- Page 3

  • Tony Cavaleri... Le Gorille ou le Rital des rings ?

    2017 12 10 (33)nb.JPGMais qu'était venu faire un gorille au Marché de Nessonvaux organisé par la Mante Belge ce 10 décembre 2017 à Nessonvaux ?

    Le plus simple était de le lui demander au gré d’un entretien qui est parti dans tous les sens, tant il est difficile de définir notre interlocuteur tellement sa palette d’activités est vaste et variée.

    Tony Cavaleri, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a aujourd’hui plus qu’atteint l’âge de la retraite puisqu’il affiche avec bonheur ses 67 ans, ce qui ne l’empêche pas d’être toujours actif dans bien des domaines.

    « Si je suis venu à Nessonvaux, c’est tout simplement par sympathie, pour saluer mon ami José Magnée mais je serai également présent au Marché de Noël de Péry », répond-il avant de se montrer disponible pour un entretien qui nous permettra de mieux cerner le personnage. Mais par où commencer ? Allons-y, remontons le temps…

    2017 12 10 (20).JPGComment avez-vous connu José Magnée ?

    « José est un maître d’arts martiaux importants que je connais depuis plus d’un quart de siècle.  C’est une amitié virile, d’homme à homme qui est née, une amitié sportive. En 1992, le 23 mai, la dernière fois où on a fait du catch au Palais des Sports de Coronmeuse, José Magnée et ses élèves de la Mante Belge étaient venus faire une démonstration sur le ring. Ce fut notre première rencontre. Il faut savoir que dans les sports de combat en particulier, il y a un socle solide et fertile pour l’amitié. Dans les arts martiaux en général, le respect de l’adversaire existe, le respect du lieu où on combat existe et le respect des règles aussi. Des bandits, sur un tatami ou sur un ring, il n’y en n’a pas. »

    catch1.jpgLes arts martiaux font donc partie intégrante de votre vie aussi.   

    « Ah que oui. Ma jeunesse a été baignée dans la lutte gréco-romaine. Je m’entraînais à la Sauvenière à cette époque. Et puis, j’ai décidé d’arrêter de boire et de fumer en 86 et 87 pour poursuivre dans ce sport. J’ai alors basculé dans le catch parce que, en Allemagne, ils avaient besoin de catcheurs sur les foires. J’ai commencé à Dusseldorf. Il fallait une image très colorée d’un Italien et j’ai accepté et là, à partir de 1990, le catch professionnel a été une de mes passions. On m’appelait le Rital des rings. »

    Parfois gorille aussi, pourquoi ?

    « Le gorille, il y a un clin d’œil Lino Ventura bien entendu et puis il y a une gueule à la Lino mais, en réalité, c’est une anecdote que peu de gens connaissent et que je dévoile dans mon roman « Le Gorille ».  En 1984 ou 85, je ne me rappelle plus, j’avais été arrêté dans une bagarre dans un café et j’ai été enfermé. J’ai dû passer la nuit derrière les barreaux. Les gendarmes, c’étaient encore les gendarmes à cette époque-là, se moquaient de moi en me disant que j’avais l’air d’un gorille et c’est resté. C’était au café Le Milan à Grâce-Berleur, un jour de Noël. »

    Et, après une courte respiration, Tony d’encore se projeter dans le passé pour relater ses origines. « Je suis né en Belgique. Je suis fils d’immigrés siciliens et fier de l’être. Ceux-ci sont venus en 1947, à l’époque où les mineurs italiens étaient échangés contre du charbon. Mes parents proviennent de Favara. »

    Et, dans la foulée, Tony de revisiter son enfance qu’il définit clairement en deux périodes.

    « J’ai été élevé chez les sœurs », avance-t-il. « Je proviens d’une famille de sept enfants. C’était moi le plus difficile et j’ai été placé à Theux dans un institut pendant 5 ans et demi. Là, j’ai reçu une éducation catholique, stricte et laborieuse, dans le sens du mot travail. Education axée également sur l’apprentissage du respect. Quand je suis revenu de Theux, c’était en 1958, j’ai connu mon premier ami, Guy Gallo. J‘avais 8 ans, lui 10 et ça a été une enfance merveilleuse. » Et les yeux de Tony s’allument de mille feux quand il revient sur cette partie de son existence. « J’ai appris avec lui la maraude, l’école buissonnière, tous les coups fourrés des gamins de notre belle époque des années 50 à 60. Donc, en résumé, tout d’abord j'ai profité d'une enfance stricte puis, ce fut la belle enfance avec en quelque sorte… échappée libre. Il fallait un peu équilibrer », ajoute-t-il en souriant avant d’entamer sa vraie vie de travailleur qu’il poursuit encore à l’heure actuelle.

    « L'adolescence m'a alors fait rentrer dans l'apprentissage du métier. J’ai commencé à travailler très tôt, à l’âge de 14 ans et demi comme coursier chez Cockerill. Ensuite je suis passé comme apprenti menuisier puis coffreur de 1968 jusque 78 avant de devenir entrepreneur dans la construction pendant 40 ans. J'étais indépendant, j'avais des ouvriers. Pendant les 25 dernières années de mon métier d'entrepreneur, j'ai commencé à développer des inventions. »

    C'est ainsi que pendant de nombreuses années, et encore maintenant, Tony Cavaleri se signale dans le domaine de la créativité et de l’invention. Il a d’ailleurs, à ce jour, remporté 22 médailles d’or dans des salons internationaux. La majeure partie de ses trouvailles comportent la mention CAVA… plus quelque chose. « La raison en est simple », justifie-t-il, « quand j’étais gamin, on m’appelait Cava donc voilà. »

    C’est ainsi qu’on peut notamment citer le Tank-Cava, un système permettant la récupération des eaux des bains, des eaux usées pour alimenter les chasses d’eau. « C’est à la fois économique et écologique », précise-t-il en ajoutant que le Tank-Cava, susceptible de réduire aussi le prix de l’eau sera réalisé en Chine parce qu’ici, en Région wallonne où il s’estime snobé, il déplore ne pas avoir eu un soutien. Mais ce n’est pas là sa seule invention puisqu’il a mis au point et en chantier une cinquantaine de projets les plus divers.

    passage pietons.jpgOn peut également mentionner son passage pour piétons lumineux, sa raquette de tennis à manche ergonomique, des espaces hygiéniques canins…

    Tantôt catcheur et tantôt inventeur, Tony Cavaleri ce véritable Géo Trouvetout de Grâce-Hollogne est aussi romancier et 2017 12 10 (3).JPGproducteur. Dans le monde d’édition, il a créé un livre accessible aux voyants et non-voyants. Un même livre que l’on peut partager en famille puisqu’écrit aussi en braille ----->

    Tony Cavaleri ne se situe pas comme un scientifique mais plutôt comme un inventeur domestique. « Une invention nait de la rencontre d’un problème non-résolu et d’une astuce pour le résoudre », dit-il en toute simplicité avant de rebondir sur son produit récent, un petit dispositif anti-ronflement qui a été conçu partiellement ici mais intéresse tout particulièrement les Américains. « Je pars aux Etats-Unis, à Cincinnati, au mois de janvier pour entamer le déploiement industriel. C’est d’ailleurs là-bas qu’on a effectué les tests cliniques. »

    Et pour en terminer, quelques mots au sujet du projet de film inspiré par « Le Gorille » ? (interview en préparation)

    « Le dossier du film est en cours. Le Gorille est sur les rails. Il est en train d’être monté pour être présenté à Cannes au marché du film. »

    Des grands noms tels notamment Sharon Stone, Vincent Castel et Jean-Pierre Mocky sont cités.

    Ajoutons enfin que Tony Cavaleri est aussi Ambassadeur de la Province de Liège ce qui devrait lui permet d’accroître encore davantage son rayonnement.

    En préparation sur votre blog, l'interview commune de Tony Cavaleri (Le Gorille) et de Georges Degryse (Justice froide... témoins protégés) qui vous expliqueront pourquoi ils se sont lancés dans l'écriture en publiant chacun leur roman qui pourraient par ailleurs très bientôt passer sur grand écran de cinéma...   

    Par ailleurs, vous pouvez vous procurer ces deux ouvrages au Marché de Péry. Précipitez-vous y ces samedi 16 et dimanche 17 décembre 2017.

  • Le rond-point de la Bouxhe est ouvert

    Le nouveau rond-point de la Bouxhe à Beaufays est à présent ouvert.

    rond point bouxhe.jpg

    Nous ne rappellerons pas que ce chantier avait connu quelques ennuis suite à une erreur de calcul du SPW. Une sortie du rond-point a dû être démontée puis remontée. Cela n'aurait pas eu d'impact sue les délais nous dit-on. Par contre, au plan des finances, probablement que oui. Pas grave, c'est de l'argent public...

    Nous ne reviendrons pas non plus sur la sortie du rond-point de la gare à Trooz vers Sainry... Les riverains connaissent. Là aussi sans doute une erreur de calcul mais qui n'a jamais été corrigée.

    Nous ne reviendrons pas non plus sur la largeur les trottoirs à Chaudfontaine près de l'église. Trottoirs qui ont eux aussi été revus et corrigés.

  • Christiane Delmal vous (nous ?) invite !

    Delmal Christiane Walou.JPGPermettez-moi de vous convier à me rejoindre ce samedi 16 décembre 2017 au coeur du hameau de Péry à Trooz. C'est le Marché de Noël au  centre de ce petit village et je me propose de vous entraîner dans un dédale de "venelles" empruntées tant et tant de fois par les anciens du lieu.

    Je vous donne rendez-vous à 10h à l'école de Péry à Trooz, je vous entraînerai sans prétention dans ce joli  labyrinthe.  Nous profiterons  de l'environnement pour observer la nature et évoquer la vie passée à cet endroit.

    A 12h, un verre vous sera offert, ce sera l'occasion de se réchauffer s'il y a lieu!!!

    A très bientôt dans les venelles...

  • Auditorium Bovy... Concert le 27 janvier 2018

    SAMSON SCHMITT, JOHAN DUPONT & JOACHIM IANNELLO PRESENTE LEUR ALBUM "RIRE AVEC CHARLIE".

    2018 01 28 bovy.png

    Charlie Chaplin bien sûr ! C’est une fête, une symphonie instantanée, puissante et belle, une convocation de talents rares qui va mettre tout le monde d’accord et pour longtemps. C’est la rencontre de Samson Schmitt avec deux musiciens liégeois exceptionnels : Johan Dupont et Joachim Iannello.

    Dans la galaxie Schmitt, Samson Schmitt signe avec insolence la nouvelle histoire de la guitare manouche.

    Lyrisme, charme, puissance, inventivité, souplesse, générosité : tout y est, avec le son profond, le bending précis et la rythmique imparable.

    Ajoutez la virtuosité râpeuse et cuivrée du violon de Joachim Iannello, le génie swing et créatif de Johan Dupont et vous obtenez un cocktail de grande musique. On frôle même la nouvelle rhapsodie, la bossa, le nu-jazz, l’Andalousie. Servi par des compositions qui sonnent comme des standards, on se dit en aparté que l’on est verni par cette grâce offerte, sans chichi. Sorti sur le label homerecords.be, ils reviennent pour une date à Trooz à ne surtout pas manquer !

    Prix : 13€

    Réservations souhaitées ! 

    - par mail à bovypiano@gmail.com 

    - par téléphone au 0477 77 59 55
     

     

     

  • Syndicat d'Initiative de Trooz... Horaires de fin d'année

    Trooz.JPG-lundi 18 décembre : fermé

    -mardi 19 décembre : 9h à 16h

    -mercredi 20 décembre : 13h à 18h

    -jeudi 21 décembre : 13h à 16h30

    -vendredi 22 décembre : 13h à 17h

    -samedi 23 décembre : 13h à 17h

    -dimanche 24 décembre : fermé

    -lundi 25 décembre : fermé

    -mardi 26 décembre : 9h à 16h

    -mercredi 27 décembre : 13h à 18h

    -jeudi 28 décembre : 13h à 17h

    -vendredi 29 décembre : 13h à 17h

    -samedi 30 décembre : 13h à 17h

    -dimanche 31 décembre : fermé

    -lundi 1 janvier : fermé

    -mardi 2 janvier : 9h à 16h

    -mercredi 3 janvier : fermé

    -jeudi 4 janvier : 13h à 16h30

    -vendredi 5 janvier : 13h à 17h

    -samedi 6 janvier : 13h à 17h

    -dimanche 7 janvier : 13h à 17h

     

  • Un coup d'oeil chez nos voisins de Chaudfontaine

    Chaudfontaine d'antan.jpg

    Histoire de Chaudfontaine
    Beaufays... Chaudfontaine-Sources... Mehagne... Ninane... Vaux-sous-Chèvremont... Embourg...

    Anciennement, tous les villages de la commune voisine de Chaudfontaine ainsi que Chênée, faisaient partie du domaine carolingien dont le centre était Jupille.  

    La paroisse primitive de Jupille s'étend sur un vaste territoire dont notamment Beaufays, Chaudfontaine, Embourg et Chênée.

    Mieux connaître ses voisins, n'est-ce pas un critère indispensable pour davantage les apprécier ?

    Ci-dessous, un lien utile pour en apprendre un peu plus sur les villages de la commune voisine de Chaudfontaine

    (cliquez ici)

  • Marché de Noël à Péry... Mesures de circulation

    Mesures de circulation pour le Marché de Noël à Péry du lundi 11 décembre 2017 au mercredi 20 décembre 2017

    Suite à l'organisation d'un Marché de Noël sur la zone de parking situé à côté de l'école de Péry, les mesures suivantes seront d'application :

    • A partir du 11.12.2017 à 8h et jusqu'au 20.12.2017 à 17h, l'arrêt et le stationnement seront interdits sur le parking situé à côté de l'école communale de Péry.

    ...

    • A partir du 15.12.2017 à 17h et jusqu'au 17.12.2017 à 18h, la circulation des véhicules se fera en sens unique dans le sens montant (TROOZ-BEAUFAYS) pour rejoindre les rues des Croisettes, des Bouleaux et de l'Espérance et, ce à partir du carrefour formé par les rues de l'Espérance et de Beaufays jusqu'au carrefour formé par les rues de Beaufays et des Croisettes. Un sens unique est prévu également rue des Croisettes, sur le tronçon compris entre le carrefour rue des Croisettes - rue de Beaufays jusqu'au carrefour rue des Croisettes - rue de l'Espérance. La rue de l'Espérance sera également en sens unique : la circulation des véhicules se fera dans le sens descendant uniquement.

    • Les usagers de la route venant de la direction de BEAUFAYS qui désirent se diriger vers TROOZ seront déviés par les rues des Croisettes et de l'Espérance.

    • L'arrêt du bus sera transféré de l'autre côté de la chaussée.

    2017 12 15 16 marché de noelaffichemarchedenoel2017.jpg

  • Du début à la faim... Par Laëtitia Reynders

    2017 12 13 du début à la faim couv.jpg"Du début à la faim" est un ouvrage écrit par Laëtitia Reynders et sorti fin novembre 2017.

    Il traite de l'anorexie et de la boulimie, deux phénomènes souvent liés et régulièrement considérés comme des caprices plus que comme une maladie. Rien qu'à ce titre il est déjà important d'en parler.

    Ce livre est décliné comme un journal intime puisque la jeune femme y livre un témoignage, le sien...

    Rédigé de façon ludique dans un style direct, cet écrit est touchant et attachant. C'est un livre court, ce qui évite de s’enfoncer dans un récit oppressant...Tout au contraire. 

    " Je pense qu'il est utile de faire connaître cette histoire pour aider bien des jeunes gens se trouvant dans la même souffrance", avance l'auteure qui, en plus, y renseigne aussi des centres d'aides, conseille les proches sur l'attitude à adopter (ou plutôt celle à éviter), rassure les malades et délivre un véritable message d'espoir, puisqu'elle a réussi à surmonter ces souffrances pour sa lancer avec brio dans une carrière artistique.2017 12 13 uchro 2017 laeti par Francis Rouchet.jpg

     

  • Entendu à l'église...

    C'est votre blague du jour. Preuve qu'on peut bien rigoler aussi dans les églises...

    À l’église, les paroles une dame âgée qui prononçait la prière ci-dessous m'ont été rapportées, c’était tellement sincère et en toute innocence que je me dois de la partager avec vous...

    Seigneur ! 

    Ces dernières années n’ont pas été faciles.  

    Vous êtes venus chercher mon acteur favori: Paul Newman, mon actrice favorite: Elizabeth Taylor, mon chanteur favori: Andy Williams, mon écrivain favori: Tom Clancy et aussi mon comédien favori au cinéma: Robin Williams, mon auteur favori: Jean d’Ormesson, et, tout récemment, mon rocker favori : Johnny Halliday... 

    Je voulais juste vous informer que mon politicien favori est 

    fleche bas 2.jpg

    fleche bas 2.jpg

    fleche bas 2.jpg

     

    descendez encore un peu...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    continuez, vous être proche du but...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le choix est tellement vaste mais prenez votre temps, c'est vous qui choisissez...
     

  • Le Conseil communal... des enfants collecte des vivres

    1 (115).JPGComme annoncé lors de l’installation, le Conseil communal des Enfants de Trooz organise une collecte de vivres devant les grandes surfaces de Trooz (Écomarché et Carrefour Market) ce vendredi 15 décembre de 16h à 18h30.

    L’action consiste à demander à chaque client d’acheter un produit en plus en faisant ses courses et de le déposer dans le caddie du Conseil communal des Enfants.. Ce produit peut être au choix, un aliment non-périssable ou avec un date limite de consommation éloignée (conserves, pâtes, riz, soupe lyophilisée , une produit d’hygiène (savon, dentifrice, brosse à dent, …).

    Les dons seront donnés au CPAS de Trooz qui se chargera de la redistribution.


     

  • L'Ardèche, sauvage et secrète

    2017 12 13 ardèche.jpgLa Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter au reportage Découvrir le Monde - "L'Ardèche, sauvage et secrète" - le mercredi 13 décembre à 20h.

    Par Georges Piaia Conférencier de la Province de Liège

    Épanouie sur le rebord oriental du Massif Central, le beau pays d’Ardèche sublime le Sud-Ouest de la France. Terre sauvage, verdoyante et peu peuplée, elle exhibe un milieu naturel d’une beauté intense. Gorges, vallées étriquées, plateaux élevés et montagnes escarpées couvertes de pinèdes et de châtaigneraies magnifient cette terre de contrastes et d’évasion. A travers son histoire, sa géographie et sa nature généreuse, nous allons découvrir ses villes séduisantes, ses imposants châteaux, ses avens et grottes naturelles ainsi que ses ravissants villages de caractère de pierres dorées, patinées par le soleil généreux de la terre ardéchoise.

  • Le PCDR au Conseil communal : 11 décembre 2017

    PCDR.pngPCDR

    Le point 7 de la séance du Conseil communal de ce lundi 11 décembre était intitulé P C D R (Plan Commun de Développement Rural).

    Fort bien, mais qu’est-ce que c’est ?

    LE GRAND RESUME

    Souvenons-nous… En mai 2010, le Conseil communal de Trooz avait pris la décision d’entamer une Opération de Développement Rural (ODR). C’est un processus qui donne la parole aux citoyens pour améliorer le cadre et la qualité de vie dans la commune. En mars 2012, des réunions ont été organisées dans les villages afin d’identifier les atouts, les faiblesses et les besoins de la Commune. Il était demandé aux citoyens de participer à ces réunions et de donner leur avis sur la vie dans leur commune (mobilité, environnement, vie sociale et associative, logement, tourisme, etc.). Pour ceux qui n’avaient pu se déplacer, la possibilité de faire part de leurs considérations par mail était offerte.

    pcdr trooz.jpg

    A terme, un document appelé Programme Communal de Développement Rural (PCDR) devait être rédigé pour être présenté au Gouvernement wallon. Document présentant un bilan socio-économique de la commune, les résultats de la participation citoyenne, les objectifs que la commune s’est fixés et une liste de projets à réaliser dans la commune sous la forme de fiches-projets. Pour suivre les différentes étapes de ce processus, une commission composée d’habitants de la commune sur base de candidatures, mais aussi d'élus pour un quart maximum du nombre de membres, allait être mise en place, la Commission Locale de Développement Rural (CLDR).

    Le 27 janvier 2014, le Conseil Communal a désigné les 20 membres de cette CLDR, soit 10 effectifs et 10 suppléants, dont 4 élus et l’échevin du développement rural, Christophe Marck qui assume la présidence. Quatorze Trooziens candidats représentant divers intérêts et sensibilités ont été désignés.

    A l’époque, le Groupement Régional Economique Ourthe-Amblève (GREOA), depuis devenu GREOVA, a été désigné par le Ministre wallon de la Ruralité comme organisme accompagnateur c’est-à-dire que les agents de développement du GREOA devaient (pouvaient ?) apporter un soutien à la commune pour réaliser la consultation de la population en toute neutralité…

    Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et un pont s’est même écroulé dans les eaux troubles de la Vesdre mais, après des réunions, des discussions entre gens concernés ou pas (voire si peu), des interpellations parfois virulentes sur les bancs de la Salle des Mariages lors d’une ou l’autre séance du Conseil communal, ce lundi 11 décembre 2017, le bébé était officiellement présenté aux élus et donc bien évidemment aux citoyens.

    C’est ce document important que votre blog Sudinfo de Trooz vous présente ci-dessous.

    Tout d’abord, il faut savoir que cette étude de faisabilité est partagée en différents lots numérotés.

    Le lot 0 concerne les projets en cours, le lot 1, ceux à réaliser dans les 2-3 ans, le lot 2, ceux à réaliser dans les 3-6 ans et le lot 3, ceux à réaliser dans les 7 ans ou plus jusqu’à 10 ans maximum.

    Des interventions ont occupé une bonne partie de cette séance, avec notamment Olivier Baltus au micro, lui qui suit de très près ce PCDR, ce qui est une bonne chose.

    Merci de signaler toute erreur éventuelle...

    Les fiches vous sont proposées ci-dessous : 

     

    Lire la suite

  • Chasse en battue à Chaudfontaine ce 12 décembre

    sangliers 2.pngChasse en battue – 12.12.2017

    Concerne : rues Corniche de la Gloriette, Bois Libert, de l’Eperon, des Cerisiers, Avenue François Bovesse, Petite Traverse, Thier des Critchions, Clos Hennekine, Avenue Albert 1er, Au Pâlo, Allée des Platanes, Allée de la Picherotte, Avenue du Cheret, Chemin des Roches et rue des Grands Prés (Chênée)

    Suite aux nombreuses interpellations que nos services ont reçues ces dernières semaines au sujet de la présence de sangliers (et des dégâts qu’ils occasionnent), nous vous informons qu’une nouvelle battue de destruction sera organisée le mardi 12 décembre 2017, avec l’autorisation du Département de la Nature et des Forêts (DNF) du Service public de Wallonie.

    Pour cette raison, il sera

    interdit de circuler dans la Lande de Mehagne et les bois d’Embourg
    le mardi 12 décembre 2017 entre 8h00 et 17h00.

    Des panneaux d’interdiction, conformes au Code forestier et à la législation sur la chasse, seront placés aux différents accès des zones concernées, de même que de la rubalise.

    Méfiance... On ne compte plus les accidents de chasse où un chasseur a confondu un sanglier avec un hélicoptère... (C'est une image car c'est souvent bien pire)