Politique - Page 5

  • Deux mandataires de Trooz parmi les 61

    mandats non déclarés.jpg61 mandataires politiques courent un risque certain quand à leur carrière puisque le gouvernement wallon est sur le point de les déchoir et de les déclarer inéligibles.

    Voir ici mais aussi voir article paru dans La Meuse ce vendredi 4 mars 2016.

    Parmi ces élus, deux mandataires de Trooz, Pierre Spiroux et Jean-Marie Denooz.

    Leur réaction à l'article publié dans La Meuse ce matin a été sollicitée par mail et leurs réponses seront publiées telles que reçues.

    "Cette situation due à mon état de santé. Est en cours de régularisation",a répondu Pierre Spiroux.

    Jean-Marie Denooz n'a pas encore répondu. 

    Cependant, à la lecture de l'article, beaucoup de mystérieuses zones d'ombre semblent entourer ce sujet.

     Nous y reviendrons.

    0 asuivre.jpg

     

     

     

     

     

     

  • Vos élus sont-ils assidus aux séances du Conseil communal ?

              Ricardo Laineri...100% de présence aux 34 séances du Conseil communal

    Mise à jour 4 janvier 2016

    Ci-après, tout simplement les présences de vos élus aux séances du Conseil communal depuis le début de la législature. 

    Bien évidemment, la présence aux séances du Conseil communal n'est pas tout, les conseillers de la majorité s'y exprimant très peu, sinon pas du tout. Mais celui ou ceux qui ne sont pour ainsi dire jamais là sont franchement irrespectueux non seulement de leur électorat, de l'ensemble des Trooziens... et de la démocratie locale.

    Voici donc ci-dessous, un tableau des présences mis à jour le 4 janvier 2016 et réalisé d’après les PV officiels publiés sur le site de la commune (sans tenir compte des éventuels "absents" et/ou "excusés").

    Ce relevé n'est bien entendu qu'indicatif mais c'est bien sûr un élément parmi d'autres. 

    Toute éventuelle réaction de l'un(e) ou l'autre des élu(e)s sera bien évidemment publiée dès réception.

    présences au 4 jan 2016.jpg

    Lire la suite

  • Communiqué de Pierre Spiroux (élu MR)

     

    Spiroux_Pierre.jpgCi-dessous, livré texto, le texte reçu de Pierre Spiroux, élu MR.

    Salut Charles,

    J'ai appris hier que tu as édité dans ton blog la liste des conseillers communaux les moins présent aux conseils communaux. Je tenais simplement à t'informer que seul mon état de santé m'empêche d'être présent.

    Et si tu te poses la question de savoir pourquoi je ne démissionne pas, deux des raisons principales sont les suivantes :

    1) J'espère que mon état de santé va s'améliorer d'ici la fin de la législature.

    2) Vu le nombre de conseillers plus que pléthorique que compte la majorité, mon absence ne met en aucun cas en position de faiblesse ladite majorité communale ! Ces propos te sont simplement envoyés à titre informatif , tenant pour ma part à compléter l'information que tu diffuse de manière très complète à l'attention de la population. Amicalement.

    Pierre Spiroux

    Précisions : 

    1 Ce n'est pas mon blog mais celui de Sudinfo dont j'assume les publications et la responsabilité.

    2 Je ne publie pas la liste des conseillers communaux les moins présents aux séances publiques du Conseil communal mais je publie la liste de TOUS LES CONSEILLERS présents ou absents (avec ou sans excuse) aux séances du Conseil communal. 

    La dernière publication à ce sujet est disponible en cliquant ici.

    Charles Clessens

  • La Déclaration de la majorité (texte et/ou vidéo)

    En prélude au Conseil communal de ce lundi 4 janvier 2015

    Pour ceux que la chose intéresse, ci-dessous, la Déclaration de politique générale formulée par la majorité lors de son décollage vous est reproposée.

    Ont-ils tenu leurs engagements, leurs promesses ? C'est à vous de voir.

    Par contre, nous sommes à mi-législature et le Conseil communal de ce lundi 4 janvier 2015 entérinera quelques modifications dans les effectifs puisque Denise Voss met un terme à son activité politique et qu'André Dombard cède son écharpe tout en conservant le fauteuil de Conseiller.

    Ce n'est plus un secret pour personne, Etienne Vendy (EcoVa 128 voix) et Eric Nori (PS 217 voix) font leur entrée dans le cercle fermé des échevins tandis que Gianpiero Sartini (PS 136 voix) intègre le Conseiller communal.

    Pour ce qui est de leurs attributions respectives, nous y reviendrons après la séance du Conseil mais on peut supposer qu'Etienne Vendy prendra une part active dans ce qui touche au domaine de l'écologie et du tourisme, il en a le profil et, oserais-je dire, il est temps !

    Eric Nori, quant à lui, devrait intégrer le poste toujours délicat des travaux.

    Si l'on s'en réfère aux voix obtenues aux élections, d'aucuns pourraient s'étonner de ne pas voir Nicolas Sools (PS 226 voix) intégrer le Collège alors que l'heureux élu, Eric Nori (PS 217) en a obtenu un peu moins. Bien sûr, les choix de l'électeur ne sont pas forcément en adéquation parfaite avec les décisions post électorales des partis. Mais il se murmure que Nicolas Sools pourra bientôt exercer ses compétences en remplacement d'Ivana Giovannini à la présidence du CPAS.

    Et enfin, pour ceux qui s'étonnent encore de ne pas voir Pierre Spiroux (MR 285 voix), leader incontesté en nombre de voix du MR, que leur répondre ? 

    Vous trouverez ci-après quelques éléments livrés texto et communiqués par l'intéressé.

    J'ai appris hier que tu as édité dans ton blog la liste des conseillers communaux les moins présent aux conseils communaux. Je tenais simplement à t'informer que seul mon état de santé m'empêche d'être présent. Et si tu te poses la question de savoir pourquoi je ne démissionne pas, deux des raisons principales sont les suivantes : 1) J'espère que mon état de santé va s'améliorer d'ici la fin de la législature. 2) Vu le nombre de conseillers plus que pléthorique que compte la majorité, mon absence ne met en aucun cas en position de faiblesse ladite majorité communale ! Ces propos te sont simplement envoyés à titre informatif , tenant pour ma part à compléter l'information que tu diffuse de manière très complète à l'attention de la population. Amicalement.

    Pierre Spiroux

     

    Lire la suite

  • Denise Voss va quitter Collège et Conseil ce 31 décembre 2015

    Tout comme André Dombard l'avait fait avant elle, Denise Voss a accepté de revisiter quelque peu son parcours politique dans notre commune de Trooz. A la différence d'André Dombard qui lui, poursuivra son mandat de conseiller, Denise Voss participera lundi prochain, 14 décembre 2015, à son dernier Conseil communal. Comme elle le souligne, elle pourra à présent pleinement profiter des joies que lui procurent et procureront encore ses petits enfants et ce, après une carrière politique bien remplie. Que dire, sinon lui souhaiter sincèrement le meilleur pour les nombreuses années futures.

    "Verviétoise de naissance, je suis arrivée en 1975 à Trooz pour travailler au Lycée rue Sainry, venue pour une année en attendant ma nomination d’éducatrice, je pensais par la suite retourner à l’Athénée de Verviers d’où j’avais fait fonction 4 ans, mais le destin en a décidé autrement je suis devenue habitante de Trooz.

    C’est au Lycée que j’ai connu Denise Laurent, j’étais économe et elle travaillait en cuisine, on peut dire que j’ai été un temps sa chef, notre amitié a débuté dès cette époque. Denise est devenue Conseillère puis Bourgmestre et je l’accompagnais dans ses manifestations, ce n’est qu’en 2000 que j’ai accepté d’aller sur la liste qu’elle défendait, directement, je suis devenue échevine, ça j’y avais jamais pensé et hop me voilà dans le tourbillon politique et la découverte agréable de notre population. Comme le Lycée avait fermé ses portes en 1996, j’ai obtenu mon changement d’affectation à l’Athénée de Chênée. Parfois difficile de concilier les deux mais l’envie était là, je me devais d’avancer.

    Durant les quinze années parcourues, je me suis ouverte à tous les domaines dont j’avais la responsabilité au sein de notre commune. J’avais surtout l’aide du personnel compétent que sont les administratifs et les  chefs de service dans mes compétences  : le Tourisme, l’Environnement, l’Urbanisme, les Cultes, la Culture, les Associations  patriotiques, les Bibliothèques et surtout les manifestations des Séniors, mon dada.

    Je garderai certes un très bon souvenir quand par petite ambition j’ai voulu créer les  Marchés de Noël , Marché de Printemps qui se sont bien adaptés dans notre commune depuis 13 ans pour de très  bons moments de convivialité  et  par la suite la Fête de la Musique, que j’ai pu créer surtout avec l’aide du service Culture- Communication, et pour la 1ére édition, l’Athénée de Chênée fut en grande partie de la représentation grâce à mes Collègues et élèves que j’ai emmenés dans une aventure de bonne  humeur. Nous en gardons tous un très bon souvenir. 

    Depuis 3 ans, je travaille avec une nouvelle équipe, le travail continue, grâce à l’achat de la gare avec les Collègues précédents, nous avons pu réaliser un Syndicat d’Initiative, une Bibliothèque dernier cri  et le Musée de la Radio que l’on attendait impatiemment. Il est vrai que mes plus belles années ont été de 2000 à 2012, car ce fut les années de découvertes et d’aventures, l’équipe PS quoi que l’on dise à son sujet,  a bien travaillé et j’en suis fière. Comme on n’est jamais éternel, je rendrai mon tablier ou plutôt mon écharpe ce 31 décembre avec beaucoup de satisfactions accumulées. 

    Maintenant que je suis bien entrée dans les Séniors, je tiens encore à les accompagner, mais le sourire et la vivacité de mes deux petits enfants combleront naturellement mes années futures."

    Quelques souvenirs de novembre et décembre 2012...

    Conseil communal 5 nov 2012 001 (2).jpg

    Conseil communal 3 décembre 2012 014bis (2).jpg

    Conseil communal 3 décembre 2012 057 (2).jpg

  • André Dombard depuis 1974 en 2-3 lignes

    André Dombard, l’Echevin des Travaux publics, fera partie du mercato communal de mi-législature. Il sera remplacé dans ses fonctions à l’occasion du premier Conseil communal de janvier 2015, probablement par Eric Nori dans son poste des Travaux publics mais assurément par Etienne Vendy dans son groupe.

    Quand nous lui avions demandé en 2014 pourquoi il était « entré » en politique et quelles avaient été ses motivations initiales, André Dombard avait tout d’abord réfuté le terme « politique », souhaitant le remplacer par gestion ou gestionnaire.

    « Un ménage se gère, une entreprise se gère,  une commune se gère également », avançait-il. «Les responsables d’une commune (conseillers, échevins, présidence du CPAS, bourgmestre) ont cette obligation de gestion. Il s’agit de réaliser le plus et le mieux avec les moyens à disposition. » Et d’ajouter, qu’à titre personnel, 7 ans d’échevinat en cours et 27 ans de conseiller sur deux communes (Forêt et Trooz) lui avaient appris les difficultés de l’entreprise. « J’estime que l’action menée doit être une mise au service du plus grand nombre.  L’écoute est aussi indispensable pour sentir les intérêts « réels » des citoyens. Le plus difficile est de cerner les besoins de la majorité, sans rejeter des obligations plus particulières, tout en écartant les appétits égoïstes. La notion de courant d’idées et de sensibilités donne évidemment une orientation à l’action. Le social, l’environnement et l’action durable sont les buts que je tente de suivre dans le cadre d’un accord avec les partenaires. »

    Et, à présent, quand on lui demande de retracer son parcours politique, il ne manifeste pas l’ombre d’une hésitation ce qui nous permet de constater qu’il est assurément tombé dans la marmite quand il était petit.

    « Je suis rentré au Conseil communal de la commune de Forêt pour la première fois en septembre 1974 en remplacement de Clément Dirick (décédé). Je représentais alors le parti communiste qui avait 3 élus sur 11 et la majorité était constituée du PS et des IC.

    La fusion des communes permet aux entités de se regrouper en 1976.

    Le nouveau conseil communal (commune de Trooz) permet au Parti communiste d’obtenir 1 élu (Andrée Driesens).

    J’étais 1er suppléant.

    La majorité était composée du PS (9 élus) et du Parti communiste (1 élu).

    Mon père devient Président du CPAS.

    En 1984, mon père décède, Andrée Driesens le remplace et j’entre au conseil communal.

    Depuis ce jour, j’ai toujours été élu.

    De 1988 à 1994 sous le label « VA Vivre Autrement »

    De 1994 à 2000 sous le label « EcoVA Ecologie Vivre Autrement »

    La majorité est composée de 10 socialistes et 2 Ecova.

    André Dombard en discour img099.jpgJ’avais obtenu le poste d’Echevin de la Jeunesse, Sports et Culture.

    En 2000 Ecova récolte  2 élus.

    Le PS s’allie avec le MR

    En 2006 Ecova récolte 3 élus.

    Le PS s’allie avec le MR.

    En 2012 Ecova récolte 3 élus.

    Le PS, Ecova et le MR ont la majorité.

    Bien voilà et ce n’est pas fini… j’espère. »

    Comme on peut le constater, André Dombard, bien que d’obédience laïque est une vraie bible pour ce qui le concerne en politique.

    Profitons-en pour approfondir les choses avec quelques questions plus actuelles.

    Question : André, tu as fait partie du cc notamment lors des deux dernières législatures. Quelles différences (ou ressemblances) as-tu pu constater dans le chef de la gestion Laurent vs Beltran ?

    « À ce sujet, je ne me prononce pas sur la différence entre Laurent et Beltran par respect de l’un et de l’autre. Chacun a des qualités, parfois différentes. »

    C’est rare chez notre homme mais considérons qu’il a utilisé un joker.

    Question : Quels sont les trois points positifs que tu retiens de ces trois années passés sous « Fabien Beltran » ?

    « Mes points positifs des trois ans, c’est :

    Un excellent contact et une bonne ambiance avec le personnel de maitrise, ouvrier et employé.

    Une bonne ambiance au sein du collège et de la majorité.

    Avoir porté de très nombreux dossiers par élaborations, exécutions et finitions. »

    PB275875[1].jpgQuestion : Trois points négatifs ou regrets ?

    « Mes regrets :

    Que les finances des communes ne permettent pas l’exécution de bons projets.

    Que les lourdeurs administratives avec nos différentes tutelles ralentissent la volonté d’innover.

    Que les conseillers n’utilisent pas plus de domaines d’expression. Il faudrait faire preuve d’imagination en ce domaine. »

    Question : Quel(s) conseil(s) peux-tu donner à ton successeur ?

    « Mes conseils :

    Vivre la gestion d’un échevinat comme une expérience enrichissante (contacts publics, citoyens et internes).

    Avoir le sens des limites financières et humaines.  

    Etre disponible et communiquant envers la population. »

    La question qui devrait déranger : une majorité qui fonctionne sans réelle opposition, est-ce bien raisonnable ?

    « Une majorité large n’empêche pas les élus de la minorité de s’exprimer, de questionner, de proposer.

    Le débat interne, au collège et dans les commissions, est plus riche lorsque la majorité est large.

    Il n’y a pas de domination autoritaire. »

    Après toutes ces années passées en politique, veux-tu bien compléter la phrase comme tu l’entends :

    « Si c’était à refaire je… referais le même parcours en espérant plus de moyens financiers et humains. »

    PC046176[1].jpg

  • Entretien exclusif avec Serge Reynders

    2015 09 16 Reynders.jpgCe 20 octobre 2015, un automobiliste passe dans ma rue et me demande où se trouve le marchand de pièces de voiture. Je reconnais ce monsieur. Il s’agit de Serge Reynders qui a récemment fait la Une de l’actualité pour ses prises de position notamment sur Facebook.

    Je me suis dit que cela pourrait être intéressant d’écouter de vive voix son point de vue et de lui donner la parole, ce qu’il accepte gentiment (voir vidéo ci-dessous).

     

     

    Reynders Serge.JPG

     

     

  • Mi-législature... Les élus ont la parole...s'ils le souhaitent

    Les candidats aux élections communales (aux autres aussi) font généralement leur publicité, expliquent leurs ambitions, leur engagement en période dite électorale, c'est-à-dire avant le scrutin.

    Cet espace de communication a couvert avec objectivité toute la période électorale malgré certains avis différents dont celui de madame Laurent et de monsieur Fourny qui avaient, au moyen d'un courrier envoyé à La Meuse, adressé leurs griefs. Griefs auxquels j'avais bien évidemment répondu par un article que vous pouvez relire en cliquant ici.  

    Le temps a passé, nous voici arrivés à mi-législature communale. Mi-législature qui va quand même générer certaines modifications importantes avec le passage de témoin effectué par deux échevins (Denise Voss et André Dombard) et avec des modifications dans les attributions.

    Partant de toutes ces considérations, les élus et/ou les groupes qui le souhaitent peuvent profiter de cet espace de communication pour expliquer à la population ce qu'ils ont fait ou réalisé jusqu'à présent.

    Merci donc à tous nos élus de partager leur travail, leur ressenti, leurs projets éventuels via ce blog Sudinfo de Trooz. Pour rappel, chiffres de fréquentation à l'appui, les pages de ce blog sont lues avec grande régularité par les gens de Trooz et sans doute d'ailleurs.

    L'article ci-dessous est consacré au Conseiller communal indépendant (ex EcoVa) Olivier Baltus à qui la parole est donnée.  

    Lire la suite

  • Entre Droits et Devoirs, que choisir ?

    voleurs3.jpgCette semaine, la N61, de Prayon à Nessonvaux et peut-être aussi ailleurs, a été le théâtre de plusieurs effractions ou tentatives d'effraction, surtout dans les commerces.

    Il y a gros à parier que plusieurs de ces commerces disposent de caméras qui ont filmé l'intrus mais les photos ou les images ne peuvent légalement pas être publiées.

    Nous sommes fin août 2015, si ça tombe, les services de police publieront quelques images voire quelques photos dans un certain temps. Combien ? Deux mois ? Trois mois ? Un an ? Peut-être plus.

    Parmi les milliers d'avocats qui nous dirigent, qui votent les lois, etc., y en aurait pas un qui aurait l'idée de se pencher sur ce sujet afin d'un peu mieux privilégié les honnêtes gens, les honnêtes commerçants par rapport aux malfrats ?

    Ne serait-ce que pour rétablir un peu l'équilibre dans la balance de la Justice.

    justice.jpg

  • Publication des Mandats publics, rémunérés ou non : précisions

     

    moniteur belge.jpg

    moniteur belge 2.jpg

    Quelques précisions sont apportées à cet article concernant les élus de Trooz tout en bas de page.

    La Cour des Comptes vient de publier ce vendredi 14 août, via le Moniteur belge, la liste des mandats, rémunérés ou non de nos élus au moyen d’un document qui compte pas moins de 946 pages.

    Pour ce qui est de nos élus locaux, voici les « bulletins » publiés

     

    Laurent Denise Province de Liège Conseillère provinciale Rémunéré

    PUBLIFIN scirl (ex TECTEO Group) Administratrice Non rémunéré

    PUBLIFIN scirl (ex TECTEO Group) Membre du bureau/comité exécutif Rémunéré

    Blégny Mine asbl Administratrice Non rémunéré

    Centre culturel de Soumagne Administratrice Non rémunéré

    Foyer culturel Henri Simon Administratrice Non rémunéré

     

    Beltran Fabien Trooz (Commune de)

    Bourgmestre (titulaire ou ff) Rémunéré

    INTRADEL Administrateur Rémunéré

    Employé Rémunéré

    Pacs Trooz asbl Président Non rémunéré

    Solidarité Trooz asbl Administrateur Non rémunéré

     

    Marck Christophe Trooz (Commune de)

    Conseiller communal Rémunéré 30/03/2014

    Trooz (Commune de) Echevin Rémunéré 1/04/2014

    CILE Administrateur Rémunéré

    Syndicat d’Initiative communal Président Non rémunéré

     

    Dombard André Trooz (Commune de)

    Echevin Rémunéré

    Sports, Culture et Loisirs Administrateur Non rémunéré

    Maison de la Laïcité Administrateur Non rémunéré

    CAL Liège Administrateur Non rémunéré

    Comité d’action laïque de Trooz Administrateur Non rémunéré

    Fonds exceptionnel d’aide Trésorier Non rémunéré

    Home Fassotte-Blavier asbl Administrateur Non rémunéré

    RBC Prayon Administrateur Non rémunéré

     

    Juprelle Isabelle Trooz (Commune de)

    Echevine Rémunéré

    Agence locale pour l’Emploi Présidente Non rémunéré

    COPALOC Présidente Non rémunéré

    Maison de l’Emploi Présidente Non rémunéré

    Syndicat d’Initiative communal Membre Non rémunéré

    CECP Membre Non rémunéré

    Enseignante Rémunéré

    Commission communale des finances et de l’enseignement Présidente Non rémunéré

    Promotion sociale OVA Membre Non rémunéré

     

    Voss Denise Trooz (Commune de)

    Echevine Rémunéré

    Employée Rémunéré 30/06/2014 

     

    Giovannini Ivana Trooz (Commune de)

    Présidente de CPAS/Conseil de l’action sociale Rémunéré

    Employée d’ambassade Rémunéré

     

    Par contre, pour ce qui est des autres élus de Trooz, à savoir Vendy Etienne, Degée Arthur, Larose Jean-Pierre, Denooz Jean-Marie, Sools Nicolas, Nori Enrico, Deglin Joëlle, Laineri Riccardo, Martin Guy, Baltus Olivier, Spiroux Pierre, Gonzales Sanz Ana, Sabri Fatine et Pirard Claire, si la liste publiée s’avère muette, c'est parce qu'apparemment seules les fonctions ayant octroyé un mandat d'administrateur sont reprises dans la publication du Moniteur.

    Dans la liste des « fautifs », seul le nom de Pierre Spiroux est mentionné donc il n'y aurait que ce dernier à ne pas avoir rentré les documents.

  • Un Conseil communal pas comme les autres

     

    Furlan Laurent DSC_0149.JPG

    Denise Laurent...Bourgmestre honoraire à Trooz 

    Ce lundi 27 avril 2015, Denise Laurent, ancienne bourgmestre de Trooz a été mise à l’honneur en recevant des mains du Ministre Paul Furlan le Titre de Bourgmestre honoraire de la commune de Trooz.   

    Mardi passé, le 21 avril, j’avais sollicité une interview auprès de Denise Laurent afin de revisiter avec elle son estimable parcours politique. Enthousiaste, elle avait tout d’abord accepté et un rendez-vous avait été convenu le mercredi à 11h30 avant que, quelques heures plus tard, Denise, comme tout le monde l’appelle, se rétracte et renonce à cette interview, ce qui est son droit. 

    Faute de grives…

    Voici donc quelques lignes suivies d'images qui retracent la cérémonie de ce lundi 27 avril 2015 dans les locaux de l’administration communale de Trooz. 

    Le "Conseil communal" prévu pour entériner cette cérémonie ne comptait qu’un seul point à l’ordre du jour et était prévu à 19 heures. 

    Dans l’attente du ministre Furlan, ce Conseil a démarré avec quelques minutes de retard. 

    Furlan Beltran bis DSC_0039.JPGL’arrivée de Paul Furlan  

    C’est Fabien Beltran, le bourgmestre qui a accueilli Paul Furlan au sortir de son véhicule. Souriant et détendu, Paul Furlan a ensuite salué Denise Laurent avant d’entrer dans la salle du Conseil. 

    Un peu plus de 110 personnes avaient fait acte de présence, y compris quelques collègues politiques de Denise Laurent. DSC_0040.JPG

    La séance 

    Très  à l’aise, Fabien Beltran a ouvert la séance et n’a pas manqué de ponctuer son discours ou ses interventions de petits clins d’œil humoristiques voire malicieux. Dans certains cas, une intonation verbale bien placée en dit plus que de longues phrases… 

    En dehors des contraintes en termes protocolaires qui n’amusent vraiment personne et qu’il conviendrait peut-être en certains cas de rendre moins formelles, surtout que cette cérémonie s’est déroulée en relative simplicité,  voici quelques extraits du discours de notre bourgmestre, Fabien Beltran : 

    « Denise Laurent, élue en 1982, elle fut conseillère communale jusqu'en 1988 date à laquelle elle ceint pour la première fois l'écharpe mayorale pour ne pas la quitter pendant 24 ans. 

    Femme de terrain, elle a été est très active dans le monde associatif local où son dévouement et son sens de l’organisation ont  fait merveille. 

    Elle participe à la création de  l’association "Solidarité Trooz" et agit au quotidien pour les grands malades et les victimes du cancer, cause qui lui tient particulièrement à cœur. 

    La sécurité de la population et le bien-être du 3ème âge ont toujours été parmi ses priorités. 

    Denise a cette force de connaître pratiquement tout le monde à Trooz, des grands parents aux petits enfants.  Elle a sacrifié ses 30 dernières années à la politique locale, considérant l’administration communale comme sa propre famille.  Elle aime à répéter que sans « SON » personnel elle n’en serait pas arrivé là.  Si Trooz est maintenant connue partout, Denise y est pour beaucoup.  Jamais avare d’une bonne blague ou d’une petite chanson, elle représente la bonne humeur Troozienne mais attention, il ne fallait surtout pas trop s’y frotter car pour gentille qu’elle savait être, elle pouvait à tout moment déclencher ses foudres quand elle était contrariée. 

    Ma chère Denise, hier encore quelqu’un me disait, sans Denise je ne sais pas où en en serait maintenant, alors que l’on t’aime ou que l’on ne t’aime pas , je pense en effet que sans toi je ne sais pas où on serait maintenant. 

    Au nom de tous, encore merci pour tout. » 

    Ci-après, quelques images de la salle, des extraits de la prise de parole du bourgmestre en titre, Fabien Beltran, du Ministre Furlan, du Groupe PS et bien entendu de l’élue du jour,

    Denise Laurent.

    video3.jpg

     

    Après la cérémonie, l’assistance était conviée au verre (auX verreS pour certains habitués)  de circonstance accompagnés de quelques toasts.

    Quelques photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

     

    DSC_0148.JPG

     

     

  • Paul Furlan était à Trooz...

    ... ce lundi 27 avril 2015 pour décerner à Denise Laurent le Titre de Bourgmestre honoraire.

    Il a été accueilli par le Bourgmestre Fabien Beltran.

    Premières images

    Furlan Laurent DSC_0149.JPG