Environnement - Page 3

  • Trooz météo 23 octobre 2017

    Arbre seul 2017 10 23 (2).JPGAujourd'hui à Trooz la journée sera incertaine et très humide. Passages nuageux parfois denses le matin, ciel très nuageux à couvert l'après-midi. Possibilité de quelques gouttes en matinée, crachins persistants l'après-midi. Vent faible. Cette nuit très nuageux. Pluie faible suivie d'averses. Vent faible.

    2017 10 23 meteo.jpg

     

  • La météo à Trooz

     Arbre seul 2017 10 22 (2).JPG 
    10°
    10km/h
    Le temps restera variable avec graduellement un peu plus d'averses.
    Aujourd'hui :
    Promenade
    6/10
     
     
    Cyclisme
    6/10
     
     
    Jogging
    9/10
     
    Temps très frais
    Précipitations abondantes par moments
    Vent soutenu
    Air sec, agréable

  • Que de cyclistes dans les magnifiques bois de nos régions...

    2017 10 14 Cascade du Bayehon (28)bis.JPGIls viennent parfois de loin pour découvrir les bois de nos belles régions wallonnes, à en juger par l'inscription sur un des t-shirts (ANTWERP KAMPIOEN)...

    Et parfois, juchés sur leurs vélos, ils ont plus l'air d'extra-terrestres que de cyclistes mais n'est-ce pas là aussi une belle façon de redécouvrir la nature ?

    Lire la suite

  • Atelier floral... le potiron

    2017 10 26 atelier floral web.jpgLa Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter à son atelier floral qui se déroulera le jeudi 26 octobre à 20h.

    Le thème abordé sera le potiron ! C'est de saison !

    Matériel à apporter par les participants-tes :

    un potiron évidé

    pour le remplir, ce que la nature nous fournira encore : dahlias, chrysanthèmes ,asters, fruits secs, baies, lierre, petite coloquinte, … selon vos possibilités, vos désirs et la taille de votre potiron. En cas d'un GROS potiron, prévoir de l'oasis adéquat et le laisser dépasser d'1 cm.

    éventuellement quelques cure-dents et attaches.

    Les animatrices fourniront l'oasis, un peu de verdure, des baies de pyracanhtas. Paulette apportera des physalis.

    Si quelqu’un est embarrassé par le matériel à fournir, n’hésitez pas à le faire savoir.

    Prix : 2€ + prix du matériel fourni par les animatrices

    Pour plus d'infos, n'hésitez pas à contacter Paulette Levêque au 04/368 85 66 ou la Maison de la Laïcité au 0471 59 37 48.

  • Le Groupement CHB prépare son Trail

    2017 11 19 trail.jpg

    Plus d'infos sur le TRAIL :  www.trailsecondsouffle.be

    Comme annoncé précédemment, le dimanche 19 novembre 2017 aura lieu le trail du Second Souffle, co-organisé avec IEW.

    Pour ce qui est de l'organisation, le Groupement CHB souhaite mobiliser un maximum de personnes susceptibles  de montrer leur désaccord quant à la réalisation de cette liaison Cerexhe-Heuseux - Beaufays, mieux connue, depuis plus de quarante ans, sous le sigle CHB.

    APPELS AUX BENEVOLES

    Concrètement, pour le bon déroulement de cette journée, le groupe doit mener différentes actions et fait appel aux bénévoles : le 19 novembre, environ 60 personnes devront être en action pour encadrer le trail. Les semaines qui précèdent demandent également beaucoup de préparation.

    Il est possible de se porter bénévole pour une ou deux heures ou encore pour toute la journée, n'hésitez pas à nous transmettre vos disponibilités. Nous aurons également besoin de personnes pour confectionner le repas les jours précédents.

    1. balisage/débalisage/propreté des sites de course et marche
    2. ravitaillements (2 postes sur le parcours)
    3. repas
    4. bar
    5. sécurité (passages de route) : signaleurs

    Pour contact par mail avec le Groupement CHB, cliquez ci-contre : groupementchb@gmail.com

    Il vous est également demandé de diffuser activement la publicité du trail autour de vous.

    Par ailleurs, notez également que Natagora propose d’organiser le jour du trail (19 novembre) une visite commentée de la réserve naturelle de la Rochette, à quelques pas du Hall Omnisports de Trooz.

    Cette activité se déroulera tout au long de la journée et sera destinée aussi bien aux plus petits qu'aux plus grands.

    La marche de 12km propose quant à elle des départs entre 11h05 et 14h.

    Si vous souhaitez vous rendre aux petits déjeuners OXFAM qui se passeront dans la région à cette même date (Olne, Magnée, ...), il est donc tout à fait possible de lier les deux évènements. D'autre part, il y aura un bar, petite restauration et infos sur CHB au hall Omnisports toute la journée, soyez donc les bienvenus!

    Nouvelle campagne de pub CHB : une nouvelle campagne contre le projet CHB devrait être lancée autour du concept utilisé par IEW: "pour 500 millions d'euros nous pourrions...". Si vous avez des idées d'alternatives (même les plus farfelues) pour l'utilisation intelligente de ces 500 millions d'euros que devrait coûter le projet d'autoroute CHB, elles sont les bienvenues ! Des affiches seront ensuite réalisées sur base des phrases proposées.

  • CHB... RY-PONET... Mêmes combat(tant)s !

    CHB et Ry-Ponet, oui assurément, même si d'un autre type, ces combats sont les mêmes, ceux de citoyens face à des projets, qu'ils soient publics ou privés, et que nombre de citoyens rejettent.

    Ces collectifs sont soutenus par de nombreuses associations et non des moindres qui partagent leurs objectifs.

    Lire la suite

  • Coucher de soleil vu de Trooz

    Après nous avoir arrosés toute la journée, le ciel a changé d'optique pour cette soirée

    18h50

    2017 09 30 (1).JPG

    18h55

    2017 09 30 (3).JPG

    18h59

    2017 09 30 (5).JPG

    19h08

    DSC_0001.JPG

    DSC_0002.JPG

    DSC_0003.JPG

    19h13

    DSC_0001 (1).JPG

    Toutes ces photos aux multiples variations ont été prises en une vingtaine de minutes du même endroit (Laurentpré). La pointe du clocher, c'est celui de l'église de Prayon.

  • Les travaux de déconstruction commencent sur le site "Laminoir de la Rochette"

    2017 09 30 chausfontane.jpgUn peu d’histoire

    Dès 1700, le site accueille une fenderie, transformée en laminoir en 1797. En 1811, une ferblanterie et une filature sont installées. Elles resteront en activité jusqu'en 1860.

    Entre 1883 et 1965, la société Laminoir de la Rochette y exploite un laminoir à tôles, un laminoir à lames pour canons de fusils et un train de fer damassé.

    Dans les années 1970, la société Prometa et Cadmiage Gilson et la société Metal Protect Defa s'installent sur le site. En 2004, la société Prometa est reprise par la S.A. Galvanoplastie Maurice Gilson. La société Metal Protect Defa, quant à elle, cesse ses activités en 2008. Six ans plus tard, en 2014, la S.A. Galvanoplastie Maurice Gilson est déclarée en faillite et le site est laissé à l'abandon...

    C'est au gré de plusieurs articles (2015...2016) que votre blog vous avait présenté l'état dans lequel se trouvait le site et quelque part appuyé encore un peu plus fort sur le bouton d'alarme.

    produits toxiques.jpgVous vous souvenez certainement des articles publiés sur ce blog Sudinfo de Trooz et relatifs aux 141 tonnes de déchets évacuées sur le site des Laminoirs de la Rochette, c'était en 2015 (revoir ici).

    Mais, un an plus tard, en mai 2016, une petite visite sur les lieux avait permis de découvrir ceci.

    Quelques images prises sur le site, ouvert à tout vent confortaient encore de la dangerosité de l'endroit.

     

    Un peu d'eau a coulé depuis sous le pont de la Rochette mais, en conséquence de l'excellent travail fourni par la Spaque pour solutionner ce type de problème, le site des Laminoirs de la Rochette est en passe de trouver une heureuse issue puisque depuis cette fin août 2017, SPAQuE entame la déconstruction partielle des bâtiments du site "Laminoir de la Rochette" à Chaudfontaine. Ces travaux permettront la réalisation prochaine d’investigations des sols.

    SPAQuE entreprend une nouvelle étape de réhabilitation sur le site "Laminoir de la Rochette", localisé sur le territoire de la commune de Chaudfontaine. Les travaux consistent en la déconstruction sélective des bâtiments, dont SPAQuE est aujourd’hui propriétaire, ainsi que les dalles et fondations jusqu’à 2 mètres de profondeur.

    Une fois les bâtiments déconstruits, SPAQuE procédera aux investigations des sols afin d’identifier et de délimiter la présence éventuelle de pollution. Une dernière étape de travaux sera alors réalisée afin de réhabiliter les sols contaminés.

    DSC_0032.JPG

     Effectivement, il est possible que les sols soient quelque peu contaminés

    Pour rappel, la réhabilitation de ce site de 5,67 hectares est financée par le Plan Marshall 2.vert pour un montant total de 2.775.360 euros.

    Deux premières étapes réalisées, dont une en urgence

    Des travaux ont déjà été entrepris sur le site. La première étape, en urgence, au printemps 2015, a consisté en l’évacuation de 141 tonnes de produits extrêmement polluants. Durant la deuxième, au printemps 2017, SPAQuE a procédé au désamiantage des bâtiments, à l’évacuation des produits dangereux et non dangereux restants et au raclage des boues de surface. 

    IMG_2762 - Copie.JPG

     

  • CHB... L'éternel retour

    panneaudurable.jpg

    C’est dans les locaux de la Maison de la Laïcité », sur le site historique de la Fenderie que le Groupement CHB avait invité non seulement ses membres et sympathisants mais aussi toutes les personnes se sentant de près ou de loin concernées par le projet bientôt cinquantenaire de la création de la liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays, communément dénommée CHB.

    Mais pas que…

    En effet, au programme de la soirée, étaient annoncés, après l’accueil, des explications des enjeux liés à ce projet d'autoroute et dernières actualités sur le dossier par Pierre Courbe, expert en mobilité chez IEW, une présentation du projet de Trail et des différentes activités qui se dérouleront le 19 novembre 2017 mais aussi un appel aux bénévoles pour participer à l’organisation du trail, que ce soit du ravitaillement à la promo en passant par le fléchage. Qui plus est, un membre du collectif du Ry Ponet est lui aussi venu, non seulement pour apporter son soutien mais aussi pour expliquer les actions passées et futures de ce collectif qui a connu une très forte mobilisation citoyenne.

    Une vingtaine de personnes de différents horizons ont pris place autour de la table et tout un chacun a pu s’exprimer après les interventions prévues.

    Parmi l’assistance, des membres de CHB, d’IRW (Inter Environnement Wallonie), de Natagora et d’autres associations mais aussi des citoyens impliqués et des politiques mais aucun de Trooz. Ce qui peut paraître étonnant alors que la campagne électorale devrait avoir débuté pour les futurs candidats 2018 et que le spectre de CHB, agité notamment par des membres du MR, refait surface et s’avère être un enjeu important pour la commune de Trooz.

    « CHB, c’est un peu comme le monstre du Loch Ness, il va, il vient, on le voit, on ne le voit plus », sourira un intervenant tandis qu’un autre affublera carrément CHB du vocable de « Has been » sans omettre de décerner ce titre également aux politiques qui le défendent.

    Intervention de Pierre Courbe (IEW)

    Après les présentations d’usage, c’est Pierre Courbe, expert en mobilité pour IEW qui a synthétisé les enjeux liés au dossier CHB : « Je vais le faire très rapide car toutes les personnes présentes ce soir connaissent ce dossier qui concerne un projet d’autoroute de 12,5 km de long pour relier la E40 à la E25. Première mention 1969, inscription au plan de secteur fin des années 80. Diverses aventures que je ne vais pas passer en revue depuis lors pour en arriver à une petite description du projet. Il comporte notamment un viaduc de 1600 mètres de long à 80 mètres de haut plus deux autres ouvrages dits d’art de 200-250 mètres de long un petit peu plus loin en tranchée couverte, une emprise au sol de l’ordre de 200 hectares, 7.000.000 de m³ excavés, avec un excédent de terres représentant environ 344.000 camions c’est-à-dire 500 camions par jour pendant 220 jours pendant 3 ans. Voilà le projet dans ses grandes lignes pour un budget de l’ordre de 500 millions d’euros estimé à l’heure actuelle par nos instances régionales mais qui risquerait évidemment d’être explosé. »

    Et, après une courte respiration, Pierre Courbe de poursuivre : « Où en est-il ce projet ? Deux événements peut-être. Fin 2015, le Parlement wallon a voté une résolution en faveur du projet, sous l’impulsion des élus MR locaux. Et puis ici dans la Déclaration de Politique régionale du nouveau Gouvernement wallon, il est inscrit qu’au niveau du réseau routier, le Gouvernement wallon se réfère au plan route. Plan route publié sous cette législature-ci par le Gouvernement précédent, publié par le ministre Maxime Prévot. Dans le plan route, au niveau de CHB, il est clairement indiqué que le Gouvernement ne pourra pas le mettre en oeuvre parce qu’il n’a pas les moyens financiers mais qu’il procédera néanmoins aux premières expropriations et que dans l’attente, jusqu’à la fin de la législature, il mettra tout en œuvre pour essayer de trouver les moyens effectivement nécessaires pour réaliser ce dossier. »

    lesmob.jpgEt Pierre Courbe de clôturer : «Pour la petite histoire, petite action ludique ce matin (vendredi 21 septembre 2017) de la part d’Inter Environnement Wallonie, devant le Gouvernement wallon. Les Ministres étaient réunis en conclave budgétaire, on a trouvé que l’occasion était belle pour les sensibiliser aux bonnes affectations budgétaires. On est arrivé avec une petite animation en leur disant qu’en fait s’ils trouvent ces 500 millions à dépenser, on a des idées pour le faire intelligemment. Intelligemment, c’est-à-dire les affecter au mode doux, politique cyclable, plans communaux de mobilité, crédits d’impulsion, bandes bus prioritaires en agglomération, centrales de mobilité en milieu rural et renforcement de l’administration pour mettre tout cela en œuvre. Donc on leur a préparé des chèques différents pour attribuer cela aux différentes suggestions que nous leur faisions. Peut-être n’est-ce pas avec cela que nous allons les convaincre mais je pense que le fait de jouer un petit peu sur le côté bonne gestion des deniers publics par des gens qui se présentent comme de bons gestionnaires, c’est peut-être un moyen de les rendre à la raison. »

    diantonio velo.png

    diantonio1.jpg

    diantonio coureur.pngEt dans la foulée, le Ministre Carlo Di Antonio qui est en charge de tous ces dossiers et qui par ailleurs est aussi un coureur a été invité officiellement à participer au trail du 19 novembre organisé sur une partie du site de CHB.

    borsus.jpg

    Il est aussi bon de savoir qu’il y a un consensus de tous les politiques liégeois actuels pour accomplir CHB.

    Après l’intervention de Pierre Courbe, une longue discussion a eu lieu autour de la table.

    Dans un premier temps, CHB et IEW proposent une première action via l’organisation d’un trail.

    Trail.jpgLe trail du 21 novembre 2017

    Le Trail du second souffle est une manifestation sportive, ludique, conviviale et engagée qui se veut de sensibiliser aux conséquences négatives de la construction de la liaison autoroutière CHB, pour ce poumon vert Liégeois. Elle aura lieu le 19 novembre 2017 à Trooz et est organisée par le Groupement CHB et Inter Environnement Wallonie (IEW). En reprenant vie de manière originale et unique en Europe dans cette région particulièrement touchée par des pollutions industrielles au début du siècle passé, la nature a donné un second souffle à ce territoire riche aujourd’hui d’un patrimoine architectural, culturel et surtout naturel exceptionnel. Le spectre de la liaison autoroutière CHB est la principale ombre au tableau de cette renaissance. Depuis bientôt 40 ans, ce projet dont l’inutilité est pourtant largement démontrée, entache la sérénité d’une population locale entièrement dévouée au redéploiement durable de sa région. En organisant ensemble cet évènement citoyen, le Groupement CHB et IEW veulent convaincre nos représentants politiques wallons de ne pas prendre une décision regrettable. Sera-ce suffisant ?

    Dans l’attente, pour participer à l’organisation de ce trail, des bénévoles sont les bienvenus. Contact via le mail groupementchb@gmail.com .

    Le collectif du RY PONET

    Un membre du collectif citoyen du Ry Ponet est ensuite intervenu pour expliquer le combat de ce collectif, sa mobilisation et son succès… provisoire. Voir cet article ici.

  • CHB... Séance d'information le jeudi 21 septembre 2017

    2006 11 26 marche 017.jpg

    <----- archives 2006

    RAPPEL

    Pour répondre au mieux à vos questions mais aussi à vos suggestions, nous nous réunirons le jeudi 21 septembre à 19h à la maison de la Laïcité de Trooz ASBL (rue Fenderie 3 - 4870 Trooz). Soyez tous les bienvenus!

    Au programme de la soirée :

    - Accueil

    - Explication des enjeux liés à ce projet d'autoroute et dernières actualités sur le dossier par Pierre Courbe, expert en mobilité chez IEW. 

    - Présentation du projet de Trail et des différentes activités qui se dérouleront le 19 novembre. 

    - Appel aux bénévoles (du ravitaillement à la promo en passant par le fléchage, il y en a vraiment pour tous les styles et tous les agendas, vous verrez!). 

    - Présentation de la campagne de mobilisation du collectif du Ry Ponet et Brainstorming sur les outils de mobilisation. 

    Des sandwichs seront prévus.

    chb doc.jpgPour une question d’organisation, pourriez-vous nous confirmer votre présence à cette adresse mail groupementchb@gmail.com ou par téléphone au 0496 95 14 09.

    Si malheureusement vous ne pouviez pas être des nôtres pour cette soirée mais que vous souhaitez renforcer notre équipe (même un gâteau pour le ravitaillement ou la distribution de flyers dans votre quartier nous serait déjà d'une grande aide), n'hésitez pas à revenir vers nous.

     Pour plus d’informations sur le trail en lui-même : trailsecondsouffle.be

     Dans la foulée de cette séance d'information, un trail sera organisé le 19 novembre : cliquez ici

  • Eaux usées en Wallonie... VEGA dénonce un gros mensonge par omission !

    Taux d’épuration des eaux usées en Wallonie 

    VEGA dénonce un gros mensonge par omission !

    116255721.jpg400 millions d’euros : c’est le montant du nouveau programme d’investissements 2017-2021 de la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE) que vient d’approuver le Gouvernement wallon. Cette somme s’ajoute aux presque 4 milliards d'euros déjà investis dans l'assainissement des eaux usées domestiques depuis la création de la SPGE en 1999, dont 539 millions pour l’égouttage.

    La Wallonie va-t-elle ainsi enfin se conformer aux obligations européennes de la Directive 91/271/CEE qui fixent au 31 décembre… 2005 l’échéance pour l’assainissement des 213 agglomérations wallonnes d’au moins 2.000 équivalents-habitants (EH) ? La Wallonie va-t-elle ainsi atteindre l’objectif du « bon état » des 354 masses d’eau de surface et 33 ME souterraines wallonnes, comme l’impose pour le 22 décembre… 2015 la Directive Cadre 2000/60/CE ?

    Ces investissements y contribueront assurément mais cela risque fort de ne pas suffire !

    La construction de dizaines de nouvelles stations d’épuration collective et de stations de pompage et la pose de kilomètres de collecteurs vont compléter les équipements situés à l’aval de la filière d’assainissement. Mais c’est aussi et surtout au niveau de la partie amont que le bas blesse ! En effet, les réseaux d’égouttage communaux sont bien souvent vétustes, non étanches, ou incomplets, et les raccordements particuliers des habitations défectueux, avec pour conséquence le rejet sans traitement d’une partie des eaux usées domestiques directement dans la nature. La situation est la plus défavorable dans le centre des villes et des villages qui n’ont pas fait l’objet d’investissements de modernisation et où subsistent de très vielles canalisations, d’une capacité pas toujours suffisante, et parfois même posées sans joints afin d’être drainantes.

    Malgré le système de financement de l’égouttage prioritaire mis en place par la SPGE depuis fin 2002, qui permet la réduction de la quote-part communale dans les projets de pose ou de rénovation d'égouts qu'elles souhaitent réaliser (préfinancement et exemption de la TVA), les investissements demeurent largement insuffisants. En 2016, 39 millions d’euros ont ainsi été adjugés pour 140 chantiers d’égouttage en Wallonie. Il en faudrait au moins le double !

    Deux exemples concrets, parmi d’autres, permettent de comprendre pourquoi le chemin à parcourir sera encore long et coûteux, du fait notamment de l’étalement urbain.

    -     L’agglomération de Fraipont-Nessonvaux-Trasenster (Commune de Trooz), d’une taille de 1.700 équivalents-habitants (EH), ne dispose pratiquement d’aucun égout digne de ce nom ; des km de canalisations d’égout devront être posés et des millions d’euros dépensés pour acheminer les eaux usées aux points de reprise par un futur collecteur de la SPGE. Or, la Commune peine déjà à rénover et compléter le réseau dans son autre agglomération de La Brouck-Prayon, équipée depuis 2010 d’une station d’épuration de 13.600 EH, et qui couvre aussi une partie des territoires de Fléron et Chaudfontaine.

    -     La longue Rue de Jupille / des Moulins / de Fléron qui relie Fléron à Beyne-Heusay puis Liège dans l’étroit vallon urbanisé du ruisseau des Moulins. Malgré la construction d’égouts et de collecteurs, les eaux usées provenant des centaines de maisons des quartiers traversés sont mélangées aux eaux du ruisseau ; trop diluées, ces eaux usées ne peuvent être traitées dans la station d’épuration de Liège-Oupeye, plus grande centrale de Wallonie, et sont donc directement rejetées en Meuse au niveau de la station de pompage de Jupille

    Le taux d'épuration des eaux usées domestiques en Wallonie est en réalité bien inférieur aux 91% régulièrement avancés par les autorités, chiffre qui n’est rien d’autre que l’addition des capacités théoriques de traitement des stations existantes. Or, tant que les réseaux d’égouts ne seront pas réhabilités et complétés, des dizaines de ces stations d’épuration collective resteront largement sous-alimentées.

    Ce chiffre ne tient pas non plus compte des 11 % de la population wallonne soumise au régime d’ « assainissement autonome ».

    Le travail de la SPGE qui coordonne et favorise les investissements en matière d’assainissement et d’égouttage, et des 8 organismes d’assainissement agréés qui opèrent sur le terrain, doit être salué.

    Mais les communes doivent également poursuivre leurs efforts en rénovant et complétant les réseaux d’égouttage, en privilégiant les investissements ramenant de la charge dans les stations d’épuration existantes, en cadastrant leurs égouts, en obligeant les propriétaires à se raccorder leur maison à l’égout… et en informant la population par rapport à cette question de l’épuration des eaux usées.

    103201641.jpg

    Olivier Baltus, pour

    logo Vega.jpg

  • Infractions urbanistiques... Amnistie générale ?

    di antonio.pngEntrerions-nous vraiment en période pré-électorale que quelques bonnes nouvelles semblent pointer tout doucement le nez à l'horizon (2018 ?). Même s'il est vrai que le ministre Carlo Di Antonio à la place de l'ancien ministre Prévot, ce n'est pas une mauvaise chose. Dans la région de Trooz, les habitants et en particulier les commerçants en savent quelque chose...

    Parmi les compétences de Carlo Di Antonio, on peut relever : Environnement, Transition écologique, Aménagement du territoire, Travaux publics, Mobilité, Transports, Bien-être animal, Zonings.

    Tous les détails dans La Meuse-Liège de ce samedi 16 septembre 2017... et sur le site de La Meuse

    2017 09 16 amnistie.jpg

    2017 09 16 amnisrie 2.jpg

  • Découpé à la tronçonneuse dans son lit

    Voilà, c'est fait.

    Comme indiqué précédemment, l'arbre a bien été découpé à la tronçonneuse dans son lit de la Vesdre près du pont de Prayon.

    Il est en voie d'être évacué.

    Lire la suite

  • Découpage et enlèvement d'un arbre dans la Vesdre

    Ce géant, tombé dans l'eau, dormait paisiblement dans le lit de la Vesdre aux abords du pont de Prayon.

    Ce matin, "on" est venu le réveiller, le découper et l'emporter...

    2017 09 13 enlevement arbre (4).JPG

    2017 09 13 enlevement arbre (4).JPG

    2017 09 13 enlevement arbre (1).JPG

    2017 09 13 enlevement arbre (2).JPG

    2017 09 13 enlevement arbre (5).JPG