FC Trooz B - JS Chênée B 7-1

2018 03 04  (39).JPGAprès sa splendide victoire à Aywaille dimanche passé, le FC Trooz B a poursuivi sa marche en avant vers le titre en disposant de la JS Chênée sur le score sans appel de 7 - 1 sous l'œil vigilant des fidèles supporters et ce, d'autant qu'Aywaille fait 2-2 à Grâce-Hollogne.

Pendant ce temps-là, Trooz A, en P2B, se repositionne après la victoire à Cornesse sur la marque de 1-2.

Rechain fait nul, Andrimont aussi et Blegny est battu. Autrement dit, les deux équipes fanions de Trooz ont leur sort entre leurs mains pour remporter chacune le titre. 

2018 03 04  (89).JPG

Sous la direction de Pascal Dewandre, auteur d'une très bonne prestation, le  match entre Trooz B et la JS Chênée B, s'est déroulé dans un excellent état d'esprit de part et d'autre. Il vous est relaté ci-dessous.

Après sa splendide victoire à Aywaille la semaine passée, la question était posée quant à l'attitude qu'allaient afficher les locaux. Allaient-ils jouer concentrés pendant tout le match comme ils l'avait fait à Aywaille ou alors, allaient-ils prendre le match par dessus la jambe et croire qu'ils n'avaient qu'à paraître pour l'emporter ?

Un peu de suffisance coupable par moment ?

En réalité, il y a eu un peu des deux. En effet, les hommes de Martial Collins ont démarré la partie pied au plancher et se sont lancés à l'assaut du but de Christophe Vigneron sans calculer. Circulation de balle rapide, progression par les flancs, offensive à outrance... tout y était dans le premier quart d'heure. Un début de match tonitruant qui se soldait par l'ouverture du score des œuvres de Maxime Jamagne, très remuant et bien alimenté par Sabri Boussetta (1-0).

2018 03 04  (47).JPG

Il est imité quelques instants plus tard par une percée de Quentin Fuentes à la 17è (2-0). 

2018 03 04  (63).JPG

Après 20 minutes de rêve le match semble plié et puis, tout à coup, sans crier gare, Trooz sort de son match, certains joueurs perdant de leur concentration pour la remplacer par une forme de suffisance bien peu positive en football.

Ce qui devait arriver arriva... Un long dégagement de Vigneron au-dessus de la défense et Elvis Lodonou devance Sébastien Ghiezen pour atténuer la marque (2-1) à la 25è.

Ghiezen.JPG"Le goal, c'est pour moi", commente sans problème Sébastien à la rentrée au vestiaire avant de poursuivre son analyse du match. "A 2-0, il y a eu un relâchement. Chênée était alors tout de suite dans nos jambes et on a eu du mal à se remettre dans le match. C'était un peu la crainte du coach, de prendre Chênée de haut après avoir gagné à Aywaille. Cette semaine, on s'est aussi moins bien entraîné. Nous avions aussi un peu de mal dans les duels, surtout avant la pause. Par après, Trooz a émergé physiquement mais pour les prochains matches, il faudra vraiment bien se reconcentrer et ne pas croire que c'est fait. Loin de là..."  

Si Trooz continue cependant à dominer, ce ne sera plus qu'un festival d'occasions galvaudées et un football loin en rapport avec les qualités naturelles des jeunes techniciens locaux et la mi-temps survient sans autre modification au score même si Trooz a raté quelques opportunités.

En remontant sur le terrain, Chênée semble encore y croire mais à l'heure de jeu, Loik Couturier portera la marque à 3-1, ce qui aura pour effet de libérer les locaux tout en assénant un solide coup sur la tête des visiteurs d'autant plus que Sabri Boussetta ira de son petit but quelques minutes plus tard (4-1).

Santkin.JPGLe reste ne sera plus que formalité et peu après son entrée au jeu, Thomas Santkin inscrira un but splendide pour faire 5-1. "C'est parti d'un coup franc, un peu excentré sur la gauche, à l'entrée de la surface. Maxime se charge de le botter puis je pars en même temps que les autres, la balle vient, avec un peu de chance sur ma tête et elle va dans le goal." Comme tout a l'air si simple, raconté comme cela mais ce que Thomas ne dit pas, c'est qu'il s'était très bien démarqué et est allé en puissance au ballon pour l'expédier dans le plafond du but. Et quand on lui demande son avis sur la match, Thomas rejoint un peu l'impression générale. "Une bonne entame de match avec vingt bonnes minutes de notre part qui se soldent par deux buts puis malheureusement on prend ce goal un peu évitable je pense. Après cela, on s'est un peu déconcentré. Il n'y avait pas beaucoup d'intensité de la part de l'adversaire non plus mais quoi qu'il en soit, c'était à nous mettre le rythme, ce qu'on a fait après la pause."

C'est Maxime Jamagne, très actif ce dimanche qui ajoutera deux buts splendides pour porter le score final à 7-1.

2018 03 04  (123).JPGMartial Collins avait à peu près la même analyse que ses joueurs quant aux manquements divers relatés ci-dessus ajoutant simplement "Vingt bonnes premières minutes puis ils perdent toutes leurs qualités, plus aucune bonne passe, plus aucun bon appel, on porte la balle, on dribble, on ne fait plus rien de bon. A la mi-temps, je leur ai simplement dit de revenir à un football simple comme en début de match, de se reconcentrer, ce qu'ils ont fait en deuxième mi-temps mais il faut aussi reconnaître que Chênée s'est aussi écroulé physiquement. "  

MON HOMME DU MATCH

Christophe Vigneron, le gardien de Chênée qui a bien sûr encaissé 7 buts mais en a sorti au moins une dizaine, si pas plus. 

2018 03 04  (38).JPG

Trooz.jpgchenee.jpg

Les commentaires sont fermés.