la fois si proches et tellement éloignées.

    Tous les 6 ans, nous votons pour élire les membres des 10 conseils provinciaux du pays ainsi que ceux des différents conseils communaux.

    Pourquoi en parler si tôt puisque le prochain scrutin local aura lieu en octobre 2018, presque le laps de temps qu’il a fallu pour exécuter les travaux sur la N61 à Chaudfontaine. Ne nous leurrons pas. Les grandes manœuvres ont déjà commencé dans le chef des partis lancés à la conquête des communes et provinces.

    2017 02 05 (0).JPGEntraînement avant les élections fédérales, régionales (…) de 2019 ? Pas du tout ! Les communes sont tout aussi importantes, ne serait-ce que pour la renommée des vainqueurs et les portes ouvertes vers d’éventuels autres objectifs.

    Pour ce faire, les partis développent différentes stratégies et n’hésitent pas à cibler des franges de la population, voire parfois des communautés.

    Avant d'aborder, dans un prochain article, l’intérêt que les primo-votants suscitent auprès des partis, donnons tout d'abord la parole à un jeune de la commune, Galaad Titeux qui fêtera ses dix-huit ans ce 16 février prochain.

  • Michel Thiry, un ancien du Royal Prayon Football Club...

    Michel Thiry (ci-dessus à droite sur la photo) a joué au Royal Prayon Football Club en 1978-79.

    1978 2.jpg

    En provenance de Wandre Union, il avait rejoint le Royal Prayon Football Club en 1978, sous la direction de François Demarteau. 

    Durant sa carrière, Michel Thiry a aussi évolué en D2 à Hasselt avec comme entraîneur Jozef Masopust, Ballon d'Or 1962, mais aussi à Tilleur, Union Namur (coaché alors par Henri Depireux), à Hyères-Toulon, à NEC, à Shamrock Rovers, Bomal et Mormont. Bref, cet ancien international militaire belge avec notamment Bernard Wégria, Filip Dewilde, Dimitri Mbuyu et Claudy Verspaille  a beaucoup voyagé.  

    Lire la suite

  • Alain Nagelmackers est décédé

    Alain Nagelmackers est décédé, à l'âge de 74 ans.
     
    2017 01 05 alain nagelmackers.jpgComme nous l'explique Louis Maraite qui retrace quelque peu une partie de son parcours, "Alain Nagelmackers devint Consul honoraire de Suède à Liège en décembre 1979, fonction qu'il exerça jusqu'en 2000. Elu dans les années 80, conseiller communal réformateur libéral de la Ville de Liège, Alain Nagelmackers déménagea à Trooz où il fut longtemps le chef de file du Mouvement Réformateur; c'est pourtant comme industriel qu'il a marqué la région. Héritier d'une famille célèbre dans l'univers de la banque (et des wagons-lits...), il a été amené à reprendre les ateliers de poêlerie Bodart & Gonay, dont il a accompagné le développement pendant plusieurs décennies jusqu'à la recherche, finalement couronnée de succès, d'un repreneur. Il a également dirigé l'entreprise herstalienne "Actif Industrie".
    Ajoutons encore qu'Alain Nagelmackers a collectionné les affiches de films cinématographies des années 1960, 70 et 80 (il en possédait plus de 2.000) qui firent l'objet l'an dernier d'une exposition en la prestigieuse Galerie Wittert de l'Université de Liège place du XX Août. Et qu'il avait la passion de l'automobile et, je crois, des 24 heures 2cv."
     
    Par ailleurs, le 2 septembre 2013, j'avais eu le privilège de rencontrer Alain Nagelmackers en tant que Président du Syndicat d'Initiative de Trooz. Syndicat dont il était un des membres créateurs, à l'époque.  
    Il nous expliquait les premiers pas vers la régularisation de cette entité et abordait quelques-uns de ses projets, dont l'organisation de la Course de Côté de Forêt mais aussi envisageait une exposition d'affiches, notamment celles dont parlait Louis Maraite ci-dessus...
     
    Revoici cet entretien en guise d'hommage :

    Lire la suite

  • Les gens de Trooz

    Parmi les souvenirs de Christiane Delmal

    cd 2.jpg

    "Le couple c'était Annette et Emile Botterman et aussi ma maman et Florentine Blavier", explique Christiane.

  • La photo du jour

    Ci-après, une photo du passé transmise par Christiane Delmal, notre guide-nature.

    Que vous inspire-t-elle ?

    CD 1.jpg

  • Albert Clessens est décédé cette nuit

    196xxpaint.jpg

    30 décembre 2016

    Enfant de La Brouck où il avait passé toute sa jeunesse, il avait aussi défendu de longues années durant les couleurs du Royal Prayon Football Club. Il n'habitait plus la commune mais les anciens se souviennent certainement de lui. Albert Clessens est décédé cette nuit.

    D'autres anciens de cette époque des années 60 nous ont également quittés. Probablement les reconnaîtrez-vous.

    102653068.jpg

    102653225.jpg

     

     

  • Jean Wypchlo est décédé

    Jean Wypchlo nous a quittés.

    Lui, le porte-drapeau attitré lors des Commémorations à Forêt et au Monument de la Gare n'avait, à son grand regret, pu assister à la dernière cérémonie, en raison de son état de santé.

    Quelque part, il incarnait une partie de "la Mémoire" relative à une des Tragédies de Forêt, en raison de sa participation à la Résistance durant la guerre 40-45.

    J'avais eu le privilège de le rencontrer à plusieurs reprises et lors des entretiens que nous avions eus, Jean Wypchlo m'avait raconté avec beaucoup d'émotion sa version des faits dont il avait été témoin direct, l'épisode de la cuisine qui, à son avis, avait été un des éléments déclencheurs de l'attaque allemande qui avait conduit au massacre de Forêt...

    Vous pouvez relire cet article en cliquant sur "Mémoire de Résistant... Jean Wypchlo".

    Wypcho + madame (4).JPG

    Forêt 2014 retouchée (19).JPG

    2016 12 06 jw décès.jpg

    Lire la suite

  • Les Compagnons sportifs de Trooz au Sénat

    15289180_382845198725672_8051832829954233024_o.jpgHier, le 6 décembre 2016, les membres du club canin de Trooz, « Nos compagnons sportifs », se sont rendus au Sénat. Ils étaient invités par la Présidente, Christine Defraigne. C’est ainsi qu'en présence notamment du Prince Laurent, ils ont pu assister à un colloque sur les 30 ans de la loi relative au bien-être animal.

    « En résumé, le chemin est long et semé d'embûches pour nos amis les animaux, qu'ils soient sauvages, domestiques ou de bétail », expliquent-ils au retour. « Madame Defraigne se bat depuis 2012 pour que l'animal, en Belgique, soit reconnu comme un être sensible. Mais, toujours maintenant, celui-ci est considéré par la loi comme un bien meuble (une chose) qui peut être acheté, vendu, cédé, etc. donc une chose qui n'a pas par essence, de droits, de protection, de sensibilité. »

    Nos amis Français sont un peu plus en avance grâce à Madame Reha Huttin (Présidente de la Fondation 30Reha Huting.png millions d'amis) qui a réussi à faire inscrire dans la constitution française "que l'animal était un être sensible".

    15384369_382845748725617_476822567106813921_o.jpg« Nous avons entendu un débat entre sénateurs Groen, PS, MR et Sp. sur quelques questions "sélectionnées" et posées par les participants et les réponses sont décevantes: " il faut négocier, il faut éduquer, ne pas choquer les convictions religieuses etc. Le seul qui ait osé parler de lâcheté des politiques et qu'il fallait agir immédiatement en envoyant aux orties toutes ces fausses excuses est le journaliste français Franz-Olivier GIESBERT. (à gauche ci-contre) Bravo à ce monsieur pour son courage et son parler franc! Nous sommes revenus de ce colloque avec l'impression que ce combat est pratiquement tué dans l'oeuf en Belgique! », clôturent nos voyageurs, amers.

    15325341_382845608725631_5139897416424401126_o.jpg

    15325223_382845338725658_6124350770914536313_o.jpg

    15289158_382845158725676_7546864362470442996_o.jpg

     

    15418516_382845085392350_5108345165603047518_o.jpg

  • Les gens de Trooz

    Les gesn de Trooz 20150530_155939.jpg

  • Un autre regard sur notre échevin Etienne Vendy

    2016 11 11 expo santkin (18).JPG"Regards croisés" a consacré un article à un de nos échevins, Etienne Vendy, en son numéro de décembre 2016.

    Dans cet article qui vous est livré ci-dessous, Etienne Vendy (ci-contre, en compagnie de Jean-Pol Santkin lors de l'exposition de ce dernier à la gare de Trooz) vous dévoile quelque peu sa personnalité, voire son intimité.  

    2016 11 21 vendy.jpg