Art, musique, culture et tourisme

  • La salle guerre et le périple des terres rares (coltan), minerais de sang, au Kivu

    2017 03 29 _mltrooz_conferencekivu_affiche.jpgLa Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter à la conférence-débat "La salle guerre et le périple des terres rares (coltan), minerais de sang, au Kivu" par Jacques Thorez (géologue et Professeur émérite de l'Ulg) le mercredi 29 mars à 20h.

    L’exposé illustre l’origine, au Kivu, du coltan extrait de mines artisanales, surtout par des enfants, au milieu des conflits incessants entre groupes armés antagonistes qui se battent pour le contrôle de ces exploitations. Il évoque aussi les massacres, viols, rapts de jeunes femmes et d’enfants-soldats, les déplacements des populations, la destruction de l’habitat, les influences des politiques changeantes et l’absence de toute mesure contraignante.

    La suite de l’exposé illustre le périple de ces minerais qui alimentent les industries électroniques High-tech pour la fabrication d’objets numériques devenus « indispensables » à la vie moderne, dans des usines à personnel féminin surexploité, et se clôture par le sort de ces e-objets qui aboutissent dans des dépotoirs africains à ciel ouvert consacrés au « recyclage» partiel des métaux précieux utilisés.

    En d’autres termes, l’exposé boucle un sujet qui tient à un enchainement de secrets… Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés les plus gros sont gardés par/grâce à l’incrédulité (volontaire ?) des multinationales High-Tech et d’un public avide de posséder nombre d’objets électroniques dont la vie moderne ne peut plus se passer ! Doit-on continuer à fermer les yeux ?!

  • Les migrations, histoire des peuples en mouvement

    2017 03 23 migrations.jpgLa Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter à la conférence-débat "Les migrations, histoire des peuples en mouvement" d'Henri Deleersnijder (Professeur d’histoire, licencié-agrégé en arts et sciences de la communication de l’Université de Liège et journaliste) le jeudi 23 mars à 20h.

    On avait cru, après la mise en œuvre de l’accord de Schengen en 1985 et la chute du mur de Berlin en 1989, que les frontières allaient définitivement disparaître dans l’espace de l’Union européenne. Et voilà que, surtout par suite de la tragique guerre en Syrie, des populations en proie au désespoir le plus complet cherchent massivement refuge en Europe. Ce qui fait resurgir en son sein frontières et barbelés, ceux-ci étant de sinistre mémoire. Mais les immigrations, depuis des temps déjà lointains, sont au cœur même de notre histoire. Si les Etats renoncent à accueillir ces hommes, femmes et enfants fuyant l’insupportable, qu’adviendra-t-il des valeurs universalistes dont ils se réclament officiellement ? C’est à cette réflexion, à l’actualité brûlante que cette conférence invite toutes les personnes de bonne volonté, arrimées aux principes démocratiques qui étaient ceux des pères fondateurs de l’Europe au lendemain de 1945. Ces idéaux risquent d’être toujours plus que jamais d’actualité quand, comme les prévisions climatiques permettent de l’annoncer, des réfugiés environnementaux se verront obligés de quitter leur habitat par suite de la montée des eaux.

  • Nos mères, nos daronnes

    2017 04 05 Bouchera azzouz.jpgNous sommes heureux de vous inviter à la projection-conférence "Nos mères, nos daronnes" présentée par Madame Bouchera Azzouz, conférencière française défenderesse des droits des femmes, documentariste, réalisatrice, auteure de "Fille de daronne* et fière de l'être" et "Les femmes au secours de la République" le mercredi 5 avril à 20h au centre culturel de Soumagne-Bas.

    Madame Azzouz nous fera entrer dans la vie de sa mère, femme de caractère, qui voulait le mieux pour la libération de sa fille, comme pour celle de ses fils.

    Elle nous présentera le film qu’elle a réalisé pour France 2, « Nos mères, nos daronnes », complétera ce film et répondra ensuite à nos questions sur la vie des femmes des quartiers populaires, dans les banlieues. Bouchera Azzouz, d’ascendance musulmane, décrit un parcours de libération extraordinaire, du port du voile abandonné depuis longtemps, pour la défense des droits des femmes, voilées ou non voilées, d’origine immigrées ou non. Elle est actuellement présidente des "Ateliers du féminisme populaire".

    Dans «Les femmes au secours de la République », elle défend avec Corinne Lepage, ancienne Ministre et Députée européenne, l’émancipation des femmes et leur rôle essentiel pour défendre les valeurs de la République laïque.

    Ce cycle d’activités autour du « vivre ensemble » est né de la volonté de 7 associations laïques à savoir : le Comité d’Action Laïque de Soumagne Elso CAPPA asbl, le Comité d’Action Laïque de Herve asbl, le Comité d’Action Laïque de Fléron Beyne asbl, la Maison de la Laïcité de Pepinster « Espace Georges Sironval » asbl, la Maison de la Laïcité de Trooz asbl, Kabongoye asbl, le centre culturel Arabe en Pays de Liège asbl, en collaboration avec le centre culturel de Soumagne.

    * Daronne (argot) désigne la première femme que l’on aime dans sa vie, c’est évidemment la mère

    2017 04 05 Azzouz.jpg

  • Le musicien Chuck Berry, légende du rock’n’roll, meurt à l’âge de 90 ans

    cb2.jpgCharles Edward Anderson Berry Sr, mieux connu sous le nom de Chuck Berry et grande figure du rock’n’roll, est décédé ce samedi 18 mars 2017 à l'âge de 90 ans. Il est l’auteur de standards inoubliables comme notamment « Johnny B. Goode », « Roll Over Beethoven » ou « Sweet Little Sixteen » et de bien d’autres évidemment.cb.jpg

    Les moins jeunes se souviennent qu’il faisait trembler les murs de la Maison des Jeunes de La Brouck et de la guinguette lors de la fête du village par sa musique qui était reprise non sans talent par les nombreux groupes qui naissaient dans les sixties et même un peu avant.

    C’était la belle époque.

    Comme le veut la coutume, vous allez probablement l’entendre sur toutes les radios ce dimanche et comme de nombreux autres artistes incontournables, il survivra par sa musique.

    Ci-dessous, Johnny B.Goode en 1964, Sweet Little Sixteen en 1958 Reelin' and Rockin' en 1972 à Londres....

    Lire la suite

  • Louis Maraite écrit pour la bonne cause

    2017 03 18 lm.jpgLOUIS MARAITE, alors porte-parole de la SNCB, avait rédigé un livre sur le rôle des cheminots durant la première guerre mondiale.

    Aujourd'hui, porte-parole du CHU, il revient avec "Le rôle des médecins/infirmiers/brancardiers" durant la même période. Outre l'aspect historique du livre, c'est aussi pour la bonne cause qu'il publie cet ouvrage puisque les bénéfices seront reversés à des oeuvres (voir en bas de page). Qui plus est, Louis Maraite cherche des partenaires pour écrire sur le rôle des curés, des chefs d'entreprise et, surtout, des femmes durant la même période. 

    "Un moment passionnant de notre histoire que cette quinzaine entre le 4 et le 17 août, la résistance de Liège face à l'invasion allemande", écrit-il. "Si tout a été dit sur la résistance militaire des forts, c'est la résistance des civils, des citoyens liégeois durant cette dramatique quinzaine, qui m'intéresse. Personne ne croyait à la guerre au début août et quand, le 4, les Allemands envahirent la Belgique, rien n’était prêt pour assurer la défense. L’héroïque résistance des forts, jusqu’à l’explosion de ceux de Chaudfontaine et de Loncin, a permis à l’Armée de s’organiser. Et c’est particulièrement vrai pour la Croix-Rouge qui, au début du conflit, était aux abonnés absents. 
    Les médecins de Liège, les professeurs de l’Université et les étudiants en médecine sont directement mis à contribution. Les uns sont mobilisés, les autres rejoignent les hôpitaux, publics, militaire et privés, ou ouvrent des « ambulances », des cliniques privées à leur domicile. L’Université, elle, ferme ses portes que, malgré les pressions de l’occupant, elle maintiendra closes jusqu’en 1919."

    2017 03 18 livre maraite.jpg

    Louis Maraite observe aussi que la guerre a ensuite permis un incroyable développement de la médecine, au point que tous les services de santé des armées alliées sont venus à L’Océan (où oeuvraient aussi des Liégeois) pour voir comment travaillaient « les Belges », le plus près possible du front.
    C'est ainsi qu'il dédie son livre aux 54 médecins, 18 infirmières et 248 brancardiers belges morts au front. Parmi les victimes de 14-18, il a retrouvé huit homonymes, morts à la guerre : 2 Belges et 6 Allemands. Mais aussi des traces de son grand-père, soldat allemand blessé à la Bataille de la Somme. Les Maraite provenant de la zone frontalière, les Cantons d’Eupen, Saint-Vith et Malmedy. Ceux qui habitaient alors dans ce qui était l’Allemagne furent mobilisés dans l’Armée allemande.

    Le livre (10 €, 180 pages, richement illustré avec des photos indéites comme celle de l'ULg transformé en "Lazarett "Dusseldorf",) peut être commandé, par virement au compte « Maraite/ La Promenade du Mémorial,
    BE79 0017 2138 4733 (10 € + 2 € de frais de port) : le livre vous arrivera par retour de courrier.

    Les recettes de l’opération sont intégralement versées au Télévie, à la Fondation Léon Fredericq et au GASP « Promenade du Mémorial ».
    Merci pour eux.

  • Au boulot, les artistes !

    2017 03 19 au boulot.pngExpo - « Au boulot, les artistes !»

    Les samedis et dimanches 18, 19 et 25, 26 mars

    Galerie de la Gare

    Esplanade 5

    4050 - Chaudfontaine

    Ouverture de 14h à18h.

    Entrée Libre.

    Cette exposition collective porte sur le thème du « travail ». Les artistes locaux sont invités à s'exprimer sur cette question soit de façon abstraite et plutôt existentielle (quelle est la place de l'artiste dans la société? Comment conçoit-il son métier?) soit de façon concrète (représentation de l'artiste au travail, illustration de citations autour de ce thème).

    Aussi, l'exposition présentera une série de photos d'archives représentant les métiers calidifontains d'hier, en regard avec le travail du « Coin Photo » de Beaufays sur les métiers d'aujourd'hui.

    Dans le cadre de "Printemps Divers Cités", dispositif autour de la diversité culturelle sur l'arrondissement de Liège.

    Infos : 04 361 56 36

  • Quelques boîtes à livres dans la région

    Si vous avez une photo d'une boîte dans la région ou ailleurs, n'hésitez pas à l'envoyer.

    Peut-être cela suscitera-t-il des réactions lorsqu'il y en aura de nombreuses :

    Clavier

    clavier.jpg

    Saive

    Saive (2).JPG

    La Reid

    La Reid (3).JPG

  • Très belle idée que ces boîtes à livres

    En voici une installée au cœur du village de La Reid, comme dans d'autres villages de la Commune de Theux.

    Idée qui pourrait aussi être reprise par les écoles communales, ou les citoyens...

    IMG_5064.JPG

     

    IMG_5067.JPG

    IMG_5066.JPG

  • Carnaval de Nessonvaux... Mesures de police

    Police.jpg

    Le carnaval de Nessonvaux se déroulera le samedi 18 mars 2017.

    Départ du cortège à 13 h  à Vaux-sous-Olne, et Li rfonte des Vîles à 16 h au centre du village, Place E. Vandervelde.

    Des mesures de circulation particulières seront prises à l'occasion du cortège carnavalesque :

    Entre 12 h et 20 h 30, le stationnement des véhicules sera interdit dans les rues suivantes : rue Vaux, au lieu-dit grand Vaux, rue Bourgmestre A. Meunier, rue du Grand Ventail, rue du Bex, rue Dr Heuse, rue Large, rue Général de Gaulle, rue F. Roosevelt sur le tronçon compris entre l'immeuble 223 et le carrefour avec la rue de la Gare.

    Entre 13 h et 17 h, la circulation rues de Verviers et de Liège (N61) sera interdite à tout conducteur excepté circulation locale et ce, en fonction  de l’évolution des festivités.

    Les conducteurs seront déviés via Sprimont/Gomzé.

    Entre 13 h et 20 h, en fonction de l’évolution des festivités,  la circulation sera interdite à tout véhicule, excepté véhicules du cortège, rues F. Roosevelt, Gomélevay, Large, Cowette, Vaux, Sur la Statte, L. Leménager, du Bex, Général de Gaulle. Une déviation sera mise en place via Olne, Forêt-Village et Soiron.

    2017 03 18 car naval.jpg

  • Qui a dit que le blog Sudinfo de Trooz ne servait à rien ?

    2017 03 14 biblioboite 2.JPGVoici le message reçu cet après-midi du 13 mars 2017 de l'Ecole libre de Fraipont.

    "Bonjour monsieur,

    Nous avons vu des photos de la biblioboîte de l'école de Saive sur votre blog. Avec madame Goffette, nous avons décidé d'en fabriquer deux. Nous placerons une boîte dans notre parc et nous aimerions installer l'autre sur la place du village. Nous avons écrit à Monsieur Beltran pour lui demander l'autorisation.

    Merci pour l'idée, nous vous enverrons des photos.

    Alice, Eloïse  et tous les élèves de 4ème année."

    N'est-ce pas merveilleux, cette réaction des enfants. Alors que j'avais déjà transmis plusieurs messages de ce type, il y a deux et trois ans. Il faut croire que les échevins, qu'ils soient du tourisme, de l'environnement, de la culture ou des travaux ne lisent pas ce blog. Auquel cas, "ils" auraient pu avoir l'idée eux-mêmes.

    Bravo les enfants, ce sera avec grand plaisir que vos photos seront publiées sur ce blog Sudinfo. 

    L'article publié le 12 février 2017 avait pour titre : "Une idée pour Trooz ?".

    Il avait été vu plus de 1000 fois... Dommage pas par les bonnes personnes responsables...

  • Les états limites de conscience

    2017 03 16_chaudfontaine_conf_laureys_invitation_recto.jpgChaudfontaine Action Laïque a le plaisir de vous inviter à la conférence-débat "Les états limites de conscience" par le Dr Steven Laureys le jeudi 16 mars à 20h à l'Espace Beaufays (Voie de l'Air Pur 227 à 4052 Beaufays).

    Steven Laureys dirige le Coma Science Group au sein du Centre de Recherches du Cyclotron de l'ULg. La majeure partie de ses travaux de chercheur est consacrée à l'étude des altérations de la conscience chez les patients sévèrement cérébrolésés (coma, état végétatif, état de conscience minimale), ainsi que durant l'anesthésie, le sommeil et dans l'état hypnotique.

    Renseignements et réservations :
    0472 49 10 00

    info@laicitechaudfontaine.be

    www.laicite-chaudfontaine.be

    2017 03 16_chaudfontaine_conf_laureys_invitation_verso.jpg

  • Jazz trio à l'Auditorium Bovy

    2017 03 17 bovy.jpgCelui qui fait chanter sa batterie et pétiller le swing comme personne vient nous rendre visite avec le merveilleux Pascal Mohy et l’épatant Dario Deidda. Du grand jazz à l’horizon du printemps, voilà ce qui vous attend, avec trois personnalités qui marient musique et maîtrise, fantaisie et noblesse.

    Je vous attends le vendredi 17 mars 2017 à 20h30 dans notre AUDITORIUM BOVY. Réservations conseillées ! 04/ 351 79 09

    Mimi Verderame – Drums

    Pascal Mohy – Piano

    Dario Deidda – Bass

    PAF: 10 EUROS

    BOVY PIANOS

    Grand'Rue, 206

    4870 Trooz

    BELGIUM

  • Pierre Mathues explique la Belgique aux Français...

    « La Belgique expliquée aux Français... Et aux Belges déboussolés »

    Samedi 11 MARS 2017 à 20h :

    Ferme d'Embourg

    Rue Curé Bosch 13

    4053 embourg

     

    De et Avec Pierre Mathues

    Mise en scène : Jean-Charles van Antwerpen

    90e représentations à guichets fermés !

    Faut-il être fou pour être belge? Non, peut-être !
    En 2030, la Belgique fêtera ses 200 ans ? Allez, Pierre Mathues prend les devants ! Le voici autoproclamé ambassadeur d’un pays burlesque.
    Il propose une visite-spectacle loufoque et très drôle de la Belgique, un petit cours de belgitude en septante minutes de douce folie revigorante et d'autodérision. Parce qu’en Belgique, même quand la situation est désespérée, ce n’est pas grave.

    Pour les 200 millions de francophones dans le monde, pour les Français curieux mais aussi pour les Belges parfois déboussolés qui, mine de rien, révisent leur histoire, leur géographie, leurs langues, leur politique, leurs inventions.

    Après le succès du spectacle "Silence dans les rangs" (350 représentations), Pierre Mathues est de retour avec un nouveau spectacle délirant, succès au Festival d'Avignon 2014,  2015, 2016.

    15 euros

    Infos et réservation au 04 361 56 36

    Une manifestation des « Tréteaux de la Ferme », cycle théâtral en collaboration avec La Ferme d'Embourg.

    2017 03 11 Pierre.jpg

  • En route pour le Cambodge ce mercredi 8 mars 2017

    2017 03 08 _mltrooz_DM_cambodge_affiche.jpgLa Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter au reportage Découvrir le Monde "Le Cambodge, la renaissance d'un peuple" par Michel Kurts le mercredi 8 mars à 20h.

    Après trois décennies de guerre civile et de terreur, la paix règne enfin dans cette contrée magnifique et le Cambodge s’ouvre au monde. Le petit royaume figure parmi les destinations les plus authentiques d’Asie du Sud-Est. Le Cambodge moderne a succédé au puissant empire khmer. Les célèbres temples d’Angkor, dont la splendeur est sans égale en Asie du Sud-Est, sont les derniers vestiges de cet empire. Il y a aussi les habitants ! Malgré des années de massacres, de misère et d’instabilité politique, les Cambodgiens ont gardé leur sourire. Personne ne quitte ce merveilleux pays sans un sentiment d’affection et d’admiration pour son peuple !

  • Exposition à la gare de Trooz

    2017 03 29 Invitation EXPO Les Métiers de l'Archéologie.jpgC’est Célia Chacon Lobato, chargée de communication du Syndicat d’Initiative qui nous informe que l’espace d'exposition de la Gare de Trooz accueillera du 29 mars au 30 avril des photographies de Monsieur Guy Focant, sur le thème des Métiers de l'Archéologie.

    L'exposition sera accessible les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h.

    Celle-ci est organisée par le Syndicat d'Initiative de Trooz en collaboration avec la direction de l'Archéologie du SPW -DG04 - Département du patrimoine et l'administration communale de Trooz.

    Syndicat d'Initiative de Trooz

    Place du 11 novembre

    4870 Trooz

    04/273.09.13

    Heures d'ouverture : 

    lundi de 13h à 16h

    mardi de 09h à 16h

    mercredi de 13h à 18h