• Petit-déjeuner avec une femme de lettres

    Quand l’écrivaine se met en page...

                           ...petit-déjeuner avec une femme de lettres 

     « Être auteur c’est accessible mais cela demande une certaine rigueur, une notion aussi d’engagement à soi-même pour rester authentique et concentré sur l’ouvrage comme sur le message à transmettre.

     J’aimerais vous mener ce dimanche au cœur du Sahara, puis un peu sur les hauts glaciers alpins…tant de choses à découvrir, à échanger. Je suis écrivain mais aussi kiné et mère de 7 enfants. C’est un détail qui permet de comprendre que l’écriture est abordable à tout qui souhaite un jour s’en donner les moyens. Une phrase croisée lors d’un salon littéraire m’est restée en tête : on reconnaît un auteur au temps passé sur son œuvre. »

     

    2018 03 11.jpg

  • 9ème salon JOBDAY Trooz-Chaudfontaine

    2018 03 03 affiche correcte.jpgLe 9ème salon JOBDAY Trooz-Chaudfontaine se déroulera à Trooz le samedi 3 mars 2018 au hall omnisports de 10h30 à 14h00

    Attention : c'est bien le 3 mars et non pas le 11 (ci-dessous, il s'agit d'une ancienne affiche qui circule erronément sur les réseaux sociaux).

    2018 03 11 job day.jpg

  • Vague de froid... communiqué du CPAS

    Neige 2018 02 26 (3).JPGDepuis quelques jours, le froid s'est installé à Trooz comme partout dans notre région. Durant les jours qui viennent, nous devrons encore faire face à des températures relativement basses. Notre commune n'est pas directement touchée par le sans-abrisme mais ce n'est pas pour cela que personne n'est impacté ou en danger. Combattre le froid et ses effets c'est avant tout une affaire de solidarité. En effet, en plus des moyens déployés par le CPAS, nous invitons chaque citoyen à être particulièrement attentif aux personnes qui les entourent (famille, amis, voisins,...).

    L'équipe du CPAS de la Commune de Trooz est à votre écoute en cas de nécessité par téléphone au 04.351.93.03.

     

  • Remise des matches de ce jeudi 1 mars 2018

    foot neige 2.jpgLe Comité Provincial a décrété la remise générale des rencontres devant se dérouler ce jeudi 1er mars (notamment Herve - Trooz qui est reporté au 8 mars 2018 à 20 heures).

    Après l'Etoile Verviers, Trooz va rencontrer successivement Cornesse, Herve et Andrimont. 

    04-03-2018 15:00 CORNESSE A FC TROOZ A
      -  
    08-03-2018 20:00 HERVE A FC TROOZ A
      -  
    11-03-2018 15:00 FC TROOZ A ANDRIMONT
      -  
    18-03-2018 15:00 US.LIÈGE A FC TROOZ A
      -  
    25-03-2018 15:00 FC TROOZ A HERMÉE
      -  
    31-03-2018 15:00 FC TROOZ A RICHELLE B
      -  
    02-04-2018 15:00 FC TROOZ A SAIVE A
      -  
    08-04-2018 15:00 ENT.BLEGNYTOISE A FC TROOZ A
      -  
    15-04-2018 15:00 FC TROOZ A BEAUFAYS B
      -  
    22-04-2018 15:00 RECHAIN A FC TROOZ A
      -  
    29-04-2018 15:00 FC TROOZ A FLÉRON A

     

  • Parents ou enseignants, vous vous sentez concerné(es) par l'enseignement ?

    Maison Laïcité.jpgRendez-vous ce mercredi 28 février 2018 à la Maison de la Laïcité !

    "En ce moment, l'enseignement est à nouveau au centre des préoccupations des politiciens et pédagogues en chambre....ils ont inventé le pacte d'excellence....un "machin" qui doit permettre d'amener nos enfants à l'excellence, de quoi aborder l'avenir sereinement....pour tenter de mieux cerner ce nouveau concept, pour donner votre avis ou tout simplement pour vous informer, rejoignez-nous mercredi à 20 heures à la Maison de la Laicité, 3 rue Fenderie à Trooz", nous explique Robert Meunier.

    Voir aussi l'article précédent ici.

     

  • Concert du Second Souffle

    2018 03 04 affiche concert Second Souffle-A3-page-001.jpgLe Syndicat d'Initiative de Trooz et l'Administration Communale de Trooz ont le plaisir de vous inviter au concert de Second Souffle le dimanche 4 mars à 17h à l'Eglise Saint Laurent de Prayon (Trooz).

    "Second Souffle - duo d'accordéons chromatiques - est né il y a un peu plus d'un an, un matin plus précisément, où ces 2 musiciens atypiques ont décidé qu'il était temps d'abandonner l'étiquette populaire du style musette attribué à l'accordéon, en formant ce duo, Second Souffle.

    Alain est diplômé du Conservatoire Royal de Mons, Béatrice, autodidacte mais leur complicité fait oublier les frontières et nous rappelle que la musique est avant tout, un langage universel.

    Second Souffle emmène son public au travers de sonorités tantôt jazzy, traditionnelles, classiques ou world dans un voyage touchant. Leur musique endiablée ou poétique, est un appel au voyage, à destination d'un univers aux harmonies subtiles ; leurs compositions sont métissées, jetant des ponts entre les genres avec l'interprétation intuitive de Béatrice et, la virtuosité d'Alain, ...à couper le souffle."

    Site web : http://vi.be/secondsouffle

  • Conseil communal du 26 février 2018... Communiqué du bourgmestre

    2018 02 26 cc 7.JPGCOMMUNIQUE DU BOURGMESTRE

    CONSEIL COMMUNAL DU 26 FEVRIER 2018 :

    C’est un conseil communal très chargé qui s’est déroulé hier soir.

    Nous avons dans un premier temps validé le rapport financier du plan de cohésion sociale de Trooz, lequel démontre la bonne gestion des fonds alloués par la Région wallonne pour développer une multitude d’actions de cohésion sur notre territoire.

    Dans la continuité des décisions prises récemment en termes de sécurité routière, le conseil a validé de nouvelles mesures concernant diverses voiries communales. J’ai expliqué que ces demandes étaient traitées au cas le cas par la police et la région et que de concert nous avancions pas-à-pas dans la sécurisation de nos voiries. Il reste encore du travail mais nous sommes à l’écoute.

    Le conseil a décidé également de maintenir l’octroi d’une subvention aux gardiennes d’enfants pour l’année 2018 en modifiant légèrement le règlement pour celles qui ont plusieurs implantations.

    Dans la cadre de la continuité de la modernisation de nos écoles, nous nous sommes inscrits dans un appel à projet « Ecoles numériques » auprès de la Région wallonne, …… gageons que notre dossier sera retenu !

    Le conseil a également décidé d’adhérer à la centrale provinciale d’achat pour les communes nous permettant de continuer à faire des économies de fonctionnement.

    Nous avons ensuite décidé l’achat de matériel pour le service travaux ainsi que de nouvelles poubelles qui nous permettront d’équiper mieux les quartiers.

    Le conseil a aussi décidé que la petite chapelle Saint Georges de Trooz (rue de Verviers), en accord avec l’évêché et dans le cadre de la reprise du bâtiment par la commune, pourrait dorénavant accueillir un projet lié au tourisme et au commerce … affaire à suivre donc.

     Nous avons également décidé de passer une convention avec Intradel afin de leur permettre à l’avenir de gérer la construction de site de bulles à verre enterrées, la première prévue (14000 €) devrait se situer à la place des bulles rue des Aubépines à Fraipont, juste à côté de la future plaine de jeux.

    Dans la continuité des travaux prévus en ce mois de mars sur la place du Marché, nous avons décidé de lancer une procédure nous permettant de rénover également les abords de l’église et de finaliser l’ensemble des rénovations de voirie de la place ainsi que de la rue du Moulin. 

    L’acoustique de la salle de Forêt-Village n’a pas été oubliée non plus et c’est ici +/- 9000€ qui vont être investis.

    Enfin, ces dernières années, le collège s’est attaché à vouloir améliorer la mobilité et la sécurité sur le territoire communal. C’est près de 540.000€ qui auront été dégagés cette année pour la rénovation des routes communales. C’est pourquoi, hier soir nous avons approuvé les conditions et mode de passation de marché de la réfection de diverses voiries : Route de Banneux, Rue Grihanster, Rue Haute, Basse Roty et sur les Charneux.

    Nous avons également prévu un lot comprenant une petite place et diverses sections de routes et ce en fonction des dégâts causés par l’hiver. Ces travaux sont financés sur fonds propres, via emprunt ou avec l’aide de subsides lorsque cela s’avère possible.

    Nous avançons à grands pas dans notre projet des rénovations des voiries et je ne doute pas que dans un avenir relativement proche nous pourrons budgétiser la rénovation des rues restant à réparer sur notre commune. Bien sûr il y aura des déçus, il n’est pas possible de tout faire rapidement, mais croyez bien que notre volonté est d’aboutir, dans le futur, à une rénovation complète de nos voiries.

    Pour terminer notre conseil a décidé de voter une motion, à l’instar de bon nombre de communes, s’opposant au projet de loi relatif aux visites domiciliaires en vue d'arrêter une personne en séjour illégal.

    Nous considérons que l’arsenal judiciaire déjà à disposition des forces de sécurité et des magistrats leur laisse tout le loisir d'intervenir et de contrôler toute personne susceptible de nuire à l'ordre public ; nous estimons que le domicile est inviolable sauf exceptions ordonnées par le juge d'instruction dans le cadre d’une infraction ou d’une instruction pénale et non d’une procédure administrative ; nous pensons que le projet de loi stigmatise les personnes en séjour illégal et dans ces conditions après un intéressant débat à plus d’un titre le conseil communal a décidé d'inviter le Parlement fédéral à rejeter le projet de loi en question par 16 voix pour et une abstention.

    Fabien Beltran

    * * *

    Voir également article publié relatif à cette séance du Conseil communal 

  • Conseil communal du 26 février 2018

    Conseil communal couleurs.jpgConseil communal                      

    Séance du 26 février 2018

    Quelques photos prises lors de cette séance sont à votre disposition dans l'album ci-contre (cliquez ici).

    Elections communales : J-230

    Présences

    2018 02 26 cc 7.JPGBELTRAN Fabien, le Bourgmestre, Président ;

    MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, les Echevin(e)s ;

    SOOLS Nicolas, Président du CPAS (avec voix consultative) et Conseiller ;

    DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy, BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana, PIRARD Claire, SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, JAMAGNE Marc, Conseillers(ères)

    et FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire.

    Le public :  2 personnes.

    28504379_10156342652499835_106499910_o.jpg

    Pour rappel, l’Ordre du jour de cette séance vous a été présenté précédemment (cliquez ici)

    29 points à l'ordre du jour mais peu feront débat. Les Conseillers communaux auront probablement consulté les dossiers avant la séance.

    Le Conseil communal prend acte des communications reçues (point 1). Elles concernent notamment les statistiques de l’asbl Terre relatives aux textiles ménagers collectés (50 tonnes)...

    Les PV des séances du 11 décembre 2017 et du 29 janvier 2018 sont ensuite approuvés (points 2 et 3).

    Le rapport financier 2017 du Plan de cohésion sociale est ensuite approuvé (point 4), ce qui permettra l'obtention de 43.618 euros de subsides.

    Une commande de divers panneaux relatif à la sécurité routière mais aussi à diverses signalisations est ensuite approuvée (point 5).

    Une mesure de stationnement pour PMR rue Fonds-de-Forêt, 57 est abrogée (point 6) tandis qu’un emplacement pour PMR sera créé rue de la Tannerie, 520A (point 8).

    Une zone 30 « Abords d’école » est instaurée Place Vandervelde, rue du Village, rue de la Tannerie ainsi que rue Haute, le tronçon compris entre le début de la rue (intersection avec la rue Havegnée) et le second accès à l’école communale (point 7). Il s’agit en fait de la réunion de deux Zones 30 en une seule, ce qui paraît être une excellente décision pour protéger les deux écoles du quartier, l'école libre et l'école communale.

    Emile Vandervelde.jpg

    Le point 9 informe de l’interdiction de stationner rue du Docteur Heuse, à droite de la chaussée, à partir du n°342 jusqu’au carrefour avec la N61 tandis que le point 10 informe de la création d’une bande de stationnement rue Havegnée, à droite dans le sens vers Fraipont, avant d’arriver à la salle Floréal, à partir du n°484 jusqu’au 482. Il est impératif de pouvoir réduire la vitesse dans le bas de cette descente.

    Il y aura également interdiction de stationnement rue Sainry, entre le carrefour avec la rue Fica et le carrefour avec la N61 (point 11) mais quelques questions surviennent quant à l'interdiction en question. Du stationnement et/ou de l'arrêt ? Le point fera l'objet d'une discussion qui sera portée par le bourgmestre avec les autorités compétentes afin de préciser la chose. Il est vrai qu'en cet endroit, le danger est souvent présent à cause notamment de la trop grande vitesse de certains véhicules quand ils descendent Sainry mais aussi de ceux qui stationnent parfois en empiétant sur le trottoir parce qu'ils déposent ou attendent un passager du train. Quand la décision sera clairement précisée, une action de sensibilisation aura lieu.

    Le point 12 concerne la ratification des décisions prises dans l’urgence par le bourgmestre.

    C’est Isabelle Juprelle qui expose le rapport de la situation de la caisse communale (point 13) et demande aux Conseillers d'en prendre acte.

    Les chiffres d'un solde créditeur de 268.905,57 € au 31 octobre 2017 et d'un solde débiteur de 19.782,27 € au 30 novembre 2017 sont cités. 

    Une subvention en numéraire est ensuite votée pour les accueillantes d’enfants à domicile ou maisons d’enfants.

    150 € jusqu’à 4 enfants ; 300 € pour 8 enfants et 450 € pour 9 enfants et plus. Quelques conditions sont bien évidemment imposées pour l’obtention de ces subsides (point 14).

    Paradoxalement plusieurs personnes susceptibles de revendiquer ces subsides ne se sont pas manifestées.

    Le Conseil a décidé de répondre à un appel à projet relatif à l’école numérique (point 15). Ici aussi, il est permis de supposer que les Conseillers ont eu l’occasion d’étudier les documents antérieurement car aucune question n'est posée. Il est question notamment de la création d'un journal web qui pourrait faire office de relais entre les différentes écoles. 

    Il en est de même pour le point 16 qui est une convention d’adhésion à la Centrale d’achat provinciale. Tout le monde est bien évidemment d'accord d'y adhérer mais Olivier Baltus fait justement remarquer qu'à aucun endroit il n'est fait mention d'une clause environnementale à quelque niveau que ce soit.

    Le point 17 concerne la cession de la chapelle annexe de Saint-Alfred et Saint-Georges à la commune de Trooz qui devrait, avec l’acceptation de l’Evêché de Liège, être affectée à un but touristique et commercial plutôt que simplement culturel. Il ne serait pas étonnant d'y voir donc dans un futur plus ou moins proche et un point touristique et une ... micro-brasserie. 

    Un avis favorable relatif à l’approbation du compte 2017 présenté par la Fabrique d’Eglise Saint-Jean l’Evangéliste de Beaufays est émis (point 18). (1/3 - 2/3 avec la commune de Chaudfontaine).

    2018 02 26 cc 4.JPGUne convention relative aux bulles à verre enterrés sera prise avec Intradel (point 19). La première devrait être placée rue des Aubépines à Fraipont, ce qui n'a pas manqué de réjouir un des deux spectateurs qui justement habite cette rue. C'est sans doute pour cela qu'il a voulu mémoriser l'événement. Il faut aussi savoir que c'est loin d'être bon marché.

    Le point 20 concerne l’achat de matériel pour le service des travaux et de 10 poubelles.

    L’aménagement du parking du service des travaux (point 21) est divisé en trois lots (asphaltage, jardinières et appareils d’éclairage) pour un montant total de 6.465,94 €.

    La réfection de la route de Banneux ne coûtera même pas 150.000 € puisque le montant prévu et approuvé est de 149.999,34 €. (point 22)

    Des améliorations de l’acoustique de la salle de Forêt-Village (point 23) sont prévues pour un montant de 7.316,16 €.

    La réfection de la rue Grihanster est estimée à 58.140,5 € (point 24), les abords de la place du Marché (point 25) à 96.585,85 €.

    Place du Marché.jpg

    Les réfections des rues Haute, Basse Roty et Sur Les Charneux (point 26) sont estimées à 91.987,87 €.

    La réfection de diverses voiries (point 27) est estimée à 72.224,90 €.

    A noter que tous ces montants cités le sont TVA comprise.

    Le point 28 annoncé concernait une convention à passer entre les intervenants de la Maison médicale en vue de réaliser un réseau de collaboration mais le point est reporté.

    29- Projet de loi relatif aux visites domiciliaires

    -MOTION

    Considérant le fait que la Commission de l'intérieur de la Chambre a examiné le mardi 23 janvier 2018 le projet de loi qui autorise les visites domiciliaires en vue d'arrêter une personne en séjour illégal ;

    Considérant le fait que la Loi offre déjà aux forces de sécurité tout le loisir d'intervenir et de contrôler toute personne susceptible de nuire à l'ordre public ;

    Considérant que le projet de loi vise à modifier la Loi de telle sorte que les juges d'instruction soient placés dans la quasi obligation de permettre ces visites domiciliaires ;

    Considérant que le domicile est inviolable selon l'article 15 de la Constitution, que les exceptions à l'inviolabilité du domicile sont strictissimes et que le juge d'instruction n'ordonne une perquisition que dans le cadre d'une infraction ou d'une instruction pénale et non d'une procédure administrative ;

    Considérant que la Cour constitutionnelle, dans son récent arrêt 148/2017 du 21 décembre 2017 censure certaines dispositions de la Loi pot-pourri II, et annule précisément la possibilité de procéder à une perquisition via une mini instruction en ces termes : " En raison de la gravité de l'ingérence dans le droit au respect de la vie privée et dans le droit à l'inviolabilité du domicile, la Cour décide que la perquisition ne peut, en l'état actuel du droit de la procédure pénale, être autorisée que dans le cadre d'une instruction. Permettre la perquisition via la mini-instruction dans le cadre de l'information sans prévoir des garanties supplémentaires pour protéger les droits de la défense viole le droit au respect de la vie privée et le droit à l'inviolabilité du domicile." ;

    Considérant que ce raisonnement s'applique a fortiori dans le cadre d'une procédure administrative ; Considérant que le projet de loi stigmatise les personnes en situation de séjour illégal en supprimant les droits de la défense les plus fondamentaux et en assimilant une procédure administrative à une procédure pénale ; Considérant que le droit au respect de la vie privée et le droit à l'inviolabilité du domicile sont des principes fondamentaux qui remontent à la paix de FEXHE, et que Trooz a toujours été une terre de liberté, de résistance et de démocratie ;

    Le Conseil communal décide

    Article 1er : D'inviter le Parlement fédéral a rejeter le projet de loi en question.

    Article 2 : D'inviter le Gouvernement fédéral à reconsidérer sa position au regard des différents avis émis jusqu'à présent par le Conseil d'Etat, l'Ordre des avocats, l'association syndicale de la magistrature et les différentes associations citoyennes (CNCD, Ligue des droits de l'Homme, Ciré, ...).

    Article 3: De charger Monsieur le Bourgmestre de transmettre cette motion à Monsieur le Président de la Chambre, aux différents chefs de groupe parlementaires, à Monsieur le Premier Ministre, à Monsieur le Ministre de l'Intérieur et à Monsieur le Ministre de la Justice.

    Discussion : C'est le seul point qui a suscité un débat un peu plus animé avec des points de vue manifestement opposés de Jean-Pierre Larose et Nicolas Sools.

    2018 02 26 cc 20.JPGAvant le vote, Marc Jamagne a tenu à faire remarquer que tous les membres de son groupe (MR) pouvaient voter à titre individuel. La motion a ensuite été votée par 16 voix pour et une abstention (Jean-Pierre Larose).

    Après le vote, Olivier Baltus s'est risqué à dire son étonnement de constater que les2018 02 26 cc 3.JPG membres du MR avaient voté contre un projet du gouvernement auquel le MR est effectivement partie prenante.

     

  • La réserve de la Rochette... les chevaux ardennais au travail

    baltus ol1.JPGComme nous l'explique (texte et photos) Olivier Baltus sur son blog, la nature se passe bien de l'homme. C'est vrai : il lui faut même parfois s'en défendre !

    Comme lorsque des plantes exotiques ont été introduites dans nos contrées où elles deviennent envahissantes... jusque dans les réserves naturelles !

    chevaux 1.jpgC'est le cas du Buddleia de David, communément appelé arbre à papillons, originaire de Chine et qui s'échappe volontiers des jardins pour coloniser les friches urbaines et périurbaines et les terrains le long de certains axes (routes, canaux, voies ferrées) ; ces milieux artificialisés sont particulièrement sensibles et souvent envahis par ces espèces pionnières. Sympa pour certains papillons mais pas pour les fleurs sauvages qui sont délaissées. Et encore moins sympa pour les espaces envahis au détriment de notre flore indigène.

    chevaux 2.jpg

    Acquise par l'association Natagora voici quelques années, la réserve naturelle de La Rochette a bénéficié d'importants travaux de déboisement afin de conserver les pelouses calaminaires sur lesquelles poussent des plantes rares qui résistent aux fortes concentrations en métaux lourds comme le zinc.

    chevaux 4.jpg

    chevaux 3.jpgQuant aux Buddleias, ils ont fait dernièrement l'objet d'une nouvelle journée d'arrachage par des chevaux ardennais, capables de travailler sur des terrains pentus et instables. Conduits à la voix, ils sont d'une dextérité et d'une obéissance étonnantes. Des bénévoles devront encore éliminer à la houe des centaines de jeunes Buddleia disséminés sur le site...

    Même si le travail n'est pas fini, le site acquiert petit à petit une configuration optimale en termes de biodiversité, la quarantaine d'hectares protégés constituant un réservoir de nature qui n'a pas fini de nous étonner.site rochette.jpg

    pensées calaminaires.jpg

     

  • Le match remis Herve Trooz...

    ... se jouera ce jeudi 1 mars 2018 à 20 heures.2018 02 25 trooz verviers.jpg

    2017 09 03 Trooz Herve 2-0  (204).JPG

    Archives

    1 RECHAIN A 17 13 3 1 59 16 43 42
    2 FC TROOZ A 17 12 2 3 58 18 40 38
    2 ANDRIMONT 16 12 2 2 49 14 35 38
    4 ENT.BLEGNYTOISE A 17 11 4 2 49 19 30 37
    5 PONTISSE A 16 10 3 3 41 27 14 33
    6 FLÉRON A 16 8 6 2 37 22 15 30
    7 RICHELLE B 16 8 1 7 29 30 -1 25
    8 ETOILE VERVIÉTOISE A 18 7 4 7 31 48 -17 25
    9 BEAUFAYS B 18 6 0 12 39 58 -19 18
    10 SAIVE A 17 5 2 10 28 34 -6 17
    10 HERMÉE 17 5 2 10 28 35 -7 17
    12 HERVE A 17 4 4 9 27 42 -15 16
    13 VIVEGNIS A 17 4 1 12 24 51 -27 13
    14 US.LIÈGE A 17 3 2 12 18 55 -37 11
    15 CORNESSE A 18 0 2 16 11 59 -48 2
  • Pour vous dérider un peu en cette période de fortes chaleurs...

    ... après les JO d'Hiver, voici les Chiots d'hiver !

    2018 02 24 225.jpg

    Mais aussi n'oubliez pas les animaux.

    Le froid annoncé s'intensifie dans nos régions et les températures négatives sont de mise même si beaucoup de personnes semblent étonnées qu'il fasse plus froid en hiver... Pour en revenir aux animaux, il existe quelques précautions à prendre pour les aider tout en ayant à l'esprit que l'animal, c'est un peu comme l'homme, les plus vulnérables sont les plus jeunes et les plus âgés. Au plan large, il existe quelques précautions à prendre.

    Les chiens

    2018 02 24 172.JPGL'hiver il est préférable de raccourcir les promenades et pour certains le manteau n'est pas un accessoire futile. Il convient également d'apporter une attention particulière aux races plus petites mais aussi aux chiens très fins comme le lévrier ainsi qu'à ceux qui n'ont pas de pelage ou très peu de sous-poils.

    Il faut aussi un peu laisser les enfants jouer dehors.

    2018 02 24 176.JPG

    Les chats

    Plus frileux, ils squatteront assurément les environs des sources de chauffage. Bien veiller à leur assurer l'eau fraîche.

    Les oiseaux

    Il faut bien évidemment les aider à se nourrir comme par exemple en mettant à leur disposition une mangeoire avec de la nourriture plus spécifique ainsi que de l'eau tiède pour éviter qu'elle gèle donc idéalement plusieurs fois par jour. L'eau est indispensable à leur survie. Quand il neige, ils peuvent picorer la neige.

    Moineaux jardin (4).JPG

  • Trooz B a bien négocié le virage à Aywaille mais il reste la ligne droite...

    Aywaille B - Trooz B 1-3

    Aywaille B Trooz B 91.JPG

    Paradoxe ! C'est par un beau soleil printanier mais accompagné d'un vent glacial que s'est déroulé le choc de la P4F entre les deux leaders incontestés. Les hommes de Martial Collins sont allés s'imposer en terres aqualiennes et reprennent la tête du classement. Avant le match, Aywaille avait son sort entre ses mains maintenant c'est à nouveau Trooz qui l'a mais le suspense reste intact à huit matches de la fin.

    Ne craignez rien madame, ce sont les vainqueurs qui expriment leur joie...

    Lire la suite

  • Elections communales 2018... 25 février 2018... J-231

    elections communales trooz 2018.jpgJ-231

    Les élections communales approchent, je ne vous apprends rien. 

    Les différentes formations politiques se tâtent et sont bien évidemment en action mais se gardent aussi de dévoiler trop tôt listes et/ou stratégies. Rien ne sera probablement officialisé avant le mois de juin...

    Mais, de sources bien informées et proches du dossier (comme on dit dans ce cas-là), la liste EcoVa qui a fait belle figure dans l'actuelle majorité, sera rejointe par plusieurs conseillers étiquetés CDH. Les Humanistes ne présenteront pas de liste type. Aux élections 2012, ils avaient rejoint la bannière MR mais, apparemment, les choses ne se sont pas déroulées comme ils l'espéraient. La seule question qui reste pendante est de savoir si le H de Humaniste sera ou pas ajouté à EcoVa.

    Alors, EcoVa ou EcoVaH

    ***

    Une réflexion me vient à l'esprit : au plan large, presque tout le monde est bien d'accord pour dire que le fossé entre le politique et le citoyen tient plus du grand canyon que d'un petit ruisseau de campagne. Ce sont les politiques eux-mêmes qui n'hésitent pas à le crier haut et fort. Mais, paradoxalement, personne ne semble décidé à changer quoi que ce soit alors que les dérives (les nombreuses affaires) d'une certaine particratie ne cessent de faire la Une de l'actualité. Donc, au moins dans les petites communes (par exemple de moins de 10.000 habitants), ne serait-il pas judicieux de ne présenter qu'une seule liste. En pratiquant de la sorte et partant du fait que tout le monde se connaît plus ou moins, ce serait la garantie de pouvoir espérer avoir les meilleures personnes élues par les citoyens pour prendre les commandes de la commune. Et ce d'autant plus que certains partis rament pour composer une liste complète et que pratiquement toutes les formations présentent des candidats dits "d'ouverture". 

    ***

    Et vous, citoyens, qu'en pensez-vous ?

    N'hésitez pas à laisser vos commentaires et à les signer, au moins de vos initiales.

    A suivre... CH.CL.