Commune

  • Plus de lumières place du Marché ?... C'est en ordre

    electicité panne.png8 janvier 2018

    C'est un lecteur qui nous signale que, place du Marché, il n'y a plus de lumière depuis une semaine.

    Si les responsables pouvaient prendre ce problème en charge...

    Dans l'attente, ce serait peut-être intéressant de signaler le ou les numéros des poteaux via les commentaires.

    Transmis à Eric Nori qui m'informe que les services communaux ont prévenu RESA.

     11 janvier 2018 : bonne nouvelle... la situation est rétablie

  • La commune répond à Olivier Baltus

    commune de trooz 3.jpgLe 6 janvier 2018, via la rubrique "Courrier des lecteurs", le Conseiller communal Olivier Baltus avait tenu à faire savoir ce qu'il pensait du site Internet de la commune de Trooz.

    Le Service Communication de la commune a tenu à répondre à cet article.

    Voici ce texte dans son intégralité.

    * * *

    Veuillez trouver ci-après notre réponse à votre publication du 6 janvier dernier concernant le site internet communal de Trooz :

    Le site Internet de Trooz a été mis en ligne après avoir été approuvé par IMIO. Nous avons suivi leurs conseils pour être au fait des dernières évolutions sur le plan de l’ergonomie entre autres.

    Le site comporte toujours plus d’information mais doit encore en comporter davantage, nous le savons. Nous devons encore ajouter des liens et certains contenus. Le travail réalisé par le personnel du service communication est énorme car il a fallu réencoder toutes les données et nous continuons, c’est une exigence d’IMIO. Nous avons créé de nouvelles fonctionnalités : on peut directement accéder aux informations du syndicat d’initiative, des TEC, de la SNCB, au calendrier Intradel … Il y a un moteur de recherche et on peut feuilleter le journal communal comme si on l’avait en main. Tout est bien pensé et il n’est pas absurde d’envoyer le senior vers l’agence locale pour l’emploi quand on sait qu’un senior peut avoir besoin des services d’un travailleur ALE. De nombreux seniors suivent les cours de promotion sociale donc il est logique de les informer à ce niveau également. Notre vision du senior est beaucoup plus fine, je pense !

    Les clubs sportifs, associations… sont renseignés dans l’annuaire. Un lien à partir de la rubrique loisirs est prévu. L’information est cependant présente sur le site. Les taxes s’y trouvent également. Cliquez sur Ma commune, services communaux, finances, redevances et taxes et vous y êtes !

    Le service communication a proposé à Olivier Baltus de lui expliquer les fonctionnalités du site mais il n’a pas répondu à cette invitation.

    Là où nous sommes d’accord, c’est qu’il n’est pas acceptable qu’un service public soit tant méprisé et c’est ce que Olivier Baltus fait tout le temps. Il dénigre le personnel communal constamment et toujours par manque de connaissance ou pour servir ses intérêts personnels. On le lui dit à chacune de ses interventions au conseil communal ! Là où nous construisons, il essaie de casser !

    En ce qui concerne le dialogue entre l’administration et le citoyen, il s’est vraiment bien renforcé surtout via la page Facebook communale. Les citoyens sont de plus en plus nombreux à consulter nos différentes publications communales et certains à nous faire part de leurs informations et suggestions dans un esprit constructif.

    Comme dans tous les domaines, nous aimerions faire plus de choses encore mais nous sommes obligés de fonctionner avec des moyens financiers limités. Il nous est impossible par exemple de vérifier les coordonnées de toutes les associations et autres. Il appartient aux personnes de nous faire part des changements de responsables ou de leurs nouvelles coordonnées. Nous ne disposons pas d’un personnel suffisant pour nous charger de cette tâche. Nous invitons régulièrement les citoyens à nous signaler ces informations.

    Nous continuons à mettre tout en œuvre pour développer une communication la plus efficace possible.

    Nous vous remercions d’avance de la suite que vous réserverez à celle-ci.

    Veuillez agréer nos meilleures salutations.

    Le service communication

  • Le site communal sous le feu nourri des critiques de l'opposition !

    Baltus Olivier.jpgLe site internet de Trooz

    Nouveau et...

    ... en-dessous de toutes les espérances.

    Les mois passent, les années, bientôt la fin de la législature et la communication de la Commune demeure aussi problématique.

    A quand le retour de crieurs sur les places publiques ? Des Hérauts à pied ou à vélo ? Des appariteurs pour assister nos échevins et le Bourgmestre ?

    Lors de nombreux Conseils Communaux, je rappelle que la communication est un élément essentiel de la bonne gestion et de la démocratie locale. Difficile de contester une telle lapalissade.  

    A nouveau le 11 décembre dernier, lors de la présentation du budget communal 2018. Ce fut d'ailleurs un des motifs du vote contre ce budget de ma part.

    Après 4 ans d'attente, Trooz se dote enfin d'un nouveau site internet mis en ligne mi-septembre 2017 mais celui-ci ne remplit que très partiellement ses missions et tous les avertissements restent vains. Jugez plutôt...

    La rubrique "Je suis" continue de renvoyer plusieurs des 5 profils de manière totalement absurde (vous êtes un senior ? On vous envoie notamment vers l'Agence Locale pour l'Emploi ou l'Enseignement de Promotion Sociale). Le site web de Theux, construit exactement sur le même schéma que le nôtre propose 12 profils parfaitement logiques et pertinents (dont celui de citoyen !).

    La rubrique "Loisirs" ne renseigne aucune association, aucun club sportif, aucun cercle culturel... Juste "Je cours pour ma forme" et les bibliothèques communales ! Un désert comparativement à Theux.

    Sur le site web de Trooz, il n'y a toujours que 5 procès-verbaux de conseils communaux (de janvier à mai 2017) ! Pas de présentation des politiques communales, du Plan de Cohésion Sociale, des règlements et des taxes, de la CCATM, des dossiers d’urbanisme consultables par la population… 

    Les fêtes sont bien finies !

    La majorité communale PS-MR-EcoVa considère manifestement que la communication est un fardeau et elle le fait porter à toute la population.

    Ce n'est pas acceptable qu'un service public de base et aussi essentiel soit tant méprisé !

    La majorité avait fait de l'accentuation de la bonne gouvernance un objectif de cette législature.

    Le 1er axe de la DPG (Déclaration de Politique Générale) "qui tient particulièrement à cœur du Bourgmestre Fabien Beltran", prévoit que "La communication de ces décisions et l'information qui en résultera, qu'elles soient verbales ou écrites - notamment par le biais du site internet et des publications communales - veilleront à renforcer le dialogue entre l'administration et le citoyen".

    Quelle blague. Va-t-on nous la refaire pour 2018 ?

    Olivier Baltus, Conseiller communal indépendant ayant rejoint Vega.

    * * *

    Le site communal de Trooz est accessible en cliquant ici.

  • Le Chas fait peau neuve

    DSC_0056.JPG

    Atelier de couture et vêtements de seconde main, le Chas fêtait sa grande réouverture, après travaux, ce 21 décembre 2017.

    Une petite réception bien sympathique au cours de laquelle les personnes présentes ont pu constater que les travaux de rénovation avaient porté leurs fruits, comme l'expliquait Nicolas Sools, le Président du CPAS. CPAS dont dépend ce commerce accessible à toutes et à tous.

    Nicolas Sools, qu'avez-vous envie de dire aux gens de Trooz ?

    "Je voudrais vraiment que les gens de Trooz se rendent compte qu'on a un chouette petit commerce ici qui n'est pas qu'un vieux bric-à-brac comme on a pu le croire longtemps et comme ça a peut-être été le cas ou à tout le moins que ça en a eu l'air", avance avec franchise Nicolas Sools. "Nous essayons de redynamiser l'ensemble. Nous avons revu toute la communication, il y a un nouveau logo, toutes les peintures ont été refaites... Il était essentiel de donner un coup de frais à ce magasin-là pour le rendre plus accueillant. Des travaux plus spécifiques seront encore réalisés plus en profondeur. Toute l'organisation du magasin a été repensée, ainsi que la façon de choisir les vêtements."

    Et les vêtements, d'où viennent-ils ?

    "Ce sont des personnes qui viennent déposer des vêtements pour être vendus. Contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, Le Chas n'est pas un endroit où on vient donner des vêtements qui seraient donnés à d'autres personnes. Le Chas est un dépôt. Les vêtements sont vendus à un prix qui est défini avec le déposant et 30% de cette somme sont reversés au CPAS pour permettre de payer une partie des frais et le reste est ristourné à la personne qui a mis les vêtements en dépôt."

    Comment est financé le Chas ?

    "C'est le CPAS qui paye le personnel. Il y a deux employés. Mais il faut savoir que la couturière va bientôt partir à la retraite. Temporairement elle ne sera pas remplacée parce que début 2018, nous allons procéder à une réorganisation du CPAS de Trooz. Lorsque des personnes partent à la retraite, elles seront remplacées mais ce sera peut-être dans des fonctions sensiblement différentes. Dans un premier temps, Steve, qui travaille au magasin le Chas est totalement compétent pour suppléer le travail de la couturière. Donc début 2018, il n'y aura qu'une personne qui travaillera au Chas mais on va s'organiser différemment."

    Quelles sont les heures d'ouverture ?

    "C'est de 9h à midi et de 13h à 17h tous les jours, du lundi au vendredi. C'est fermé le week-end. Vous pouvez aussi rappeler qu'il y a un atelier de couture qui fonctionne à des prix extrêmement démocratiques."   

    Pour informations complémentaires : Grand'rue, 64 à Trooz  04 358 02 35.

    Quelques photos seront ajoutées dans l'album ci-contre.

  • L'hélicoptère de Bra-sur-Lienne intervient à La Brouck

    2017 11 27_144206.jpg

    Ce lundi 27 novembre 2017 vers 14hr30, l'hélicoptère du CMH (Centre Médical Héliporté) de Bra-sur-Lienne est intervenu sur le territoire de Trooz et plus particulièrement à La Brouck. L'engin a pu se poser à  quelques dizaines de mètres de son lieu d'intervention (rue de la Vesdre).

    C'est un ambulancier qui habite La Brouck qui transmet ce message aux autorités communales. Votre blog a reçu copie : 

    "Ayant été ambulancier pendant plus de trente ans, il est vital qu'en cas de besoin une équipe médicale soit sur place rapidement. Malheureusement, les véhicules SMUR sont parfois indisponibles et plutôt que de faire intervenir un moyen terrestre éloigné le Centre 112 privilégie, et c'est tant mieux, l'envoi de l'hélicoptère.

    En journée, le pilote peut se poser à vue comme c'est le cas ce jour.

    Par contre et ceci est l'objet de ce courriel, il n'en est pas de même en soirée ou la nuit.

    Dans bon nombre de communes, il y a eu une réflexion en concertation avec le CMH et une solution consistant à éclairer les terrains de football à distance a vu le jour.

    En résumé, l'équipage de l'hélicoptère en approche a la possibilité d'allumer l'éclairage du terrain concerné pour se poser en toute sécurité.

    Bien entendu celà à un coût de 5000 € par terrain. Une fois l'investissement réalisé, les entretiens et autres sont pris en charge par le CMH.

    Je pense que les représentants de la population que vous êtes pourriez discuter de cette éventualité pour les terrains de football de notre commune. Bien évidemment il y aurait peut-être aussi une possibilité de financer ce projet par diverses activités au besoin.

    Merci de vous rappeler que pour sauver une vie chaque seconde compte."

    Il est permis d'imaginer que cette demande fera l'objet de toutes les attentions de nos élus; d'autant plus que les éclairages des terrains de foot de Trooz sont à la pointe de la modernité et peuvent être actionnés à distance, par téléphone donc des possibilités doivent exister...

    Conseil communal 15.JPGConseil communal ce lundi 27 nov.

    En fin de séance du Conseil communal de ce lundi 27 novembre, le bourgmestre a signalé que le courrier avait bien été reçu et qu'il y serait répondu rapidement.

    2017 11 27_145740.jpg

     

  • Quelques informations...

    commune de trooz 3.jpgPour information, le spectacle de Saint-Nicolas de l’école de La Brouck, prévu initialement le 9 décembre 2017 et annoncé comme tel sur le dépliant distribué dans le courant de cette semaine, aura lieu le vendredi 8 décembre 2017 dès 17 h à la salle Floréal pour des raisons d’organisation.

    Il est également prévu depuis peu un Marché de Noël à l’école de Prayon le jeudi 21 décembre 2017 de 16 h à 20 h.

     

  • Le point 8 du Conseil communal de ce mardi 7 novembre 2017

    Le point 8. Liège Métropole - Schéma de Développement de l'Arrondissement de Liège (SDALg) de la séance du Conseil communal de ce 7 novembre 2017 se révèle particulièrement intéressant.

    En effet, il est question pour le politique de prendre des décisions qui devraient impacter les vingt prochaines années.

    Pour mieux comprendre, il convient d’effectuer un petit saut au mois de septembre car c’est ce 13 septembre 2017 qu’avait lieu la présentation du schéma de développement territorial de Liège Métropole, en présence des conseillers communaux et provinciaux de l’arrondissement de Liège.

    capture_studio_palais_des_congres_26.jpg

    Comme le déclarait Willy Demeyer au sujet de ce projet qui lui tient à cœur, il s’agit que les 24 communes de l’arrondissement puissent s’accorder sur le développement de l’habitat (45.000 logements d’ici 2035 pour faire face à l’augmentation de population) ainsi que sur le développement du commerce au plan large et des centres commerciaux en particulier. Au menu figurent également la réhabilitation et la réaffectation des friches industrielles. Il est également question de la gouvernance aliment-terre, de la gestion des terres agricoles dont il conviendrait d’enrayer la perte estimée à 100 ha par an et, dans la foulée, du développement durable.

    Et bien évidemment, l’objectif déclaré est d’adhérer à ce schéma avant les élections 2018.

    Il apparaît comme une évidence qu’il est souhaitable que ce projet soit débattu en profondeur par tous les élus au plan large.

    capture_studio_palais_des_congres_15.jpg

    Un document résumé de 45 pages a été confectionné par un bureau d’études privé.

    On pourrait supposer qu’il a suscité un vif intérêt auprès de nos conseillers et qu’il a nourri un débat positif dont les résultats seront communiqués ce mardi en séance.

    Ce schéma de développement qui va concerner notre mode de vie pendant 20 ans est également largement financé par les communes donc, par v(n)ous, les citoyens.

    Je pense qu’à Trooz, nos représentants n’ont pas pris suffisamment conscience de l’importance du problème. En effet, quand j’ai demandé à trois d’entre eux ce qu’ils pensaient du SDALg, tous trois n’ont répondu qu’ils ne savaient pas de quoi je parlais.

    De là à dire que les décisions sont prises et que le débat se réduira à une simple communication, il n’y a qu’un pas que je me garderai de franchir…

    Bref, on ne sait jamais, pour les conseillers décideurs à qui la chose aurait peut-être échappé, voici ci-dessous, le résumé du SDALg qui a été publié et imprimé sur papier recyclé (c’est ce qui est écrit dessus).

    Bien qu'ayant fouiné, je n'ai pas trouvé le budget futur (ni déjà dépensé) de ce projet d'avenir qui va être soumis aux votes de nos élus...

    Autant qu'ils sachent de quoi il est question, non ?

    Lire la suite

  • Inauguration du "Coin Jeux" à La Brouck

    2017 09 01 coin jeux La Brouck (8).JPGCe vendredi 1 septembre 2017, le coin "Jeux" au bout de la rue de la Cité a été inauguré.

    Il faut dire que les enfants, nombreux à l'utiliser, l'avaient déjà inauguré depuis un certain temps.

    L'après-midi, de nombreux enfants y jouaient puis les "grands" sont venus aux environs de 18h pour l'inauguration officielle et... les enfants se sont évanouis dans la nature. Mais rassurez-vous, ils sont revenus peu après et c'est dans une excellente ambiance que s'est déroulée cette soirée placée sous le signe de l'auberge espagnole.

    2017 09 01 coin jeux La Brouck (55).JPG

    Quelques photos sur la page Facebook sont à votre disposition. 

  • Inauguration aire de jeux à La Brouck

    2017 07 31 (101).JPGAuberge espagnole et inauguration de la nouvelle aire de jeux de la Brouck

    Ce vendredi 1er septembre 2017, le Plan de cohésion sociale de Trooz organise une auberge espagnole à La Brouck (au bout de la rue La Brouck-Cité).

    A cette occasion, nous inaugurerons la nouvelle aire de jeux à 18h00.

    Nous vous invitons à venir partager un verre de l’amitié dans ce nouvel espace convivial qui ravira les nombreux enfants du quartier.2017 09 01 Labrouck-plaine dejeu-encart.jpg

     

  • Nos cimetières communaux

    cimetière.jpg

    Depuis 2014, une nouvelle législation concernant l’utilisation des produits phytopharmaceutiques est entrée en vigueur. En pratique, la commune de Trooz n’utilise plus de pesticides ou herbicides dans les espaces qu’elle gère et notamment ses six cimetières.

    Lire la suite

  • Les ressentis du nouveau président du Cpas, Nicolas Sools

    DSC_0002 (1).JPGEntretien avec Nicolas Sools, quelques minutes avant le Conseil communal du 29 mai 2017 et donc de sa prestation de serment en tant que Président du CPAS.

     

    Quel est votre ressenti au plan large, avant cette prestation de serment.

    « Je suis heureux de prêter serment, heureux de devenir président de Cpas et de reprendre le flambeau d’Ivana Giovannini. Dans un premier temps, je vais m’efforcer de continuer le travail qui a été amorcé sous la direction d’Ivana Giovannini ».

    Mais vous êtes déjà bien introduit dans les rouages de cette institution…

    « Oui, bien sûr, depuis déjà plus d’un an en tant que Conseiller Cpas, ce qui me facilite la tâche pour assurer la transition et ainsi ne pas découvrir les matières lors de la prestation de serment. Etant donné qu’au Cpas, tout se fait à huis clos, il fallait préparer cette transition. »

    Des objectifs ?

    « Il y a toute une série de services qui sont proposés par le Cpas et qui sont parfois méconnus. Je pense qu’il faut améliorer la communication à ce sujet. »

    Un exemple ?

    « Oui, je pense par exemple au magasin le Chas et son service de couture. Il est indispensable de lui donner une nouvelle vie car son rôle est important. Bref, au plan large, continuer et améliorer ce qui est déjà en place. »

    Et la façon de travailler ?

    « J’ai déjà pris une série de contacts dans d’autres communes, (dont notamment Herstal et Oupeye) avec d’autres Cpas pour voir ce qu’ils ont mis en place et qui pourrait voir le jour chez nous et surtout voir si c’est réalisable sur la commune de Trooz ».

    Comme on peut le constater, le nouveau président du Cpas est enthousiaste, curieux, motivé et désireux d’améliorer ce qui peut l’être.

    Tout profit pour tout le monde.

    La prestation de serment...

  • Citoyens de Trooz : à vos piles !

    2017 05 05 bebat.jpgCitoyens de Trooz…

    La commune, via le Service Jeunesse, participe à un concours pour récolter des piles usagées durant ce mois de mai 2017.

    Le poids de toutes les piles récupérées par BEBAT aux différents points de collectes de la commune sera comptabilisé pour tenter de gagner une plaine de jeux.

    Trooz a autant de chance que les communes plus grandes puisqu’il s’agit d’un poids récolté par habitant ! Pour y parvenir, mobilisons-nous, on compte sur VOUS pour nous aider à en récolter un maximum !

    pile.png

     

    Voici les principaux points de collecte de la commune:

    - Magasin Juprelle

    - Carrefour Market Trooz

    - Intermarché Nessonvaux

    - Les écoles communales

    - L’Administration communale de Trooz.

    Fabien Beltran, Bourgmestre

     

  • Projet de rénovation de la place du Marché

    En complément à l'article (texte + photos) relatif à la place du Marché publié hier sur ce blog Sudinfo de Trooz, vous trouverez ci-après le 

    Communiqué de presse de la Commune de Trooz  

    L’Administration communale a présenté aux riverains de la Place du Marché le projet de rénovation de leur quartier le jeudi 4 mai 2017.

    Le Bourgmestre Fabien Beltran, l’Echevin des Travaux Eric Nori, les responsables du projet : la sprl Cosetech représentée par Messieurs Delhez et Baguette, les services communaux concernés et le Commissaire de Police Serge Dewez ont expliqué le projet aux habitants et ont répondu à leurs questions. Les citoyens ont répondu positivement à cette démarche, ils se sont montrés intéressés et étaient nombreux à assister à cette réunion.

    Pendant cette séance, le Bourgmestre a expliqué qu’il souhaite rénover les places de nos villages mais le budget n’a pas encore permis de concrétiser tous les projets. Néanmoins, un budget de 300.000 euros a pu être dégagé. Et il permet d’envisager le réaménagement de la place du Marché, tout en sachant que cette somme ne suffira pas à finaliser le projet.

    Fabien Beltran a mentionné que les difficultés dans ce quartier consistent à concilier les desiderata formulés par un nombre important de personnes tout en gardant un caractère convivial à la place.

    Le Bourgmestre a également précisé que des discussions ont déjà eu lieu avec des riverains et que les remarques pertinentes ont été intégrées dans le projet présenté, telles que le nombre d’emplacements de stationnement ou encore le ralentissement des véhicules. De plus, des mesures seront prises pour diminuer le trafic avec la place du Marché qui se terminera en cul-de-sac.

    Le planning des travaux doit encore être défini mais ils pourraient débuter entre l’automne 2017 et le printemps 2018.

    L’Echevin des Travaux a également pris la parole et Monsieur Delhez, représentant la société Cosetech, a expliqué la gestation de ce projet.

    Cette séance a permis aux riverains de formuler des remarques, d’obtenir des réponses à leurs attentes… En conclusion, de participer à ce projet d’embellissement du quartier.

  • Le projet de la place du Marché présenté aux riverains

    Ce jeudi 4 mai 2017, les riverains de la place du Marché étaient invités à la commune (Salle des Mariages) pour y prendre connaissance du projet de rénovation de leur environnement immédiat mais également avaient-ils la possibilité de poser des questions ou de faire des remarques.

    DSC_0006.JPG

    Saluons cette heureuse initiative des autorités locales et décryptons-la en donnant notamment la parole aux intervenants. Ils étaient 33 à avoir répondu à l'appel.

    DSC_0004.JPGLes services communaux concernés, le bourgmestre Fabien Beltran, l'échevin Enrico Nori, les responsables du projet, messieurs Delhez et Baguette (sprl Cosetech) ainsi que le commissaire Dewez pour la sécurité se tenaient à la disposition de l'assistance. Trois Conseillers communaux étaient également sur le pont, à savoir André Dombard, Ricardo Laineri et Olivier Baltus.

    Le bourgmestre Beltran a tout d'abord présenté le dossier, aidé en cela par l'échevin Nori.

    Et Fabien Beltran de détailler : "L'idée de départ, c'est de rénover toutes les places du village mais le budget ne nous a pas permis de le faire jusqu'à présent. Nous avons cependant trouvé une fenêtre budgétaire pour libérer un peu des sous, 300.000 euros, mais ce ne sera quand même pas assez. Pour ce qui est de cette place du Marché, les difficultés, c'est d'essayer de rencontrer les desiderata d'un nombre important de personnes, tout en gardant un caractère convivial à la place." Le bourgmestre a ensuite expliqué que des discussions avaient déjà eu lieu avec quelques riverains qui avaient fait part de certaines remarques qui ont été intégrées dans le projet. "Le commissaire, moi-même, monsieur Nori, on est passés à de multiples reprises sur la place et on a compté, au maximum 21 voitures en stationnement en même temps. On a donc prévu 23 emplacements, avec en plus, la possibilité pour ceux qui ont un garage de se garer devant celui-ci. La voirie sera aussi rétrécie, ce qui devra permettre un ralentissement des véhicules. Des mesures seront aussi prises pour diminuer le trafic avec la place du Marché qui se terminera en cul-de-sac. En théorie, on n'aura plus de circulation de transit. Pour ce qui est du timing, on espère passer cela au Conseil du mois de juin et, après les différentes modalités, les travaux pourraient soit débuter en automne mais il serait peut-être plus judicieux de commencer au printemps 2018."

    Et l'échevin Nori d'ajouter que ces travaux qui sont promis depuis longtemps seront cette fois bien effectués.

    DSC_0018.JPGMonsieur Delhez (Cosetch), l'auteur du projet, a expliqué, quant à lui, la gestation de ce projet dans ses grandes lignes.

     "En fait, nous avons reçu des contraintes de ralentissement de trafic, d'optimisation des parkings et de rendre la place plus verte. Nous sommes allés voir les gens et avons étudié la situation pour aboutir à ce projet qui est présenté aujourd'hui, après avoir réglé quelques détails à la commune. Je constate que les personnes présentes ce soir ont posé quelques questions mais n'ont émis aucune remarque. On a sécurisé le site en rétrécissant la route, ce qui devrait contribuer à vraiment ralentir les véhicules. En gros, on en fait un quartier qui sera réservé aux riverains."

    Plusieurs questions ont été posées par l'assistance dont une concernant l'ancienne pompe à eau qui trônait sur la place et qui a aujourd'hui disparu. La personne souhaiterait qu'un point d'eau soit recréé à cet endroit où on peut capter l'eau... N'est-ce pas là une excellente idée... Un point d'eau, une fontaine ?, un banc, un rien de verdure...

    Parole au riverains

    Quelques riverains discutaient à la sortie de la réunion et se montraient globalement satisfaits tout en manifestant quand même leurs craintes suscitées par le problème de la vitesse. "Je pense qu'ils ont quand même des idées arrêtées à ce sujet", avança l'un d'eux. "Pour moi le point noir, c'est la vitesse sur la place. Je pense qu'ils ne se rendent pas compte ou qu'ils ne veulent pas se rendre compte. Je pense qu'ils devraient mettre des dispositifs sur la place pour empêcher la vitesse comme par exemple mettre au milieu de la route une espèce de terre-plein comme ils ont fait à Chaudfontaine."

    Et un autre d'ajouter que c'était une très bonne idée d'avoir invité les riverains pour discuter de ce projet.

    En conclusion, et comme le soulignait Fabien Beltran, laissons le projet se réaliser, vivre quelques mois et puis on verra si des adaptations doivent être faites ou pas en revoyant, le cas échéant, les habitants de ce quartier. 

    DSC_0002.JPG

    DSC_0005.JPG

    DSC_0008.JPG

    DSC_0011.JPG

    DSC_0014.JPG

    DSC_0016.JPG

    DSC_0017.JPG

    DSC_0003.JPG

    DSC_0009.JPGDSC_0010.JPG