Société - Page 4

  • Pourriez-vous imaginer...

    ...un instant être membre d’une entreprise comptant 736 employés et qui en 2010 répondait aux statistiques suivantes :

    Sur ces 736 employés, 17 ont été accusés de violence conjugale.

    11 ont été accusés d’avoir émis des chèques sans provisions.

    35 ont participé directement ou indirectement à des banqueroutes commerciales ou des faillites frauduleuses.

    16 ont été traduits devant les tribunaux pour divers méfaits et délits relevant du Code civil.

    32 ont été arrêtés pour conduite en état d’ébriété ou divers délits de la route.

    Savez-vous de quelle entreprise il s’agit ?

    Bravo à Pégasse, pour la précision de sa réponse. Il s'agit effectivement des Députés du Parlement européen. Bientôt quelques faits et noms...

    Les députes du parlement européen.jpg

  • CAP48 et les indécents

     P1140547.JPGCAP48   Financement de projets en Wallonie et à Bruxelles

     

    La campagne de récolte de fonds organisée une fois par an par CAP48 permet le financement de projets visant l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées, partout en Wallonie et à Bruxelles. CAP48 soutient également des projets portés par des institutions d’aide à la jeunesse. En 2010, CAP48 a financé 77 projets différents.

     

    Participant à la récolte de fonds, une charmante dame vendait ce jour ses produits à Belle-Ile, assise dans son fauteuil roulant.

    Et, à quelques mètres de là, une rutilante Mercedes stationnée sur un emplacement réservé aux handicapés. (Si cette personne était dans son bon droit, aucun signe l'autorisant à stationner en ce endroit n'était apparent sur son véhicule, donc...)

     

    No comment.

     

    Photos sur la page Facebook du blog

     

    P1140555.JPG

    Mercedesbarb.JPG

    P1140546.JPG

     

     

     

  • Hold-up chez Caja à Trooz

     P1140307.JPG

     

    Hier matin, le mardi 18 septembre,  peu après 9h, une agression a eu lieu au magasin Caja. Nous avons rendu visite à la dame ce jour. Celle-ci a gentiment accepté de nous livrer ses impressions.

    La vidéo de l'interview est postée ici.

      Quelques photos de ce petit commerce bien sympathique sont ici.

  • Au quotidien de notre société : l'échec

    Ce n'est qu'un petit exemple au rayon des incivilités mais la question mérite d'être posée.

    Quelle société préparons-nous pour les générations futures ?

    Grâce à nos politiques successifs depuis une bonne vingtaine d'années, le respect, l'éducation et l'initiation à la vie civile en communauté ont été abandonnés.

    Sans se vouloir plus catholique que le pape, (c'est une expression car, quels qu'ils soient, les religieux font de moins en moins référence), il n'est plus possible de faire cent mètres sans être confronté à des incivilités. Bien sûr, ici ce n'est pas grave, bien sûr il y a pire. Ce n'est évidemment qu'un détail puisque notre société en est même arrivée à banaliser les agressions ainsi que les assassinats par des chauffards en état d'ivresse qui ont été acquittés parce qu'il manquait un cachet sur un PV, alors qu'importe quelques déchets balancés à gauche et à droite... Banalisons, banalisons ce n'est que le premier pas vers la déchéance.

    POLITIQUES : continuez à banaliser et à tolérer TOUT. Quand cela vous retombera sur la gueule, vous jouerez les étonnés mais il sera trop tard.

    Un exemple parmi d'autres : l'abribus ici à Chaudfontaine. Des déchets jonchent le sol et la poubelle se trouve à moins d'un mètre.

    Abribus Chaudfontaine (1).JPG

    Abribus Chaudfontaine (2).JPG

    Abribus Chaudfontaine.JPG