FC Trooz - Fléron Acte III... L'après-match et les réactions

Fleron999.jpg

Comme promis, voici le troisième volet de ce triptyque consacré a la fête du foot qui a eu lieu ce 29 avril 2018 dans les installations de La Brouck.

Après l'amuse-bouche consacré à la folle ambiance qui régnait au stade, après l'acte I qui vous narrait l'avant-match puis l'acte II qui s'intéressait au match en tant que tel, voici l'acte III qui vous propose non seulement les photos de l'après-match mais aussi quelques réactions, dont celle de Benjamin Pirard, qui a pleinement goûté face à Fléron à sa première vraie titularisation officielle. 

Quelques réactions parmi tant d'autres

Benjamin Pirard : (ci-contre, bien épaulé par son capitaine)

Fleron393.JPGAlors Benjamin, premier ou deuxième match ?

"Ben, on va dire premier. L'autre, contre Aubel, je n'étais monté au jeu que quelques secondes, dans les arrêts de jeu. Mais j'avais déjà joué en match amical."

Même contre Aubel, quand tu es entré, tu affichais un grand sourire alors que tu savais que ce ne serait que pour un bref instant.

" Bien sûr, j'étais content de déjà un peu jouer."

Parfait, et aujourd'hui, pour ton vrai premier match, quelles sont tes impressions ?

" J'étais vraiment content de jouer devant tout ce monde. J'avoue qu'au début et même avant, c'était un peu stressant mais une fois entré dans le match, ça a été."

De fait, tu as fait un très bon premier match.

"Merci. C'est vrai que je me suis rapidement senti à l'aise dans le groupe. "

Et toi, comment juges-tu ta prestation ?

"Ben, j'ai fait des belles choses mais je crois que j'aurais aussi pu faire mieux. J'ai aussi un peu manqué de réussite sur une phase où j'avais percé la défense de Fléron mais c'est le foot."

Mon opinion : Benjamin a vraiment fait un très bon premier match. Il est entré dans le match directement, s'est beaucoup démené, n'a pas hésité à se déplacer tant dans son rôle offensif que défensif. Il a vraiment manqué de chance quand il a réellement perforé la défense de Fléron en dribblant plusieurs adversaires et qu'on se demande toujours comme la balle n'est pas rentrée dans le but. Un petit (gros ?) point noir. Il lui est arrivé de commencer à critiquer aussi l'arbitre. Pas vraiment conseillé, à l'aube de ta carrière.  

Jordy Dardenne (spécialiste en sollicitation de cartes jaunes)

Fleron448.JPGJordy, ton avis sur la saison ?

"Ben, on avait bien démarré par deux victoires puis un faux pas avec la défaite à Saive (3-1) suivi, quinze jours plus tard d'un deuxième faux-pas à l'Etoile de Verviers (4-2). Puis on a redressé doucement mais sûrement la barre jusqu'à notre défaite le premier novembre à Pontisse (2-0). Après ce match, nous sommes repartis définitivement vers le sommet puisque les 17 matches qui ont suivi se sont soldés par 14 victoires pour trois nuls, ceci sans compter la qualification en coup de la Province contre Aubel."

Donc l'équipe a monté en puissance. A quoi attribues-tu cela ?

"Je pense à tout le monde. Les joueurs, le staff, tous les joueurs tout le temps présents à l'entraînement. Tout le monde se sentait concerné parce qu'on savait qu'il y avait quelque chose à faire cette saison-ci. A Rechain, ce fut l'apothéose mais pouvoir terminer comme ça à domicile, devant beaucoup de monde, ça fait plaisir."

Quelles sont les qualités de l'entraîneur ?

"Les qualités ? Perfectionniste, toujours là pour améliorer, pour encourager mais aussi un super coaching de tous les instants."

Et les défauts de l'entraîneur ?

"Les défauts ? Il n'en a pas. A part gueuler un peu trop souvent, sinon il n'a pas de défauts."

C'est vrai qu'il crie parfois sur le 10, notamment.

"C'est vrai, il a raison, je peux toujours mieux faire. Il faut qu'on continue à apprendre à se concentrer à 200% sur le match et rien d'autre"...

Si c'est Jordy Dardenne, le 10 qui le dit...

Et pour terminer, une petite pensée pour l'arbitre de ce match qui, parfois titillé par les caractères forts du père et du fils s'en est vraiment très bien tiré... 

Sans titre.jpg

Les commentaires sont fermés.