Football

  • 1960 Le concours du jeune footballeur

    Il y a plus de cinquante ans, le football était et n'était qu'un jeu. 

    Au fil du temps, il a perdu son esprit de village et son sens premier car, et ce n'est que mon avis, le football est devenu une véritable industrie, même chez les plus petits. Pour preuve, combien de "petits" clubs de village ont-ils disparu ces dernières décennies. C'est l'évolution me direz-vous... Ben oui.

    Dans les années soixante était organisé le concours du jeune footballeur dont vous trouverez le plan ci-dessus. Un document exceptionnel, un plan du parcours de l'époque.

    Des joueurs du R. Prayon F.C. y participaient.

    Les reconnaissez-vous ?

    1960 Cadets de Prayon préparent le concours  théorie 1960.jpg

    1960 Jeune footb.jpg

  • Avec Nainggolan, la Belgique aurait-elle gagné la Coupe du Monde ?

    nainggolan.jpgRetour sur la CAMPAGNE DE RUSSIE…

    L'échec Nainggolan…

    Votre album-souvenir à conserver de cette Coupe du Monde 2018.

    Tous les résultats, classements, buteurs et compositions d'équipes lors de la phase de groupes ainsi que quelques lignes sur de nombreux matches.

    Les 1/8e, les 1/4, les 1/2, les finales avec un peu plus de détails.

    Et bien d'autres choses aussi...

    En dernier lieu, bravo à la Russie pour cette organisation.

    Mais avant tout, un petit coup d'œil sur notre pays

    La troisième place... Le service minimum pour la Belgique

    Bien sûr, c'est une performance réjouissante qu'a accomplie la sélection belge mais, avec le noyau dont elle disposait, cette troisième place ne fait-elle pas office de service minimum ? La Coupe du Monde avait bien évidemment commencé avant ces mois de juin et juillet 2018 puisqu'après la phase qualificative qui a permis à la Belgique d'émerger facilement, il y a eu la sélection définitive des 23 pour ce Mondial. Celle-ci, elle-même précédée d'une liste de 28 joueurs.

    C'est le 21 mai 2018 que Roberto Martinez a dévoilé une liste de 28 joueurs dans laquelle Radja Nainggolan et Divock Origi ne figuraient pas, au contraire de Adjan Januzaj, Christian Benteke et Jordan Lukaku. Cette liste allait être ramenée à 23 après le match amical contre le Portugal.

    La liste des 28

    Qualitativement parlant, il semblait évident pour beaucoup que Nainggolan devait en être. Le sélectionneur en a décidé autrement, ce qui est son droit, mais sans jamais expliquer clairement pourquoi il se privait d'un tel guerrier. "C'est une raison tactique", commentait Martinez.

    Gardiens: Koen Casteels (Wolfsburg/All), Thibaut Courtois (Chelsea/Ang), Simon Mignolet (Liverpool/Ang), Matz Sels (Newcastle United/Ang, prêté au RSC Anderlecht)

    Défenseurs: Toby Alderweireld (Tottenham Hotspur/Ang), Dedryck Boyata (Celtic/Eco), Laurent Ciman (Los Angeles FC/USA), Leander Dendoncker (RSC Anderlecht), Christian Kabasele (Watford/Ang), Vincent Kompany (Manchester City/Ang), Jordan Lukaku (Lazio Rome/Ita), Thomas Vermaelen (FC Barcelone/Esp), Jan Vertonghen (Tottenham Hotspur/Ang)

    Milieux de terrain: Yannick Carrasco (Dalian Yinfang/Chn), Nacer Chadli (West Bromwich Albion/Ang), Kevin De Bruyne (Manchester City/Ang), Mousa Dembélé (Tottenham Hotspur/Ang), Marouane Fellaini (Manchester United/Ang), Adnan Januzaj (Real Sociedad/Esp), Thomas Meunier (Paris Saint-Germain/Fra), Youri Tielemans (AS Monaco/Fra), Axel Witsel (Tianjin Quanjian/Chn)

    Attaquants: Michy Batshuayi (Chelsea/Ang, prêté au Borussia Dortmund/All), Christian Benteke (Crystal Palace/Ang), Eden Hazard (Chelsea/Ang), Thorgan Hazard (Borussia Mönchengladbach/All), Romelu Lukaku (Manchester United/Ang), Dries Mertens (Napoli/Ita)  

    Polémique

    Et la polémique d'enfler sur les réseaux sociaux, surtout en rapport avec l'éviction de Nainggolan.

    A un tel niveau qualitatif, le rôle du sélectionneur n'est pas d'apprendre aux joueurs à jouer football mais il doit s'évertuer à constituer un groupe qui sera solidaire. Il devra en tirer le meilleur en composant avec les qualités et les défauts de chacun. En se privant de Nainggolan, Martinez a quelque part déclaré qu'il ne s'avouait pas capable de composer le groupe avec ce joueur qui, ce n'est pas un secret, s'avère difficile à gérer. Et pourtant, Nainggolan est le type de joueur qui peut être nécessaire quand il faut secouer l'équipe.

    Peu avant le premier match, le sélectionneur a laissé Laurent Ciman s'en aller, jugeant que les deux blessés qu'il avait sélectionnés (Vermaelen - Kompany) seraient opérationnels au moment voulu, c'est-à-dire après la phase de groupes. Sur ce point-là, il a bien vu puisque les deux blessés ont pu être alignés. 

    Le tour de chauffe

    La Belgique a alors franchi la phase de qualification sans problème si ce n'est celui de devoir jouer pour la gagne ou pas contre l'Angleterre le dernier match. S'il a constitué une équipe B, il les a laissés jouer et les B ont battu l'Angleterre, quitte à devoir affronter des cadors plus loin dans la compétition. C'est aussi une bonne décision et puis, rien ne dit que dans l'autre groupe, la Belgique aurait éliminé la Colombie...

    Le Japon

    Fort de ses certitudes de la phase de groupes, le sélectionneur n'apporte guère de changements dans son team de base si ce n'est la titularisation de Kompany à la place de Boyata, pourtant excellent. Ce match face au Japon sera quelque part le coup de chance pour Martinez. En effet, après une première mi-temps très terne, les Belges se sont retrouvés menés 0-2, 7 minutes après la pause, ce fut bien là le coup de chance de Martinez. Au pied du mur, le coach a pris le temps de la réflexion et a fait entrer deux morts-de-faim, comme aurait pu l'être Radja Nainggolan, à savoir Fellaini et Chadli. Ceux-ci allaient s'avérer déterminants par la suite, surtout contre le Brésil. Si, au lieu d'être en chasse après le score, les Belges avaient mené tranquillement à la marque, il est fort douteux que Roberto Martinez ait fait ces changements. Il n'aurait probablement pas changé grand-chose et se serait fait bouffer par le Brésil. C'est aussi grâce à un but tombé de nulle part et conclu par Vertonghen que la mécanique a été relancée avant que Fellaini ne place sa tête sur un ballon aérien pour égaliser et Chadli pour gagner le match dans les derniers instants.

    Il a donc fallu que l'équipe soit au bord du gouffre pour que le coach se rende compte qu'il se passait de deux titulaires. C'est dans un match de ce type que Nainggolan aurait lui aussi pu s'avérer utile. Quand il faut secouer un groupe en perdition.

    Bref, si le Japon n'avait pas mené 2-0, jamais le coach nationale n'aurait fait de changement. Il aurait peut-être gagné le match mais n'aurait guère modifié son équipe. Et cette équipe du premier tour se serait fait bouffer par le Brésil.

    Contre le Brésil, ils ont été exceptionnels...

    Echec face à la France

    Après avoir tellement donné contre le Brésil, certains ont semblé à bout de souffle et la France a joué plus intelligemment que la Belgique. Elle a abandonné l'aire de jeu, se contentant de défendre dans ses trente mètres et les Diables n'ont pas trouvé la solution. Il n'y avait pas un joueur du type Nainggolan capable d'aller bousculer l'entrejeu français.

    Le coach Martinez n'a pas non plus trouvé la solution pour remplacer Meunier qui, sur ce tournoi s'est montré incontournable mais était suspendu face aux Français.

    Et que dire de l'entrée au jeu de Batshuayi à la 90+3 alors que l'équipe est menée au score. Monsieur Martinez aurait encore pu un peu attendre.

    Pour moi, monsieur Martinez, oui, la troisième place avec ce noyau, c'était le service minimum…

    A ce niveau, un coach ne doit pas apprendre à ces joueurs de jouer, il doit les fondre dans un moule, dans un groupe et là, force est de constater que le coach a échoué.

    La question mérite d'être posée mais restera sans réponse : avec Nainggolan, la Belgique aurait-elle gagné la Coupe du Monde ? Je le pense mais vous avez bien évidemment le droit de ne pas être d'accord... 

     

    Lire la suite

  • Tirage de la Coupe de Belgique en vidéo

     

    Notamment

    Eupen - Tubize

    Genk - Lommel

    Anderlecht - Union S.Gilloise

    Dessel Sports - Mouscron

    Olympic Charleroi - Lokeren

    Virton - La Gantoise

    Alost - Sporting Charleroi

    Knokke - Standard 

    Deinze - Club Bruges

    (…) 

  • Les zones géographiques 2018-2019

    foot neige 2.jpgRemise des matches
    Zones géographiques pour la saison 2018 - 2019

    LE COMITE PROVINCIAL INVITE LES CLUBS A CONSERVER CE COMMUNIQUE POUR LA SAISON 2018 - 2019

    La province est divisée en trois zones : A – B – C

    Hormis le cas d’une remise générale, le Comité Provincial peut décréter la remise des matches d’une ou plusieurs zones.

    Cela signifiera que tous les matches qui doivent se disputer sur les terrains des clubs faisant partie de cette ou de ces zone(s) seront remis.
    Attention, les dames sont considérées comme des rencontres d’équipes premières pour les remises.

    Nous vous demandons dès lors de vous montrer très attentifs aux communiqués qui seront diffusés chaque semaine, sur le site de la fédération, dans la presse ou via le répondeur du 0900 / 00095.

    N’hésitez pas à prendre les renseignements utiles avant de vous déplacer peut-être inutilement et dans des conditions dangereuses.

    ZONE A : clubs concernés :
    AMBLEVE – BELLEVAUX – BULLANGE – BUTGENBACH – ELSENBORN – EMMELS – FAYMONVILLE – HAUTES FAGNES - HONSFELD – OUDLER – RECHT – ROCHERATH – SPA - ST-VITH – STER FRANCORCHAMPS - WAIMES – WEYWERTZ – XHOFFRAIX

    ZONE B : clubs concernés :
    ANDRIMONT – AUBEL – BAELEN – BATTICE – BOLLAND – CHARNEUX – – CORNESSE – STADE DISONAIS – ELSAUTOISE – AS EUPEN – FC EUPEN – FLERON – EJ FLERON– FRANCHIMONTOIS – GOE – HERVE – HEUSY – HOMBOURG – JALHAY – LA CALAMINE – LAMBERMONT – LONTZEN – MAGNEE – MALMUNDARIA – MELEN – MINEROIS – OLNE – ENTENTE PEPINE – RAEREN/ EYNATTEN – RECHAIN – SART – SOIRON – SOUMAGNE – STAVELOT – STEMBERTOISE – TROIS FRONTIERES - TROIS PONTS – UNION LIMBOURG – ETOILE VERVIETOISE – CS VERVIERS – SRU VERVIERS - WALHORN – RFC WELKENRAEDT

    ZONE C : clubs concernés :
    AMAY – ANS MONTEGNEE – JEUNESSE SN ALLEUR - ANTHISNES – AYWAILLE – BARCHON – BEAUFAYS – BLEGNY – BRAIVES – BRESSOUX - BURDINNE – CHENEE – CHERATTE – CLAVINOISE – DC COINTE – COUTHUIN – CRISNEE – CROATIA WANDRE – ELAN DALHEM – ETOILE DALHEM – ELLAS HERSTAL - ENGIS ACADEMIE – ESNEUX – FAIMES – FERRIERES – FEXHE SLINS/FRAGNEE – FIZOISE – UN FLEMALLOISE – FOURON – FRAITURE FC – FRAITURE SP – FUMAL – ES GEER – GLONS - US GRACE-HOLLOGNE – FC GRIVEGNEE - HACCOURT – HAMOIR – HANEFFE – HANNUT – HARZE – HERMALLE – HERMEE – FC HERSTAL – UN. HESBIGNONNE – HOGNOUL – HORION – HOUTAIN/MILANELLO – HUCCORGNE – HUY – JEHAY – JUPILLE – CS JUPRELLE – LENSOIS – JS LIEGE - MCS LIEGE – RFC LIEGE – UCE LIEGE – US LIEGE – LIMONT – MARCHIN – MERDORP – MODAVE – MOMALLE – MONTAGNARDE – OCQUIER – OLEYE – ONEUTOIS – OREYE – OTHEE – OUFFET WARZEE – OUGREE – OUPEYE – PIERREUSE – PONTISSE HERSTAL – GD POULSEUR – QUEUE DU BOIS – RACOUR – REMOUCHAMPS – RICHELLE – ROCLENGE WONCK – ROSOUX – SAIVE – SART TILMAN – SERAING ATHL – FC SERAING – SOLIERES – FCB SPRIMONT – STANDARD – STOCKAY – STREE – TEMPLIERS/ NANDRIN – THIER A LIEGE – THISNES – TILFF – FC TILLEUR – TROOZ – VAUX CHAUDFONTAINE – VAUX BORSET – VERLAINE – VILLERS – VISE – VISE BMFA- VIVEGNIS – VOTTEM - VYLE THAROUL – WANDRUZIENNE – WANZE/BAS-OHA - WAREMME – WARNANT – WARSAGE – WASSEIGES – XHORIS

  • Le mur du terrain de foot a été réparé

    Eric Nori vient de m'envoyer à l'instant (15h26) la photo du mur du terrain de football qui a été réparé (en haut).

    Un grand bravo...

    Heureuse coïncidence, ce vendredi 27 juillet 2018, dans l'après-midi...

    2018 07 27 réparé.jpg

  • L'équipe féminine du FC Trooz recrute...

    Pour la première fois dans l'histoire du football dans notre commune, une équipe féminine a été constituée et est inscrite en championnat.

    L'équipe est en pleine organisation… Les choses avancent à grands pas.

    Les entraînements vont bientôt reprendre et le championnat aussi, début septembre.

    Une bonne quinzaine de joueuses se sont inscrites ou sont en passe de le faire. Parmi celles-ci, des débutantes qui n'ont jamais joué, ceci pour dire que toute joueuse, même débutante, est la bienvenue pour étoffer le noyau.

    Si vous voulez participer à cette aventure historique, n'hésitez pas à contacter pour information soit Charles Clessens (0477 27 45 45 ou par mail charles.clessenskynet.be), soit  Marc Pierroux 0465 28 20 20.

    Vos futures équipières vous attendent…

    Pour vous inscrire, c'est de 14 ans à...

    0 (1).JPG

    2018 05 01  (3).JPG

    2018 05 13  (6).JPG

    Les entraînements reprendront incessamment sur le terrain synthétique du FC Trooz, rue La Brouck-Campagne et vous pourrez aussi vous présenter au terrain. Plus d'infos quant aux horaires la semaine prochaine (il reste quelques détails d'organisation à peaufiner)...

    Dans l'attente, voici le calendrier du championnat

    calendrier dames.jpg

  • La diplomatie sportive selon Didier Reynders...

    Didier Reynders a assisté à quasiment tous les matches des Diables en Russie.

    Mais, ne nous méprenons pas. Comme expliqué ce dimanche matin dans 7 Dimanche, il était là pour travailler, pour faire passer un message comme le précisent quelques extraits de l'article.

    (…) Ce Belgique-Angleterre du 14 juillet 2018 a donc brillamment marqué la fin de l’épopée russe des Diables rouges avec cette superbe victoire. Durant un mois, ils ont permis de mettre le mot «Belgique» à l’avant-plan et de situer le pays sur la carte mondiale grâce aux sept matches disputés dans le pays des Tsars. Et mine de rien, ils avaient un supporter de taille en la présence du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Le libéral, adepte de la «diplomatie sportive» a en effet assisté à pas moins de cinq matches de la Belgique. (…) 

    Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a ainsi sans nul doute été l’un des supporters les plus assidus, puisqu’il a assisté à pas moins de cinq des sept rencontres de la Belgique: contre la Tunisie, le Japon, le Brésil, la France et l’Angleterre. (…)

    « Beaucoup ont posé la question: fallait-il venir autant en Russie ou non? Je constate que le président Macron était au match France-Belgique et qu’il revient pour la finale, que la présidente croate est elle aussi présente. Donc, arrêtons cette ambiguïté: il est quand même normal que le Roi vienne lui aussi. Là, c’était mon cinquième match ici en Russie », souligne le ministre Reynders. Le Liégeo-Bruxellois a lui aussi du mal à digérer l’élimination des Diables par l’Hexagone. (…) 

    DIPLOMATIE SPORTIVE

    En dehors du volet purement sportif. il y a ce que Didier Reynders appelle la «diplomatie sportive».

    « On doit utiliser un événement tel que celui-ci pour faire passer nos messages et aborder tous les sujets qui fâchent avec la Russie: les Droits de l’Homme, le sort des homosexuels en Tchétchénie, la Syrie, l’Ukraine… C’est une opportunité d’avoir un message politique fort », renchérit le principal intéressé. « Mais l’essentiel est également de donner une image de la Belgique. Nous avons une équipe qui représente toute la diversité de notre pays. Il y a un engouement, une fierté. Nous avons une image assez extraordinaire grâce aux Diables pour le moment.
    Et nous essayons d’utiliser cette image. » (…)

     

    2018 07 15 reynders.jpg

    Et pour bien marquer son soutien à notre équipe belge, le ministre n'a pas manqué de se précipiter sur le terrain lorsque tous les joueurs et tout le staff ont été appelés pour poser pour la photo souvenir.

    Un grand merci à monsieur Reynders pour son soutien précieux et désintéressé, que ce soit à titre personnel ou professionnel puisqu'il était là pour travailler et faire passer un message.

    Il est dommage qu'il ne puisse utiliser l'image que les politiques laissent de la Belgique plutôt que celle des footballeurs... allez savoir pourquoi... 

    gb (1).JPG

    copie écran TV

     

  • Coupe du Monde 2018 Tous les résultats et le calendrier en un coup d'oeil... Mise à jour après chaque match

    Coupedumonde.jpg

    Phase de poules

    Groupe A :     Russie     Arabie saoudite     Egypte     Uruguay 

    Jeudi 14 juin    Russie - Arabie saoudite 5-0      

    Vendredi 15 juin    Egypte – Uruguay 0-1     

    Mardi 19 juin    Russie – Egypte 3-1

    Mercredi 20 juin    Uruguay – Arabie saoudite 1-0

    Lundi 25 juin    Uruguay – Russie 3-0

    Lundi 25 juin    Arabie saoudite – Egypte 2-1 

    Uruguay

    3

    3

    0

    0

    5

    0

    9

    Russie

    3

    2

    1

    0

    8

    4

    6

    Arabie saoudite

    3

    1

    2

    0

    2

    7

    3

    Egypte

    3

    0

    3

    0

    2

    6

    0

    * * * * * *

    Groupe B     Portugal     Espagne     Maroc     Iran 

    Vendredi 15 juin    Maroc – Iran 0-1

    Vendredi 15 juin    Portugal – Espagne 3-3

    Mercredi 20 juin    Portugal –Maroc 1-0

    Mercredi 20 juin    Iran – Espagne 0-1

    Lundi 25 juin    Espagne – Maroc 2-2

    Lundi 25 juin    Iran – Portugal 1-1 

    Espagne

    3

    1

    0

    2

    6

    5

    5

    Portugal

    3

    1

    0

    2

    5

    4

    5

    Iran

    3

    1

    1

    1

    2

    2

    4

    Maroc

    3

    0

    2

    1

    2

    4

    1

    * * * * * *

    Groupe C     France     Danemark     Pérou     Australie 

    Samedi 16 juin    France – Australie 2-1

    Samedi 16 juin    Pérou – Danemark 0-1

    Jeudi 21 juin    Danemark – Australie 1-1

    Jeudi 21 juin    France – Pérou 1-0

    Mardi 26 juin    Danemark – France 0-0

    Mardi 26 juin    Australie – Pérou 0-2 

    France

    3

    2

    0

    1

    3

    1

    7

    Danemark

    3

    1

    0

    2

    2

    1

    5

    Pérou

    3

    1

    2

    0

    2

    2

    3

    Australie

    3

    0

    1

    1

    2

    5

    1

    * * * * * *

    Groupe D     Argentine     Nigeria     Islande     Croatie

    Samedi 16 juin    Argentine – Islande 1-1

    Samedi 16 juin    Croatie – Nigeria 2-0

    Jeudi 21 juin    Argentine – Croatie 0-3

    Vendredi 22 juin    Nigéria – Islande 2-0

    Mardi 26 juin    Islande – Croatie 1-2

    Mardi 26 juin    Nigéria – Argentine 1-2 

    Croatie

    3

    3

    0

    0

    7

    1

    9

    Argentine

    3

    1

    1

    1

    3

    5

    4

    Nigeria

    3

    1

    2

    0

    3

    4

    3

    Islande

    3

    0

    2

    1

    2

    5

    1

    * * * * * *

    Groupe E     Brésil     Suisse     Costa Rica     Serbie

    Dimanche 17 juin    Costa Rica – Serbie 0-1

    Dimanche 17 juin    Brésil – Suisse 1-1

    Vendredi 22 juin    Brésil – Costa Rica 2-0

    Vendredi 22 juin    Serbie – Suisse 1-2

    Mercredi 27 juin    Serbie – Brésil 0-2

    Mercredi 27 juin    Suisse – Costa Rica 2-2

    Brésil

    3

    2

    0

    1

    5

    1

    7

    Suisse

    3

    1

    0

    2

    5

    4

    5

    Serbie

    3

    1

    2

    0

    2

    4

    3

    Costa Rica

    3

    0

    2

    1

    2

    5

    1

    * * * * * *

    Groupe F     Allemagne     Mexique     Suède     Corée du Sud

    Dimanche 17 juin    Allemagne – Mexique 0-1

    Lundi 18 juin    Suède – Corée du Sud 1-0

    Samedi 23 juin    Corée du Sud – Mexique 1-2

    Samedi 23 juin    Allemagne – Suède 2-1

    Mercredi 27 juin    Mexique – Suède 0-3

    Mercredi 27 juin    Corée du Sud – Allemagne 2-0

    Suède

    3

    2

    1

    0

    5

    2

    6

    Mexique

    3

    2

    1

    0

    3

    4

    6

    Corée du Sud

    3

    1

    2

    0

    3

    3

    3

    Allemagne

    3

    1

    2

    0

    2

    4

    3

    * * * * * *

    Groupe G     Belgique     Panama     Tunisie     Angleterre

    Lundi 18 juin    Belgique – Panama 3-0

    Lundi 18 juin    Tunisie – Angleterre 1-2

    Samedi 23 juin    Belgique – Tunisie 5-2

    Dimanche 24 juin    Angleterre – Panama 6-1

    Jeudi 28 juin    Angleterre – Belgique 0-1

    Jeudi 28 juin    Panama – Tunisie 1-2

    Belgique

    3

    3

    0

    0

    9

    2

    9

    Angleterre

    3

    2

    1

    0

    8

    3

    6

    Tunisie

    3

    1

    2

    0

    4

    9

    3

    Panama

    3

    0

    3

    0

    1

    11

    0

    * * * * * *

    Groupe H     Pologne     Sénégal     Colombie     Japon

    Mardi 19 juin    Colombie – Japon 1-2

    Mardi 19 juin    Pologne – Sénégal 1-2

    Dimanche 24 juin    Japon – Sénégal 2-2

    Dimanche 24 juin    Pologne – Colombie 0-3

    Jeudi 28 juin    Sénégal – Colombie 0-1

    Jeudi 28 juin    Japon – Pologne 0-1          

    Colombie

    3

    2

    1

    0

    5

    2

    6

    Japon

    3

    1

    1

    1

    4

    4

    4

    Sénégal

    3

    1

    1

    1

    4

    4

    4

    Pologne

    3

    1

    2

    0

    2

    5

    3

    * * * * * *

    Huitièmes de finale

    Samedi 30 juin 

    (1)  France – Argentine (16h)     4-3

    (2)  Uruguay – Portugal (20h)     2-1

    Dimanche 1 juillet

    (3) Espagne Russie (16h)     1-1 (pen. 3-4)

    (4) Croatie – Danemark (20h)   1-1 (pen. 3-2)

    Lundi 2 juillet

    (5) Brésil – Mexique (16h)     2-0

    (6) Belgique – Japon (20h)     3-2

    Mardi 3 juillet

    (7) Suède – Suisse (16h)     1-0

    (8) Colombie – Angleterre   1-1 (pen. 3-4)

    Quarts de finale

    Vendredi 6 juillet

    (9) France – Uruguay 2-0 

    (10) Brésil – Belgique  1-2

    Samedi 7 juillet

    (11) Suède – Angleterre 0-2 

    07 07 2018     RussieCroatie   1-1 (après prolongation 2-2) (penalties 3-4)

    1/2 finale (élimination directe)

    10 07 2018     France - Belgique  1-0

    11 07 2018     Croatie - Angleterre  1-1 (après prolongation 2-1)

    Petite finale

    Belgique - Angleterre

    Finale

    France - Croatie

     

  • La France en finale : 1-0 contre la Belgique

    drapeau français.pngLa Belgique vient de s'incliner sur le score de 1-0 face à la France.

    Bravo à eux malgré la défaite, bravo au coach Martinez mais aussi bravo et bonne route à la France pour la finale.

    Globalement, les Diables rouges n'ont pu rééditer l'intensité de leur prestation contre le Brésil et plusieurs n'ont pu restituer leur niveau.

    B9716306929Z_1_20180710214918_000+GFFBLSFQO_1-0_png.jpgLe match fut relativement correct et bien arbitré, à l'exception d'un coup franc non sifflé à la limite du rectangle français et qui aurait pu amener une phase arrêtée intéressante mais ça on ne le saura jamais.

     

     

  • Une fête des voisins peu ordinaire ce mardi 10 juillet 2018

    drapeau français.png9 juillet 2018drapeau belge.png

    Vous ne pouvez plus l'ignorer, demain, cela peut être un jour historique pour notre équipe nationale de football. Une belle occasion, si vous en avez, d'inviter des amis Français demain soir.

    Les politiques nous séparent suffisamment… Puisse le football nous rapprocher.

    A tout hasard, voici une des recettes du coq au vin

    Préparation


    1.Dans un plat en verre ou dans un grand sac à fermeture hermétique, mélanger le poulet, le vin et les herbes. Couvrir le plat ou fermer le sac. Réfrigérer 12 heures ou toute une nuit. Retourner le poulet dans la marinade à 1 ou 2 reprises. Égoutter et éponger les morceaux de poulet et conserver la marinade. Jeter les herbes....
    2.Dans une grande poêle antiadhésive à feu moyen-élevé, dorer les morceaux de poulet dans 2 c. à soupe de beurre. Saler et poivrer. Réserver sur une grande assiette.
    3.Dans une grande casserole ou une cocotte à feu moyen, dorer le bacon dans 1 c. à soupe de beurre. Ajouter l’oignon et l’ail. Poursuivre la cuisson 2 minutes. Ajouter la pâte de tomates et poursuivre la cuisson 1 minute. Déglacer avec le cognac. Verser le bouillon et la marinade au vin rouge réservée. Laisser réduire la sauce du tiers. Ajouter le poulet et le laurier. Couvrir et laisser mijoter 1 heure à feu moyen-doux ou jusqu’à ce que la chair de la cuisse se détache facilement de l’os.
    4.Dans un petit bol, mélanger 2 c. à soupe du beurre et la farine jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Réserver le beurre manié.
    5.Dans la poêle qui a servi pour le poulet, à feu moyen-élevé, dorer les champignons et les oignons perlés dans le reste du beurre. Saler et poivrer. Réserver.
    6.À l’aide d’une écumoire, retirer les morceaux de poulet et le bacon de la sauce. Réserver sur une grande assiette. Porter la sauce à ébullition à feu moyen. Y ajouter le beurre manié en fouettant jusqu’à ce qu’elle épaississe. Remettre le poulet et le bacon. Ajouter les champignons et les oignons réservés. Laisser mijoter 5 minutes. Rectifier l’assaisonnement. Parsemer de persil.

  • Brésil- Belgique... On en redemande, non ?

    Brésil – Belgique 1-2

    Quelques lignes avant LE match

    La Belgique face au Brésil, c’est incontestablement LE match pour cette génération que l’on ne cesse de qualifier de « dorée » mais qui n’a encore rien remporté. Et comme malheureusement, dans notre système référentiel, il n’y a que les titres qui comptent, ce sera ce 6 juillet 2018 ou peut-être jamais. Si l’on s’en réfère à la qualité intrinsèque de tous les participants et des vedettes en particulier, cette rencontre entre deux formations disposant d’atouts offensifs indéniables devrait réjouir tout amateur du beau football, celui porté vers le but adverse. Si Hazard et ses potes veulent franchir un palier, c’est aujourd’hui. Il n’y aura pas de séance de rattrapage. Bon, je me lance… 3-3 sera mon pronostic car je vois un match offensif de part et d'autre.  

    Le cas Naymair... Depuis le début de cette Coupe du Monde, Neymar a passé près de 14 minutes à se rouler par terre. C'est la RTS (Radio Télévision Suisse) qui s'est amusée à chronométrer le temps passé par le Brésilien au sol. Va-t-il améliorer son score ce vendredi ?

    Les buts: 13e Fernandinho c.s.c. (0-1), 31e De Bruyne (0-2), 76e Renato Augusto (1-2).

    Brésil : 1 Alisson, 2 Thiago Silva, 3 Miranda, 22 Fagner, 12 Marcelo, 15 Paulinho, 17 Fernand, 11 Coutinho, 19 Willian, 10 Neymar, 9 Gabriel Jesus. Remplacements: 46e Firmino pour Willian, 58e D. Costa pour Gabriel Jesus, 73e Renato Augusto pour Paulinho.

    Belgique : 1 Courtois, 2 Alderweireld, 4 Kompany, 15 Meunier, 5 Vertonghen, 6 Witsel, 22 Chadli, 8 Fellaini, 9 Lukaku, 10 E.Hazard, 7 De Bruyne. Remplacements: 83e Vermaelen pour Chadli, 87e Tielemans pour Lukaku. 

    Assistance: 42.873.

    Arbitre : M. Mazic (Ser)

    Roberto Martinez a logiquement reconduit Fellaini et Chadli qui avaient plus que gagné leurs galons face au Brésil dans un match qui, vu son résultat et cette belle victoire restera dans les mémoires des footeux de notre petit pays pour au moins cent ans. Dame, éliminer le super-favori, le Brésil en quart de finale, c'est un exploit qui s'est déroulé devant plus de 500 millions de téléspectateurs (c'est une estimation).

    Revisitons ce match

    Les Brésiliens mettent la balle en jeu et comme la Belgique face au Japon, ils la conservent dans leur camp et la perdent. C'est De Bruyne qui tentera le premier sa chance au but après 1'30". Les Belges semblent décidés et bien dans leur tête. Dans les premières minutes, Courtois se rassure en captant un centre de Naymar tandis que 1 à 8 (1).JPGFellaini commet deux fautes coup sur coup pour montrer à ses adversaires ce à quoi ils doivent s'attendre. Naymar se retrouve une première fois au sol. A la 7e, Marcelo force Meunier à mettre la balle en corner. 1 à 8 (20).JPGNaymar le botte et la balle est expédiée par Thiago Silva sur le poteau avant d'être captée par Courtois. Le match est lancé et promet d'être grandiose car les deux formations jouent selon leurs ambitions, sans vraiment calculer. A la 9e, les Belges en ont plein les pieds et c'est Alderweireld qui écarte en corner. Willian le tire et la Belgique se dégage avec peine après que Miranda, esseulé au point de penalty, ait raté sa reprise. La Belgique repart et De Bruyne trouve Fellaini dans l'axe, aux abords du rectangle mais le tir de Marouane est dévié en corner par Miranda. 8 à 13 (31).JPG8 à 13 (35).JPG8 à 13 (37).JPGCelui-ci sera tiré par 8 à 13 (42).JPGChadli, Kompany se présente en première zone et frôle (ou pas ?) un ballon que Fernandinho dévie dans ses filets (0-1) à la 13e.  

    à suivre ?

  • Faisons-nous plaisir...

    2018 07 06 (12).JPGCi-dessous, le classement actuel de la Coupe du Monde par points obtenus.

    Le nombre de matches joués, gagnés, perdus, nuls puis les buts inscrits et reçus.

    Les points obtenus et la moyenne des points obtenus par matches joués.

    Cré vin d'ju… Nous sommes premiers de tous les côtés avec de loin la meilleure attaque et la seule équipe à avoir tout gagné…

    Classement corrigé après Angleterre - Suède 2-0... et Russie - Croatie 1-1 (2-2) puis 3-4 aux pen.

    NB Les points sont comptabilisés après 90'.

     

    J

    G

    P

    N

    Pour

    Contre

    Points

    Moyenne par match

    Belgique

    5

    5

    0

    0

    14

    5

    15

    3

    France

    5

    4

    0

    1

    9

    4

    13

    2,6

    Uruguay

    5

    4

    1

    0

    7

    3

    12

    2,4

    Croatie

    5

    3

    0

    2

    10

    4

    11

    2,2

    Brésil

    5

    3

    1

    1

    8

    3

    10

    2

    Angleterre

    5

    3

    1

    1

    11

    4

    10

    2

    Suède

    5

    3

    1

    0

    6

    4

    9

    1,8

    Russie

    5

    2

    1

    2

    11

    7

    8

    1,6

    Colombie

    4

    2

    1

    1

    6

    3

    7

    1,75

    Espagne

    4

    1

    0

    3

    7

    6

    6

    1,5

    Danemark

    4

    1

    0

    3

    3

    2

    6

    1,5

    Mexique

    4

    2

    2

    0

    3

    6

    6

    1,5

    Portugal

    4

    1

    1

    2

    6

    6

    5

    1,25

    Suisse

    4

    1

    1

    2

    5

    5

    5

    1,25

    Iran

    3

    1

    1

    1

    2

    2

    4

    1,33

    Argentine

    4

    1

    2

    1

    6

    9

    4

    1

    Japon

    4

    1

    2

    1

    6

    7

    4

    1

    Sénégal

    3

    1

    1

    1

    4

    4

    4

    1,33

    Arabie saoudite

    3

    1

    2

    0

    2

    7

    3

    1

    Pérou

    3

    1

    2

    0

    2

    2

    3

    1

    Nigeria

    3

    1

    2

    0

    3

    4

    3

    1

    Serbie

    3

    1

    2

    0

    2

    4

    3

    1

    Corée du Sud

    3

    1

    2

    0

    3

    3

    3

    1

    Allemagne

    3

    1

    2

    0

    2

    4

    3

    1

    Tunisie

    3

    1

    2

    0

    4

    9

    3

    1

    Pologne

    3

    1

    2

    0

    2

    5

    3

    1

    Maroc

    3

    0

    2

    1

    2

    4

    1

    0,33

    Australie

    3

    0

    1

    1

    2

    5

    1

    0,33

    Islande

    3

    0

    2

    1

    2

    5

    1

    0,33

    Costa Rica

    3

    0

    2

    1

    2

    5

    1

    0,33

    Egypte

    3

    0

    3

    0

    2

    6

    0

    0

    Panama

    3

    0

    3

    0

    1

    11

    0

    0

  • Avec Roberto Martinez à la place de Claudy Dardenne, Trooz aurait-il gagné à Rechain ?

    Oui, la question qui peut vous paraître étrange "Avec Roberto Martinez à la place de Claudy Dardenne, Trooz aurait-il gagné à Rechain ?" mérite d'être posée car elle aborde deux philosophies d'entame de match tout à fait différentes.

    Bien sûr, le titre a de quoi vous surprendre mais, en cette période de folie footballistique, toutes les audaces sont permises, donc allons-y.

    BELGIQUE - JAPON… 1'27'' de marche en arrière

    Je viens de revoir le match Belgique – Japon et son entame catastrophique pour ce qui est de la manière.

    Mise en jeu des Diables rouges

    Les Diables bénéficient de la mise en jeu. Lukaku donne en retrait à Witsel qui donne en retrait à Vertonghen qui donne en retrait à Kompany à la limite de son rectangle. Celui-ci donne latéralement à Alderweireld qui lui rend la balle, encore un peu en arrière. Kompany renvoie alors à Vertonghen qui va chercher Carrasco. La balle sort. On joue depuis 22’’ et les Belges ont amené le danger dans leur camp alors qu’ils bénéficiaient de la mise en jeu. La suite immédiate nous offre une première tentative japonaise puis le jeu se poursuit, toujours dans le camp belge, et ce n’est qu’après 1’ 27’’ que la balle est amenée dans le camp nippon.

    RECHAIN - TROOZ… 10 secondes vers l'objectif

    Revenons sur le match pour le titre que Trooz est allé remporter à Rechain le 22 avril dernier. Les données sont claires. C’est le dernier match de championnat. Trooz a 66 points, Rechain 64. Rechain se doit donc de l’emporter. Tout autre résultat offre le titre à Trooz. Trooz aurait donc pu se permettre de calculer mais que du contraire.

    Trooz bénéficie de la mise en jeu et, en trois passes jouées en un temps, ouvre le score 0-1 après un peu moins de dix secondes de jeu.

    a1.jpg

    Mise en jeu du FC Trooz

    Dardenne (fils) donne en retrait à D’Aloisi qui va chercher Joao qui a piqué un sprint sur son flanc, celui-ci évite un adversaire et centre pour Ziane qui effectue une reprise de plein fouet. Le cuir aboutit au fond des filets et les visiteurs mènent 0-1. Rechain ne s’en relèvera jamais. On ne jouait que depuis 10 secondes à peine… Une audace surprenante et efficace avait payé... 

    Joao Bozi, le passeur à l'origine de ce but probablement le plus rapide de la saison pique alors un sprint...

    a2.jpg

    ...pour se précipiter vers le banc de Trooz où il est reçu avec tous les honneurs mais en réalité, il s'en va dédier ce but à son coach, Claudy Dardenne :

    "C'est une phase qu'on répète à l'entraînement. Je reçois la balle directement mais mon homme n'est pas assez attentif. Je le prends de vitesse, j'évite un adversaire, je le dribble, je fais la passe à Sabeur (Ziane) et Sabeur finit. Tout s'est passé en un temps... Tac...Tac...Tac... De toute façon, je trouve qu'on mérite de gagner. Pour moi, on est la meilleure équipe du championnat. (…)."

    Bien sûr, comparaison n’est pas raison mais j’ai trouvé amusant de vous proposer ces deux débuts de matches visiblement opposés. L'un voulu par un coach d'une équipe nationale renommée, la Belgique, l'autre par le coach d'une équipe de P2, le FC Trooz, maintenant P1.

    Les hommes de Roberto Martinez bénéficient de la mise en jeu, la balle reste dans le camp belge pendant 1’27’’, amenant le danger.

    Les hommes de Claudy Dardenne mettent la balle en jeu et appliquent une phase répétée aux entraînements qui leur permet d’ouvrir le score et de prendre une sérieuse option sur le résultat final et ça après moins de 10''…

  • En attendant le Brésil... puis les autres...

    D'abord le tour du Japon

    2018 06 30.jpg

    Faites vos jeux...

    Huitièmes de finale

    Samedi 30 juin 

    (1)  France – Argentine (16h)

    (2)  Uruguay – Portugal (20h)

    Dimanche 1 juillet

    (3)  Espagne – Russie (16h)

    (4)  Croatie – Danemark (20h)

    Lundi 2 juillet

    (5)  Brésil – Mexique (16h)

    (6) Belgique – Japon (20h)

    Mardi 3 juillet

    (7) Suède – Suisse (16h)

    (8) Colombie – Angleterre (20h)

    Quarts de finale

    Vendredi 6 juillet

    (9) Vainqueur 1 France/Argentine – Vainqueur 2 Uruguay/Portugal (16h)

    (10) Vainqueur 5 Brésil/Mexique – Vainqueur 6 Belgique/Japon (20h)

    Samedi 7 juillet

    (11) Vainqueur 7 Suède/Suisse – Vainqueur 8 Colombie/Angleterre (16h)

    (12) Vainqueur 3 Espagne/Russie – Vainqueur 4 Croatie/Danemark (20h)

    Demi-finales

    Mardi 10 juillet

    (13) Vainqueur 9 – Vainqueur 10 (20h)

    Mercredi 11 juillet

    (14) Vainqueur 11 – Vainqueur 12 (20h)

    Petite finale

    Samedi 14 juillet

    Perdant 13 – Perdant 14 (16h)

    Finale

    Dimanche 15 juillet 2018

    Vainqueur 13 – Vainqueur 14 (17h)