La diplomatie sportive selon Didier Reynders...

Didier Reynders a assisté à quasiment tous les matches des Diables en Russie.

Mais, ne nous méprenons pas. Comme expliqué ce dimanche matin dans 7 Dimanche, il était là pour travailler, pour faire passer un message comme le précisent quelques extraits de l'article.

(…) Ce Belgique-Angleterre du 14 juillet 2018 a donc brillamment marqué la fin de l’épopée russe des Diables rouges avec cette superbe victoire. Durant un mois, ils ont permis de mettre le mot «Belgique» à l’avant-plan et de situer le pays sur la carte mondiale grâce aux sept matches disputés dans le pays des Tsars. Et mine de rien, ils avaient un supporter de taille en la présence du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Le libéral, adepte de la «diplomatie sportive» a en effet assisté à pas moins de cinq matches de la Belgique. (…) 

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a ainsi sans nul doute été l’un des supporters les plus assidus, puisqu’il a assisté à pas moins de cinq des sept rencontres de la Belgique: contre la Tunisie, le Japon, le Brésil, la France et l’Angleterre. (…)

« Beaucoup ont posé la question: fallait-il venir autant en Russie ou non? Je constate que le président Macron était au match France-Belgique et qu’il revient pour la finale, que la présidente croate est elle aussi présente. Donc, arrêtons cette ambiguïté: il est quand même normal que le Roi vienne lui aussi. Là, c’était mon cinquième match ici en Russie », souligne le ministre Reynders. Le Liégeo-Bruxellois a lui aussi du mal à digérer l’élimination des Diables par l’Hexagone. (…) 

DIPLOMATIE SPORTIVE

En dehors du volet purement sportif. il y a ce que Didier Reynders appelle la «diplomatie sportive».

« On doit utiliser un événement tel que celui-ci pour faire passer nos messages et aborder tous les sujets qui fâchent avec la Russie: les Droits de l’Homme, le sort des homosexuels en Tchétchénie, la Syrie, l’Ukraine… C’est une opportunité d’avoir un message politique fort », renchérit le principal intéressé. « Mais l’essentiel est également de donner une image de la Belgique. Nous avons une équipe qui représente toute la diversité de notre pays. Il y a un engouement, une fierté. Nous avons une image assez extraordinaire grâce aux Diables pour le moment.
Et nous essayons d’utiliser cette image. » (…)

 

2018 07 15 reynders.jpg

Et pour bien marquer son soutien à notre équipe belge, le ministre n'a pas manqué de se précipiter sur le terrain lorsque tous les joueurs et tout le staff ont été appelés pour poser pour la photo souvenir.

Un grand merci à monsieur Reynders pour son soutien précieux et désintéressé, que ce soit à titre personnel ou professionnel puisqu'il était là pour travailler et faire passer un message.

Il est dommage qu'il ne puisse utiliser l'image que les politiques laissent de la Belgique plutôt que celle des footballeurs... allez savoir pourquoi... 

gb (1).JPG

copie écran TV

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel