Le dossier du MAKA sous la loupe

Le MAKA 2.jpg

EDITO

Le 25 mai 2018, votre blog vous annonçait l’octroi de subsides pour la restauration du MAKA (revoir les deux articles précédents ici et ).

Hasard du calendrier (électoral ou pas), ces subsides tombent en fin de législature communale et c’est un ministre cdH, René Collin, qui communique l'octroi des subsides pour le MAKA par message sur le téléphone portable d’Arthur Degée, un conseiller communal de Trooz, membre et même président du cdH local mais élu sous la bannière MR. Vous suivez ?

Arthur, qui est une personne remarquable et correcte en tous points en informe son bourgmestre et communique également par la suite l’information à votre serviteur qui la répercute aux lecteurs du blog.

En tant que citoyen, qu’est-ce que j’ai en horreur ces petits jeux de communication dictés par la particratie et au cours desquels la personne ou le parti qui donne l’information est plus importante que l’information en tant que telle. L'ordre logique des choses n'aurait-il pas voulu que le ministre Collin affiche sa neutralité et communique d'abord l'information à la commune ?

Ne serait-ce pas aussi cela la bonne gouvernance ? Se débarrasser de sa coloration politique lorsqu'on est drapé du titre de ministre ? (... Fin de la partie "ben quoi, on peut rêver, non ?")

Le dossier du Maka, qui intéresse assurément la population de Trooz, n’est pas neuf et sa gestion n’a pas vraiment été un long fleuve tranquille.

Il était donc intéressant de demander au bourgmestre, Fabien Beltran, d’en retracer les principaux contours et l’historique afin d’en informer nos lecteurs...

Furlan Beltran Furlan bis DSC_0039.jpg« C’est un dossier qui remonte au 29 août 2013 », indique le bourgmestre. « J’avais demandé verbalement aux services communaux  de faire un avant-projet pour la rénovation du MAKA suite à une promesse de subsides par le Ministre Furlan que j’avais rencontré à Namur pour lui parler de ce dossier. »

Et le bourgmestre de conforter sa réponse par une longue liste de travaux, d’avant-projets, de projets, de relevés, de procédures, de demandes, de rappels, de contacts divers, de rendez-vous (tout ceci dans le désordre), qui ont couru pendant cinq années.

« C’est le 7 octobre 2013 que le Collège approuve l’avant-projet présenté », précise Fabien Beltran qui, manifestement a connu ce dossier de très près. « Toujours en octobre 2013, c’est monsieur Jean-Marc Zambon, historien aux Monuments Sites et Fouilles qui nous a rendu visite pour avis sur le projet étant donné la proximité du site classé et, dans la foulée, toujours en octobre 2013, rendez-vous a été pris avec Bernadette Mottet et Jean-Marc Zambon à la DGO4 pour présentation de l’avant-projet ».

Et, dans la foulée, l’avant-projet rencontre un avis favorable, conforté par l’avis de Philippe Guillaume (DGO3) qui ajoute que le projet ne présentera pas de problème au niveau des zones d’inondations, le bâtiment étant existant.

Nous sommes toujours en octobre 2013 et le dossier est envoyé au Ministre Paul Furlan qui

transmet le dossier à la DGO1 et dans son propre service.

Fin décembre 2013 un courrier du Ministre Paul Furlan accuse réception de la demande de subvention. Par ce courrier, le ministre dit au bourgmestre de Trooz qu’il sera attentif au suivi.

Les choses avancent lentement, mais sûrement…

«Le 28 avril 2014, le Conseil communal approuve l’avant-projet, l’estimation et la demande de subside avec l’obligation pour la Commune de TROOZ de s’engager à maintenir l’affectation touristique prévue dans la demande de subvention pour un délai de 15 ans et d’entretenir en bon état, la réalisation subventionnée», indique encore le bourgmestre.

Rene collin.jpgNous sommes en juillet 2014 et le dossier est envoyé au Commissariat Général au Tourisme et transmis par courrier au Ministre Collin, nouveau ministre en charge du dossier suite aux élections de 2014.

« Je sollicite une entrevue avec lui le 26 novembre 2014 », poursuit Fabien Beltran. « Le dossier est enregistré sous le numéro 13/LG/ET/BP/2463 et reçoit un avis favorable de la Commission Consultative du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles en charge du Tourisme, en date du 16 octobre 2014, attribuant un subside exceptionnel de 80% en lieu et place des 60% habituellement attribués, sous réserve de l’accord du Ministre COLLIN en charge du Tourisme… »

Le temps passe, l’avis du S.R.I. est requis concernant certaines conditions relatives à la résistance au feu de certaines parties du bâtiment puis, c’est le passage au Collège communal le 27 avril 2015 des plans d’architecture en vue du dépôt de la demande de permis d’urbanisme qui est finalisée en juillet et le dossier complet porte, le 17 août 2015, la référence E29894-375559/SB/CRI.

L’enquête publique est diligentée du 19 novembre 2015 au 3 décembre 2015 et le permis d’urbanisme est accordé en date du 10 février 2016 avec avis favorable conditionnel libellé comme suit :

- Le parement en cèdre situé au niveau de l’extension sanitaire sera remplacé par un bardage de type acier Corten déjà utilisé dans le projet au niveau du barbecue ; conformément au plan modificatif reçu du 14 octobre 2015 joint en annexe ;

- Se conformer aux plans annexés au présent permis à l’exception de la condition reprise ci-dessus ;

- Respecter les conditions émises par le SRI de Verviers, jointes en annexe.

Et Fabien Beltran de conclure : « Depuis 2015, j’ai rencontré le ministre Collin ainsi que des membres de son cabinet, au moins à 4 reprises (à Namur, Liège, Aywaille …) et, à chaque rencontre, la promesse ferme de subside allait être signée dans la semaine ! J’ai adressé des courriers et SMS au ministre également à diverses reprises avec chaque fois la même réponse : c’est signé cette semaine !

Degée.jpgDépité par l’attente et surtout l’absence de signature promise j’ai demandé à Arthur Degée, membre du même parti que le ministre d’intercéder auprès de lui et de la même manière les réponses qui arrivaient étaient : c’est signé la semaine prochaine !

Enfin après 4 ans d’attente la signature semble enfin arrivée même si nous n’avons toujours pas reçu de document officiel ! »

Voilà, c’est là la véritable histoire concernant le dossier de la rénovation du MAKA.

Qu’est-ce que je vous disais d’entrée au sujet des petits jeux dictés par la particratie dont les agendas de certaines décisions tombent par hasard à l’approche des échéances électorales…

j124.jpgPour rappel, Trooz a connu le même petit jeu du « je vais signer dans la semaine… » lors de l’octroi des subsides pour la création du terrain synthétique du FC Trooz à l'époque par le ministre Antoine.

Puissent-ils ne jamais oublier ces politiques d’un certain niveau qu’au final, ils ne sont que les employés de la population qui les rémunère…

 

EDITO

Charles Clessens

Le MAKA 4.jpg

 

Le MAKA 1.jpg

Le MAKA 3.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel