Chaudfontaine : Un lecteur riverain du "gros tas de terres" affiche sa colère

2018 04 28 (28).JPGHier, un article concernant le "gros tas de terres" près de Source O Rama a été publié. Il a suscité quelques réactions dont celle ci-dessous d'un lecteur qui met également en évidence la mauvaise organisation au plan large.

Voici son courrier.

"C’est très intéressant d’apprendre que depuis juin 2017 , l’AIDE , Proximus , les RESA et la CILE nous font attendre pour apposer leur signature et que ce n’est pas encore fait .

Ne serait-il pas grand temps de donner de grands coups de pieds dans ces nids d’oisifs qui, entre amis, ne font que se répartir en argent et en avantages tout le fric qu’ils nous prennent. A la base, ces «intercommunales», «sociétés d’état» ou ex-«Régies» ont été créées pour servir la population ; force est de constater que nous sommes très loin de leurs préoccupations.

Personne ne s’insurge car les faits ne sont jamais mis en lumière, mais plutôt étouffés. Savez-vous que c’est à cause de ces mêmes sociétés que les travaux de réaménagement de l’avenue ont duré aussi longtemps et nous ont causé autant de tort ?

En tant que riverain et j’ai discuté souvent et noué différents contacts avec les ouvriers et certains contremaîtres chargés des travaux (et oui on a largement eu le temps de le faire…) et chaque fois le discours était le même : - on aimerait bien avancer mais on doit attendre … , - on n’est pas habitués à devoir travailler comme cela mais on nous oblige… , - nous sommes bloqués à cause de… , quel mauvais travail je suis gêné…

Quelques exemples :

  • Réfection des trottoirs suspendus 3 mois à hauteur du pont « Castellino » , en cause la CILE qui doit venir poser une vanne . Ils sont venus 3 mois après devinez quand ? le jour avant les congés du bâtiment
  • Anc. rue de l’Eglise , la route à peine asphaltée a dû être recommencée car Proximus avait oublié de poser un câble fibre optique
  • L’aménagement du carrefour avec la rue du Belvédère arrêté 2 mois car on a découvert que Belgacom avait utilisé l’égout pour faire passer ses câbles de raccordement de la rue

Et la liste est sans fin….

Parallèlement à tout cela , le directeur de la CILE ne se gène pas du tout de déclarer dans une émission de la RTBF où on enquêtait sur le prix de l’eau :

« Il est exact que nous avons les tarifs pour l’eau les plus élevés de Belgique , c’est simplement dû au fait que nous avons décidé de prélever une somme supplémentaire pour pouvoir offrir une assurance complémentaire à tous nos membres »

Je ne parle de Publifin ….

Je pense que le problème de fond est là :

A force de voler et de mépriser le citoyen depuis si longtemps, leur cynisme, leur arrogance et leurs combines sont devenus la norme.

Ils n’ont même plus conscience que leur discours est en dehors de la réalité.

André M.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel