Conseil communal du 17 mai 2018... 59ème séance (I)

j-150.jpgAvant d’aborder la relation de la séance du Conseil communal de Trooz de ce jeudi 17 mai 2018… 

BELTRAN Fabien, le Bourgmestre, Président ;

MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, les Echevin(e)s ;

SOOLS Nicolas, Président du CPAS (avec voix consultative) et Conseiller ;

DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy, BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana, PIRARD Claire, SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, JAMAGNE Marc, Conseillers(ères)

et FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire.

Le public : 12 personnes 

20180517_201019-01.jpeg

…une petite réflexion au plan large me vient à l’esprit.

Nous sommes à 150 jours des prochaines élections communales et provinciales et, dans de nombreuses communes, les formations candidates qui représentent les puissants partis dits traditionnels (notamment PS, MR, cdH) changent de nom. Bien évidemment, tous fournissent au citoyen une ou des justifications qui tiennent la route et s’articulent autour des valeurs qu’ils entendent défendre, de la citoyenneté, de l'ouverture, etc.

Ne les retrouveraient-ils plus, ces valeurs, au sein de leur propre formation politique, de leur parti ?

Pourquoi cette épidémie ?

Personne ne rejette ouvertement, du moins officiellement, les nombreuses « petites affaires » qui depuis un certain temps quand même non seulement gangrènent le paysage politique mais aussi contribuent à creuser le fossé (le canyon ?) qui sépare le politique du citoyen.

Le politique qui trop souvent oublie qu’il est l’employé du citoyen, rémunéré par lui et donc à son service.

Et pourtant, mais en off, nombre de « petits » mandataires et militants de tous ces partis traditionnels s’avouent, on va dire « déçus » des agissements malsains et récurrents qu’ils découvrent dans leurs différentes hiérarchies.

Il serait plus que temps qu’un véritable nettoyage ou une prise de conscience suivie d’effets s’opère à ce niveau.

Pour en revenir à nos deux communes voisines et amies de Trooz et Chaudfontaine, voici la situation officiellement annoncée.

A Chaudfontaine,

le MR (avec le cdh qui se dilue là où il le peut) devient UP ! (Unis pour Chaudfontaine)  

le PS devient « Générations Chaudfontaine ».

Chez nous, à Trooz,

le PS devient « ensemble avec le Bourgmestre » et

le MR vient de l’annoncer, cette formation deviendra MR - ELD  (Entente libérale démocratique).

D'autres formations seront bien évidemment en lice mais n'ont encore rien annoncé officiellement.

Le compte-rendu de cette séance est en préparation et vous sera présenté dès que possible…

Edito / Charles Clessens

Commentaires

  • Quand l'égocentrisme succède au socialisme, je ne reconnais pas le PS de Papa !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel