- Page 4

  • Fraipont en fête les 1, 2, 3 et 4 septembre 2017

    Brocante... Carrousels... Concours de bouchon... Jeux populaires... Jogging des enfants... Barbecue... Buvette... Fricassée... Bataille de confettis... et bien d'autres choses encore

    Fraipont foule Pho de Fraipont (11).jpg

    Lire la suite

  • Exposition "Voie de Fer" à la Galerie Esplanade à Chaudfontaine

    Fraipont train.jpgSamedi 02, dimanche 03 & samedi 09 et dimanche 10 septembre 2017

    Expo "Voie de Fer" dans le cadre des journées du Patrimoine

    Galerie de la Gare  Esplanade 5 4050 CHAUDFONTAINE

    Horaire: Samedi 2 et 9 & dimanche 3 de 14h à 18h

    Dimanche 10/09 de 10h à 18h 

    Entrée libre

    En réponse au thème des 29es journées du Patrimoine, « Voie d’eau, de terre et de fer », le foyer culturel propose une exposition au cœur du sujet, à la gare de Chaudfontaine.   

    Celle-ci, qui inspira le peintre Paul Delvaux pour son célèbre « Voyage Imaginaire », accueillera en partie les œuvres des artistes locaux sur le thème du chemin de fer mais aussi une reproduction du chef d’œuvre de Delvaux.  

    Vous trouverez également des photos d'archives de nos anciennes gares issues de notre centre de documentation.   

    chaudfontaine La Gare.jpg

    Une troisième partie de l'expo sera confiée aux photographes de Chaudfontaine qui exposeront des clichés ferroviaires d'aujourd'hui.   

    Des trains miniatures et une reproduction unique de notre gare à l'échelle 1/87e, seront présentés pour l'occasion.     

    En collaboration avec le membre de l'ALAF (Association liégeoise des amateurs de Chemins de Fer).

  • Concert de Guido d'Arezzo à la Basilique de Chèvremont

    2017 08 27.jpgBasilique de Chèvremont 

    Rue de Chèvremont 96 

    4051 Vaux-sous-Chèvremont

    15h

    Dans le cadre de leurs activités sur le site marial, les « Amis de Chèvremont » en collaboration avec le Foyer culturel et le Chœur Guide d’Arezzo, vous invitent à assister au concert donné, par ce groupe réputé, dans la Basilique le dimanche 27 août à 15 heures. 

    Le Chœur, qui existe depuis 1975, est composé d’une cinquantaine de choristes en majorité des Italiens issus de l’immigration mais également de Belges qui apprécient la culture italienne. 

    Son répertoire est composé de pièces classiques (Verdi, Mozart, Donizetti,…) ainsi que de mélodies italiennes et de chants liturgiques. 

    Depuis 2008, il est dirigé et accompagné, conjointement et en parfaite harmonie, par deux musiciens de talent : Madame Anne Pagnoul et Monsieur Gaëtan Masson. 

    Il s’est produit notamment à Paris, à la Basilique Saint Pierre de Rome, animé une messe diffusée en Eurovision depuis Banneux. Pour leur 40ème anniversaire, en 2015, il a parcouru la province de Liège et s'est notamment arrêté au Casino de Chaudfontaine. 

  • Le plantain ce méconnu…

    2017 08 17 plantain.jpgAlors que l’on essaye par tous les moyens de s’en débarrasser, peut-être serait-il utile d’y accorder un peu d’attention et, par exemple, d’utiliser ses feuilles et ses fleurs fraîches, que l’on peut récolter 10 mois sur 12.

    Cependant, il vaut mieux cueillir le plantain lorsqu’il est en fleurs, au printemps et loin de toute source de pollution. Bien laver les feuilles. Pour les sécher, placez-les au soleil ou dans un four chaud.

    Il est depuis toujours le principal allié des randonneurs pour se débarrasser des moustiques. Comme il est de nature astringente, il absorbe les toxines. On peut l’écraser ou bien le mâcher et l’employer comme cataplasme sur une piqûre, une morsure, sur un bouton d’acné ou sur une coupure. Il faut laisser agir le plantain pendant 4 à 12 heures..

    Quelques exemples des services qu’il peut nous rendre :

    • salade : préférez les jeunes feuilles que vous ajouterez à votre salade habituelle. C’est légèrement amer, avec un léger parfum de champignon.
    • légume : cuisez les feuilles et utilisez-les en soupe (comme pour les orties).
    • infusion : laissez infuser pendant 10 minutes, 1,5 g de feuilles/fleurs pour 1 litre d’eau frémissante (entre 2 à 4 tasses par jour). Très efficace pour la toux, les rhumes et la constipation.
    • décoction : utilisez-les en gargarisme ou en lotion. 10 à 20 g de plantes entières (feuilles, fleurs et même les racines) dans 1 litre d’eau, laissez bouillir le mélange 10 minutes. Buvez-en une tasse à chaque repas.
    • macération : indiqué pour les problèmes digestifs ou urinaires. Mettez 30 à 60 g dans 1 litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et faites macérer une nuit entière. Buvez cette macération pendant la journée
    • collyre : utilisez la décoction, et vous pouvez éventuellement ajouter du mélilot et/ou du bleuet.
    • friction : frottez et massez la peau avec des feuilles fraîches. Attendez quelques heures avant de rincer à l’eau claire.
    • compresses et cataplasmes : mettez des feuilles fraîches sur les blessures, les varices et les rhumatismes.
    • gélules : 2 gélules 3 fois par jour (buvez beaucoup d’eau).
    • sirop : 2 cuillères à soupe si vous avez une toux sèche ou grasse.

    Pour faire votre sirop c’est très simple. Séchez les feuilles préalablement lavées avec un linge propre. Écrasez-lez avec du miel à quantité égale afin d’en extraire les sucs. Laisser cuire pendant 20mn à feu très doux. Vous pouvez le conserver au réfrigérateur. On recommande ce sirop pour soulager les infections respiratoires et la grippe. Cependant, si les problèmes persistent, consultez votre médecin.

    Le plantain est l’un des médicaments naturels les plus utiles de la planète voir également l'article scientifique complet en cliquant ici.

  • Deuxième à Hoeselt pour Christophe Mosbeux...

    Christophe Mosbeux n'a pas été battu mais a gagné la deuxième place à Hoeselt. Bien sûr c'est décevant de passer si près mais c'est tout aussi honorable de passer... si près.

    Bravo à Christophe.

    2017 08 15 hoeselt.jpg

    Photos Roland Pipeleers

  • Matricule 226 *Numéro 23* 1968-69 Prayon Champion en P2C

    1968-69   Prayon  et  Nessonvaux 

    1968-69                Prayon est champion en deuxième Provinciale C

    A l’époque, Prayon alignait, outre sa première, une réserve, deux cadets, une équipe de minimes. Le club comptait environ 150 joueurs.

    Le comité était fort d’une vingtaine de membres. 

    Pierre Deronchêne en était le président.

    Henri Gaj occupait les fonctions dévolues au secrétaire et Joseph Blavier avait la trésorerie en charge.

    Marcel Debeuckelaere était quant à lui président du comité des jeunes et le bourgmestre d’alors s’appelait Jules Wergifosse.

    Le travail en profondeur portait enfin ses fruits avec la conquête du titre sous la houlette de Thomas Effertz.

    Le dernier match contre Beaufays (3-1) saluait la conquête du titre.

    Dans le noyau de 17 joueurs, le club avait transféré Franco Maraï de Sprimont, Armand Charlier du Standard, Roger petit et José Kangheister du RFC Liégeois et le parcours fut exemplaire. 

    1968-69 prayon nessonvaux classement.jpg

    Quelques résultats :

    Prayon – Ougrée 10-1 : c’était seulement 2-1 à la pause puis les avants ont déroulé Ivan Sabic (2), Vinko Sabic (3), Jean-Claude Zambelli (3) et Petit (2) ont donné au score une allure impressionnante.

    NessonvauxPrayon 0-1 : devant une foule record, Nessonvaux domine tant et plus mais sans parvenir à scorer. Même scénario à la reprise mais l’inévitable Sabic profitera d’un contre pour donner, à la 60e, une victoire imméritée aux siens.

    Prayon - Aywaille : sous la neige

    1968-69 - Prayon contre Aywaille Mallants Sabic.jpg

     

    Charles Mallants (Aywaille) dépassé par Vinko Sabic qui marque

    Aywaille – Prayon 2-2 : Aywaille se devait de l’emporter pour prendre la tête du classement et Prayon de ne pas perdre pour conserver son point d’avance. Zambelli et Vinko Sabic ont marqué pour Prayon et Aywaille n’a égalisé qu’à la dernière minute sur penalty par Mallants, l’ancien Standardman.

    1968 prayon Prayon sabic pla^tre.jpg

    Vinko Sabic avait joué avec le bras dans le plâtre

    Chanxhe – Prayon 1-4 : Chanxhe ouvre le score dès l’entame mais Prayon revient dans la partie et l’emporte aisément avec trois buts de Sabic et un de Koster.

    Prayon – Beaufays 3-1 : peu avant la fin de la première mi-temps, la victoire locale ne faisait pas un pli, Van Coppenolle ayant ouvert le score. Mais Beaufays égalisait sur penalty inscrit par Fassotte à la 44e avant que Prayon ne s’envole grâce à deux roses de Vinko Sabic aux 67e et 75e.

    Après la période faste que fut la montée et le maintien en Promotion durant trois saisons, Prayon connut une dizaine de saisons délicates avec un retour en deuxième provinciale. Suite à l’intégration de plusieurs jeunes du cru, les choses allaient évoluer positivement.

    Durant deux saisons, Prayon réalisa des résultats intéressants, manquant même l’accès à le première provinciale de peu, d’un point, derrière Retinne.

    Cette saison 1968-69 fut celle du sacre. Bien encadré par l’entraîneur Thomas Effertz, le noyau de 17 éléments, renforcé par quatre transferts, Franco Marai de Sprimont, Armand Charlier du Standard, Roger Petit et José Kangeister du RFC Liège, réalisa un parcours remarquable pour remporter le championnat devant Aywaille et Wandre Union.

    Prayon disputa ensuite le tour final pour la montée et c’est au terrain de Fléron que le club réalisa son objectif en écartant Wandruzienne par 3-2, après prolongations, devant plus de 2000 spectateurs.

    1968-69 prayon test match wandruzienne.jpg

    Un test-match eut lieu à Fléron contre Wandruzienne pour la montée mais cette photo a été prise lors du dernier match contre Beaufays (3-1).

    En ce temps-là, il y avait trois montants pour les quatre séries de deuxième provinciale.

    Il n'y avait guère de discussion. Les règlement étaient clairs et peu contestables. Il y avait un tour final des champions car seuls 3 sur les 4 séries montaient en première provinciale. A cette époque, il ne fallait pas avoir recours aux Tribunaux du Sport ou Civil pour faire valoir son bon droit.

    Comme chaque mardi, l'histoire du foot dans notre commune (actuellement Trooz) se poursuit.

    Vous êtes parti(es) en vacances ? Pas de problème, vous pouvez retrouver les publications précédentes relatives à cette série 

    ouvrant la catégorie ci-contre, à droite, intitulée « Matricule 226 ».

    N’hésitez pas non plus à signaler toute faute de frappe et/ou d’orthographe ainsi qu’une erreur dans les textes et à commenter les photos et textes.

    Merci de votre fidélité et à la semaine prochaine pour la suite de ces palpitantes aventures. 

    Aujourd'hui, la saison 1968-69... Nessonvaux et Prayon jouaient dans la même série. Prayon avait gagné le championnat.

    Pour tout contact avec l'auteur, cliquez ici.

  • L'ancienne bourgmestre de Fléron est décédée

    Musin.pngNous apprenons ce matin le décès de l'ancienne bourgmestre de Fléron, Linda Musin.

  • Orages annoncés ce mardi 15 août 2017

    orage.pngL’Institut royal météorologique (IRM) prévoit mardi d’intenses averses orageuses, avec localement beaucoup de précipitations en un court laps de temps, de la grêle et de fortes rafales de vent. Le SPF Intérieur a dès lors décidé d’immédiatement activer le numéro 1722.

    Pour rappel, le 1722 est à la disposition des personnes qui ont besoin d’une aide d’urgence, par exemple pour de l'eau dans les caves, etc.

    Ce numéro est activé pour les personnes non en danger, notamment lors d’une tempête ou d’une inondation...

     

  • P2B Calendrier... Le FC Liège B nous quitte...

    2017 07 26 (3).JPGEncore un changement...

    Le FC Liège qui était annoncé en P2B repasse dans la série A tandis que US Liège revient en B.

    Comme de quoi, le feuilleton de l'été, n'était en fait pas terminé...

    Le calendrier de la P2b est ci-dessous :

    Lire la suite

  • P4F Trooz B - Grâce-Hollogne B sous le signe du fair-play et du respect mutuel

    2017 08 13 Trooz B - Grâce-Hollogne B 3-1 (126).JPGP4F FC Trooz B – US Grâce-Hollogne B 3-1

    Ce match de quatrième provinciale entre Trooz B et Grâce-Hollogne B peut être sans conteste qualifié de match de propagande pour le foot à ce niveau.

    En plus du comportement exemplaire des joueurs et des dirigeants des deux clubs ainsi que des supporters, les deux formations ont essayé de pratiquer un beau football.

    Et si on ajoute que l'arbitre, Olivier Schmitz, excellent arbitre de P1 était aux commandes, on peut le dire, ce fut une après-midi agréable mais, avant d'en venir au match, jetons un petit coup d’œil dans le rétroviseur afin de préfacer cette reprise partielle des championnats provinciaux. 

    En effet, il s'en est passé des choses du côté de l’extra-sportif...

    Lire la suite

  • Fais pas l'oeuf

    oeufs.jpgLes œufs contaminés c’est quoi ?

    Nous vivons dans une société où le scandale se fait une place de choix et ce dans bien des domaines, qu’ils soient sportifs, politiques ou autres. Très (trop ?) souvent, le citoyen n’y comprend pas grand-chose. Voici donc un petit résumé d’un des feuilletons de l’été mais qui nous concerne tous : les œufs contaminés.

    Au moins quinze pays de l'Union européenne, dont la Belgique, sont touchés. A l'origine du scandale : le fipronil. Cet antiparasite, pourtant strictement interdit dans les élevages de poules de l'Union européenne, a été utilisé par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas et en Belgique. 

    D’où est parti le scandale ?

    Le 1er août 2017, l’organisme néerlandais de sécurité alimentaire révèle qu'une substance toxique a été retrouvée dans des centaines de milliers d'œufs. En Allemagne, la chaîne Aldi retire brusquement tous ses œufs de la vente outre-Rhin (Une "mesure de précaution" après la découverte, dans certains œufs néerlandais, d'un taux élevé de fipronil, un insecticide toxique dont l'usage est pourtant interdit par l'Union européenne dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire.

    Un coupable potentiel est immédiatement montré du doigt : la société néerlandaise ChickFriend, spécialisée dans la désinfection d'élevages qui proposait aux exploitants avicoles un traitement spécial (commercialisé sous l’appellation Dega-16) pour éradiquer efficacement le pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules pondeuses. Selon les médias belges et néerlandais, la société en question aurait acheté son désinfectant dans le nord de la Belgique, auprès de la société Poultry-Vision.

    Les œufs contaminés ont ensuite été exportés dans différents pays européens. Au moins trois millions en Allemagne, près de 700 000 au Royaume-Uni, environ 250 000 en France… D'autres se sont retrouvés en Belgique, en Suède, en Suisse, en Autriche, au Luxembourg, en Roumanie, en Slovaquie ou encore au Danemark. C’était parti sans grand espoir de retour.

    Mais c'est quoi, au fait, le fipronil ? 

    C'est anti-parasitaire très puissant, couramment utilisé dans des produits vétérinaires destinés aux animaux de compagnie. Il permet de lutter efficacement contre puces, poux, tiques et acariens. Ce biocide, synthétisé par le groupe français Rhône-Poulenc dans les années 1980, a été commercialisé à partir de 1993. 

    En 2004, la plupart des pays européens ont interdit son utilisation dans l'agriculture – le fipronil était accusé d'entraîner une surmortalité des abeilles – mais il reste autorisé en Belgique et aux Pays-Bas. Son usage chez des animaux destinés à la consommation humaine, comme les poules, est néanmoins interdit dans l'ensemble de l'UE.  

    Dans sa classification, l'OMS (Organisation Mondiale de la santé) estime ce produit "modérément toxique" pour l'être humain. A forte dose cependant, l'exposition à cet insecticide peut entraîner des "troubles neurologiques et des vomissements", selon la RTBF. Ingéré en grande quantité, il peut causer des "dommages" au niveau du foie, de la thyroïde et des reins, précise l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire en Belgique qui estime néanmoins le risque faible. En effet, il faudrait ingérer dix œufs contaminés par jour pour qu'un adulte ressente des effets négatifs.

    A ce jour, les investigations sanitaires continuent.

    Mais comment je fais pour acheter de bons œufs ?

    Vous voilà avec votre caddie, au rayon œufs, avec l’embarras du choix. Impossible de deviner lesquels sont contaminés, mais vous pouvez en savoir plus sur leur grâce à un code imprimé sur chaque coquille. Le premier chiffre indique le mode d’élevage de la poule, suivi de deux lettres correspondant au pays où l'œuf a été enregistré puis trois caractères identifient l’élevage d’origine et les deux derniers donnent le numéro d’identification du bâtiment.

    oeuf.jpgLe premier chiffre (0, 1, 2 ou 3) est donc capital, voici comment les décrypter : 0 pour les œufs bio ; 1 pour les œufs issus d’élevages en plein air ; 2 pour les élevages "au sol", où les poules ne vont pas à l'extérieur ; et enfin 3 pour les œufs provenant d'élevages en cage.

    Les autorités étaient-elles au courant ?

    Les autorités sanitaires belges ont été alertées le 2 juin de la contamination d’une production. Une découverte fortuite, selon Jean-Marc Nollet, député écologiste belge interrogé par l'Obs. "C'est parce qu'un exploitant belge a signalé qu'il y avait un problème à l'Afsca (Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire) que celle-ci s'est mise en branle." "Nous sommes au courant depuis début juin qu'il y avait potentiellement un problème de fipronil dans le secteur avicole", a confirmé Katrien Stragier, porte-parole de l'Agence belge pour la sécurité alimentaire, sur une chaîne de télévision flamande. 

    Depuis, chaque pays se renvoie la responsabilité dans une guerre de communication. Alertée début juin, la Belgique a attendu le 20 juillet pour informer les autres pays, un délai critiqué par l’Allemagne et la France. En retour, Denis Ducarne, le ministre belge de l’Agriculture, a désigné les Pays-Bas comme responsable. Selon lui, les autorités étaient au courant depuis novembre 2016, document interne à l’Agence néerlandaise de santé à l’appui. Une information démentie par La Haye. Nous sommes donc bien entrés dans le jeu politique habituel où chacun se renvoie la balle. C’est pas moi chef, c’est lui…

    Pourquoi l’information a-t-elle a mis autant de temps à sortir ?

    La communication entre les pays a fait défaut. En France, on se demande si la Belgique a fait de la rétention d’information ? Elle dit avoir agi de la sorte afin de préserver le secret de l’instruction de l’enquête pour fraude qui était en cours depuis le signalement, début juin. Assez de temps, malheureusement, pour laisser entrer sur les territoires étrangers et chez nous bien évidemment des œufs contaminés.

    Quant aux Pays-Bas, accusés par la Belgique d'être au courant depuis 2016, ils prétendent qu’à cette époque, il ne s'agissait "que d'un signalement anonyme, un soupçon de fraude".

    Et c’est parti pour la fuite aux non-responsabilités

    Est-ce que des décisions ont été prises ?

    Des millions d’œufs ont été retirés du commerce en urgence et des analyses ont ensuite été lancées un peu partout dans les entreprises touchées par la contamination.

    Des enquêtes ont été lancées dans plusieurs pays pour retracer les circuits de commercialisation des lots contaminés.

    Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes en Belgique et aux Pays-Bas. En Belgique, onze perquisitions ont été menées et l'enquête cible désormais vingt-six personnes et entreprises suspectes, selon le parquet d'Anvers.

    Des opérations concertées ont aussi été menées entre la Belgique et les Pays-Bas. Jeudi 10 août, des perquisitions ont mené à l’interpellation, aux Pays-Bas, de deux dirigeants d’une des entreprises incriminées, ChickFriend. La Commission européenne va elle lancer une réunion de crise au sommet.  

    En résumé

    La contamination des œufs touche désormais quinze pays. Partie de Belgique et des Pays-Bas, l’infection concerne le fipronil, un antiparasite interdit dans l’Union européenne pourtant utilisé frauduleusement. La contamination a été signalée début juin à la Belgique, qui a attendu le 20 juillet pour transmettre l’information à ses voisins, officiellement pour ne pas troubler une enquête interne. Entre temps, des œufs contaminés ont pu entrer dans différents pays dont la France où 250 000 ont été mis sur le marché français depuis avril. Des enquêtes ont été lancées et des perquisitions menées. Le danger est limité – à moins, pour un adulte, de consommer plus de dix œufs par jour.

     

  • Nos cimetières communaux

    cimetière.jpg

    Depuis 2014, une nouvelle législation concernant l’utilisation des produits phytopharmaceutiques est entrée en vigueur. En pratique, la commune de Trooz n’utilise plus de pesticides ou herbicides dans les espaces qu’elle gère et notamment ses six cimetières.

    Lire la suite

  • Blague du jour ou réalité ?

    verite.jpg

  • P1 & P2 c'est (bientôt) parti !

    2017 2018 séries.jpgVoilà, toutes les dernières décisions sont tombées, les championnats vont pouvoir commencer.

    Après les P3 et P4 qui reprennent ce week-end, la date de reprise des P1 et P2 est fixée au dernier week-end de ce mois d'août, les 27 et 28.

    Dans les grandes les lignes :

    Une P1 à 18 : avec Minerois, Houtain-Milanello, Warsage et Flémalle mais sans Ster qui évoluera en P2.

    La P2A et la P2B compteront 15 équipes, la P2C 16.

    En P1 il n'y aura pas de tranches, pas de tour final, pas de barragiste. Il y aura donc plus de descendants.

    Dans les autres séries, P2, P3 et P4, championnat par tranches et tours finals seront maintenus.

    En P2, le tour final offrira au seul vainqueur la montée en première provinciale.

    Le FC Liège B et Herve intègrent la P2B.

    Il se murmure mais ce n'est pas vérifié qu'à partir du mois de septembre, le numéro de téléphone de la Fédération sera muni d'un répondeur automatique qui offrira des choix à l'appelant...

    Pour contester les règles qui se contredisent, tapez 1;

    pour faire appel au Tribunal du Sport, tapez 2;

    pour accéder à la division supérieure via un cabinet d'avocats privé, tapez 3.


    Les autres options seraient en cours de discussion...  

    Bon, place au foot !