Conseil communal du 31 août 2018

Conseil communal de Trooz.jpgCommuniqué du bourgmestre :

Conseil communal du 31 août 2018 :

Instigué par les habitants de la cité de Fraipont, le partenariat local de prévention, après un long travail administratif, vient d’être validé par le ministère de l’intérieur.  Nous avons donc pu également le valider au conseil communal, il est donc maintenant officiellement instauré, ne reste plus qu’à commander les panneaux indicateurs.

Le conseil communal a également décidé de ne pas augmenter les taxes communales et de les maintenir comme les 6 dernières années à 8.5% pour l’i.p.p. ( impôt des personnes physique ) et 2600 points pour les c.a.p.i. (centimes additionnels au précompte immobilier ) .

Malgré la situation économique difficile pour les communes,  nous avons jugé utile de ne pas pénaliser plus la population.

Pour ce qui concerne le règlement relatif au changement de prénom (une obligation imposée par le fédéral), nous avons choisi de suivre le règlement standard avec des coûts de 0€, 49€ et 490€ en fonction de situation allant de l’absence de prénom en passant par les prénoms dit « ridicules » jusqu’au changement de pur confort.

Nous avons également maintenu notre subside au syndicat d’initiative montrant par là notre volonté de continuer à développer le pôle touristique de notre commune.

En réponse aux questions du conseiller Olivier Baltus nous avons confirmé le renforcement de notre service urbanisme par l’engagement d’une personne supplémentaire qui veillera entre autre à la gestion et régularisation des infractions urbanistiques.

Nous avons également précisé que la commune a demandé à la province et la région wallonne, lors d’une réunion avec les riverains, d’étudier toutes les possibilités techniques afin que le phénomène que nous avons connu le 1er juin dernier ne se reproduise plus ou alors dans une mesure bien moindre.

* * *

 

Commentaires

  • Quel boulot elle va avoir la nouvelle recrue ! Quand commence t'elle ?
    Quand peut-on espérer avoir les réponses, et surtout les solutions, pour éviter tous les désagréments des inondations ?

Les commentaires sont fermés.