Dans les coulisses de l'exploit... Sylvain Lejeune l'a fait !

1.jpg

arrivée.jpg

Après la Transtica Costa Rica (un Ultra Trail de renommée mondiale à caractère humanitaire) qu’il avait domptée en novembre 2017, Sylvain Lejeune s’était fixé comme objectif de participer à une course à tout le moins aussi exigeante, l’ULTRA RACE d’ANNECY.

Une petite balade d’environ 116,5 km qui propose le tour du lac d'Annecy mais par les montagnes avec un dénivelé positif et négatif de 7360m, rien que ça.

Avant d’aborder l’aventure de notre concitoyen, pourquoi ne pas jeter un bref coup d’œil sur cette organisation géante ?

En effet, autour de Stéphane Agnoli, directeur de course, ce sont pas moins de 420 personnes qui oeuvrent pour la réussite de ce Trail du Lac d’Annecy et du village des sports outdoor qui se déroulent à Annecy-le-Vieux. Stéphane Agnoli n’est pas un néophyte puisqu’il peut se targuer d’avoir notamment participé aux Trail Trans Grand Canaria, Trail Balcon d’Azur, Trail Ubaye, Trail des Glaisins, Solokumbou  trail (Népal), Saintélyon et Raid Equateur, Ecosse,  Slovenie, Bolivie, Patagonie, Maroc…

Pour Sylvain, en dehors d’un éventuel résultat intéressant quant au classement de cette épreuve, il s’agit surtout là d’un challenge personnel qui requiert une préparation sérieuse et minutieuse.

Et, de ce point de vue-là, on peut lui faire confiance. Il s’est préparé avec grand soin et motivation.

Ce vendredi 25 mai 2018, c’est à Annecy-le-Vieux que Sylvain a pu prendre possession de son dossard, le 79 (l’organisation n’acceptait pas plus de 900 concurrents).

Le départ était fixé dans la nuit du 25 au samedi 26.

26 mai 01h00 : entrée et placement dans les SAS en fonction des numéros de dossards qui ont été attribués selon les cotations des participants. En effet, à chaque traileur est attribuée une cote ITRA (International Trail Running Association). Celle-ci est un indice de performance, un indice de vitesse qui permet de comparer les traileurs entre eux. Pour effectuer le calcul, il est tenu compte des 5 meilleurs résultats du concurrent s’ils sont disponibles.

Après le briefing, le départ fut donné à 01h30 ce samedi 26 mai 2018.

Votre blog a suivi la course de Sylvain plus ou moins en direct.

Ci-dessous, il pourra ranger dans son tiroir à souvenirs ses temps de passage aux différents points de contrôle. 

km

heure locale

place

temps de course

lieu

8

02h25

118ème

00h 54’ 29’’

Montée de Semnoz

18

03h59

79ème

02h 28’ 44’’

Sommet du Semnoz

23

04h26

73ème

02h 55’ 45’’

Touvière

32

05h51

51ème

04h 20’ 54’’

Col de la Cochet

36

06h10

46ème

04h 39’ 47’’

Lieu dit Les Mai

47

08h05

42ème

06h 34’ 51’’

Cret du Char

53

09h16

39ème

07h 45’ 15’’

Le Charbon

59

09h53

34ème

08h 23’ 12’’

Combe d’Ire

64

10h57

33ème

09h 26’ 20’’

Replent Dessus

68

11h19

32ème

09h 48’ 27’’

Bourgeal

74

12h06

31ème

10h 35’ 04’’

Doussard

85

14h16

29ème

12h 45’ 07’’

Montée vers Chalet de l’Aups

88

15h04

27ème

13h 33’ 13’’

Chalet de l’Aups

94

15h47

27ème

14h 16’ 44’’

Villard Dessus

100

16h34

27ème

15h 03’ 33’’

Menthon Saint Bernard

109

18h55

26ème

17h 24’ 50’’

Mont Baron

117

19h54

25ème

18h 23’ 02’’

Annecy-le-Vieux

Classement officiel de Sylvain

Il termine 25ème en 18h23'02'' et à 3h21'54'' du premier, l'Italien Francesco Cucco. Il est aussi premier Belge.

Au km 52, à 8h55, Sylvain a posté un message sur sa page Facebook "Tout va bien. Le départ s'est super bien passé. Les 15 premiers, tranquille (…)", ainsi que quelques minutes de vidéo que voici ci-dessous :

Plus tard, aux environs, aux environs du km74, petit coup de mou et Sylvain annonçait, à 12h28  : "Je vais finir car c’est pour ça que je suis venu mais à partir de maintenant ce sera de la marche...je suis défait...il me reste 40 kilomètres…"

12h28.jpg

Par la suite, il semble avoir récupéré des forces puisqu’il a pu aller au bout de son challenge.

Chapeau et admiration Sylvain, tu voulais le faire, tu l’as fait.

Quelques captures de son parcours et sa vidéo d'arrivée ci-après :

0.jpg0a.jpg0b.jpg2.jpg3.jpg4.jpg8h55.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Et en plus, à l’arrivée la présence de sa famille doit l’avoir reboosté…

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel