Médias - Page 3

  • Rodrigo Beenkens et le règlement...

    beenkens.jpgComme vous avez pu le constater régulièrement si vous suivez les émissions télévisées; les arbitres sont souvent la cible des journalistes sportifs et/ou des présentateurs sportifs, en particulier le lundi soir sur vos petits écrans.

    Combien de fois n'a-t-on pas vu ces "spécialistes" disséquer l'une ou l'autre phase et décréter, à l'issue du 24ème ralenti et de l'incontournable "arrêt sur image" que l'arbitre s'était trompé et de crier au "scandale".

    Ces présentateurs, abondamment médiatisés, sont même devenus, au fil des émissions, les héros de nombreux jeunes footeux qui, pour rien au monde, ne rateraient l'émission sacrée du lundi soir et prennent leurs paroles pour argent comptant.

    Le match Genk - Anderlecht sera, à coup sûr abondamment commenté ce lundi mais, y parlera-t-on de la méconnaissance du règlement qu'a (encore) affichée Rodrigo Beenkens lors de la séance de tirs au but ?

    En effet, lorsqu'une équipe se trouve en infériorité numérique -et c'était le cas d'Anderlecht-, avant la séance, son adversaire est tenu d'équilibrer le nombre de joueurs potentiels et donc d'en retirer un. Ce qu'a dû faire Genk. C'est ainsi que le dernier penalty, le dixième, ne pouvait plus être tiré que par le dernier joueur, en l'occurrence le gardien Köteles. Et Rodrigo Beenkens d'affirmer à plusieurs reprises qu'il y avait encore Buffel comme tireur potentiel.

    arbitre insigne.jpg

     

    Ils ont dû bien se marrer tous les arbitres qui ont entendu ces commentaires qui attestent une nouvelle fois de la méconnaissance des Lois du Jeu par un des Maîtres de l'audience du lundi soir.