Actualité - Page 4

  • SOS Abeilles en péril...Les lobbies au pouvoir...

    abeilles disparition.jpgLes lobbies agrochimistes ont réussi un tour de force monumental à Bruxelles  en faisant autoriser un pesticide-tueur d’abeilles de nouvelle génération  - en pleine bataille sur les néonicotinoïdes… et en violation totale du droit européen protégeant les abeilles et les pollinisateurs !

    Sans une mobilisation massive et immédiate des citoyens pour faire barrage, cette substance sera bientôt utilisée dans les champs...mettant en péril des colonies entières d'abeilles, et avec elle l'alimentation et de la santé de toute la population !

    Pollinis a besoin de votre aide pour rassembler les citoyens, et faire pression tous ensemble sur le Parlement Européen pour qu'il porte l'affaire devant la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) pour violation du règlement CE n°1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et la protection des abeilles et pollinisateurs, et faire annuler l'autorisation de ce nouveau poison :

    Signez dès maintenant votre requête au Parlement européen, et transmettez ce message à tous vos contacts !

    Ce qu'il s'est passé cet été à Bruxelles est à peine croyable, et pourtant il s'agit bien d'une manœuvre très habile des lobbys agrochimiques pour aller contre la loi et faire fructifier leurs profits au détriment des abeilles et de la nature :

    Alors que la Commission européenne s'apprêtait enfin, après des mobilisations à répétition des citoyens, de la communauté scientifique, des apiculteurs et des associations environnementales, à interdire pour de bon trois pesticides néonicotinoïdes mortels pour les abeilles, l'industrie agrochimique sort une nouvelle substance : le Sulfoxaflor.

    Une façon pour les firmes agrochimiques de prendre une longueur d'avance, et de sécuriser leurs profits malgré l'interdiction des néonicotinoïdes.

    Seulement voilà : le Sulfoxaflor, tout comme les trois néonicotinoïdes bientôt interdits, est très dangereux pour les abeilles !

    Or, les règlements européens prévoient que, avant toute mise sur le marché d'un pesticide, l'industrie qui le produit doit fournir des preuves scientifiques de son innocuité sur les abeilles (1), preuves que Dow AgroScience, la firme agrochimique qui produit le Sulfoxaflor, a été incapable de fournir...

    D'ailleurs, l'autorité sanitaire européenne – l'EFSA - elle-même reconnaît qu'il existe un "risque élevé pour les abeilles" (2) à autoriser ce produit en Europe.

    Et pourtant...

    ... malgré les mises en garde de l'EFSA...

    ... et malgré la réglementation européenne, très claire sur la protection des pollinisateurs et l'obligation de tests-abeilles avant toute approbation d'un nouveau produit...

    ... le 27 juillet, les institutions européennes autorisent l'utilisation du Sulfoxaflor en Europe (3) - faisant fi des risques majeurs pour les abeilles et l'environnement, et en infraction totale avec les directives européennes sur les produits phytosanitaires !

    Et le comble : elles ont donné à la firme agrochimique Dow AgroScience un délai de deux ans pour fournir des données sur l'effet du pesticide sur les abeilles !

    Deux années pendant lesquelles le Sulfoxaflor sera largement utilisé sur les cultures en Europe, décimant les colonies d'abeilles, s'infiltrant dans les sols et les nappes phréatiques, et faisant potentiellement des dégâts sur l'environnement et les insectes auxiliaires de l'agriculture que personne ne peut évaluer à l'heure actuelle.

    Mais deux années pendant lesquelles les agrochimistes pourront tranquillement encaisser les profits qu'ils tirent de la commercialisation de cette substance... quitte à sacrifier l'environnement, notre alimentation et notre santé à tous !

    C'est inadmissible !

    C'est pour nous aider à contrecarrer ce nouveau tour de force des lobbies que je vous écris aujourd'hui : pour vous demander de signer de toute urgence votre requête au Parlement européen en cliquant ici, et de faire passer le message le plus largement possible autour de vous, pour informer vos proches et vos amis, et créer un mouvement massif de protestation.

    Il n'est pas tolérable que la Commission européenne viole ainsi impunément le droit européen qu'elle est pourtant censée garantir, et accepte de fermer les yeux sur les risques  pour les abeilles et l'agriculture, tout ça pour satisfaire aux exigences de grandes firmes agrochimiques !

    L'affaire doit être portée à la Cour de Justice de l'Union européenne – mais pour ça, il faut que le Parlement en fasse la demande. Et pour convaincre les parlementaires de s'emparer du dossier, je ne vois pas de moyen plus efficace qu'une grande vague de pression de leurs électeurs à travers toute l'Europe.

    C'est pour ça que nous avons organisé cette grande campagne européenne de requêtes au Parlement européen, et que je vous demande votre aide aujourd'hui.

    Ce qu'il se passe aujourd'hui en Europe, c'est exactement ce qui est arrivé aux Etats-Unis,  il y a deux ans : ce même pesticide- le Sulfoxaflor - a été autorisé de façon toute aussi douteuse, sans que les tests-abeilles qui sont obligatoires là-bas aussi n'aient été menés (4). Du coup, associations et apiculteurs ont dû former une coalition, prendre des avocats, entamer un recours juridique...

    ... et ils ont obtenu gain de cause ! Une Cour d'Appel vient d'annuler l'autorisation de mise sur le marché du Sulfoxaflor aux Etats-Unis, à cause de l'irrégularité de sa procédure d'approbation, et le manquement à la loi rendant obligatoires les tests d'innocuités sur les abeilles (5).

    C'est une belle victoire. Mais il leur a fallu deux ans – et beaucoup d'argent – pour l'obtenir...

    Essayons de faire gagner ces deux années à nos abeilles en Europe : coupons court dès maintenant à ce passe-droit honteux des lobbies agrochimiques à Bruxelles en faisant porter immédiatement l'affaire à la Cour de Justice européenne !

    S'il vous plaît, signez sans perdre un instant votre requête au Parlement en cliquant ci-dessous, et transférez cet email à vos amis, collègues, familles, pour leur révéler comment les autorités européennes s'exonèrent du droit européen pour rendre service aux lobbies et sécuriser les profits des firmes agrochimiques -  en faisant prendre aux abeilles, à l'agriculture, et à tout le système alimentaire des risques colossaux.

  • Erreur sur la personne... Hassan Ingin

    Ce matin, la Une de La Meuse a publié l'article ci-dessous 

    benatti.jpg

    Malheureusement, suite à une erreur d'encodage au journal, la photo publiée ce matin ne correspondait en rien à la personne concernée. Ce n'était pas Hassan Ingin mais un de ses équipiers mélinois de l'époque.

    La rédaction présente toutes ses excuses.

    Ci-dessous, une photo d'archives d'un match entre Prayon et Beaufays avec notamment deux anciens mélinois, dont Hassan Ingin, en rouge et bleu sur la photo.

    Voir aussi ici.

    Caymaz Ingin.JPG

     

  • Secova en action !

    POLICE.jpg

    Après un long travail consistant à rassembler tous les éléments, les enquêteurs de la BLR (brigade locale de recherche) de la ZP SECOVA ont démantelé un réseau de dealers de stupéfiants à Aywaille.

    Ce mercredi 30 septembre 2015, une vaste opération a permis une dizaine d'interpellations.

    En majorité, il s'agit de jeunes de notre région.

    Ces mêmes jeunes se distinguaient souvent par leurs mauvaises actions notamment dans le quartier de la gare d'Aywaille.

  • Trooz, capitale de l'automobile !

    Tout le monde ne le sait pas et c'est toujours un réel plaisir que de le rappeler. L'actuelle entité de Trooz, d'un point de vue géographique, a connu un riche passé automobile et industriel avec notamment l'usine IMPERIA (les voitures) à Nessonvaux et l'usine métallurgique de Prayon (la métal) pour ne citer que ces deux piliers.

    Ce week-end, l'ACT (Automobile Club de Trooz) nouvellement créé, avait organisé un grand rassemblement de véhicules anciens mais aussi d'exception. Cet événement qui a connu un étonnant succès de foule pour une première a été largement couvert sur cet espace de communication de Trooz.

    Mais, ce n'était pas tout. En effet, le musée Imperia de Fraipont avait, quant à lui organisé ce samedi 26 septembre un grand rassemblement de voitures lors du rallye Peugeot de France-Belgique. Des voitures d'exception venues de Paris et d'autres régions de France. Un banquet de qualité était également programmé en ce même musée Imperia de Fraipont.

    Oui, ça bouge à Trooz et c'est fort bien ainsi.

    P1050813.JPG

    P1050816.JPG

    P1050818.JPG

    P1050820.JPG

    P1050828.JPG

    P1050827.JPG


     

  • Grand rassemblement de véhicules à Trooz

    Pas à dire, le rassemblement des véhicules, non seulement dits "ancêtres" mais aussi d'exception et d'un peu toutes les catégories a connu un impressionnant succès de foule ce week-end de septembre 2015. 

    Les deux journées se sont également déroulées dans une excellente ambiance avec une animation performante au rendez-vous.

    Quelques images ci-dessous

    Bien sûr, ce n'était qu'un premier jet d'un événement qui ne devrait pas tarder à se renouveler.

    DSC_0362.JPG

    De nombreuses photos vous attendent sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

    Francis Labedz a également eu la gentillesse de publier un album sur cette page.

  • Romain Degeer présent au grand rassemblement

     

    Coup de pouce.JPG

    TOMBOLA DE SOUTIEN POUR AIDER LE JEUNE PILOTE TROOZIEN

     

    Le week-end des 26 et 27 septembre, l'Automobile Club de Trooz organise un rassemblement de véhicules d'exception. Romain Degeer, le jeune pilote troozien, y exposera sa voiture de course et sa voiture d'entraînement. A cette occasion, l'asbl DCR Racing vendra des billets de tombola afin de permettre à Romain de terminer sa saison. Le tirage aura lieu le 31/10/15 et les billets gagnants seront sur le site de Romain dès le lendemain http://romaindegeer.e-monsite.com ainsi que sur Blog-Trooz.

    Pour les amateurs de sensations fortes, les dix premiers billets tirés au sort vous permettront d'effectuer au côté de Romain 3 tours dans sa voiture d'entraînement sur le circuit de Zolder le 22/11/15. Pour les autres, de nombreux lots vous seront offerts comme par exemple une machine à pain, un vélo, un colis de produit capillaire, un abonnement pour des colis de produits frais bio, des bons de réductions ...

    Vous pouvez d'ores et déjà vous procurer des billets de tombola au prix de 5 euros en prenant contact avec moi au 0475/833 502 ou en payant directement sur le compte de l'asbl en y mentionnant bien votre nom au BE 98 0016 4891 2393. Vous pourrez retirer vos billets lors de la concentration ou à mes établissements à Trooz.

    Nous espérons vous voir nombreux lors de cette occasion.

     

  • On vous tire le portrait

    POLICE.jpgAutomobilistes, levez le pied et souriez, des photographes bénévoles sont à pied d'œuvre sur la commune de Trooz pour vous tirer le portrait...

  • Daniel Van Buyten à la Bourse de Liège

    Daniel Van Buyten a fait acte de présence à la Bourse de Liège 2015. Manifestation organisée ce samedi 12 septembre 2015 de main de maître par William Waseige. Dès son arrivée, Daniel Van Buyten a été accueilli par Robert Waseige qui l'a dirigé vers une table où Daniel s'est mis spontanément à la disposition de son public, du plus petit au plus âgé.

    DSC_0241.JPG

    Vous retrouverez l'arrivée de Daniel Van Buyten ci-dessous en vidéo et vous pourrez aussi profiter de quelques échanges qu'il a eus avec le public. Toujours souriant, disponible, aimable et attachant, Daniel a aussi répondu, tout en signant quelques autographes à deux ou trois questions.  

    A la question même pas sournoise de lui demander s'il allait rejouer, Daniel a répondu : "On verra". Et, dans son regard, il était évident que l'envie était bien présente. La solution pour un Standard à la dérive ? 

    Lire la suite

  • Des nuits agitées à Trooz cette semaine

    Voiture incendiée.jpgCette semaine, notre localité vient de vivre quelques moments que l'on peut qualifier d'animés.

    La nuit, Place du Marché, les vitres d'une voiture sont brisées tout simplement pour voler les documents de bord du véhicule, documents en partie retrouvés jetés sur le trottoir dans la Grand'rue.

    Dans la nuit du 10 au 11, près de l'entrée de la carrière, dans la montée par le Rys des Chenaux, une double explosion et quelques coups de feu entre 2h55 et 3h05 du matin  avec une voiture complètement incendiée

    Sans compter l'accident sur la N61... 

  • Le Broadway...état des lieux

    DSC_0056.JPG

    Les travaux de mise au sol du bâtiment réalisés par la firme Castagnetti avancent à grands pas même s'ils durent un peu plus que prévu.

    Voici la situation ce 9 septembre 2015.

    Quelques photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

     

  • Rencontre avec Luc Gaspar, propriétaire du Broadway

    2015 09 07 lapresmidi (2).JPGPour rappel, le Broadway est cette brasserie qui a été incendiée le 11 avril 2015 dans la soirée.

    Monsieur Gaspar, où en êtes-vous avec la procédure en cours par rapport à la compagnie d’assurances ?

    « La compagnie bloque le dossier car il s’agit d’un incendie criminel et de ce fait la procédure est toujours en cours puisque le dossier est à présent mis à l’instruction. »

    Avez-vous reçu des informations quant à cette enquête ?

    « Non, aucunement mais un témoin certifie certains éléments notamment le fait qu’un individu aurait été vu sortant de la cafétéria de la salle de sports située à l’arrière du bâtiment et remontant les escaliers extérieurs aux environs de 22h50. Ce témoin décrit la personne qu’il a vue mesurant  moins d’1m80, un peu bedonnant et dégarni mais aussi apparemment âgé entre 40 et 50 ans. »

    APPEL A TéMOIN ?

    A votre connaissance, y a-t-il d’autres témoins ?

    « Pas que je sache mais si des personnes ayant vu quelque chose pouvaient apporter un témoignage complémentaire de manière à identifier l’individu en question, cela pourrait s’avérer utile. Qu'elles n'hésitent donc pas à se manifester auprès des autorités »

    Que va devenir le site ?

    « Après la fin des procédures, le déblayage sera effectué et des décisions seront prises concernant d’éventuels projets. »