Conseil communal

  • Conseil communal du 29 mai 2017

    Ci-dessous l'ordre du jour de cette séance du lundi 29 mai 2017.

    C'était prévu depuis un certain temps déjà : Ivana Giovannini quittera la présidence du CPAS et devrait normalement être remplacée par Nicolas Sools. Sools_Nicolas.jpg

    Giovannini Ivana.JPG

    2017 05 29.jpg

  • Conseil communal du 24 avril 2017... Communiqué communal

    commune de trooz 3.jpgCommuniqué suite à la séance du Conseil communal du 24 avril 2017

    Un nouveau conseiller communal… et une plaine de jeux au quartier de La Brouck

    Un nouveau venu au conseil communal de Trooz… Marc Jamagne (MR) a été intronisé lundi 24 Jamagne.JPGavril comme conseiller communal, en remplacement de Pierre Spiroux qui a dû mettre fin à son engagement politique suite à des problèmes de santé. L’ensemble de l’assemblée a tenu à le remercier vivement pour son apport à la Commune durant ces dernières années.

    Un autre départ est annoncé : celui du directeur financier, qui prendra une retraite bien méritée fin 2017. Un appel à candidature sera lancé dans les jours viennent afin de lui désigner un successeur.

    Autre point à l’ordre du jour : la création d’une plaine de jeux dans le quartier de La Brouck à quelques encablures de l’école communale. La décision ayant été prise, le conseil espère encore finaliser le projet avant l’été.

    Au niveau budgétaire, l’exercice 2016 est bouclé avec un déficit avoisinant les 200.000€. Si les chiffres amorcent une courbe ascendante par rapport à 2015, l’équilibre reste toujours très précaire. Pour le bourgmestre Fabien Beltran (PS), « nous payons toujours la modification du calcul de l’IPP prise unilatéralement par le gouvernement fédéral en 2015 et qui avait privé la Commune de près de 580.000 euros. Nous restons donc très prudents sur nos dépenses que nous maîtrisons au mieux, avec par exemple une augmentation très faible (+0,5%) des frais de fonctionnement sur un an. Nous devrions retrouver de meilleurs chiffres pour le compte 2017».

    La Commune en collaboration avec Intradel a retenu les actions de prévention suivantes pour l’année 2017 :

    - l'organisation de séances de formation  au compostage à domicile ;  

    - une action de sensibilisation à la prévention des déchets pour les enfants par la création d'un jeu de société coopératif autour de la BD Prof Zéro Déchet.

    Le Conseil communal a également concédé un bail emphytéotique à la maison médicale sur le bâtiment du 64 Grand'Rue, ce qui leur permettra d'avancer dans leurs nombreux projets de santé au sens large avec en retour pour la Commune un plan de rénovation d’au moins 500.000€ sur les 10 prochaines années et le maintien du magasin « Le Chas » dans ces locaux.

    Notons également que le subside du Contrat Rivière Vesdre indexé s'élève désormais à 1989 € annuels.

    Enfin, le Conseil ainsi modifié, a donné le nom de « Rue des Potiers » à une nouvelle voirie située à Fonds-de-Forêt en référence une activité qui a marqué l'histoire de ce quartier.

    *  *   *   *   *

    Afin de proposer une information complète à nos lecteurs, un premier article relatif à cette séance du Conseil communal du 24 avril 2017 vous a été proposé sur ce blog (cliquez ici) tandis que le Conseil communal de l'opposition, Olivier Baltus, a fait de même (cliquez ici).

    Une réaction du Service de communication de la commune à propos de LetsGO a également été publiée (cliquez ici).

    Pour rappel, il va de soi que les réactions de tous les acteurs politiques de notre commune sont volontiers publiées sur cet espace d'information et de communication sans restriction aucune.  

  • Conseil communal du 24 avril 2017

    2017-04-24 oj signé_Page_1 (2).jpg

    2017 04 23 Foire du livre (39).JPG24 avril 2017 Les présences

    Fabien Beltran, bourgmestre ;

    Christophe Marck, Isabelle Juprelle, Etienne Vendy, Enrico Nori, échevins ;

    Ivana Giovannini, présidente du CPAS ;

    André Dombard, Arthur Degée, Jean-Pierre Larose, Nicolas Sools, Joëlle Deglin, Ricardo Laineri, Guy Martin, Olivier Baltus, Ana Gonzalez Sanz, Gianpiero Sartini, Grégory Lallemand, Jean-Marie Denooz,  Claire Pirard et Marc Jamagne dont c’est la première séance.

    La séance

    * Après la démission pour raison de santé de Pierre Spiroux, c’est à présent Marc Jamagne, le nouveau président local du MR qui fait son entrée au Conseil communal.

    Jamagne Marc 2017 04 24 (2).JPG

    Marc Jamagne vient de prêter serment et prend place

    Jamagne Marc 2017 04 24 (3).JPG

    * Un ensemble de logements va être construit rue Fonds-de-Forêt, donnant accès à une nouvelle voirie qui portera le nom de rue des Potiers. 

    * Un appel à candidature (épreuve écrite) va être lancé afin de remplacer le Directeur financier qui part à la retraite le 1 septembre 2017. "Le poste avait été proposé par promotion à une personne qui l'a refusé", précise le bourgmestre.

    * André Dombard intervient pour faire des remarques au sujet de l'organisation des mesures de signalisation lorsque des travaux sont effectués à cheval sur deux communes par un entrepreneur.

    * L’achat d’une « Structure de jeux » répondant aux normes européennes de sécurité pour La Brouck est en cours. Le site prévu est le triangle entre la rue de la Vesdre et le chemin de fer. Le Conseiller Baltus est intervenu pour demander s'il ne serait pas plus judicieux de placer ces modules près de l'école de La Brouck afin que les enfants puissent en bénéficier pendant les récréations. Après discussion, l'idée a été abandonnée. Le montant prévu est de 14.520 € TVAC.

    * Les comptes communaux – Exercice 2016, détaillés par Isabelle Juprelle, qui revient aussi sur les chiffres 2015, sont arrêtés aux montants suivants :

    -Service ordinaire : -199.051,22 €

    -Service extraordinaire : -1.234.112,56 €

    -Bilan : 25.618.503,47 €

    -Compte de résultats : 352.225,40 €

    * Etienne Vendy aborde le compte de la Fabrique d'Eglise Sainte-Catherine qui dégage un boni de 6440,83 €.

    * Le point 13 concernait Intradel et les propositions d’actions de prévention pour le compte de la commune.

    L'intercommunale propose l'organisation de séances de formation au compostage à domicile à destination des ménages mais aussi  une action de sensibilisation à la prévention des déchets pour les enfants par la fourniture aux écoles d'un jeu de société coopératif autour de la BD "Prof Zéro Déchet" diffusée dans l'enseignement primaire en 2016.

    Ces actions sont destinées à plus responsabiliser la population…

    Vaste programme…

    * Un subside de 1.989,00€ par an (2017 – 2018 – 2019) sera inscrit à destination de l’ASBL "Contrat de Rivière du sous-bassin hydrographique de la Vesdre. "Le bourgmestre a notamment souligné l'implication positive de cette asbl dans la région."

    * Bail emphytéotique pour l’asbl Maison Médicale (Grand’rue, 64). En gros, un bail de 50 ans, à charge pour la Maison médicale d'investir en travaux de rénovation pour un montant de 480.000 euros. Le CHAS conservera ses locaux ou équivalents.

    * Le dernier point traitait de l’ag d’IMIO (Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle) et donc, par extension, le site Internet officiel de la Commune de Trooz.

    Heureux hasard du calendrier, le 25 avril 2016, puisqu'il y a tout juste un an, à un jour près, il était déjà question d'IMIO au Conseil communal (voir ici) mais surtout de la détresse dans laquelle le site Internet communal végétait depuis décembre 2015.

    A première vue, si l'image négative qui ornait ce site depuis plus d'un an (voir ci-dessous)

    2017 04 24.jpg

    a été très récemment retirée, il est donc permis de penser, dans le chef de l'utilisateur ordinaire que le site est performant et opérationnel comme le laisse supposer la page d'accueil actuelle (ci-dessous), or...

    2017 04 24 site illusion.jpg

    ... force est de constater que ce n'est pas le cas. Bref, rien n'a vraiment changé si ce n'est que la suppression de la page d'accueil avec la mention "Site en cours de modification..."  s'apparente plus à une technique de camouflage qu'à autre chose, laissant croire que le site est opérationnel, ce qui n'est que très partiellement le cas !

    Si Isabelle Juprelle tient le même langage à ce sujet depuis plus d'un an "on avance tout doucement..."le bourgmestre Beltran est lui beaucoup plus catégorique et peu satisfait de l'avancée de l'encodage, "j'ai donné un ultimatum au service pour qu'il le finisse avant la fin de ce mois-ci, ils pensent ne pas pouvoir accomplir l'ultimatum. Ils subiront mes foudres d'ici le 1er mai." Dont acte.

    * Fabien Beltran a ensuite interpellé le conseiller Baltus quant à un article qu'il avait écrit sur son blog relatif à la plateforme informatique LetsGo qui, au final, semble être beaucoup moins intéressante qu'elle ne le laissait entendre puisque notamment le service proposé qui, à l'origine, était gratuit, deviendrait payant. 

    * En fin de séance, Jean-Pierre Larose a signalé que les protections dans le virage de la côte de Forêt avaient été gravement endommagées. Le bourgmestre est au courant et le service des travaux a assuré que les réparations seraient effectuées pour la course de côte. Dont acte également.

  • Conseil communal ce lundi 24 avril 2017

    Pour rappel, voici l'ordre du jour

    2017-04-24 oj signé_Page_1 (2).jpg

    Avec notamment la désignation d'un nouveau Conseiller communal MR qui, s'il l'on s'en réfère au nombre de voix obtenues lors des dernières élections, pourrait être Marc Jamagne.

    SPIROUX Pierre 285 Oui
    TEHEUX Jean Marie 263 Oui
    DENOOZ Jean-Marie 250 Oui
    MARCK Christophe 238 Oui
    DEGEE Arthur 132 Oui
    TRICOT Caroline 130 Oui
    de BIOLLEY-de MACAR Hélène 115 Non
    SCHNITZELER-DEBAAR Claudine 106 Non
    SACRE-SABRI Fatine 86 Non
    BASSIS-PIRARD Claire 86 Non
    PETIT-BOUE Isabelle 84 Non
    VANDEVOIR Sophie 75 Non
    LALLEMAND Grégory 73 Non
    JAMAGNE Marc ? 66 Non
    ROLAND Lionel 64 Non
    JAMAGNE-NOSSENT Christine 61 Non
    HAOT Philippe 61 Non
    LEGRAND-BOURGEOIS Fabienne 47 Non
    MAWET Jacques                         45
  • Conseil communal du 27 mars 2017... communiqué

    Conseil communal couleurs.jpgCommuniqué de presse suite à la séance du Conseil communal de Trooz le 27 mars 2017

    La convention de partenariat entre la commune et le CRECCIDE a été reconduite, ce qui permettra d’assurer le suivi du Conseil communal des enfants dont les projets ne manquent pas !

    La subvention 2016 du plan de cohésion sociale a fait l’objet d’une simplification administrative, le Conseil communal a approuvé les nouveaux documents administratifs qui vont nous permettre d’obtenir le solde de cette subvention.

    Pas d’augmentation pour 2017 et 2018 du coût des certificats, déclarations, permis d’urbanisme et d’urbanisation pour le citoyen. Mais les frais réels de publication et d’intervention de l’AIDE qui contrôle la conformité de l’égouttage, incomberont au demandeur.

    L’association de projet « Promotion sociale Ourthe-Vesdre-Amblève » étend ses activités de formation aux communes d’Anthisnes, Ferrières, Hamoir et Ouffet. Elle répond ainsi aux besoins et demandes de formation des entreprises, des administrations, de l’enseignement…et participe à l’épanouissement individuel en favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale des 15 ans et plus. Pour rappel, elle comprenait déjà les communes d’Aywaille, Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Esneux, Sprimont et Trooz.

    Dans un souci de démocratie, l’ordre du jour de l’assemblée générale extraordinaire de PUBLIFIN a été voté point par point. Chaque membre du Conseil communal a eu l’occasion de s’exprimer à chaque étape. Les préoccupations principales concernent la représentation de notre petite commune au sein de cette assemblée. Certains points n’ont dès lors pas été approuvés.

    Notons la démission de Monsieur Pierre Spiroux, conseiller communal, pour des raisons de santé.

    Fin de communiqué

  • Conseil communal du lundi 27 mars 2017

    Conseil communal couleurs.jpg27 mars 2017 Les présences

    Fabien Beltran, bourgmestre ;

    Christophe Marck, Isabelle Juprelle, Etienne Vendy, Enrico Nori, échevins ;

    Ivana Giovannini, présidente du CPAS ;

    André Dombard, Arthur Degée, Jean-Pierre Larose, Nicolas Sools, Joëlle Deglin, Ricardo Laineri, Guy Martin, Olivier Baltus, Ana Gonzalez Sanz, Gianpiero Sartini, Grégory Lallemand, Jean-Marie Denooz,  Claire Pirard et Pierre Spiroux.

    Quelques temps forts…

    D’entrée, le bourgmestre informe l’assistance de la démission de Pierre Spiroux en tant que Conseiller communal.

    Victime d’un accident de circulation à l’aube de la législature, son état de santé ne lui a jamais permis de reprendre son activité politique. Il a envoyé un courrier présentant sa démission et remerciant les personnes qui lui avaient fait confiance. Avec 285 voix, Pierre Spiroux avait réalisé le meilleur score du MR.

    Ci-dessous, lors de sa prestation de serment le 17 décembre 2012.

    spiroux 17 décembre 2012.jpg

    Dans le désordre :

    * Lors de la lecture des courriers, nous apprenons que OXFAM a récolté 6350 kilos sur l’entité.

    * L’échevin Etienne Vendy dressera un bilan positif des journées consacrées au nettoyage dans la commune, remerciant au passage, tous les participants dont les élèves des écoles qui ayant nettoyé les abords des établissements scolaires le vendredi avaient fait une belle avance, les résidents du Centre de la Croix-Rouge, venus en ombre, les pêcheurs, les scouts, les maisons des jeunes et les particuliers. Dans la foulée il a aussi souligné le succès rencontré par la marche ADEPS du samedi qui avait notamment bénéficié de chemins bien nettoyés. Il a quand même abordé aussi la problématique de la prévention qui doit être constante mais aussi d’une potentielle répression. Etienne Vendy a aussi rappelé que c’était ce mercredi 29 mars que l’expo consacrée aux Métiers de l’Archéologie serait inaugurée à la gare de Trooz.

    3- PLAN DE COHÉSION SOCIALE – SUBVENTION 2016

    Tous les points relatifs au plan de cohésion sociale ont été approuvés.

    Olivier Baltus s’est inquiété de savoir si le PCS, dont le programme wallon doit être réformé dans le sens d’un plus grand investissement contre la précarité, allait pouvoir être maintenu à Trooz.

    4- CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC LE CRECCIDE

    Une convention de partenariat entre la Commune de TROOZ et l'ASBL CRECCIDE sera signée.

    Cette convention offre les services suivants : ·

    Soutien pédagogique ;

    Formation pour les animateurs ;

    Participation des enfants au rassemblement des Conseils communaux d'Enfants ;

    Animations pédagogiques (…)

    L'affiliation à l'ASBL CRECCIDE aura un coût de 300,00 €.

    6- RAPPORT D'AVANCEMENT FINAL 2016 - SUBVENTION  «COMMUNES ENERG'ETHIQUES»

    Signataire de la Charte « Communes Energ'Ethiques » s'est engagée à promouvoir activement les comportements d'utilisation rationnelle de l'énergie au niveau communal, avec notamment l'appui d'un Conseiller en énergie financé par la Région wallonne. Eric Nori a détaillé quelques-unes des actions ayant eu lieu ou en cours.

    7- CCATM-RAPPORT D'ACTIVITÉ 2016

    Le Conseil communal a pris connaissance et ratifié le rapport 2016 d'activités de la Commission Consultative d'Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

    Ce point a été voté à l’unanimité moins une abstention, Olivier Baltus.

    Lors de la discussion, Christophe Marck n’a pas manqué de rendre hommage à monsieur Jules Martin, un homme très actif dans une commune qu’il connaissait vraiment très bien et récemment décédé.  

    (…)

    10- REDEVANCE POUR LA DEMANDE, LA MODIFICATION OU LA DÉLIVRANCE D'UN CERTIFICAT D'URBANISME, D'UNE DÉCLARATION D'URBANISME, D'UN PERMIS D'URBANISME OU D'UN PERMIS D'URBANISATION-EXERCICES 2017 À 2018

    Il est établi pour les exercices 2017 à 2018 une redevance communale pour la demande, la modification ou la délivrance des documents suivants :

    • Certificatd'urbanismen°1 :25,00 €.
    • Certificatd'urbanismen°2 :50,00 €.
    • Déclaration d'urbanisme : 50,00 €.
    • Permis d'urbanisme : 100,00 € par logement, la redevance étant due par unité d'habitation individuelle figurant aux plans.
    • Permis d'urbanisation : 100,00 € par parcelle, la redevance étant due pour chacun des lots créés par la division de la parcelle.
    • Frais de publication dans la presse :au coût réel.
    • Frais d'intervention de l'AIDE: au coût réel.

    Article 2 : La redevance est due par la personne physique ou morale qui demande le certificat, la déclaration ou le permis.

    Article 3 : Elle doit être payée :

    • Pour les certificats d'urbanisme n° 1 & 2 et pour les déclarations d'urbanisme, au moment de l'introduction de la demande du document.
    • Pour les permis d'urbanisme, au moment de la demande du permis.
    • Pour les permis d'urbanisation, au moment de la délivrance ou du refus du permis.

    Article 4 : Le paiement est constaté par la délivrance d'un timbre-redevance indiquant le montant de la redevance perçue.

    Article 5 : Pour les frais de publication et d'intervention de l'AIDE, la redevance doit être payée dans les 2 mois à dater de l'envoi par l'administration communale du décompte du coût réel des frais

    engagés.

    Article 6 : La présente délibération sera transmise aux autorités de tutelle.

    11- RÉGLEMENT RELATIF À L'OCTROI D'UNE PRIME D'EMBELLISSEMENT DE FAÇADE SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL

    Ce point a été retiré et sera prochainement représenté.

    12- SITUATION de la CAISSECOMMUNALE

    Le Conseil communal prend acte de la situation de la caisse communale à la date suivante: · 31 décembre 2016 : solde débiteur de 564.528,05€ ;

    13- ADHÉSION  à la CONVENTION à LA CENTRALE  DE  MARCHÉS  DU  DTIC- MARCHÉ de TÉLÉPHONIE

    Une opportunité de passer par la centrale de marchés de la région wallonne.

    (la suite dès que possible…)

  • Conseil communal du lundi 27 mars 2016... demande d'ajout

    baltus3.JPGL'Ordre du Jour de cette prochaine séance vous a été présenté hier sur ce blog Sudinfo de Trooz (voir ici).

    Quelques explications relatives aux différents sigles avaient été ajoutées pour votre compréhension.

    Ce matin, le Conseiller communal de l'opposition, Olivier Baltus, nous communique avoir demandé au bourgmestre, Fabien Beltran (PS) de bien vouloir ajouter un point.

    Vous pouvez prendre connaissance de sa demande d'ajout intitulée

    Plan Communal de Développement Rural : état de la situation et rédaction des fiches projets

    en cliquant ici.

    Et Olivier Baltus de conclure que "Par les temps qui courent, il est bien d'informer les citoyens du travail accompli par les hommes et femmes politiques locaux. Surtout que cela les concerne directement".

  • Conseil communal du 27 mars 2017... Ordre du jour et glossaire

    Conseil communal couleurs.jpg

    OJ Conseil 27 mars 2017 p1 (2).png

    GLOSSAIRE

    CRECCIDE

    Pour votre compréhension, mais peut-être aussi celle de certains élus, et pour la théorie, le CRECCIDE, c'est le Carrefour gional et Communautaire de la Citoyenneté et de la mocratie.

    Il s'agit, au plan large d'une asbl chargée d'éduquer à la citoyenneté et aux valeurs démocratiques en faisant de nos Enfants et nos Jeunes des Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires (CRACS), telle est la mission que remplit avec conviction le Carrefour Régional et Communautaire de la Citoyenneté et de la Démocratie (CRECCIDE asbl).

    Depuis 1998 le CRECCIDE Asbl développe ses activités en partenariat avec les équipes éducatives dans le cadre de l’enseignement fondamental et du premier degré de l’enseignement secondaire dans tous les réseaux d’enseignement et sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’association met à leur disposition des animateurs pédagogiques, eux-mêmes enseignants expérimentés pour dispenser au sein des établissements scolaires des animations pédagogiques ludiques et accompagner la mise en place de projets citoyens. Mais aussi avec les pouvoirs locaux dans le cadre de la mise en place et du suivi de structures participatives pour enfants et jeunes et aussi avec d’autres institutions et associations travaillant dans les domaines de l’éducation et du développement de la participation citoyenne.

    Association pluraliste, le CRECCIDE Asbl poursuit les objectifs suivants :

    Mettre en œuvre tous les moyens susceptibles de diffuser et de rendre accessible à tous la compréhension des principes de fonctionnement démocratique, des Pouvoirs locaux à l’Europe.

    Susciter des comportements de citoyens responsables et solidaires, animés du sens civique et de la volonté de contribuer activement aux enjeux démocratiques de la Société.

    S’associer régulièrement à des organisations, associations et partenaires intéressés par ces projets et privilégier la collaboration avec le monde enseignant, tous réseaux confondus et les pouvoirs locaux.

    En tant qu’association indépendante, expérimenter et transmettre des idées novatrices et progressistes ainsi que favoriser la participation des enfants en les impliquant dans des projets citoyens.

    CCATM

    La CCATM est la Commission consultative communale d'aménagement du territoire et de mobilité.

    DTIC

    Concerne apparemment les droits de l'Internet mais vous en apprendrez plus lundi.

    AIDE

    L'AIDE est l'Association Intercommunale pour le Démergement et l’Epuration des communes de la province de Liège. C'est une intercommunale publique pure constituée sous forme de S.C.R.L. qui exerce ses activités sur l’ensemble du territoire de la province de Liège (84 communes).
    Elle est active dans le domaine de la protection de la région liégeoise contre les inondations indirectes de Meuse liées aux affaissements miniers (démergement), ainsi que dans le domaine de l’assainissement des eaux usées (égouttage, collecteurs, stations de pompage, stations d’épuration …).

    Ses activités s’organisent selon trois axes :

    • la conception, le dimensionnement, la passation de marchés publics, et la réalisation d’ouvrages ;
    • l’exploitation de ces ouvrages ;
    • les services et conseils aux communes.

    Elle n’exerce pas d’activité commerciale.
    Son conseil d’administration est composé de mandataires publics.
    Elle dispose entre autres d’un bureau d’études (conception et bureau de dessin) constitué d’une équipe d’ingénieurs, de techniciens, assure la surveillance des chantiers, ainsi que l’exploitation de l’ensemble des ouvrages.

    Globalement, un peu moins de 250 personnes travaillent au sein de l’Association, dont 130 agents répartis sur l’ensemble des installations de la province.

    PUBLIFIN

    PUBLiFiN SCiRL est un holding financier public liégeois qui s’est développé sur les bases de l’ancienne Association Liégeoise d’Electricité (ALE) fondée en 1923. Son centre décisionnel est situé à Liège.

    La société a fait depuis plusieurs années le choix de la croissance technologique et géographique dans une optique de holding industriel contrôlant la gestion des différents métiers et ce, notamment, suite à la libéralisation du marché de l’énergie en 2007.
    PUBLiFiN occupe aujourd’hui, au travers de ses participations, des positions fortes dans trois segments-clés : l’énergie (la distribution d’énergie et la production d’énergie renouvelable), les médias et les télécommunications et la prise de participations dans des secteurs à haute valeur ajoutée.

    Réel acteur de progrès et de développement, PUBLiFiN a démontré en quelques années sa capacité d’innovation et sa faculté d’anticipation dans des secteurs en pleine mutation, en déployant une stratégie pertinente et en s’engageant dans des projets significatifs pour maintenir sa croissance.

    PUBLiFiN favorise le développement économique tant au niveau régional que national. La société investit dans des secteurs d’avenir avec pour mission d’assurer aux pouvoirs publics, aux entreprises et au grand public, des services pointus générateurs de valeur ajoutée.

  • Conseil communal du 20 février 2017 / Communiqué du VLC

    vlc.jpgVALEURS LIBERALES CITOYENNES

     

     

    Communiqué du VLC Trooz

    Le conseil communal du 20 février fût à tout le moins « agité »

    En effet, lorsque la majorité a appris que je déposais une motion VLC concernant l'affaire PUBLIFIN (ex TECTEO), les consciences moralisatrices se sont regroupées et fédérées autour de ce palpitant sujet. Jusque là, pas le moindre mot n'avait filtré à ce sujet, pas même lors du conseil communal précédent, le 30 janvier.

    Bizarrement, 2 jours après le dépôt de ma motion, Monsieur Sartini en dépose une à son tour. Mais pourquoi ?

    Voici un élément de réponse. Monsieur Sartini, est le seul conseiller communal qui n'était pas investi de ses fonctions lors de ma première intervention à ce sujet en septembre 2013, et ce jour-là, la majorité avait voté à l'unanimité contre ma motion dénonçant l'usage abusif de fonds publics par le Conseil d'administration de TECTEO (devenu PUBLIFIN), afin d'opérer au rachat d'un journal (L'avenir) notamment. Aujourd'hui, il apparaît plus que clairement que j'avais raison.

    Il fallait donc quelqu'un qui n'avait pas participé à cette mise en scène pour tenter de me contrer à nouveau. De plus, il était évident que les points détaillés lors de mon interpellation, lundi dernier, étaient TOUS avérés. Par conséquent, difficile de se justifier si on vote « contre ». Restait donc leur subterfuge : déposer, au nom de la majorité, une autre motion reprenant le point principal de celle du VLC, permettant de voter favorablement à ce point sans pour autant avaliser le texte de l'opposition.

    Il est évident que malgré sa déclaration de politique générale de décembre 2012, soit juste après les élections où il déclarait à qui voulait l'entendre, qu'il irait toujours dans le sens de l'ouverture et du dialogue avec tous les conseillers, en ce compris l'opposition, le bourgmestre n'a clairement pas envie de partager le moindre avis positif avec moi, mais pas plus avec Olivier Baltus qui se trouve aujourd'hui, lui aussi, dans l'opposition.

    Monsieur Sartini botte en touche avec l'ensemble de sa déclaration, à l'exception du dernier point repris de la motion VLC. À la lecture de la motion de la majorité, il est clair que la commune se défausse sur la région, car c'est aux compétences de cette dernière que cette motion s'est référée.

    Pas la moindre action envisagée de sorte que la commune assume ses responsabilités en exerçant ses compétences propres à l'exception de son dernier point identique au premier point de la motion du VLC ; ce dont je me réjouis évidemment. Soulignons d'ailleurs au passage, l'inversion de priorités....

    En toile de fond de ces pratiques politiciennes, il y a un problème plus grave : la corruption du PS en particulier. D'ailleurs, confronté au scandale, Monsieur Beltran s'est fendu d'un appel au « retour aux vraies valeurs du socialisme » adressé au président de la fédération liégeoise du PS (valeurs qui soit dit en passant, il n'a jamais connues puisqu'elles étaient déjà réduites à néant bien avant son implication en politique). Il ne parait pas avoir été  entendu, ou il est arrivé trop tard, car deux jours après, la Presse a révélé que la compagne de son président de fédération, surnommée l'impératrice de Liège, réalisait de lucratives affaires avec le soutien de ses relations au sein du PS. C'est précisément contre de telles pratiques que lutte le VLC (VALEURS LIBÉRALES CITOYENNES). Telle est ma préoccupation à Trooz : défendre les intérêts des habitants.

    Je tiens cependant à rendre hommage à l'attitude de trois conseillers communaux :

    • Monsieur Denooz (MR) qui ne s'est pas opposé à ma motion, contrairement à tous les autres ;
    • Monsieur Vendy (ECOVA) qui a reconnu que ma demande d'enquête était, je le cite, "juste" ;
    • Monsieur Dombard (ECOVA) qui, au moment du vote a déclaré souhaiter une position recueillant l'unanimité de tous les conseillers ; demande que je ne pouvais satisfaire, car il n'aurait pas été cohérent que je contribue à ce procédé de substitution de motion que je réprouve, car c'est de la comédie.

    ________

    Contact : Jean-Pierre LAROSE, Conseiller communal

                   0495.16.33.00

  • Le Conseil communal de Trooz repris dans nos éditions digitales

    2017 02 22 conseil.jpgLe compte-rendu de la séance du Conseil communal de Trooz de ce 20 février 2017 a été partiellement repris dans les éditions digitales de La Meuse.

    Lors du conseil communal de Trooz lundi soir, le conseiller communal Jean-Pierre Larose, élu VLC (Valeurs libérales citoyennes – opposition)** a présenté une proposition de motion concernant le scandale Publifin. M. Larose y demandait que toute la lumière soit faite sur l’affaire, à l’instar d’autres conseils communaux ces derniers jours. 

    Pour lire la suite et voir sous un autre angle la vidéo de l'intervention de Jean-Pierre Larose et la réponse du bourgmestre, Fabien Beltran, cliquez ici.

    ** Précisons cependant que Jean-Pierre Larose a été élu sous la bannière du PP. Il siège actuellement en tant qu'indépendant même s'il est à présent affilié au VLC **

    vlc.jpgJean-Pierre Larose était par ailleurs soutenu par le président du VLC, Philippe Chansay-WilmotteGoblet.jpg accompagné de Jean-Claude Goblet, le frère d'un certain Marc Goblet, ancien secrétaire général bien connu de la FGTB.

    Pour revoir l'article et les vidéos publiés sur le blog, cliquez ici.

     

  • Conseil communal du 20 février 2017 (II)

    Publifin s'invitait ce lundi au Conseil communal de Trooz.

    En complément au premier article relatif à cette séance du Conseil communal, vous trouverez ci-dessous les propositions et/ou questions émanant de Jean-Pierre Larose et de Gianpiero Sartini.

    Les images (lectures, discussions, votes) vous sont proposées dans l'ordre de passage auprès du Conseil avec une petite coupure pour un changement de batterie.

    A noter qu'avant les interventions, le bourgmestre avait pris la précaution de rappeler que cette séance était publique et qu'aucun nom ne pouvait être cité. Auquel cas l'interpellation de Jean-Pierre Larose qui parlait notamment de la bourgmestre précédente aurait dû avoir lieu à huis clos. Jean-Pierre Larose n'a donc pas cité madame Denise Laurent. 

    Lire la suite

  • Conseil communal du 20 février 2017 (I)

    Première partie

    C’est en présence d’une vingtaine de personnes que s’est déroulée cette séance du Conseil communal de Trooz ce lundi 20 févier 2017.

    Etaient présents à la tâche : BELTRAN Fabien, Bourgmestre, Président ;

    MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, Echevin(e)s ;

    GIOVANNINI Ivana, Présidente du CPAS (avec voix consultative) ;

    DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, SOOLS Nicolas, DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, Conseillers(ères)

    FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire

    Manquaient à l’appel BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana tous deux excusés ainsi que SPIROUX Pierre et PIRARD Claire.

    Lire la suite