Conseil communal du 23 avril 2018... 58è séance... J-174... La séance

Conseil communal de Trooz.jpgL'introduction de cette séance du Conseil communal vous a été proposée hier soir (revoir ici).

Avant d'entamer l'analyse de la séance qui s'est déroulée au Conseil communal de Trooz, il peut être utile de relever ce qu'il se passe dans une commune pas trop éloignée de la nôtre, Jalhay.

Retransmission du Conseil communal sur Internet

En effet, comme vous le savez, l’ère des nouvelles technologies et des nouveaux moyens de communication, même si elle est déjà bien entamée sur l'échelle du temps, en est toujours à ses balbutiements. Les administrations n’y échappent bien évidemment pas et se doivent d’être à la page et de ne pas craindre d'innover et de sortir du cliché "c'est l'administrâââââtion..."

La communication évolue à grande vitesse dans tous les domaines. Pour ce qui est des séances du Conseil communal qui ne semblent pas être le lieu de rendez-vous privilégié de la majorité des citoyens (voire même parfois des... élus), la commune de Jalhay vient de faire un pas en avant que l’on pourrait traduire par un « si tu ne viens pas au Conseil communal, le Conseil communal ira à toi. »

C’était ce lundi 23 avril 2018 que la commune de Jalhay proposait pour la première fois la retransmission du conseil communal sur internet. Une première sur l’arrondissement verviétois voisin !

C’était annoncé depuis quelques semaines déjà, maintenant c’est devenu réalité puisque le conseil communal a été retransmis en direct sur le site internet de la commune par une caméra fixe installée dans le fond de la salle.

Une option à envisager à Trooz ? Pourquoi pas ?

Revenons les pieds sur Trooz et parcourons cette séance du 23 avril 2018, à 174 jours de l'échéance électorale.

 

2018 04 23.jpg

2018 04 23 (2).JPG

D’entrée de séance, le bourgmestre propose d’ajouter deux points à l’ordre du jour, concernant notamment les marchés publics relatifs à l’école El No.

Le Directeur général, Secrétaire donne ensuite la lecture des communications avec notamment un courrier d’un citoyen de Trooz qui s’inquiète, à juste titre du nombre alarmant de canettes et gobelets en plastique qui jonchent la voie publique. Il s'agit effectivement là d'un gros, très gros problème.

A ce sujet, votre blog Sudinfo de Trooz vous propose, depuis hier et jusqu’au 29 avril, de donner votre avis sur la propreté de la Vesdre et des chemins forestiers de notre commune et, le cas échéant, de proposer une solution pour éradiquer ce phénomène plus destructeur qu'on ne se l'imagine. Savez-vous par exemple qu'un seul mégot de cigarette peut polluer potentiellement à lui seul un m³d'eau ? Pour répondre à ce petit questionnaire rapide, il vous suffit de cliquer ici.

La Ressourcerie du Pays de Liège 

Par la suite, l’adhésion de la commune de Trooz à la Ressourcerie du Pays de Liège a été votée.

La Ressourcerie au Pays de Liège est une société coopérative spécialisée dans la collecte, le tri, le recyclage et la réutilisation des encombrants. Elle a été fondée le 5 octobre 2010 et son siège social est situé à Grâce-Hollogne.

Pour information à nos nombreux lecteurs des communes environnantes qui lisent cet espace d'information et de communication de Trooz, de nombreuses communes font déjà appel à elle, dont Awans, Anthisnes, Aywaille, Bassenge, Berloz, Blégny, Braives, Burdinne, Chaudfontaine, Clavier, Crisnée, Donceel, Engis, Esneux, Faimes, Ferrières, Fexhe-le-Haut-clocher, Geer, Herve, Huy, Liège, Lincent, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Olne, Oupeye, Remicourt, Seraing, Spa, Sprimont, Tinlot, Waremme et Wasseiges. La vôtre y est-elle ?

En règle générale, comme par exemple à Liège, Seraing, Chaudfontaine...), les collectes sont gratuites mais des conditions particulières sont d'application pour certaines communes, ce qui est le cas à Trooz où les habitants auront droit à 4 passages par an de maximum 2m³, le premier étant offert, les suivants seront payants à raison de 50€ le déplacement et 16€ le m³.

Sur simple appel, la Ressourcerie reprend vos encombrants tels que meubles, électroménagers, jouets, bibelots, vaisselle, outils, bois, métaux, plastiques, etc. Il est permis de penser que les modalités de contact seront bientôt communiquées via le site communal.

Une fois collectés, ces encombrants sont triés et démantelés dans le but de connaître une nouvelle vie : soit ils seront réutilisés au bénéfice de personnes ayant peu de moyens, par l'intermédiaire de CPAS ou de magasins de seconde main, soit ils seront recyclés (bois, métaux, déchets d'équipements électriques ou électroniques, verre plat, PVC, etc.) ou valorisés en énergie électrique.

La Ressourcerie du Pays de Liège assure également, pour le compte de l'intercommunale Intradel, la collecte et le tri des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) provenant des recyparcs de la province de Liège. 

Qui plus est, la Ressourcerie propose à tout un chacun de venir découvrir ses magasins R Shop COUNTRY (Jeneffe) et R Shop CITY(Liège).

En outre un espace brocante, qui vous propose du matériel de seconde main à prix mini, est également accessible.

****

Par la suite les 3 marchés publics relatifs à l’installation de plaines de jeux dans les quartiers de Nessonvaux (rue des Armuriers) de Péry (derrière l’école) et de Fraipont (rue des Aubépines) ont été votés.

Fraipont, 59.546,52 € TVAC, Nessonvaux, 49.743,10 € TVAC et Péry 119.748,86 € TVAC.

Il est à noter que les comités de parents de Péry et Péryféérie participent financièrement, à concurrence de 20.000€ à la finalisation de ce projet dans leur quartier.

De même le propriétaire de la maison de repos en construction à Nessonvaux à, quant à lui, offert le terrain pour l’installation de la plaine.

Les projets établis par l’A.i.d.e. concernant la station de pompage et conduite de refoulement à construire Rue Laurentpré et de la Marbrerie ont été acceptés.

Il va sans dire que nous suivrons cela d’un œil attentif.

Suite au boni de 88.000 € versés par la Région Wallonne du fait de la bonne gestion par Trooz de ses chantiers communaux (Trooz a réalisé à 100% son plan d’investissement communal en matière de voiries), le budget communal a pu être quelque peu modifié en bien.

Le nombre de kilomètres de voiries qui seront prochainement rénovées dans les mois à venir a été majoré pour notamment éviter la création de nids de poules (parfois d’autruches) réguliers dans quelques chemins particuliers (Rue sur Noirfalise, sur Halles, rue du Targnon, sur la Heid et Goffontaine).

La commune a aussi pris ses dispositions pour faire face à la bonne continuation de la réalisation de l’Ecole El No qui a pris deux ou trois mois de retard pour des questions relatives à l’entreprenariat. 

2018 04 23 (1).JPG

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel