Infos générales utiles

  • Enlèvement des déchets : votre calendrier

     

     

    *    *    *    *    *    *

    Mercredi 23 août : les déchets organiques et les déchets résiduels 

    poubelle gris vert pmc.jpg 

    *    *    *    *    *    *  

    poubelle gris + vert.jpg

    Mercredi 30 août : les déchets organiques et les déchets résiduels

    +  les papiers-cartons et les sacs bleus PMC

     

    En cas de problème pour le ramassage, le numéro à contacter est le 04 240 74 74

    HORAIRE DES RECYPARCS

    Du mardi au vendredi : de 9h à 12h30 et de 13h à 17h

    Le samedi : de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

    Fermés les dimanches, lundis et jours fériés. 

  • Trooz et environs...Activités, actualité, informations utiles...

     

    0 Demain aujourd'hui hier.png

    Mise à jour quotidienne !

    Manifestations ou initiatives diverses, activités sportives, marches, promenades encadrées ou autres, informations générales utiles...n'hésitez pas à m'envoyer vos annonces

    Elles seront publiées sur ce blog Sudinfo de Trooz : charles.clessens@skynet.be      

    Cela va ou vient de se passer près de chez vous !

    2017 08 20 bis.JPG 

    Lire la suite

  • Le plantain ce méconnu…

    2017 08 17 plantain.jpgAlors que l’on essaye par tous les moyens de s’en débarrasser, peut-être serait-il utile d’y accorder un peu d’attention et, par exemple, d’utiliser ses feuilles et ses fleurs fraîches, que l’on peut récolter 10 mois sur 12.

    Cependant, il vaut mieux cueillir le plantain lorsqu’il est en fleurs, au printemps et loin de toute source de pollution. Bien laver les feuilles. Pour les sécher, placez-les au soleil ou dans un four chaud.

    Il est depuis toujours le principal allié des randonneurs pour se débarrasser des moustiques. Comme il est de nature astringente, il absorbe les toxines. On peut l’écraser ou bien le mâcher et l’employer comme cataplasme sur une piqûre, une morsure, sur un bouton d’acné ou sur une coupure. Il faut laisser agir le plantain pendant 4 à 12 heures..

    Quelques exemples des services qu’il peut nous rendre :

    • salade : préférez les jeunes feuilles que vous ajouterez à votre salade habituelle. C’est légèrement amer, avec un léger parfum de champignon.
    • légume : cuisez les feuilles et utilisez-les en soupe (comme pour les orties).
    • infusion : laissez infuser pendant 10 minutes, 1,5 g de feuilles/fleurs pour 1 litre d’eau frémissante (entre 2 à 4 tasses par jour). Très efficace pour la toux, les rhumes et la constipation.
    • décoction : utilisez-les en gargarisme ou en lotion. 10 à 20 g de plantes entières (feuilles, fleurs et même les racines) dans 1 litre d’eau, laissez bouillir le mélange 10 minutes. Buvez-en une tasse à chaque repas.
    • macération : indiqué pour les problèmes digestifs ou urinaires. Mettez 30 à 60 g dans 1 litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et faites macérer une nuit entière. Buvez cette macération pendant la journée
    • collyre : utilisez la décoction, et vous pouvez éventuellement ajouter du mélilot et/ou du bleuet.
    • friction : frottez et massez la peau avec des feuilles fraîches. Attendez quelques heures avant de rincer à l’eau claire.
    • compresses et cataplasmes : mettez des feuilles fraîches sur les blessures, les varices et les rhumatismes.
    • gélules : 2 gélules 3 fois par jour (buvez beaucoup d’eau).
    • sirop : 2 cuillères à soupe si vous avez une toux sèche ou grasse.

    Pour faire votre sirop c’est très simple. Séchez les feuilles préalablement lavées avec un linge propre. Écrasez-lez avec du miel à quantité égale afin d’en extraire les sucs. Laisser cuire pendant 20mn à feu très doux. Vous pouvez le conserver au réfrigérateur. On recommande ce sirop pour soulager les infections respiratoires et la grippe. Cependant, si les problèmes persistent, consultez votre médecin.

    Le plantain est l’un des médicaments naturels les plus utiles de la planète voir également l'article scientifique complet en cliquant ici.

  • Fais pas l'oeuf

    oeufs.jpgLes œufs contaminés c’est quoi ?

    Nous vivons dans une société où le scandale se fait une place de choix et ce dans bien des domaines, qu’ils soient sportifs, politiques ou autres. Très (trop ?) souvent, le citoyen n’y comprend pas grand-chose. Voici donc un petit résumé d’un des feuilletons de l’été mais qui nous concerne tous : les œufs contaminés.

    Au moins quinze pays de l'Union européenne, dont la Belgique, sont touchés. A l'origine du scandale : le fipronil. Cet antiparasite, pourtant strictement interdit dans les élevages de poules de l'Union européenne, a été utilisé par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas et en Belgique. 

    D’où est parti le scandale ?

    Le 1er août 2017, l’organisme néerlandais de sécurité alimentaire révèle qu'une substance toxique a été retrouvée dans des centaines de milliers d'œufs. En Allemagne, la chaîne Aldi retire brusquement tous ses œufs de la vente outre-Rhin (Une "mesure de précaution" après la découverte, dans certains œufs néerlandais, d'un taux élevé de fipronil, un insecticide toxique dont l'usage est pourtant interdit par l'Union européenne dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire.

    Un coupable potentiel est immédiatement montré du doigt : la société néerlandaise ChickFriend, spécialisée dans la désinfection d'élevages qui proposait aux exploitants avicoles un traitement spécial (commercialisé sous l’appellation Dega-16) pour éradiquer efficacement le pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules pondeuses. Selon les médias belges et néerlandais, la société en question aurait acheté son désinfectant dans le nord de la Belgique, auprès de la société Poultry-Vision.

    Les œufs contaminés ont ensuite été exportés dans différents pays européens. Au moins trois millions en Allemagne, près de 700 000 au Royaume-Uni, environ 250 000 en France… D'autres se sont retrouvés en Belgique, en Suède, en Suisse, en Autriche, au Luxembourg, en Roumanie, en Slovaquie ou encore au Danemark. C’était parti sans grand espoir de retour.

    Mais c'est quoi, au fait, le fipronil ? 

    C'est anti-parasitaire très puissant, couramment utilisé dans des produits vétérinaires destinés aux animaux de compagnie. Il permet de lutter efficacement contre puces, poux, tiques et acariens. Ce biocide, synthétisé par le groupe français Rhône-Poulenc dans les années 1980, a été commercialisé à partir de 1993. 

    En 2004, la plupart des pays européens ont interdit son utilisation dans l'agriculture – le fipronil était accusé d'entraîner une surmortalité des abeilles – mais il reste autorisé en Belgique et aux Pays-Bas. Son usage chez des animaux destinés à la consommation humaine, comme les poules, est néanmoins interdit dans l'ensemble de l'UE.  

    Dans sa classification, l'OMS (Organisation Mondiale de la santé) estime ce produit "modérément toxique" pour l'être humain. A forte dose cependant, l'exposition à cet insecticide peut entraîner des "troubles neurologiques et des vomissements", selon la RTBF. Ingéré en grande quantité, il peut causer des "dommages" au niveau du foie, de la thyroïde et des reins, précise l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire en Belgique qui estime néanmoins le risque faible. En effet, il faudrait ingérer dix œufs contaminés par jour pour qu'un adulte ressente des effets négatifs.

    A ce jour, les investigations sanitaires continuent.

    Mais comment je fais pour acheter de bons œufs ?

    Vous voilà avec votre caddie, au rayon œufs, avec l’embarras du choix. Impossible de deviner lesquels sont contaminés, mais vous pouvez en savoir plus sur leur grâce à un code imprimé sur chaque coquille. Le premier chiffre indique le mode d’élevage de la poule, suivi de deux lettres correspondant au pays où l'œuf a été enregistré puis trois caractères identifient l’élevage d’origine et les deux derniers donnent le numéro d’identification du bâtiment.

    oeuf.jpgLe premier chiffre (0, 1, 2 ou 3) est donc capital, voici comment les décrypter : 0 pour les œufs bio ; 1 pour les œufs issus d’élevages en plein air ; 2 pour les élevages "au sol", où les poules ne vont pas à l'extérieur ; et enfin 3 pour les œufs provenant d'élevages en cage.

    Les autorités étaient-elles au courant ?

    Les autorités sanitaires belges ont été alertées le 2 juin de la contamination d’une production. Une découverte fortuite, selon Jean-Marc Nollet, député écologiste belge interrogé par l'Obs. "C'est parce qu'un exploitant belge a signalé qu'il y avait un problème à l'Afsca (Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire) que celle-ci s'est mise en branle." "Nous sommes au courant depuis début juin qu'il y avait potentiellement un problème de fipronil dans le secteur avicole", a confirmé Katrien Stragier, porte-parole de l'Agence belge pour la sécurité alimentaire, sur une chaîne de télévision flamande. 

    Depuis, chaque pays se renvoie la responsabilité dans une guerre de communication. Alertée début juin, la Belgique a attendu le 20 juillet pour informer les autres pays, un délai critiqué par l’Allemagne et la France. En retour, Denis Ducarne, le ministre belge de l’Agriculture, a désigné les Pays-Bas comme responsable. Selon lui, les autorités étaient au courant depuis novembre 2016, document interne à l’Agence néerlandaise de santé à l’appui. Une information démentie par La Haye. Nous sommes donc bien entrés dans le jeu politique habituel où chacun se renvoie la balle. C’est pas moi chef, c’est lui…

    Pourquoi l’information a-t-elle a mis autant de temps à sortir ?

    La communication entre les pays a fait défaut. En France, on se demande si la Belgique a fait de la rétention d’information ? Elle dit avoir agi de la sorte afin de préserver le secret de l’instruction de l’enquête pour fraude qui était en cours depuis le signalement, début juin. Assez de temps, malheureusement, pour laisser entrer sur les territoires étrangers et chez nous bien évidemment des œufs contaminés.

    Quant aux Pays-Bas, accusés par la Belgique d'être au courant depuis 2016, ils prétendent qu’à cette époque, il ne s'agissait "que d'un signalement anonyme, un soupçon de fraude".

    Et c’est parti pour la fuite aux non-responsabilités

    Est-ce que des décisions ont été prises ?

    Des millions d’œufs ont été retirés du commerce en urgence et des analyses ont ensuite été lancées un peu partout dans les entreprises touchées par la contamination.

    Des enquêtes ont été lancées dans plusieurs pays pour retracer les circuits de commercialisation des lots contaminés.

    Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes en Belgique et aux Pays-Bas. En Belgique, onze perquisitions ont été menées et l'enquête cible désormais vingt-six personnes et entreprises suspectes, selon le parquet d'Anvers.

    Des opérations concertées ont aussi été menées entre la Belgique et les Pays-Bas. Jeudi 10 août, des perquisitions ont mené à l’interpellation, aux Pays-Bas, de deux dirigeants d’une des entreprises incriminées, ChickFriend. La Commission européenne va elle lancer une réunion de crise au sommet.  

    En résumé

    La contamination des œufs touche désormais quinze pays. Partie de Belgique et des Pays-Bas, l’infection concerne le fipronil, un antiparasite interdit dans l’Union européenne pourtant utilisé frauduleusement. La contamination a été signalée début juin à la Belgique, qui a attendu le 20 juillet pour transmettre l’information à ses voisins, officiellement pour ne pas troubler une enquête interne. Entre temps, des œufs contaminés ont pu entrer dans différents pays dont la France où 250 000 ont été mis sur le marché français depuis avril. Des enquêtes ont été lancées et des perquisitions menées. Le danger est limité – à moins, pour un adulte, de consommer plus de dix œufs par jour.

     

  • Nos cimetières communaux

    cimetière.jpg

    Depuis 2014, une nouvelle législation concernant l’utilisation des produits phytopharmaceutiques est entrée en vigueur. En pratique, la commune de Trooz n’utilise plus de pesticides ou herbicides dans les espaces qu’elle gère et notamment ses six cimetières.

    Lire la suite

  • Hausse du diesel à partir de ce jeudi 3 août 2017

    diesel.pngDiesel

    Le SPF Economie annonce que les différents prix maxima du diesel et du gasoil de chauffage augmenteront à partir de jeudi en raison des fluctuations des cotations des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

    Des chiffres ?

    A la pompe

    Le prix du diesel 10S augmentera de 1,2 centime d’euro, pour un maximum de 1,303 euro le litre.

    Chauffage

    Pour une commande de moins de 2.000 litres, le prix maximum s’établira à 0,5678 euro le litre, en hausse de 1,52 centime.

    A partir de 2.000 litres, il s’élèvera à 0,5409 euro le litre (+1,52 centime d’euro).

    Le prix maximum à la pompe augmentera également de 1,6 centime, à 0,6640 euros le litre.

     

  • Le prix du diesel augmente ce 21 juillet 2017

    26.JPGVous vous souvenez du temps où les pouvoirs publics vous (nous ?) poussaient vers le diesel ?

    Ben, c'était une blague.

    Le prix du litre de diesel augmentera dès ce vendredi 21 juillet 2017. Il sera vendu à la pompe à un maximum de 1,291 euro par litre.27.JPG

  • On n'arrête pas le progrès... Ouvrons le débat

    medecin.jpgCela n'a certes pas encore été annoncé à cor et à cri mais à partir du 1er janvier 2018, chez le médecin, il en sera fini des ordonnances-papier (avec une période de transition). En effet, votre médecin encodera les prescriptions via votre carte d'identité au moyen d'un lecteur de carte.

    Il vous suffira alors de vous rendre dans une pharmacie et de présenter votre carte d'identité.

    Vous l'aurez certes remarqué, certains médecins ont déjà adopté le système.

    Qui plus est, à dater du 1 janvier 2018, le médecin se rendant à domicile devra être équipé d'une tablette et donc se connecter chez vous pour accomplir sa tâche; il en sera de même pour une infirmière à domicile qui vient vous faire une piqure quotidienne par exemple.pharmacie.png 

    Il y a bien évidemment des avantages et des inconvénients; dans le désordre,

    les plus et les moins   :

    il en sera fini des prescriptions médicales griffonnées sur un bout de papier et susceptibles d'être mal lues;

    les fraudes par photocopies ne seront plus possibles;

    il ne sera plus possible de présenter deux fois la même ordonnance;

    quid des personnes âgées auxquelles il faudra expliquer qu'elles n'auront plus leur prescription-papier ?

    quid des médecins qui sont eux aussi des personnes âgées, pas trop amateurs de ces nouveautés informatiques ?

    les pharmaciens ne feront-ils dorénavant pas plus attention à bien encoder toutes les informations plutôt que de discuter avec le patient pour éventuellement le conseiller utilement ?

    ne sera-ce pas encore un pan de notre société qui va se déshumaniser ?

    les médecins seront reliés à une plateforme, quid en cas de panne du système ?

    un nouveau pas dans le flicage de la société ?

    Et vous, qu'en pensez-vous ? L'informatisation de notre société est en route et bien en route; est-ce un bien, est-un mal ?

    Donnez votre avis via les commentaires !

  • On abandonne vraiment tout sur la chaussée...

    Regardez un peu, dans la rue Beaufraipont à Chênée la vieille armoire grise laissée à l'abandon sur le trottoir, le long de la chaussée qui mène à l'autoroute. Elle se fond si bien dans le décor... On ne la voit presque pas.

     

  • Non, ce n'est pas une pièce de deux euros

    Méfiez-vous de cette pièce !

    2017 06 30 fausse piece a.jpgSi vous croyez être en possession d'une pièce de deux euros que vous n'avez encore 2017 06 30 fausse piece b.jpgjamais vue, détrompez-vous.

    Cette pièce ressemble à s'y méprendre à notre pièce de deux euros mais il s'agit d'une pièce de monnaie  thaïlandaise, le baht qui commence (continue ?) à circuler chez nous.

    En résumé, cette pièce de 10 bahts vaut 0,26 euros.

    Ces pièces sont tellement ressemblantes à la pièce de deux euros que la plupart des distributeurs de boissons et même certains horodateurs ne parviennent pas à faire la différence.

    C'est bath ça, non ? Vous pourriez retrouver des bahts sur la batte, par exemple.

  • Tour de France et Syndicat d'Initiative

    A l’occasion du passage du Tour de France à Trooz ce dimanche 2 juillet 2017, l'Administration Communale de Trooz et le Syndicat d'Initiative vous invitent à partager un moment de convivialité et supporter nos sportifs autour d'un bon petit repas. De plus, n'hésitez pas à pousser les portes des sympathiques commerçants de notre commune !

    Au menu : apéritif et amuse-bouches, entrée de la mer, brasucade de moules et pain, dessert.

    Tarif : 15 euros pour les adultes (apéritif, entrée, plat et dessert)

             10 euros pour les enfants (plat et dessert)

    Adresse : Parking du Service des travaux (3, Rue de Verviers, 4870 Trooz)

    Les réservations peuvent se faire auprès du Syndicat d'Initiative (04/273.09.13 ou s.initiative.trooz@gmail.com)

    En outre, merci de noter que le bureau du Syndicat d'Initiative sera fermé les jeudi 6, vendredi 7, jeudi 13 et vendredi 14 juillet. 

    2017 07 02 tdf trooz.jpg

     

  • Les canaux de communication à Trooz

    23 juin 2017 Nous vivons à une époque où la communication est essentielle. Une communication doit non seulement être exacte mais aussi relativement rapide car, notamment depuis l'avènement d'Internet et des réseaux sociaux, c'est parfois à une véritable course effrénée que d'aucuns se livrent afin de publier une information avant "l'autre".

    Pour ma part, je gère votre blog Sudinfo de Trooz (et parfois des environs) mais je considère également que le partage de l'information est un critère qu'il ne faut pas négliger c'est pourquoi, au gré de cet article, parmi très certainement d'autres, je vais vous énumérer quelques différents canaux de communication qui pourraient vous intéresser avec un petit mot explicatif pour chacun.

    MEDIAS

    trooz.pngVotre blog Sudinfo de Trooz : http://trooz.blogs.sudinfo.be/

    En suivant ce lien, vous avez également accès (en haut de la page) à l'information en ligne du groupe Sudpresse.

    ADMINISTRATION COMMUNALE DE TROOZ

    2016 02 29 (1).JPGLa commune de Trooz dispose d'un site Internet que vous pouvez découvrir en cliquant sur le lien http://www.trooz.be/  

    Une page Facebook a également été créée par la commune de Trooz :

    https://www.facebook.com/Commune-de-Trooz-1228324993850334/

    Vous pouvez notamment y trouver différentes annonces qui concernent la vie de tous les jours. Des albums photos dédiés aux activités extra-communales sont également à votre disposition comme par exemple de multiples photos d'un récent séjour à la Côte.

    19420334_1979200562096103_3016975711195333105_n.jpg19388678_1979202495429243_6678918773425315595_o.jpg19225681_1979202232095936_2484895199153124397_n.jpg19238271_1979201918762634_2700756200421323710_o.jpg 

     

     

     

     

     

    Le Syndicat d'Initiative de Trooz dispose aussi d'une page Facebook

    https://www.facebook.com/initiativetrooz/

    essentiellement axée sur les événements qui se passent à Trooz sans pour autant négliger de nombreuses informations utiles.

    2017 06 23 SI.JPG

    POLITIQUE

    Parmi nos élus politiques, en dehors des partis, certains ont décidé également de communiquer via le Net; c'est le cas notamment du

    Beltran Fabien 04 10 2012 003.jpgbourgmestre Fabien Beltran qui dispose d'un site Internet propre : http://www.fabienbeltran.be/

    2017 06 23 beltran.JPG

    baltus3.JPGLe Conseiller de l'opposition, Olivier Baltus, commente également abondamment et avec force détails l'activité communale.

    Son blog, intitulé "Le Passeur (d'idées)" vous attend ici : http://www.infotrooz.be/

    2017 06 23 baltus.JPG

    Voilà, à ma connaissance, quelques-uns des canaux de communication sur lesquels vous pouvez pêcher les informations de la vie quotidienne dans notre commune.

    2013 05 25 Le blogueur qui l'ouvre 001.jpgSi bien entendu, vous disposez d'un canal de communication que vous désirez faire connaître via ce blog Sudinfo de Trooz, n'hésitez surtout pas à me contacter !

    charles.clessens@skynet.be

     

  • Trooz (et environs) ce 22 juin 2017...

    20170622.jpg

    1 TEMPERATURES

    Il est à peine 8 h15 et les températures avoisinent déjà les 25 degrés. Cette journée est annoncée comme la plus chaude de la semaine. Prenez vos précautions et ne manquez pas de vous hydrater. Pensez aussi aux animaux. Des orages sont attendus dès midi.

    2 POLITIQUE

    Furlan Laurent DSC_0149.JPGDenise Laurent, Bourgmestre Honoraire de Trooz, devait s'exprimer ce matin devant la Commission d'enquête parlementaire. Ayant rentré un certificat médical, elle ne pourra s'y rendre. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement. 

    2017 06 22 certificat.jpg

    3 INCENDIE A FLERON

    Le Quick de Fléron a été ravagé cette nuit par un incendie. L'animalerie voisine a également été fortement touchée, tous les animaux sont morts, le sinistre est total.

    (Voir ici)

    2017 06 22 incendie fleron.png

     

  • Annuaire téléphonique de Trooz et environs

    0 repertoire téléphonique.jpg INSCRIVEZ-VOUS !

    Bientôt les bottins téléphoniques disparaîtront.

    Ce listing est bien évidemment en construction mais sera complété régulièrement grâce à votre aide.

    Particuliers, commerçants, clubs sportifs, associations diverses, etc., si vous désirez figurer dans ce listing qui deviendra bientôt incontournable, n'hésitez pas à ajouter votre numéro en transmettant vos coordonnées par mail en cliquant ici. 

    Rubriques actuelles :

    Habitants (particuliers) * Administration communale * ASBL...Associations * Commerces * Docteurs en médecine, Soins médicaux, Pédicures, Infirmières (-ers) * Enseignement * Horeca, Gîtes * Médias * Pharmacies * Province * Services d'urgence * Sports et loisirs...

    Merci aussi de me signaler toute erreur ou modification éventuelle et bien entendu, toute demande d'ajout en cliquant ici. 

    Lire la suite