Edito - Page 4

  • N61 Chaudfontaine Travaux 28 juin 2016 438ème jour

    2016 06 28 (5).JPG

    1 Fin prévue des travaux sur la N61 à Chaudfontaine

    2 Les voiries parallèles 

    3 Les promesses et engagements des politiques 

    EDITO Charles Clessens

    Lire la suite

  • Jean Yanne n'est plus mort...

    Yanne.jpgEDITO
    Mort le 23 mai 2003, Jean Yanne frappe (rapporte ?) encore.
    En effet, Fabrice Gardel vient de présenter quelques textes et photos dans un ouvrage intitulé Je reviens ! vous êtes devenus (trop) cons 
    Ouvrage bienvenu s'il en est à l'aube de la Fête des Pères.
    C'est à se demander comment Jean Yanne va commenter cet épisode de son après-vie puisque s'il faut en croire le titre, il est revenu.
    Vas-y Jean, sors tes impertinences, toi qui avais le don de flairer tout ce qui sentait de travers...

  • Entre brocante de la Gare et coup de gueule...

    Coup de gueule

    La communication, c'est un partage. Partage de l'information afin de la faire circuler auprès du plus grand nombre. Il me semble que c'est là l'objectif : que le plus grand nombre possible soit au courant.

    Ce blog Sudinfo de Trooz est ouvert depuis plus de quatre ans et a déjà reçu plus de 1.100.000 visites et la page Facebook du blog certainement plus du double. Comme vous le savez, il est relativement réactif et alimenté au quotidien.

    Depuis quatre ans, je demande aux services communaux de m'envoyer les fichiers des flyers afin de les publier. Parfois ça se fait, souvent ça ne se fait pas. Et alors, je reçois l'information destinée au public lorsque je me rends à la boulangerie ou dans un autre commerce.

    C'est bien entendu le droit le plus strict de "la commune" de pratiquer de la sorte tout comme c'est aussi mon droit de ne plus relayer les petits papiers que je trouve à gauche et à droite mais dont le fichier n'a pas été communiqué. Pourquoi cette rétention ? Sincèrement je n'en sais rien. Et si encore le site communal était performant, on pourrait comprendre...

    Dernier exemple en date : un petit flyer annonce la brocante du 7 mai. Il ne m'est évidemment pas transmis mais je le récupère dans un commerce. 

    Au verso de ce document la publicité faite par deux commerçants qui, du fait du non-envoi de ce fichier vers le blog Sudinfo de Trooz auraient pu ne pas avoir le retour légitime que cet espace d'information et de communication peut leur offrir.

    Commerçants :

    Je vais donc publier ci-dessous le côté pile de ce flyer, avec la publicité des commerçants qui ont investi auprès des services communaux pour la réalisation et la publication de ce document :

    alegria.jpg

    Le blog vous informe

    Pour ce qui est du côté face, je me bornerai à signaler que la brocante a lieu le 7 mai. 

    Conclusions

    Si vous habitez Trooz, vous aurez l'opportunité de vous procurer les informations en enlevant le petit flyer dans un commerce de l'entité.

    Si vous n'habitez pas Trooz et que malgré tout, vous désirez participer à cette brocante, il vous est possible de vous adresser à l'Echevinat de la Culture; signataire responsable du document. 

    Et j'ajouterai en terme de conclusion, qu'à part André Dombard en son temps et le bourgmestre Fabien Beltran, ce blog Sudinfo de Trooz n'a JAMAIS reçu la moindre communication d'un des échevin(e) en poste depuis le début de cette législature. Ne sont-ils pas responsables de leur département ?

    Signalons aussi que les flyers et affiches sont souvent superbement réalisés. C'est sans doute pour cela qu'il ne faut pas les montrer...

    EDITO

    Charles Clessens 

     

  • L'enseignement il y a bien longtemps

    Un petit plongeon dans l'enseignement du temps passé

    L'enseignement, la qualité de cet enseignement et les moyens qui lui sont accordés, tout comme ses exigences sont, à coup sûr des éléments essentiels pour l'évolution de notre société.

    "ON" se plaint actuellement de la perte de qualité de cet enseignement, au plan large, notamment pour ce qui est de la connaissance de la langue française qui, qu'on le veuille ou non, qu'on l'accepte ou pas, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel.

    Au fil des ans, l'enseignement a bien entendu évolué et c'est fort bien ainsi. Il n'est évidemment pas question d'ouvrir un débat à ce sujet sur cet espace d'information et de communication mais de faire un simple constat qu'au fil des ans, à titre personnel et/ou via l'entourage familial, j'ai pu vérifier :

    Oui, il fut un temps où nous devions réaliser une rédaction à domicile tous les vendredis et la rentrer pour le lundi; oui, il fut un temps où, en classe, nous devions nous adonner à une dictée tous les jours; oui, il fut un temps où nos instituteurs nous soumettaient à de fréquentes séances de calcul mental; oui, il fut un temps où les tables de multiplication étaient notre livret de chevet; oui, il fut un temps où les exigences quant à la qualité de notre écriture étaient un élément clef; oui, il fut un temps où il paraissait normal aux élèves de respecter les enseignants et des les aborder par "monsieur" ou "madame", pas par leur prénom; oui, il fut un temps...; oui, il fut un temps...

    Pour agrémenter ce petit sujet, à titre de documentation, voire même pour vous faire sourire, ci-dessous quelques exemples de matières qui étaient enseignées en ces temps-là, il y a un peu plus de trois quarts de siècle...

    Un bulletin en 1929-30

    1929 Bulletin.jpg

    1932-33

    1932 33 Bulletin.jpg

    1933-34

    1932 Bulletin.jpg

       1933-34

    1933 Bulletin.jpg

    Vous aurez notamment remarqué l'évolution des matières au fil de ces quelques bulletins, déjà en ces temps passés...

  • Source O Couleurs

    0 2013 05 25 Le blogueur qui l'ouvre 001.jpgEDITO Charles Clessens

    Entre dauphin et poissons...

    Vous l'avez peut-être remarqué, quelques articles relatifs à l'exposition organisée dans le bâtiment Source O Couleurs à  Chaudfontaine vous ont été proposés ce week-end.

    Si vous ne l'avez jamais visité, voici ce charmant édifice, jouxtant Source O Rama.

    2016 02 20 expo Sources O Couleurs (35).JPG

    Patrick Vandenberghe (dit aussi Patrick Vanden) est un des artistes gestionnaires du site.

    2016 02 20 expo Sources O Couleurs (1).JPG

    Lors de l'accueil, Patrick Vanden a aussi expliqué qu'une grande exposition aurait bientôt lieu en cet endroit et que des personnalités marquantes seraient invitées pour l'inauguration, dont la dynamique ministre, Joëlle Milquet.

    Le bâtiment se compose, au rez-de-chaussée, d'une pièce d'une bonne quarantaine de m² et d'un sous-sol dans lequel coule encore un léger filet d'eau en provenance d'une source.

    Cet espace a donc tout naturellement été dédié, et ce n'est pas récent aux poissons, ce qui offre d'étonnantes images...

    Tout en bas, les poissons

    poissons 2.jpg

    Au pied de l'escalier, quelques œuvres et un panneau

    poisson dauphin.jpg

    1 Le panneau dédié aux poissons

    2016 02 20 expo Sources O Couleurs (112).JPG

    2 Près du panneau dédié aux poissons...un dauphin

    2016 02 20 expo Sources O Couleurs (111).JPG

    Pas d'amalgame s'il vous plaît !

    2016 02 20 expo Sources O Couleurs (113).JPG

     

  • Les vieux au garage

    s.jpgD’aucuns souhaitent signaler les seniors au volant au moyen d’un sigle distinctif, en l’occurrence un S apposé à l’arrière de leur voiture.

    Pourquoi pas ? Il fut un temps où l’on se servait bien d’étoiles jaunes pour stigmatiser les personnes en raison de je ne sais quels critères...

    Mais quel serait ou quel est l’objectif ? « Renforcer la sécurité », avancent certains. Et en quoi cet affichage serait-il porteur de la panacée en matière de sécurité ?

    Imaginons l’intention louable, mais ce disque serait-il vraiment apposé pour protéger les personnes âgées ou pour indiquer qu’il convient de s’en méfier ? Auquel cas, ne conviendrait-il pas de prévoir aussi un sigle JFV qui ornerait le véhicule d’un "jeune fou du volant" ?

    Et pourquoi pas un BQTAV ? Pour se méfier des "blondes qui téléphonent au volant" ?

    Pour ce qui est des vignettes à placarder sur les pare-brise, ne faudrait-il pas d’abord envisager la vignette qui indique que le véhicule est assuré, celle qui indique qu’il est en ordre de contrôle technique et, pourquoi pas, la vignette autoroutière.

    Comme partout, comme en toute chose, il y a des bons et des mauvais partout. Oui, il y a des mauvais conducteurs jeunes et/ou vieux. Mais, force est de constater que les "vieux" ont survécu. Serait-ce déjà indicatif quant à leur manière de conduire ?   

    Pour ce qui me concerne, j’ai bientôt 69 ans et je n’ai jamais eu d’accident en tort en 51 ans de conduite comme en témoigne le diplôme reçu ci-dessous en 2008.

    s.jpg

    Peut-être pourrais-je aussi afficher un macaron DCC, Diplômé Conducteur Correct ?

  • N61 Chaudfontaine Travaux 18 janvier 2016 281ème jour

    Ce lundi matin, 18 janvier 2016, à 9h19, il n'y a pas un chat sur le chantier, ce qui se comprend vu les conditions atmosphériques.

    On pouvait donc espérer que la circulation s'écoulerait relativement de façon fluide mais...

    Lire la suite

  • N61 Chaudfontaine Travaux 15 janvier 2016 278ème jour

    Travaux sur la N61 à Chaudfontaine

    Le point en ce premier jour de vraies difficultés hivernales sur les routes.

    Lire la suite

  • Le 1 janvier 1991, le Chapelain Léopold Bentein nous quittait

    2015 12 26 ninane (23).JPGEntretien avec monsieur Pierre Ninane qui nous parle de monsieur le Chapelain Léopold Bentein décédé le 1er janvier 1991, il y a aujourd'hui 25 ans.

    Ce 1 janvier 2016, il y a déjà un quart de siècle que Monsieur l’abbé Léopold Bentein nous a quittés.  Moi qui suis un enfant de la Brouck, bien que non-croyant, j’ai pu apprécier et admirer cet homme hors du commun. Quoi de mieux, pour lui rendre hommage que de proposer à monsieur Pierre Ninane qui fut mon instituteur en cinquième année à l’école primaire de La Brouck de nous en parler, lui qui a eu le privilège de côtoyer l'abbé Bentein dans l’exercice de sa belle profession pendant de très longues années.

    Merci à monsieur Ninane d’avoir accepté.

    Vous remarquerez, tout au long du texte qui vous est proposé ci-dessous que monsieur Ninane désigne toujours l’abbé Bentein par le vocable « Monsieur le Chapelain ». Incontournable signe de respect s’il en est mais ça, c’est aussi une autre époque.

    Cet entretien m’aura bien évidemment aussi replongé dans mon enfance à La Brouck, une époque que je ne voudrais échanger pour aucune autre.

    Lire la suite

  • EDITO Merci à nos soldats et à nos policiers

    policier.jpgBien évidemment TOUT LE MONDE est concerné par la situation dans laquelle se trouve le pays actuellement, tout le monde est touché, que ce soit dans sa vie quotidienne, dans ses habitudes, dans ses inquiétudes, dans ses incertitudes.

    Ce matin, je me suis rendu dans un centre commercial voisin. J’y ai vu des soldats en armes patrouiller, l’œil attentif. Je me suis permis de les aborder et leur ai proposé, après m’être présenté, de les interviewer. Ceux-ci m’ont gentiment répondu qu’ils avaient comme consignes strictes de ne pas donner d’interview et de ne pas répondre aux questions, ce qui est tout à fait compréhensible. Quand je leur ai dit que mes questions n’avaient rien de stratégique mais que c’était pour qu’ils me fassent part de leur ressenti, ils ont aussi décliné, lâchant simplement que "le regard des gens était positif à leur égard et qu’ils avaient l’impression que les gens se sentaient sécurisés par leur présence". Ils m’ont aussi recommandé de ne pas faire de photo. Je n'en ai pas fait.

    Bravo et merci à ces militaires et aussi aux policiers qui effectuent leur travail de protection avec beaucoup d’attention.

    Bravo et merci à ces militaires mais aussi aux policiers qui font ce qu'ils peuvent pour rassurer la population.

    Par ailleurs, dans le même laps de temps, quand je constate que sur le site ABC News, le Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, se lance dans une longue interview au cours de laquelle il indique notamment que la principale préoccupation du pays en ce moment est de trouver environ 10 personnes que les autorités belges croient capables de lancer une attaque semblable à celle de Paris avec "armes lourdes" et "attentats suicides." Et quand, en outre, j'entends le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders déclarer que les "armes lourdes" pourraient être des kalachnikovs ou "peut-être plus que cela" et qu’il ajoute également « qu’il était possible que les centres commerciaux soient des cibles plutôt que les écoles ou les métros (…) », je me dis que le chemin entre le poste de Ministre à répétition et celui d’Homme d’Etat est encore bien long.

    2013 05 25 Le blogueur qui l'ouvre 001.jpgEDITO Charles Clessens

    Un peu de musique prise au hasard pour détendre l'atmosphère...

  • Harcèlement téléphonique (publié le 31 octobre 2013)

    harcelement telephonique.jpgProbablement comme beaucoup d'entre vous, je suis victime d'appels téléphoniques dits commerciaux, récurrents et non souhaités, bref du harcèlement téléphonique.

    Très régulièrement, je demande à ces personnes de me retirer de leur liste d'appels, ce qu'elles ne font pas, refusant même de noter. Qui plus est, lorsque vous insistez gentiment, en indiquant que vous êtes inscrit sur la liste Robinson, soit vous êtes victime de moquerie, soit il vous est répondu que ce n'est pas possible, soit la communication se coupe. Quand vous demandez à ces opérateurs leurs coordonnées, subitement, c'est le biiip, biiiip, biiip, qui vous répond.

    Ces appels proviennent de call-centers probablement établis en Afrique du Nord. Si d'un côté, ces gens font leur travail sous différentes contraintes avec obligation de résultat, que penser des sociétés établies en Belgique qui font leur campagne publicitaire via ce système harcelant et déplaisant ?

    Afin d'identifier ces "mécréants" (terme à la mode), il y a une quinzaine de jours, j'ai accepté l'invitation (j'ai honte, je l'avoue), afin de pouvoir les identifier.

    Ayant reçu les documents, j'ai contacté la firme en Belgique et leur mauvaise foi paraît évidente ou, à tout le moins, leur absence de volonté de régler le problème... 

  • N61 Chaudfontaine Le chantier 9 octobre 2015 J180

    Découvrez ci-dessous la réponse à la question toute simple et pleine de bon sens :

    "Pourquoi le MET renvoie-t-il les véhicules qui veulent rejoindre Trooz par Fléron ?"

    Lire la suite

  • Trooz - Lixhe... les réactions *vidéo

    Quelques réactions en vidéo saisies dès la fin des hostilités du match qui a vu Lixhe l'emporter sur le fil au stade de La Brouck (2-3).

    Alex Vardakas, le directeur technique de Lixhe estime que ses attaquants auraient pu tuer le match. Il a aussi été séduit par le talent de Jaali Kabangu. Il trouve aussi Trooz trop défensif, avec six hommes en permanence derrière, même mené au score.

    2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (25).JPGDamien Busarello a ouvert son compteur but et certifie que la balle a bien pénétré dans le but sur l'ouverture du score. Benoît Mulkin détaille son magnifique coup-franc qui a remis Lixhe aux commandes tandis que Sébastien Ferrara admet sa faute sur le coup-franc et Dylan Knuts explique qu'il est sorti sur blessure...

    MON ANALYSE :

    Trooz a certes livré un match courageux mais tant que la philosophie de départ semblera axée sur le fait de commencer le match en essayant de ne pas prendre de but plutôt que d'en inscrire un, l'équipe de Trooz ne pourra exprimer tout son potentiel. Et pourtant il y en a des attaquants qui pourraient appuyer l'incontournable Kabangu qui s'est retrouvé à plus d'une reprise seul joueur de Trooz dans le camp de Lixhe aux abords du rectangle adverse. Pour n'en citer que deux, Knuts et Franck qui ce dimanche était sur la banc pour entrer à la 86è. Même réduit à dix suite à l'exclusion pour deux cartes jaunes de Guillaume Studzianski (une vilaine habitude chez ce sympathique joueur), les joueurs de Trooz ont disputé un match plein. Peuvent-ils affirmer qu'il en a été de même pour tous les autres matches de championnat précédents ? A eux de trouver la réponse. Comme beaucoup, j'estime que dans les dix dernières minutes, même à dix, alors que Lixhe commençait à douter, après le but de Knuts, il fallait jouer plus haut. Passer à homme contre homme tout en rappelant Belhaddad pour rester devant la défense, défense qui en plus jouait relativement bas ne me paraît pas avoir été le meilleur des choix tactiques. Oui, j'aurais préféré en prendre un quatrième, voire un cinquième en jouant VRAIMENT le tout pour le tout...

    Kabangu seul dans le camp de Lixhe

    2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (101).JPG

    Knuts seul dans le camp de Lixhe    

    2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (120).JPG

    En résumé, quand Lixhe franchissait la ligne médiane, il y avait à chaque fois au moins sept joueurs dans la zone de Trooz.

    Quid quand Trooz attaquait ? Jouer sur la vitesse de Kabangu c'est bien, lui apporter du soutien, ce serait peut-être mieux.