Citoyenneté - Page 5

  • Le 8 mai

    Nous sommes le 8 mai.

    Pour les jeunes, mais aussi, les moins jeunes, il peut être utile de rappeler que le 8 mai est la date de commémoration d'un événement important qui s'est déroulé en 1945.

    8 mai 1945.jpg

    8 mai 1945 2.jpg

    8 mai 45 1.png

     

     

  • La Marche des Communs le 21 mai 2017

    2006 11 26 marche 021.jpg

    Le 26 novembre 2006, une marche contre CHB avait été organisée à Trooz et avait connu un franc succès.

    Vous pouvez retrouver toutes les photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

    La « MARCHE DES COMMUNS » sera organisée le dimanche 21 mai 2017 à partir de Fléron (autoroute Cerexhe/Heuseux – Beaufays)...

    Pour info, cette marche s’inscrit dans un projet plus vaste de protestations, à travers la Wallonie, jusque Bruxelles.

    Tout savoir sur la « MARCHE DES COMMUNS » et vous y inscrire sur le lien suivant :  http://www.136jours.be/la-marche-des-communs/

    Elle est organisée par les « Acteurs des Temps Présents ».

    Vous trouverez les « Acteurs des Temps présents » (et leur charte) sur le site :  http://www.136jours.be/les-acteurs/

    Cette info est communiquée par l’asbl GROUPEMENT CHB.

    Cette asbl GROUPEMENT CHB, d’opposition à CHB, vous propose de visiter son nouveau site via le lien : http://www.groupementchb.com/

     

    2017 05 21 charte.png

    La charte des Acteurs des Temps Présents

    Nous, citoyens, citoyennes de tous horizons… déclarons d’une même voix

    Que la compétitivité et la rentabilité à tout prix nous tuent à petit feu.

    Qu’elles vident de leur sens nos métiers et empêchent que l’on puisse en vivre dignement.

    Que l’austérité est une réponse inacceptable à une crise financière que nous n’avons pas provoquée.

    Que nous ne pouvons accepter de voir la démocratie confisquée par des institutions non élues.

    Que la dégradation de notre qualité de vie et de l’environnement est incompatible avec la notion de progrès.

    Que le manque de perspectives pour les jeunes et la peur du lendemain ne sont pas l’héritage que nous voulons laisser aux générations futures.

    Dès lors,

    Nous, acteurs et actrices des temps présents, unissons nos énergies pour tracer les lignes de force d’une nouvelle société plus juste. Nous mettrons en commun nos réflexions et mènerons ensemble des actions jusqu’au renversement du modèle économique actuel.

    JE SIGNE la charte

  • Soutien de GREENPEACE, il s'appelle Olivier

    2017 04 26 (7) Ecolo.JPGBrève et sympathique rencontre ce matin avec Olivier... Un prénom prédestiné pour ce militant écologiste.

    Avez-vous remarqué, à notre époque, à l'heure où la communication et les moyens de communication sont en évolution constante, que les gens se parlent de moins en moins...

    Bref, ceci pour vous dire que l'entretien avec Olivier fut très agréable. Nous en avons passé en revue des choses et avons échangé sur bien des sujets qui, tout naturellement lui tiennent à coeur.

    CHB, les ours dans les Pyrénées, le retour du loup dans nos régions, l'électricité verte mais, ce jour, Olivier militait surtout en faveur des agriculteurs et de leurs difficultés.

    2017 04 26 (3) Ecolo.JPG

    2017 04 26 (8) Ecolo.JPGEt pour encore mieux convaincre son auditoire, au sujet de la protection du plantigrade qui fait à l'heure actuelle l'objet de nombreuses discussions dans les Pyrénées, Olivier n'hésite pas à se déguiser en ours même si ce jour il mettait surtout l'accent sur l'agriculture industrielle mais vous aurez tous les détails des mobilisations actuelles de Greenpeace en cliquant ici.

    2017 04 26 (5) Ecolo.JPG  2017 04 26 (6) Ecolo.JPG

  • Partenariat Local de Prévention en gestation à Basse-Fraipont (suite)

    plp.pngCe 23 février 2017 vous était annoncée sur ce blog Sudinfo de Trooz la possible création d'un PLP "Basse Fraipont".

    En voici quelques nouvelles...

    Mais, avant tout, rappelons brièvement les contingences théoriques et légales d'un PLP (Partenariat Local de Prévention) puisque son fonctionnement est régi par une circulaire ministérielle datant du 10 décembre 2010 que vous pouvez lire en cliquant ici.

    Le Partenariat Local de Prévention

    Un Partenariat Local de Prévention(PLP) est un accord de collaboration entre les citoyens et la police locale au sein d’un quartier déterminé. Les acteurs du projet sont les citoyens (collaborer), le coordinateur (diriger) et la police locale (concerter).

    Non seulement les indépendants, mais également les organisations professionnelles et les PME peuvent prendre l’initiative de démarrer un PLP-I. Les citoyens d’un quartier commercial peuvent également être impliqués.

    L’objectif est :

    • d’accroître le sentiment de sécurité général du citoyen ;
    • de favoriser le contrôle social ;
    • de propager l’importance de la prévention.

    Au sein d’un partenariat local de prévention, il y a un échange permanent d’informations :

    • entre la police locale et les citoyens ;
    • par la diffusion de conseils préventifs ;
    • avec l’accent sur la diffusion de l’information opérationnelle utile ;
    • adapté aux besoins et attentes spécifiques des citoyens concernés.

    Une bonne préparation et organisation sont essentielles. En outre, une évaluation permanente est également une condition pour faire évoluer le PLP en une organisation forte. Tous les partenaires concernés veilleront à un échange d’informations, dans le cadre duquel la spécificité de chaque partenaire est respectée.

    Pour en revenir à la création du PLP "Basse Fraipont", celle-ci est sur rails.

    En mars dernier, une vingtaine de citoyens ont assisté à une réunion d'information orchestrée par le commissaire Serge Dewez (Secova), Conseiller en prévention Vol et le bourgmestre Fabien Beltran.

    A la Basse-Fraipont, si plusieurs personnes sont à l'origine des démarches destinées à la création d'un PLP, c'est Sébastien Marcq qui en est le coordinateur reconnu. Il sera aidé dans sa tâche par un coordinateur adjoint, Thierry Jamagne.

    Un charte du partenariat sera cependant rédigée avant de finaliser la création officielle de ce PLP à Fraipont mais nous y reviendrons lorsque ce PLP sera effectif. 

  • Sensibilisation à l'autisme au "Paradis des Petits"

    17799030_420434698318036_5827016783502391843_n.jpgCe 2 dimanche avril 2017 avait lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

    C’est donc en guise de soutien que les maisons d’enfants « Au Paradis des Petits » de Trooz et de Fraipont ont, ce vendredi, été décorées de bleu.

    Il faut savoir que l'autisme est encore peu connu, même dans le milieu médical qui est encore divisé à ce sujet.

    Quelques autres photos sur la page Facebook de votre blog Sudinfo de Trooz. 

    DSC_0015.JPG

  • La Ferme de La Brouck

    Comme en attestent les photos ci-dessous transmises par le Centre l'accueil "La Ferme de La Brouck", les choses avancent bien pour ce qui est des travaux de rangement et de rénovation annoncés.

    17670496_440420479640042_874678976_o.jpg

    17670461_440420336306723_1727452968_o.jpg

    17670495_440420286306728_1361939146_o.jpg

    17692322_440420366306720_1722353063_o.jpg

    17692584_440420409640049_1178059844_o.jpg

  • Je viens de travailler une heure au noir...

    In het Nederlands

    Recypark 001.jpgTout d'abord il convient de relever qu'à Trooz, le bilinguisme n'est pas un vain mot puisque le recyparc est annoncé avec un K. Détail bien sûr. Mais il y a tellement de détails mal gérés dans les plaques sur la voie publique que la question mérite d'être posée. 

    Travail non déclaré... Je viens de me rendre ce matin au recyparc de Trooz et j'y ai déposé quelques déchets divers et tout cela gratuitement. Gratuitement puisque j'ai travaillé pour cette intercommunale qui va très certainement en tirer profit. De fait, métaux, papiers et verres, ça rapporte. Dommage que ce qui rapporte moins (les bouteilles en plastique et assimilés) ne puisse être déposé dans les recyparcs. Cela mériterait à mon sens une réflexion beaucoup plus large en rapport avec notamment le week-end dédié au nettoyage de printemps ces 24, 25 et 26 mars (Be Wapp) qui va récolter des tonnes de déchets dans la nature. En dehors du je-m'en-foutisme, de l'absence de prise de conscience et du défaut d'éducation de certains, le système devrait être revu en profondeur. Par exemple, récompenser d'une façon ou d'une autre les personnes qui fréquentent les recyparcs ou...ou...ou... Or ce n'est pas du tout le cas.   

    Bon à savoir 

    * La carte Intradel n'est plus valable. Vous devez à présent présenter votre carte d'identité !

    * Savez-vous que vous pouvez y apporter les films plastiques, les restes d'huiles, les piles usagées mais aussi, dans les métaux, vous pouvez y déposer les boîtes à conserve, ce qui peut, avec un peu d'organisation vous procurer une belle petite économie.

  • Ils ont fait battre tambour pour la Paix *vidéo*

    video.jpgLes petits des écoles communales de Prayon et de Nessonvaux se sont rassemblés pour délivrer un message de paix et de citoyenneté.

    Quelques images de cette journée ci-dessous, sans montage.

    Conservez le lien ou copier le, dans vingt ans, ils vous en seront reconnaissants.

    Lire la suite

  • Les enfants ont fait battre les tambours pour la Paix

    DSC_0117.JPGCe mardi 21 mars 2017, les petits des écoles communales de Nessonvaux et de Prayon étaient réunis à Nessonvaux pour faire battre les tambours de la Paix en guise de message citoyen.

    C’est Yvette Caro, enseignante à la retraite qui a prononcé le discours d’introduction. Il faut aussi dire qu’elle est à l’origine de cette manifestation et ce, depuis treize ans déjà.

    Après avoir salué l’assistance et les personnalités présentes, Denise Laurent, bourgmestre honoraire et André Dombard qui représentait tout à la fois la commune de Trooz et la Maison de la Laïcité, Yvette Caro a mis l’accent sur le « non à la discrimination et le oui à la vie en mixité ». Elle a aussi souligné que le vivre ensemble permettait de s’enrichir mutuellement des différentes cultures.

    « Enfant j’ai eu beaucoup de chance »témoignait ensuite Yvette Caro. « Cette mixité, je l’ai vécue à travers les amitiés, les jeux d’enfance, avec mes amis Lina, Giorgio, Carmella et Maurizio de Sicile ; Maritza de Yougoslavie et Chérif (ou Sheriff ?) d’Algérie. »

    Ajoutant qu’elle n’avait jamais remarqué qu’il était étranger mais qu’elle appréciait surtout au travers des films de cow-boys que le sheriff était souvent un personnage important.

    Et Yvette Caro de s’étendre brièvement sur les nombreux « étrangers » qui ont été accueillis chez nous, notamment dans notre commune avant de lancer haut et fort : « Pour la treizième fois, exprimons notre volonté de bien vivre ensemble… en faisant battre les tambours ».

    Ce que les gosses firent avec enthousiasme...

    Quelques photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

    Une vidéo est en préparation.   

  • Oui, ils sont venus à l'école en pyjama

    2017 03 17 Take off (1).JPGRassurez-vous, c'est pour la bonne cause que, ce vendredi 17 mars 2017, élèves et enseignants des classes maternelles et primaires de l’école communale de Prayon sont venus à l'école vêtus de leur pyjama, imités en cela par les élèves de La Brouck et de Péry.

    C'était, comme indiqué dans l'article publié hier, que vous pouvez relire en cliquant ici, pour participer à un événement de portée nationale, c'est-à-dire sensibiliser non seulement les élèves et les enseignants mais surtout les directions des écoles aux actions de l'asbl Take Off en faveur des enfants qui doivent manquer l'école pour cause de maladie ou d'accident grave.

    Voici quelques images de cette matinée mémorable qui nous aura permis de constater que monsieur Mario Messineo n'aura pas été le dernier à se mouiller (façon de parler bien entendu).

    Quelques photos à votre disposition sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

     

     

  • Battements des tambours pour la Paix...ça se prépare

    tambours de la paix.jpgC'est ce mardi 21 mars 2017, premier jour du printemps, que les enfants du monde entier sont invités à battre tambour pour...la paix avec, en parallèle, le thème 2017 dédié à la mixité.

    Cette manifestation sera organisée à 10h30 à l'Ecole  communale de Nessonvaux et se tiendra soit dehors, sur le terrain de basket si le temps le permet, soit au préau en cas de mauvais temps.

    Les élèves de l'Ecole communale de Prayon y participeront eux aussi. Ce vendredi 17 mars 2017, en fin de matinée, ils étaient à l'entraînement dans la salle de gym de l'école.

    Cette séance a été suivie par votre blog et c'est avec plaisir que ces quelques images vous sont proposées. 

    Vous remarquerez également que les enfants étaient en...pyjama. Mais ça, les explications, c'est pour très bientôt... Patience !

    2017 03 17 ecole prayon deux (39).JPG

    2017 03 17 ecole prayon deux (42).JPG

    2017 03 17 ecole prayon deux (43).JPG

     Quelques photos sur la page Facebook de votre blog Sudinfo de Trooz

  • La ferme de La Brouck

    En réaction à l'article publié ce 15 mars 2017, les responsables de la Ferme de La Brouck ont tenu à apporter quelques précisions et explications.

    Lire la suite

  • En préparation sur votre espace d'information et de communication

    Mais qui est ce monsieur et que fait-il de grand matin ce 17 mars 2017 en pyjama dans la cour d'une école ?

    2017 03 17 Take off (1 bis).jpg

    Réponse ici

  • A l'école en pyjama...

    takeoff.jpg

    Ne soyez pas étonné si vous voyez ce vendredi 17 mars 2017 les élèves (mais aussi les enseignants !) des classes maternelles et primaires de l’école communale de Prayon venir à l’école en pyjama.

    C'est pour la bonne cause et pour participer à un événement de portée nationale.

    En effet, en réponse à une initiative de l’asbl Take Off qui organise la première édition de la journée de sensibilisation et de solidarité avec les enfants gravement malades, Il est demandé aux enfants mais aussi aux enseignants des classes maternelles et primaires de venir en pyjama à l'école.
    Les motivations sont louables. En effet, l’asbl Take Off œuvre dans le but de garder une vie sociale et scolaire pour les enfants malades. L’objectif est bien évidemment d’atténuer les conséquences négatives quand un enfant doit manquer l’école pour une longue période, que ce soit dû à une maladie ou un accident.

    Pour ce faire, cette asbl met gratuitement à la disposition de l’enfant et de son établissement scolaire les moyens informatiques nécessaires pour garder contact avec sa classe par internet, que ce soit depuis l’hôpital ou le domicile de l’enfant.

    Un service sur mesure, complet, gratuit et d'usage ultra facile !

    Qui plus est, l’asbl Take Off prend également des initiatives pour sensibiliser et accroître la solidarité avec les enfants gravement malades. C’est à cette occasion que sera organisé l'événement de ce 17 mars 2017 qui se veut également informatif envers les écoles pour leur signaler l’existence de cette possibilité de poursuivre la scolarité en faisant appel à Take Off. 
    En Flandre, c’est l'asbl Bednet qui est sur le pont et offre des services analogues. Pour se faire connaitre auprès des écoles, elle a initié la Journée du Pyjama en 2016. Les élèves de 800 écoles néerlandophones ont répondu à l’appel et passé la Journée en pyjama.

    Porté par ce succès, cette Journée est réitérée en 2017 et devient véritablement nationale avec l'organisation d'une première édition francophone.

    Il faut aussi savoir qu’un concours photo récompensera la photo de classe la plus originale et que de nombreux prix seront offerts par les partenaires de l’opération.

    Mais aussi, une campagne d’appel à dons est également ouverte pour financer l’équipement de 10 enfants malades et de leurs classes, sur la plateforme de crowfunding philanthropique: www.gingo.community

     

  • La Ferme de La Brouck...maison de repos ?

    2017 03 15 ferme La Brouck (1)bis.JPG

    La table de jardin est posée derrière l'escalier, cinq ou six personnes y étaient assises, auprès d'un tas, on va dire d'encombrants... 

    ferme la bourck particularités.jpg

    Ce 6 mars 2017,plusieurs lecteurs avaient fait état de leur indignation quant au dépôt d'ordures sur le terrain d'une Maison de Repos à La Brouck...

    Ce 15 mars, le bon temps est de la partie et des tables de jardin ont été sorties dans la "zone verte" et/ou dans "le parc" comme l'annoncent les particularités (voir l'annonce ci-dessus).

    De la sorte, les résidents pourront quelque peu s'aérer entre les différents tas d'immondices en profitant de leur zone verte dans le parc...

    2017 03 15 ferme La Brouck (1).JPG

    2017 03 15 ferme La Brouck (3).JPG

     Voir aussi la réaction des responsables (17 mars 2017) en cliquant ici