Humeur - Page 3

  • La findus monde est proche

    findus2.jpg

  • Cet extrait vous rappelle-t-il quelque chose ?

    Dans le film Le Président (1961), réalisé par Henri Verneuil et dialogué par Michel Audiard, Jean Gabin incarne Émile Beaufort, le président du Conseil qui, dans un mémorable discours à l’Assemblée nationale, va s’opposer à la construction d’une Europe de l’argent, de la corruption et des conflits d’intérêts.

    « Tout le monde parle de l’Europe, mais c’est sur la manière de faire cette Europe que l’on ne s’entend plus » s’exclame-t-il dans un premier temps, s’en prenant à Philippe Chalamont, président du Groupe des Indépendants Républicains à la Chambre des députés et étroitement lié aux puissances d’argent. Et ce dernier de dénoncer le projet de « constitution de trusts horizontaux et verticaux et de groupes de pression qui maintiendront sous leur contrôle non seulement les produits du travail mais les travailleurs eux-mêmes ».

     « Si cette Assemblée avait conscience de son rôle, elle repousserait cette Europe des maîtres de forges et des compagnies pétrolières. Cette Europe qui a l’étrange particularité de vouloir se situer au-delà des mers, c’est-à-dire partout sauf en Europe ! » renchérit-il, accusant les « élus du peuple » de voter en fonction de leurs intérêts. Car intérêt il y a ! Tous ou presque occupent un poste important dans le privé et n’ont pas les capacités de voter en « oubliant qui ils sont ». Émile Beaufort en a bien conscient et, liste nominative en main, se met à énoncer par ordre alphabétique les titres de chacun des députés présents dans la salle, au sein de leur parti qui ne sont plus que des « syndicats d’intérêt ».

    Avant de quitter ses fonctions, le président Beaufort, magistralement interprété par le charismatique Jean Gabin, lance une dernière semonce à son auditoire révolté : « Vous allez faire avec les amis de monsieur Chalamont l’Europe de la fortune contre celle du travail, l’Europe de l’industrie lourde contre celle de la paix, et bien cette Europe-là vous la ferez sans moi, j’vous laisse ! »

    « La Politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certains d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier. Un métier qui ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiterait et qui nécessite de grosses mises de fonds. Une campagne électorale coûte cher. Mais pour certaines grosses sociétés, c’est un placement amortissable en quatre ans. Et pour peu que le protégé se hisse à la présidence du conseil, alors là, le placement devient inespéré. Les financiers d’autrefois achetaient des mines à Djelizer ou à Bazoa. Et bien ceux d’aujourd’hui ont compris qu’il valait mieux régner à Matignon que dans l’Oubangui, et que de fabriquer un député coûtait moins chez que de dédommager un roi nègre. »

    Émile Beaufort (Jean Gabin), dialogues de Michel Audiard

  • Hop...je suis dans les vieux

    Ce matin, dring, on sonne à la porte. Les chiens aboient... Je vais ouvrir.

    Surprise...

    C'est le très sympathique Guy Martin, fraîchement élu conseiller, qui vient m'apporter une bûche de Noël.

    Devant mon étonnement et l'immense joie que j'ai peine à dissimuler, il m'explique très gentiment que c'est de la part du Collège Communal qui gâte ainsi ses ainés.

    Faut dire que j'ai passé le cap des 65 printemps, m... me voilà dans les vieux.

    Noel2012.jpg

    Vieux 002.jpgVieux 004.jpgJ'étais tellement ému que j'ai raté les photos...

    Pardon Guy...

    Moi j'aime mieux ce collège-ci que l'ancienne gouvernance. Denise Laurent se plaignait de moi auprès de la rédaction et la nouvelle équipe m'offre une bûche... Arf arf caricature vert.jpg(1).JPG

     Martin Guy.jpg

     

  • Lettre ouverte de Gérard Depardieu

    lette ouverte.jpg

  • Si c'est Albert qui le dit

    albert.jpg

  • Histoire d'os...

    De magnifiques images, une belle histoire, triste et réjouissante tout à la fois, bref l'os...car de la pub

  • Citation

    beaumarchais.jpgProuver que j'ai raison serait accorder que je puis avoir tort

    Extrait d’une réplique du personnage de Suzanne s’adressant à Figaro dans la pièce « Le Mariage de Figaro »

     

    Beaumarchais

  • Ces chers (coûteux) politiciens

    Chiffres à l’appui, un exemple parmi d’autres

    André Flahaut…Président de la Chambre…15.932 € net par mois

    Son épouse, Marie-José Laloy, Gouverneur de la Province du Brabant Wallon : 4.513 € net par mois.

    Prime de résidence : 1.878 € par mois (oui, oui, nous payons le « loyer »)

    Frais de représentation : 3.718 € par mois.

    Total mensuel de ce couple bien d’obédience socialiste : 26.041 € net par mois.

    Soit, 312.491 € net par AN.

    Et ce sont ces gens-là qui vous vous expliquer comment vous devez vivre avec 1.200 euros par mois.

    Pas à dire, la politique a encore de beaux jours devant elle.

    La solution : suggestion :

    Europe

    notamment 754 députés européens,

    Belgique

     

    notamment 150 députés,

     

    notamment 71 sénateurs,

     

    (j’ai enlevé les majuscules)

    Et si on commençait par diminuer les émoluments de ces gens-là de 1.000 euros par mois.

    ça ne les empêcherait pas de vivre, ce serait un signal fort et ça rapporterait suffisamment d’argent que pour boucler le budget sans étrangler la majorité de la population.

    pension.jpgPhoto/image prétexte

    L’imagination…voilà ce qu’il manque à nos zélites pour trouver des pistes de financement du budget.

    Que veulent faire nos dirigeants, ultra-capitalistes avérés, pour renflouer les caisses qu’ils ont vidées ?

    Mais, c’est tout simple, pour eux, il suffit d’augmenter la TVA de 21 à 22% tout en la diminuant de 6 à 5,5% sur les produits qu’ils estiment de première nécessité.

    Mais, pour Di Rupo et ses coreligionnaires, alors que le froid commence tout doucement à s’installer et que l’hiver nous rappelle qu’il arrive, le mazout n’est pas un produit de première nécessité puisque la TVA sur ce produit qui devient un vrai produit de luxe sera augmentée de 1%, passant de 21 à 22% tandis que, à titre d’exemple édifiant, la TVA sur les quads n’est que de 6%. Apparemment, ce serait parce qu’ils sont considérés comme des engins agricoles.

    Ce gouvernement se rend-il compte qu’il fait tout pour réduire la consommation ?

    Et qu’un arrêt de la consommation tue le(s) commerce(s).

    Ce gouvernement se rend-il compte que les gens limitent les dépenses et ne se tournent plus que vers l’essentiel ou vers l’épargne s’ils le peuvent, effrayés qu’ils sont par ce qui les attend dans le futur ?

    Du moins, la majorité des gens.

    Pas ceux qui s’offrent des costards à 3000 euros ou des pompes à 500 de la même monnaie.

    Mais, de l’argent, il y en a.

    L’Union européenne ne vient-elle pas d’approuver un programme d'aide financière de 5 milliards d'euros à l'égypte dont l'économie s'est sérieusement détériorée depuis la chute de Hosni Moubarak à la suite d'un soulèvement populaire en 2011 ?

    La Banque européenne d'investissement va donner à l'égypte deux milliards d'euros et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement donnera deux autres milliards pour relancer les relations économiques entre l'égypte et l'UE, son premier partenaire économique.

    Le gouvernement du président islamiste Mohamed Morsi a par ailleurs sollicité en août dernier un prêt de 4,8 milliards de dollars auprès du Fonds monétaire international (FMI), au sujet duquel des négociations sont toujours en cours. Ce prêt doit servir à appuyer un programme de réformes de l'économie égyptienne, dont Le Caire n'a toujours pas présenté les détails.

    L'égypte traverse une grave crise économique depuis la chute de M. Moubarak, avec notamment une baisse de ses revenus touristiques et un effondrement des investissements étrangers, qui s'ajoutent à la corruption et aux graves inégalités sociales héritées de l'ancien régime…

  • La pensée du jour

    caricature vert.jpg(1).JPGLe Gouvernement planche toujours sur le budget. Leur problème est que ces gens qui gagnent des milliers d'euros doivent expliquer comment vivre à ceux qui n'en gagnent que 1000 par mois. Ce n'est pas facile pour eux de trouver les solutions. Ayons une petite pensée émue et solidaire pour nos dirigeants, ça les aidera. Souvenons-nous aussi que c'est bientôt leur anniversaire, c'est en effet le 6 décembre 2011 qu'ils ont accouché d'un gouvernement après 541 jours de tergiversations médiocres. Vous aviez déjà oublié ? Rhôôôô.   

  • Born to be...chômeur

    fullmetaljacket.jpg

  • Pas faux...

    le monde.jpg