Les cadavres d'Infrabel sortent de la Vesdre... (Infrabel réagit !)

Un article a été publié sur ce blog Sudinfo de Trooz le 5 août à 23h47.

Il était intitulé "Les cadavres d'Infrabel sortent de la Vesdre…".

20180828 (3).JPG

Le porte-parole d'Infrabel a réagi à notre article et en plus nous donne des nouvelles quant à la réparation des dégâts dans le tunnel du Trou Lina. 

20180828 (4).JPG

Voici la réaction de Frédéric Sacré, porte-parole Infrabel, telle que reçue :

20180828 (18).JPG"Porte-parole d'Infrabel, j'ai lu votre article avec beaucoup d'intérêt. Les éléments en béton retrouvés dans le cours d'eau semblent être principalement des caniveaux destinés à protéger les câbles d'alimentation ou de signalisation. Chute accidentelle ou jet intentionnel dans l'eau, nous allons investiguer mais, quoi qu'il en soit, les faits que vous relevez sont inacceptables pour notre entreprise. Nous allons donc agir rapidement. J'ai contacté les services techniques pour les informer. Ils vont procéder sous peu à l'enlèvement de ces éléments en béton. Un rappel sera également adressé aux membres de notre personnel, ainsi qu'aux sous-traitants, afin d'éviter que de tels "incidents" se reproduisent. Pour ce qui concerne le tunnel (Trou Lina), des travaux seront réalisés début septembre afin d'améliorer la situation."

Par contre, sur le chemin, la clôture réalisée par Infrabel est impeccable

20180828 (17).JPG

Vous remarquerez en plus que le porte-parole d'Infrabel nous informe que des travaux seront effectués dès septembre dans le tunnel du Trou Lina (nous y revenons dans un prochain article). C'est bien évidemment un dossier qui sera suivi de près par votre blog Sudinfo de Trooz.

20180828 (32).JPG

 

Commentaires

  • La réponse de Frédéric Sacré sonne comme un aveux !!!

  • Il donne simplement suite au constat qui a été fait sans nier l'implication d'Infrabel et s'engage à trouver une solution. Sa réponse me paraît correcte et positive. Il est clair que les blocs de béton n'ont pas traversé tout seuls le sentier de plus ou moins deux mètres pour plonger dans la rivière en contrebas. Malheureusement les sociétés sont très souvent jugées au travers des actes de leurs représentants. Mais d'un autre côté, à notre époque, nous sommes envahis par les déchets de toutes sortes. Si les pouvoirs publics (au sens large) s'y mettent aussi pour accroître la pollution...

  • Belle initiative du blog, une preuve de la qualité et de la quantité du lectorat. L'étiage aura aussi été bénéfique. Bravo Charles.

  • On critique en ore les services publics alors que la plupart des travaux sur le rail sont effectués par des sociétés privées. Cela coûte moins cher de les jeter dans l'eau que de les évacuer alors que l'évacuation est sans doute indiquée dans le cahier des charges. Arrêter de taper à chaque fois sur le service public, vous nous saoulez !!

  • La vérité ayant ses droits, ne vous en déplaise, cela méritait d'être dénoncé ! "Qu'il ci kè rogneu s'grète !"

  • @CEJI Je vous invite à relire l'article de départ où il est écrit "Bien sûr, ce n'est pas un drame mais c'est quand même indicatif de la façon dont certains travaillent, ici Infrabel ou leurs sous-traitants." Par ailleurs, je ne tape sur personne, je me borne à faire un constat qui atteste de la façon dont certains travaillent. Par ailleurs, vous écrivez "vous nous saoulez". Je suppose que vous avez fait un sondage pour vous ériger en porte-parole d'une grand nombre représenté par le "NOUS". Et en dernier lieu, permettez-moi, malgré le fait que je vous saoule de vous constater parmi les lecteurs de ce blog et je vous en remercie. Si le travail a été effectué par une société privée, n'est-il pas intéressant de faire savoir de quelle façon elle a honoré son contrat ? Mais chuuut, ça faut surtout pas en parler.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel