Démocratie participative : le citoyen précède le politique par Olivier Baltus

Nous sommes le 1 avril 2018 soit à 196 jours des élections communales et provinciales.

j-196.jpgCe blog Sudinfo de Trooz est à la disposition des candidats qui veulent s'exprimer (et de tous les citoyens aussi d'ailleurs).

Ci-dessous, un texte transmis par Olivier Baltus, Conseiller indépendant de l'Opposition et qui s'identifie en tant que VEGA actuellement.

"J'ai écrit un petit article sur la participation des habitants à la gestion de la commune telle qu'on pourrait l'envisager pour de petits projets locaux dans les années qui viennent", explique Olivier Baltus

Voici ce texte

 

Démocratie participative : le citoyen précède le politique.

IMG_2175.JPG

« Si vous voulez plus de bonheur, plus de liberté, engagez-vous ! »

C’est Jean-Claude Mensch, le Maire d’Ungersheim, qui parle ainsi. Et il sait de quoi il parle : depuis une quinzaine d’années, sa petite commune d’Alsace est engagée dans un processus de transition qui est aujourd’hui pris en exemple par toute l’Europe !

Cela ne s’est pas fait en un jour… mais il a bien fallu commencer par inviter et encourager les habitants à participer.

Dans la plupart des communes wallonnes, nous n’en sommes pas là. Ce sont plutôt les habitants qui encouragent les politiques à leur faire confiance.

Et ce n’est pas facile, ni manifestement naturel, pour le politique qui demeure rétif à la participation citoyenne, à l’idée d’inclure plus étroitement les habitants dans les décisions… qui les concernent. D’autant plus que cette logique est à l’opposé de celle qui prévaut en politique où on se rassemble avec des gens qui nous ressemblent, avec lesquels on partage des valeurs, des visions, des intérêts… pour défendre ensemble des projets. Parfois contre ceux des autres.

Les communes doivent franchir le pas ; quelle meilleure occasion pour les Trooziens que les élections communales qui arrivent pour demander aux formations politiques qui se représenteront au suffrage local de faire des propositions concrètes en la matière ?

Après la mobilisation lors du nettoyage des quartiers le 24 mars dernier, un nouvel exemple de la bonne complémentarité que l’on doit attendre de la Commune et des habitants : les espaces verts dans le hameau du Thier. Les ouvriers communaux entretiennent la pelouse au centre de la cité alors que quelques habitants s’occupent (discrètement mais efficacement) de la haie limitant la zone devant les 18 garages, copropriété certes privée mais annexe à la voirie. Idem pour les rares déchets abandonnés sur l’espace public et le long des chemins qui sont rapidement ramassés par les riverains. Et c’est également le cas ailleurs dans la Commune bien sûr. Cette implication des uns et des autres est utile et doit être développée.

Dans le quartier du Thier comme dans d’autres, il pourrait être permis aux habitants de décider de l’affectation d’un petit budget annuel pour l’organisation d’un événement convivial par exemple, dans le cadre d’un processus cadré. Ne pourrait-on prévoir tous les deux ans une réunion du Conseil communal prévoyant un point dédicacé à la situation générale d’un quartier en particulier, réunion à laquelle les habitants seraient invités à participer activement sur base d’un état de la situation établi préalablement ? Pour assurer le succès de telles initiatives : il faut du concret, du court terme et de la confiance. Bref : de la bonne volonté.

Le désamour entre une partie de la population et les élus est aujourd’hui manifeste. C’est très dommageable car cela conduit au désintérêt, à l’incompréhension et à l’opposition par principe.

Au contraire, dans le cas d’une cogestion de projets directement en lien avec le cadre de vie des habitants, c’est la responsabilité qui serait avant tout partagée, celle de réfléchir ensemble aux problèmes et à leurs solutions en fonction des priorités et des moyens, celle de faciliter la vie en communauté et d’y assurer une place à chacun, celle de veiller sur notre bien-être et celui des générations à venir.

Baltus 2018 03 21 (30).JPGOlivier Baltus Conseiller VEGA à Trooz (opposition)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel