Dossier

  • N61 Travaux à Chaudfontaine... L'Esplanade ne rouvrira pas !

    Encore une victime des travaux

    DSC_0025.JPG

    Lire la suite

  • Enlèvement et traitement des immondices

    Recypark 001.jpg

    Mise à jour : 7 juin 2016

    Je l'avoue, il m'arrive de travailler au noir. En effet, étant donné que je fréquente régulièrement le recyparc (à Trooz, c'est écrit recyparK, allez savoir pourquoi), oui, quelque part, je travaille au noir. Avant de les déposer, je dois trier les déchets, ce que je fais avec soin puis je dois m'y rendre avec mon véhicule. Je porte les verres, après les avoir lavés, j'y emmène régulièrement quelques papiers, bois et métaux, après les avoir triés; parfois quelques bouts de frigolite que je dois découper à petits morceaux et tout cela, gratuitement...du travail au noir quoi !

    Le coût-vérité qu'ils appellent ça.

    Je me souviens, il y a quelques années qu'après avoir fréquenté le reycparc, je recevais des sacs en guise de récompense de mon assiduité, plus maintenant;

    je me souviens que je pouvais aussi y porter les bouteilles en plastique, plus maintenant, je dois en plus acheter des sacs bleus.

    Vous allez me répondre que je reçois un bon pour un rouleau de sacs. Ben oui. Comme tout le monde donc on ne récompense plus les efforts accomplis.

    COMBIEN VOUS PAYEZ ?  

    Vous souvenez-vous de l'évolution des montants payés pour le traitement et l'enlèvement des immondices ?

    Non ? Voici un petit récapitulatif de ce qui vous a été demandé ces vingt dernières années et mis à jour en juin 2016, avec régulièrement de bien étonnantes variations.

    Ne dit-on pas que les chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut ?  Il vous sera donc aisé de tirer vos propres conclusions mais, force est de constater que lors du passage à l'euro fin 2001, (dernière législature Denise Laurent), là, on a foncé dans les augmentations. Ben oui, quand on parle de 130 (euros), c'est moins impressionnant que quand on parle de 5244 (FB), même si c'est la même chose. Cela frappe moins les esprits.

    Et d'aucuns viendront encore dire que l'euro n'a rien changé.

    Lire la suite

  • Internet tue-t-il la vraie vie en notre société ?

    internet nous tue.jpgEt vous qu'en pensez-vous ?

    La question mérite au moins d'être posée.

    Internet est-il vraiment un grand danger pour notre évolution ?

    Faut-il vraiment éteindre son écran ou, convient-il d'en user avec plus d'intelligence ?

    Vos avis sont les bienvenus !

  • L'eau, c'est cher ?

    bouteille d'eau.jpgAvez-vous déjà réfléchi au coût de l’eau ?

    Il est vrai que depuis l’introduction de l’euro, surtout chez les moins anciens, le franc belge tombe peu à peu dans l’oubli.

    Pour rappel, un euro = 40,3399 francs belges.

    Ceci pour indiquer que, dans le commerce, maintenant, de nombreux prix frôlent l’unité et nous y prêtons de moins en moins d’attention puisqu’il s’agit d’un petit chiffre, souvent inférieur à l’unité.

    "Pfffft. 0 euro et des poussières, ça ne doit pas être trop cher", se dit-on, peut-être même inconsciemment.

    Pour preuve, il est question de supprimer prochainement les pièces de 0,01 et 0,02 euro.

    Le sujet de cet article n’est pas de débattre des bienfaits ou non du passage à l’euro mais de s’intéresser au prix d’une très banale matière première, une petite bouteille d’eau.

    Je viens d’acheter dans une grande surface, réputée pour ses prix relativement abordables, un pack d’une douzaine de bouteilles de 50 cl d’une marque peu connue.

    Coût : 0,159 euro l’unité de 50 cl.

     à peine de quoi y prêter attention. Remarquons quand même que les prix de cette denrée varient très forts d’une marque à l’autre, d’un commerce à un autre, grimpant parfois, comme c’est le cas dans un petit commerce situé en face d’une école à 0,49 euro la bouteille de 50 cl.

    Analysons notre achat :

    50 cl d’eau coûtent 0,159 euro, soit +- 6 francs 41

    1 litre d’eau coûte 0,318 euro, soit +- 12 francs 82

    et un m³ d’eau coûte ainsi 318 euros, soit +- 12.828 francs belges.

    Ceci au prix le plus bas.

    Et, dans le petit commerce en face de l'école, ce montant de 0,49 euro la bouteille de 50 cl équivaut à 19 francs belges 76. Et si vous vous offrez 1000 litres de cette eau (1 m³), il vous en coûtera seulement 980 euros, soit +-39.533 francs.

    Avouez que vous ne regarderez jamais plus votre petite bouteille d’eau de la même façon.

  • Harcèlement téléphonique : vos réactions

    harcelement telephonique.jpg

    NOMBREUSES REACTIONS

    Ci-dessous, texto, quelques-unes de vos réactions qui me sont parvenues (mail, Facebook, ...) suite à l'article sur le harcèlement téléphonique par des call centers probablement implantés en Afrique du Nord mais agissant pour le compte de sociétés ayant pignon sur rue en Belgique :

    Bonjour monsieur Clessens, ayant rat le bol de recevoir des appels de call center d’Afrique du nord, comme vous (vu que raccrocher ne sert à rien ainsi que la liste robinson), j’ai voulu tester  hier en acceptant leur invitation qu’ils vont m’envoyer par la poste. Comme je viens de lire votre article ( intéressant ) à l’instant, cette méthode ne va pas stopper non plus les appels. Mais, sans prêter attention, j’ai donner mon numéro de gsm. Donc, comme vous avez aussi donner votre numéro de gsm, j’aimerais savoir si ils me harcèlerons aussi par gsm et du même coup payer la communication, vu qu’ils appellent de l’étranger.
    D’avance, je vous remercie.
     

    Vous avez raison que c'est agaçant. Pour ma part j'ai souvent constaté que je recevais ces appels( même le dimanche et les jours fériés, à midi ou à 21h) après avoir passé des commandes chez Y.R les produits de beauté, ou lorsque je me fais rembourser via un coupon un produit 100% remboursé genre action machin ,rue des paquerettes à waterloo. Et toujours avec des numéros privés, et souvent des grossiers merles lorsque j'annonce tout de suite que je ne suis pas interessée par leur ""Superbe Cadeau"!

    Bonjour, la liste Robinson n'est plus... remplacée par une autre plus officielle :
    http://www.ne-m-appelez-plus.be/
    il suffit de s'y inscrire, c'est facile... mais j'ai quand même encore des appels..,
    il paraît que cette nouvelle liste a repris les nros de la liste Robinson mais une 2ème inscription ne gène pas...

    Ne faisant pas exception à la règle, je suis aussi dérangée par ces appels . Mais, ayant un affichage sur mon appareil, lorsque j'aperçois "appel inconnu" ou un numéro assez long commençant par o33....je ne décroche tout simplement pas .En général après trois essais infructueux j'ai la paix pour un bon bout de temps .Cela dit ils reviennent quand même à la charge mais je ne change pas ma façon d'opérer et les appels s'espacent de plus en plus .

    00 33 1 70447300 sur mon gsm (33 c'est la France, 1 Paris)

    Ma méthode est de répondre par l'humour. Dernièrement, un appel me proposait un GSM en cadeau en cas de visite d'un magasin de salons. Ma réponse a été de signaler à cet interlocuteur que mes messages se limitaient à des signaux indiens au départ de mon jardin. Résultat: appel coupé immédiatement. Je me refuse d'être grossier, car j'ai du respect pour ce personnel qui exécute un travail sous la pression.

    "Je me refuse d'être grossier, car j'ai du respect pour ce personnel qui exécute un travail sous la pression"
    Bravo à A.Dombart, je reste aussi aimable mais ferme, ayant "expérimenté" le démarchage pour une banque (américaine) que je ne citerais pas ...... pour leurs "produits" de ..... fallait "vendre" à tout prix ... Ce fut des moments très pénibles ..alors un peu de patience, d'amabilité pour ces jeunes femmes ou ..hommes qui font ce "métier" pour gagner leur vie , c'est tout de même mieux que de profiter ..du système. Enfin ce que j'en dis .....

    D'accord et en même temps je comprends aussi les agents...Ils ne font que leur travail et ils essaient de gagner leur pain quotidien...Je ne suis surement pas objective car j'ai débuté dans les call-center en faisant le même boulot...Vous savez l'Univers du cuir...Et oui je tombais parfois sur des gens qui m'insultaient et parfois sur des gens très content de se faire une petite sortie le dimanche et recevoir un cadeau...Personne n'oblige à répondre et personne n'oblige à accepter...Suffit simplement de dire non et au-revoir....A ce jour je suis toujours agent call center..Mais là différence je reçois les appels de clients et bien je peux vous dire que parfois cela vaut la peine....Certaines personnes sont bien pires que les Africains avec accent ne sachant pas parler Français ....

    Effectivement vous n'êtes pas très objective.Lorsque je réponds poliment et gentiment 3,4 fois sur une semaine et oui j'écris bien une semaine , à la longue j'avoue en avoir marre mais jamais je ne suis grossière juste agacée et c'est bien mon droit ! Quant à dire que personne n'est obligé de répondre , et bien ... lorsque à 20h30-21h le tél sonne, je dois bien vite décrocher sinon c'est une dizaine de sonneries qui risquent de réveiller mes petits enfants lorsqu'ils dorment à la maison !

    J'ai aussi reçu pas mal d'appel d'importuns...
    9 fois sur 10 la conversation se déroulait comme suit :
    - Monsieur YYY [nom de mon grand père maternel décédé il y a plus de 20 ans et qui était détenteur de cette ligne]
    - Non
    - Ha ce n'est pas grave, je vous offre blablabla...
    Mes attitudes furent variables
    1 La grossièreté ! (Je réprouve sur le fond, mais accepter d'em*** les gens pour gagner sa vie est une chose que j'ai refusée de faire après quelques jours d'un travail similaire, question de moralité)
    2 La mise en attente (pratique et même un peu amusant mais il faut surveiller que la ligne se libère)
    3 Spécifique au vendeur de vin : ma religion me l'interdit ( vu la provenance générale des appels, effet garanti )
    4 Vu mes difficultés à me déplacer, je demande une démonstration à domicile
    5 Sur un "je ne vous dérange pas ?", répondre "si..."
    6 Non expérimenté mais conseillé par des amis, le sifflet
    J'envisage d'autres options amusantes pour le prochain qui voudra me vendre un truc dont je ne veux pas !

    Deux solutions : 1ere : s'inscrire sur https://ne-m-appelez-plus.be je peux assurer que cela fonctionnne, il faut attendre une petite dizaine de jours et après la paix!! 2eme : Noter les numéros ( si possible ) l'heure et la date, contacter Belgacom demander à ce que l'on envoie le document " appels malicieux ", une fois reçu remplir le document renvoyer à Bgc et on s'occupe du reste :) 

    PS : La liste Robinson n'existe plus et remplacée par le site que j'ai mis ci-dessus. Les inscrits sur Robinson ont été redirigés vers le nouveau lien, mais par mesure de précaution je préfère dire de se réinscrire. Sachez que l'inscription est valable 2 ans :)

    Et oui j’ai souvent des appels comme tu le décrit au moins 3 fois la semaine, c’est usant, souvent je les remballent mais parfois quand j’ai le temps je demande plein de renseignements, et les gardes le plus longtemps possible au téléphone pour enfin leurs dire au bout de ½ h que je ne suis pas intéressée (hi hi hi) en espérant décourager cette société de m’appeler, mais maintenant c’est via le gsm aussi et me demandais comment ils avaient mon numéro ? et comme plus d’annulaire téléphonique j’ai regardé sur promédia page blanche et a ma grande surprise mon numéro gsm est dedans sans que je fasse de demande ni autorisation (proximus) voilà si cela peu aider pour que l’ont ne soit plus em…….der.

     

     

  • Les mandataires de Trooz

    C'est dans un cadre de transparence et d'information envers les citoyens que vous trouverez ci-après la liste des mandataires et leur(s) désignation(s). 

    Le tri est effectué par le plus grand nombre de voix obtenues.

    La nature exacte (représentant, administrateur, suppléant, responsable de commission...) de la fonction n'est pas spécifiée.

    Il n'est pas non plus précisé si ces mandats sont ou pas rémunérés ***. Ce thème fera l'objet d'autres articles dans le cadre de la bonne gouvernance et de la transparence annoncées lors de l'accord de majorité ainsi que par le monde politique dans son ensemble, à coups de grandes déclarations.

    *** lire en commentaire, quelques précisions apportées par notre bourgmestre, Fabien Beltran, quant à la rémunération

    Les mandats

    PS    MR   ECOVA     PP

     

    1 Fabien Beltran 692 (12 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Association Intercommunale pour le Démergement et l’épuration des Communes de la Province de Liège

     

    TECTEO

     

    CILE

     

    Union des Villes et Communes de Wallonie

     

    ETHIAS

     

    TEC

     

    Centre régional de la Petite Enfance            

     

    Agence Immobilière Sociale Ourthe-Amblève

     

    Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    2 Isabelle Juprelle 368 (6 mandats)

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    Promotion Sociale Ourthe-Amblève

     

    Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces

     

    Maison de l’Emploi

     

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    3 Pierre Spiroux 285 (0 mandat)

     

    4 Jean Teheux  263 (9 mandats)

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    TECTEO

     

    SPI

     

    Maison du Tourisme des Thermes et Coteaux (représentant et administrateur)

     

    GREOA

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    5 Jean-Marie Denooz 250 (6 mandats)

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    INTRADEL

     

    Association Intercommunale pour le Démergement et l’épuration des Communes de

    la Province de Liège

     

    NEOMANSIO (Centre Funéraire de Robermont)

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    6 Denise Voss 248 (6 mandats)

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    SPI

     

    Maison du Tourisme des Thermes et Coteaux (représentant et administrateur)

     

    GREOA

     

    7 Ivana Giovannini 240 (9 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    INTRADEL

     

    TECTEO

     

    Foyer de la Région de Fléron

     

    Association Terre et Foyer

     

    Promotion Sociale Ourthe-Amblève

     

    NEOMANSIO (Centre Funéraire de Robermont)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    8 Christophe Marck 238 (7 mandats)

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    CILE

     

    Foyer de la Région de Fléron

     

    Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle

     

    NEOMANSIO (Centre Funéraire de Robermont)

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    9 Nicolas Sools  226 (8 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    CILE

     

    Société Coopérative Foire Internationale de Liège

     

    Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces

     

    Fédération du Tourisme

     

    Syndicat d’Initiative

     

    NEOMANSIO (Centre Funéraire de Robermont)

     

    10 André Dombard 223 (5 mandats)

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    SPI

     

    Contrat de Rivière du Bassin de la Vesdre

     

    NEOMANSIO (Centre Funéraire de Robermont)

     

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    11 Enrico Nori  217 (6 mandats)

     

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle

     

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    12 Jean-Pierre Larose 210 (6 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des

    Nouvelles Technologies

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    Syndicat d’Initiative

     

    13 Joëlle Deglin 199 (5 mandats)

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    INTRADEL

     

    SPI

     

    Commission communale de l’Accueil

     

     

    14 Riccardo Laineri 183 (3 mandats)

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    Foyer de la Région de Fléron

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    15 Guy Martin 169 (6 mandats)

    Commission des Travaux, des Bâtiments communaux, du Patrimoine et de l’Environnement

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    Association Intercommunale pour le Démergement et l’épuration des Communes de la Province de Liège

     

    Théâtre Wallon Le Trianon

     

    Contrat de Rivière du Bassin de la Vesdre

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    16 Arhur Degée 132 (7 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

    INTRADEL

     

    TECTEO

     

    SPI

     

    Syndicat d’Initiative

     

     

    17 Caroline Tricot 130 (7 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    Association Intercommunale pour le Démergement et l’épuration des Communes de la Province de Liège

     

    CILE

     

    Foyer de la Région de Fléron

     

    Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    18 Etienne Vendy 128 (10 mandats)

    Commission de la Sécurité du Personnel communal, de la Jeunesse et des Sports

     

    Commission de la Culture, des Loisirs, des Bibliothèques, des Cultes, des Affaires Patriotiques et des Comités de Quartiers

     

    TECTEO

     

    CILE

     

    Foyer de la Région de Fléron

     

    Maison du Tourisme des Thermes et Coteaux

     

    Syndicat d’Initiative

     

    GREOA

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

    19 Olivier Baltus 127 (8 mandats)

    Commission des Affaires économiques, du Tourisme, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et de l’Agriculture

     

    Commission des Finances, de l’Enseignement, de l’Emploi, de l’Information et des Nouvelles Technologies

     

    INTRADEL

     

    Association Intercommunale pour le Démergement et l’épuration des Communes de la Province de Liège

     

    Société Régionale Wallonne des Transports

     

    Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle

     

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Commission communale de l’Accueil

     

     

    NON ELUS

     

    Paul Lenders

    Association Intercommunale de Guidance et de Santé

     

    M. Fedsoseew

    Maison du Tourisme des Thermes et Coteaux

     

    Claude Honoré

    Maison du Tourisme des Thermes et Coteaux

     

    Daniel Detemmerman (représente la commune)

    GREOA

    Maison de l’Emploi

     

    Ana Gonzales

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    Philippe Haot

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    Christine Nossent

    Agence Locale pour l’Emploi et Promotion économique de Trooz

     

    Bernard Fourny (secrétaire communal domicilié hors commune)

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

     

    Sylvie Dewulf

    COPALOC (Commission Paritaire Locale)

    dossier.jpg

  • L'accès à La Brouck

    Le 8 mai 2012, j'avais questionné monsieur Teheux, l'Echevin des Travaux Publics concernant notamment l'accès au village de La Brouck par le pont de Chaudfontaine. Après m'avoir transmis une première réponse incomplète, monsieur Teheux m'avait indiqué par écrit qu'il me tiendrait informé de la décision du Collège.

    La question posée est ici :

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/05/08/acces-a-la-brouck.html

    La réponse provisoire reçue est là :

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/05/08/acces-a-la-brouck-la-reponse-de-monsieur-teheux.html

    N'ayant plus reçu aucune nouvelle de monsieur Teheux depuis sa réponse provisoire du 8 mai et doutant que j'en recevrai une prochainement, je vous invite à consulter les deux vidéos ci-après et à tirer vos conclusions pour voir s'il y a moyen de mieux faire...  

    L'accès à La Brouck par Chaudfontaine

    L'accès à La Brouck par le pont surélevé

    D'après les experts ou les dispositions légales, ce pont doit être surélevé de +- 40 cm. Je me permets vraiment d'émettre quelques doutes quant à la pertinence de cette argumentation. La preuve par cette vidéo :

  • Dossier N61 Attention danger ! (2)

    Je pourrais vous narrer dans le détail les vicissitudes que les habitants de Trooz ont subies lors de la gestion du chantier de la N61 qui a duré… même un peu plus que cela.

    Je vais simplement me concentrer sur le problème généré sur le pont de Prayon parce qu’un brillant directeur ff, génie des Travaux publics, Dominique Verlaine, persiste, sans doute appuyé par ses experts à cautionner le traçage par ses services de lignes de bord fictif sur le pont de Prayon afin de garder des largeurs de bandes constantes. Ce qui se comprend.

    Mais ces lignes de bord fictif ressemblent à s'y méprendre à des emplacements de stationnement et le pont de Prayon est à présent régulièrement utilisé comme un vaste parking avec tous les dangers que cela suppose.

     Le principal inconvénient, reconnu par tous les riverains, c'est que ces véhicules en stationnement sur le pont masquent, parfois totalement, la vue des automobilistes qui sortent de la rue Laurentpré pour emprunter la N61.

    Une intervention a été faite au conseil communal en 2010, confortée par une pétition de 147 signataires riverains ou bien au courant de la configuration des lieux.

    Des courriers ont été envoyés au Cabinet Lutgen à l’époque (le roi des effets d’annonce). Cette démarche est restée sans suite si ce n’est que ces élites de cabinet ministériel ont transmis le dossier à la personne qui était critiquée dans le courrier, à savoir Dominique Verlaine, pour décision...

    Aberrant, n'est-il pas ?

    Des citoyens se plaignent d'une décision de ce monsieur et c'est lui qui est chargé de traiter la plainte.

    Un grand merci à messieurs Delanaye et Peremans du cabinet Lutgen. Ils ont fait leur possible... 

    Donc, afin de régler le problème ou plutôt afin de faire bouger les choses, je suis allé moi-même, aidé de ma fille Audrey, peindre des stries sur le site de façon à empêcher le stationnement trop près du croisement.

     

     

    Pont peinture 2 Audrey 2010 05 22 (41).JPG

     

    Une réalisation remarquable de précision avec un produit de qualité.

    C'est alors que le MET a, dans un éclair de lucidité, eu une réaction sublime. Qu'ils aient déposé plainte à mon égard relève de l'anecdotique. D'ailleurs, j'attends le procès avec impatience mais, là où ils se sont surpassés, c'est quand ils sont venus effacer « mes »stries pour en repeindre de nouvelles sur celles qu’ils venaient d’effacer en les prolongeant même sur une dizaine de mètres.     

    Signe qu’ils reconnaissaient implicitement leurs errements.

     

    Bref, avec ce prolongement des stries sur une dizaine de mètres, la situation était donc devenue acceptable mais, le 17 février 2012, des ouvriers commandités par ces pros de la sécurité sont venus effacer les stries qui sécurisaient un peu le site.

    Ils se sont trompés de côté. Ils devaient effacer celles qui étaient à l'autre bout du pont et qui n'étaient plus d'aucune utilité.

    Incrédule et inquiet pour la sécurité de mes proches (car moi aussi je dois passer par là), j’ai adressé un mail à la commune, sollicitant une intervention au Conseil communal.

    Il m’a été répondu que ce n’était pas nécessaire car le MET était au courant et qu’ils allaient corriger la situation.

    Nous sommes fin mai, rien n’a bougé.

    Il faut savoir que depuis les dispositions sécuritaires des troupes de Dominique Verlaine, il y a eu 5 accidents à l’endroit du croisement. Uniquement avec dégâts matériels.

    Alors, Dominique Verlaine faudra-t-il qu’il y ait un tué pour que vous sortiez de votre léthargie ?

    Faudra-t-il que j’aille une nouvelle fois repeindre les stries ?

    Pourquoi pas ! Je vais y penser.

    Ci-après le rapport de police qui atteste du bien-fondé de ce que vous venez de lire :

     

     

     

     

    police 2012 03 22 pour blog.jpg

    Non, "il ne semblerait pas", comme écrit dans le rapport de police.

    Ils se sont trompés et ont effacé les mauvaises lignes et depuis, aucune réaction si ce n'est que tous les jours LA VIE DES AUTOMOBILISTES QUI QUITTENT la rue Laurentpré pour traverser la N61 est mise en danger à cause du manque de professionalisme et du laxisme des pouvoirs publics en général et du MET (SPW) en particulier et de quelques-unes des personnes qui sévissent dans cette entité...

    J'écris, persiste et signe : Charles Clessens

    Quelques photos pour que vous vous représentiez bien les difficultés parfois rencontrées, à cause des décisions d'un (in?) certain Dominique Verlaine, à cause de l'incurie et du manque de prise de responsabilité des membres du Cabinet Lutgen, et enfin à cause du ministre Carlo Di Antonio, en charge du dossier actuellement qui ne s'est même pas donné la peine de répondre ni d'accuser réception. 

     

     MAL NOMMER LES CHOSES, C'EST AJOUTER AU MALHEUR DE CE MONDE 

    (Albert Camus, qui n'a pas travaillé au MET)

     

     

    Il y a plus de cent jours que le MET crée le danger à un croisement donnant sur une nationale...

    Les riverains attendent...

     

    Quelques exemples parmi tant d'autres :

     

    03 janvier 2012 09h28.jpg

    10 janvier 2012 20h30.JPG

    24 décembre 2011 11h35.JPG

    24 décembre 2011 (1) 11h33.JPG

    24 décembre 2011 (2).JPG

    24 décembre 2011 (4).JPG

    24d écembre 2011 P1060466.JPG

    A noter encore qu'aujourd'hui, ces stries sont en grande partie effacées par des ouvriers commandités par le MET  !

    Bien sûr ils se sont trompés cela arrive à tout le monde. Par contre, pour ce qui et de corriger et de réparer, ça... 

    Quand incompétence et irresponsabilité mettent la vie des gens en danger, que faut-il faire ?

    Que tous les politiques de Trooz et d'ailleurs qui liront ces lignes n'hésitent pas à nous faire part de leurs commentaires ci-dessous.

    Ceux-ci leur sont grands ouverts.

    Stries.JPG

     

     

  • Question à Fabien Beltran

    1 dossier à suivre.jpg

     

     

    La question ci-après m'a été transmise par un citoyen de Trooz afin que je la pose à Fabien Beltran.

     

    Beltran Fabien buste 2011 10 17 Pont placement 066.jpg

     

    Voici cette question ainsi que la réponse reçue. 

    Bonjour monsieur Clessens,

    Je voudrais vous faire part d'une question qui me trotte dans la tête depuis pas mal de temps déjà. Vous avez écrit le mercredi 02 mai sur le blog de Sudpresse Trooz que "Fabien Beltran est actuellement Échevin en charge de l'Instruction et des Nouvelles Technologies" (http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/05/02/le-discours-du-1-mai-de-fabien-beltran.html). Cette information est aussi reprise par plusieurs articles sur le net : (http://www.dhnet.be/regions/liege/article/349794/je-serai-la-pour-le-seconder.html) & (http://archives.lesoir.be/trooz-fabien-beltran-en-tete-la-liste-socialiste_t-20111210-01PWYL.html).

    L'information selon laquelle Fabien Beltran serait échevin de l'Enseignement est d'ailleurs confirmée sur le site de la commune de Trooz : "le nouvel échevin de l'Enseignement, Monsieur Fabien Beltran" (http://www.trooz.be/pdf_publication/Echos%202011-08-1.pdf) et sur son propre site web !

    Hors notre système démocratique veut que chaque citoyen puisse élire ses représentants via un processus électoral établi. Il n'est dès lors pas possible d'être échevin sans se présenter comme candidat, et Monsieur Fabien Beltran n'était pas candidat aux élections communales de Trooz en 2006 (http://elections2006.wallonie.be/Site_Internet_RW/fr/local_wallonia/home.html).

    Plus accessoirement, le nombre d'échevins à Trooz ne peut dépasser le nombre de 4 (premier échevin compris) et ils sont d'ailleurs bien au nombre de 4 pour l'instant : Madame Denise Voss (PS), Madame Ivana Giovannini (PS), Monsieur Jean Teheux (MR) et Madame Isabelle Juprelle.

    Certes Monsieur Fabien Beltran est président du CPAS de Trooz, mais ça ne lui permet pas de se présenter comme étant échevin. Vraisemblablement, il s'agit là d'une vaste supercherie !

    D'où ma question, comment se fait-il que Monsieur Fabien Beltran soit présenté partout comme étant échevin de Trooz ?

    reponse.jpg

     

     

    Depuis la dernière modification du code de la démocratie locale, le président du CPAS désigné peut se voir attribuer des compétences scabinales ( même sans avoir fait partie des candidats aux élections ).

    Je ne me suis jamais présenté comme échevin mais toujours comme président de CPAS ayant en charge les compétences de l’enseignement ( ou de l’échevinat de l’enseignement ).

    Les articles cités n’ont pas été rédigés par moi et l’erreur découle de la seule responsabilité de leurs rédacteurs.

    Les conseils du CPAS et Communal, représentant démocratiquement  la population de Trooz, ont avalisé à l’unanimité  ma désignation en toute transparence et connaissance de cause et m’ont confié les attributions de l’échevinat de l’enseignement en plus de la présidence du CPAS de Trooz.

    Je suis scandalisé par le ton donné à ce mail qui parle de « supercherie », ce qui juridiquement  implique une tromperie ou une fraude !!

    Cette insinuation porte atteinte à mon honneur !

    J’inviterai votre interlocuteur à modérer ses propos, à défaut je serai contraint de déposer un plainte en diffamation à son encontre, s’il devait persister publiquement ou par voie de presse.

    J’invite aussi cet amateur d’internet, qui semble apprécier les hyperliens, à consulter celui indiqué ci-dessous.

    http://www.uvcw.be/impressions/toPdf.cfm?urlToPdf=/articles/0,0,0,0,2128.htm

    Bien à vous,

    Fabien Beltran.

    1 dossier clôturé.jpg



  • Dossier : Scolarité et organisation (suite et fin)

    pc.jpg

    1 dossier à suivre.jpg

    Des parents d'enfants  fréquentant l'école communale de Péry s'inquiètent, à juste titre semble-t-il, du fait que les ordinateurs installés à Péry depuis maintenant près d'un an et demi ne fonctionnent pas et n'ont jamais fonctionné. Les parents qui se disent scandalisés par cette situation, s'interrogent sur la capacité (l'incapacité ?) des autorités locales à solutionner ce problème.   

    Nous avons donc posé la question au responsable communal en charge de l'Enseignement, Fabien Beltran, ce samedi par mail et par téléphone. Il est actuellement à l'étranger mais nous fera parvenir sa réponse incessamment, dès son retour.

    reponse.jpg 

     

    Vous trouverez ci-après la réponse de Fabien Beltran (comme promis)

    Les ordinateurs de l'école de Péry sont fonctionnels depuis plus d'une semaine, la connexion internet venant enfin d'être établie après moult aléas avec le fournisseur d'accès.  Les enfants ont reçu leurs codes de même que leurs professeurs.

    Les autorités locales se débattent depuis plus d'un an pour que ce projet aboutisse mais une masse d'éléments extérieurs sur lesquels nous n'avions aucune emprise nous a retardés.

    Nous en sommes également les premières victimes tout comme les élèves.

    J'ai personnellement et régulièrement averti les parents qui avait alerté la presse de l'état d'avancement du dossier.  A quelques jours près la date donnée a été respectée.

    Fabien Beltran.

    1 dossier clôturé.jpg


    Si vous avez d'autres questions à poser aux autorités communales concernant un problème non résolu, ce blog est là pour vous aider  à faire passer votre message tout en respectant votre anonymat. En effet, répondre aux interrogations légitimes des citoyens n'est-il pas un devoir élémentaire de l'autorité publique ?

    Me contacter par mail charles.clessens@skynet.be ou par gsm 0477 27 45 45.  

     

     

     

     

     

  • Suivi d'un dossier : Un petit chemin promenade...

    1 dossier à suivre.jpg

     Le 19 mai a été posté sur ce blog un article intitulé "Un petit chemin promenade".

    Comme je m'y étais engagé, j'ai donc soumis le problème aux autorités publiques par courriel envoyé ce 20 mai à 22h.

    Vous trouverez copie de ce mail ci-dessous et la réponse, lorsqu'elle me parviendra, sera publiée intégralement.

     

    Monsieur Teheux, Echevin des Travaux publics 
    cc monsieur le secrétaire communal
    cc Collège, 
    CC Madame Laurent 
     
    Monsieur Teheux,
     
    Comme vous le savez peut-être, j'ai en charge la responsabilité et l'animation du blog régional de Trooz pour Sudpresse.
    Ouvert début mars, cet espace de dialogue compte de plus en plus de visites et il est clair qu'à l'approche des futures élections communales, ce blog aura un rôle d'information à jouer et il le jouera objectivement et en toute transparence sans pratiquer la langue de bois.
    C'est ainsi que ce blog est ouvert aux formations politiques et/ou à tous les candidats, sans la moindre distinction, qui veulent se présenter à mes visiteurs et/ou lecteurs (des articles sont parfois répercutés dans les éditions-papier de La Meuse.)
    Le taux de fréquentation en mars était en moyenne de 166 visites par jour, en avril il était de 315 et en mai, à l'heure actuelle, il est de 430 visiteurs quotidiens.
    D'autre part, je reçois de plus en plus de courriels de citoyens qui me demandent de relayer leur(s) question(s) auprès des autorités publiques car c'est en choeur qu'ils déclarent ne pas toujours recevoir de réponse, soit.
    C'est ainsi que, par la présente, je me permets de soumettre à votre lecture les problèmes récurrents qui ont trait au chemin qui relie Trooz à La Brouck par les Laurentpré.
    Vous trouverez le sujet détaillé en cliquant sur le lien ci-dessous ainsi que quatre albums-photos qui attestent des problèmes rencontrés. 
     
    Le lien vers l'article
     
     
    Les albums-photos
     
     
     
     
     
    Pourriez-vous me communiquer par retour de mail vos réponses à cette situation, à savoir :
    la clôture pratiquement détruite tout le long et dangereuse par endroits, la sécurisation du site (accès libre au chemin de fer sur la butte), les dégâts causés par Infrabel et non réparés (ont-ils seulement été informés et/ou mis en demeure ?), le passage vers la cité du Thier souvent emprunté par des motos, les inscriptions peu encourageantes à l'égard du tourisme (fils de put) qui ornent depuis plus de dix ans le petit tunnel.
    Il serait agréable que l'on prenne conscience qu'avec un peu d'imagination et de bonne volonté, ce petit chemin champêtre pourrait faire figure d'attrait touristique (promenade...)
     
    Dans l'attente de vous lire, veuillez agréer, monsieur l'Echevin en charge des Travaux publics, l'expression de mes salutations respectueuses.
     
    Permettez-moi aussi de vous informer qu'en toute transparence, les questions posées et leurs réponses figureront sur le blog.
    Laissez-moi aussi vous rappeler que vous devez encore me faire part du suivi concernant la décision du Collège au sujet des problèmes à La Brouck (votre courriel du 8 mai). 
     
    J'adresse copie pour information à vos collègues du Collège et à madame Laurent ainsi qu'à monsieur le secrétaire communal (au cas où l'un d'entre eux serait concerné par un des points mentionnés).
     
    Merci pour le suivi.
     
     
    sudpresse.jpg
     
     
     
     
    Laurentpré, 4
    B - 4870 Trooz
    04 351 61 01       0477 27 45 45
    charles.clessens@skynet.be
    http://trooz.blogs.sudinfo.be/
  • Un petit chemin promenade...

     1 dossier à suivre.jpg

     

     

     

     

     

     

    Laurentpré…mon quartier

     

    Je vais vous parler un peu de mon quartier. Cette fois-ci, ce ne sera pas du pont et des aberrations sécuritaires causées par les élites, heu pardon les experts… du MET (SPW) mais bien du petit chemin-promenade qui relie la rue Laurentpré au village de La Brouck, soit un parcours de 1075 mètres. Si, si, j'ai mesuré.

    En venant de Liège, vous passez le pont de Prayon et prenez la première à droite, c’est la rue Laurentpré.

    Vous marchez, tout droit une bonne centaine de mètres. C’est un petit chemin bucolique qui s’offre à vous et, tout souriant, vous tend les bras.

     

    La barrière

    A l'entrée de ce chemin est posée une barrière. Celle-ci, qui est censée empêcher l’accès aux engins motorisés (laissez-moi sourire), vous barre la route.

     P1120335.JPG

     

    Vous arrivez dans une ligne droite d’environ 200 mètres qui par endroits, surplombe la Vesdre de 5 à 6 mètres, à pic.

    C’est ici qu’Infrabel, il y a plus de trois ans, a cassé toute la clôture sur une longueur de 150 mètres lors de travaux de nettoyages près des voies.

    Rien n’a changé depuis. Ces faits ont été déclarés à la Commune verbalement lors de mon interpellation au Conseil communal le 20 septembre 2010 mais... 

     

    INFRABEL : les premiers dégâts (2009)

     2.JPG

     

    Un peu plus loin, un petit sentier situé sur la gauche donne accès vers la Cité du Thier. Vous remarquez la pose de trois grosses pierres supposées empêcher, elles aussi, l’accès des motos à ce chemin.

     

    Les trois pierres dissuasives ??

     

    P1120305.JPG

    Le tunnel

    Vous poursuivez votre chemin le long de la Vesdre, vers La Brouck et un peu plus de cent mètres plus loin, vous arrivez au petit tunnel, joyeusement orné d’un « fils de put » (sic) depuis plus  de 10 ans.

     

    2011 07 28 chemin promenade Laurentpré (1).JPG

    P1120203.JPG

    Vous gravissez la petite pute, heu pardon, la petite butte (100 mètres) et là, c’est des deux côtés que la clôture est déficiente. A gauche, Infrabel l’avait (très) bien réparée mais deux pans ont été volés et à droite, c'est à peine s'il en existe encore trace.

     

     P1120269.JPG

     

    Quand vous êtes au sommet, la Vesdre est en contrebas (6-8 mètres).

    Vous redescendez, avec la clôture toujours en déliquescence ou absente.

     

     P1120258.JPG

     

    Il vous reste 400 m à parcourir pour arriver à La Brouck et que constate-ton du côté du chemin de fer ?

    Les génies d’Infrabel ont coupé tous les petits arbustes qui soutenaient le talus. Ils les ont taillés en pièces et ont entassé les déchets en plusieurs petits tas un peu partout. Les racines de ces arbustes retenaient aussi les terres, ce qui n’est plus le cas et par endroits, les pierres du chemin de fer commencent à descendre sur le chemin communal.

    Bah, tant que c’est pas le train…

     

    P1120214.JPG

    P1120264.JPG

    CONCLUSIONS :

     

    1 Infrabel a commis des dégâts en effectuant des travaux pour son compte, il y a plus de trois ans mais rien n’a été réparé.

    Qui plus est, au sommet de la butte, il manque deux panneaux qui ont été dérobés. Donc, plus rien n'empêche l'accès direct aux voies…Il y a des enfants qui jouent par là, je n’en dis pas plus, beaucoup d’entre vous auront compris.

     

    2 Les mesures prises pour empêcher l’accès de ce petit chemin promenade aux motos est un flop magistral (deux barrières qui n’empêchent rien, idem pour les trois grosses pierres, pas dissuasives du tout car elles ont très vité été déplacées …)

     

    3 La clôture n’est pas sécurisée à plusieurs endroits ou plus exactement sur tout le parcours. Ce qui signifie qu’elle ne joue plus aucun rôle relatif à la sécurité alors que des enfants empruntent souvent ce trajet à vélo. De plus, les fils de fer coupés jonchent le sol à divers endroits, au risque de crever un œil d’un animal distrait, chien ou autre, peu importe ce qui atteste que ce qu'il reste de la clôture non seulement ne protège plus rien mais en plus créé le danger. Alors, ou on la répare de manière efficiente ou on l'enlève !

     

     P1120261.JPG

     

    4 Il est écrit « fils de put » (je sais qu’il manque un –e mais respectons l'inspiration de l'auteur) sur un petit chemin qui pourrait être touristique depuis plus de dix ansOn pourrait peut-être suggérer à des ados de venir taguer ces murs de façon artistique.

     

    Pour info, toutes ces informations ont déjà été transmises verbalement et par écrit à qui de droit mais ça n'a strictement rien changé…

    Que le membre du Conseil communal ou du Collège qui n'est pas au courant me contredise en commentaire à cet article. 

     

    Peut-être que ce blog Sudpresse, de plus en plus visité, fera changer les choses  car des pêcheurs et des promeneurs, il y en a dans ce petit chemin... !

     

    P1120315.JPG

    P1120303.JPG

     

    Vous avez 4 albums photos  à votre disposition : la promenade, les dégâts aux clôtures, le tunnel, peu avenant, et les approximations d'Infrabel. 

     

    La promenade http://trooz.blogs.sudinfo.be/album/laurentpre-la-promenade/

     

    La clôture http://trooz.blogs.sudinfo.be/album/laurentpre-la-cloture/

     

    Le tunnel http://trooz.blogs.sudinfo.be/album/laurentpre-le-tunnel/

     

    Infrabel http://trooz.blogs.sudinfo.be/album/laurentpre-infrabel/

     

     

    A bientôt pour un nouveau dossier citoyen.

     

    caricature vert.jpg(1).JPG

     

     

     

     

     

     

     

        

     

     

  • Accès à La Brouck : la réponse de monsieur Teheux

    dossier.jpg

    La réponse de monsieur Teheux, Echevin des Travaux aux mails envoyés sur ses deux adresses n'a pas tardé concernant l'accès à La Brouck. Nous l'en remercions vivement et vous la livrons telle que reçue par mail ce mardi 8 mai à 18h02 :

     Bonjour M.Clessens,

     
     J'ai bien reçu vos deux mails, mais je dois vous avouer que ni l'asphaltage de la portion de route en question, que je connais bien, ni la pose de panneaux de signalisation n'ont pu être envisagés dans l'immédiat en raison d'un nombre important de chantiers dejà programmés au cours de l'année en court.
     Je ferai rédiger une note à l'attention du Collège communal dès demain matin afin de voir si on peut envisager des solutions au plus court terme possible.
     Quant aux panneaux de signalisation sollicités, je rappelle qu'il faudra impérativement obtenir un arrêté de police avant d'envisager leur installation.
     Dans les deux cas, je vous tiendrai informé de toute décision, favorable ou non, prise par le Collège.
     
    Bien à vous
    Jean Teheux
    Echevin des travaux

     Voir note http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/05/08/acces-a-la-brouck.html

     

  • Accès à La Brouck

    dossier.jpg

     

    Le 12 août 2011, un camion est passé sur le pont de La Brouck. Celui-ci s’est effondré dans la Vesdre.

     

    Pont LB.JPG

     

     

    Un nouveau pont a été posé depuis mais il présente une dénivellation d’environ 40cm (c'est plus un dos de dromadaire qu'un dos d'âne) ce qui a tendance à inciter certains automobilistes désireux d'atteindre La Brouck d'emprunter le pont de la Rochette à Chaudfontaine.

     

    Pont dénivellé.JPG

    Choix louable qui permet également aux véhicules d’éviter le centre du village de La Brouck, là où des enfants jouent parfois. Qui plus est, ce trajet donne un accès direct au terrain du FC Trooz.

    Or, cette voie de circulation (chemin empierré, de nombreux trous) est dans un piteux état comme en témoignent les photos de l’album :

     

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/album/la-brouck/ 

     

    En clair, beaucoup de gens se demandent pourquoi cette portion d’une centaine de mètres n’a pas jamais été asphaltée.

     

     La Brouck2.jpg

    Mauvais état (9).JPG

    Mauvais état (10).JPG

     

    Nous avons posé la question par mail ce mardi à l’échevin des Travaux publics, monsieur Teheux. Nous avons également demandé s’il ne serait pas judicieux d’apposer des plaques signalant le dos d’âne donnant accès au nouveau pont.

     

    Nous publierons sa réponse dès réception.   

     

     

     Voir la réponse rapide de monsieur Teheux ici :

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2012/05/08/acces-a-la-brouck-la-reponse-de-monsieur-teheux.html