• La Foire du Livre est annoncée...

    2015 04 19 Foire du livre (21).JPGFoire du Livre

    dimanche 22 avril 2018

    Comme chaque année notre association propose une foire du livre couverte et chauffée.

    Cette année, elle aura lieu le dimanche 22 avril de 10 à 17h au hall omnisports de Trooz

    (Rue de l’Eglise 22 à 4870 Trooz).

    Les conditions de participation sont les suivantes:

    - Location d’un emplacement (de 3m de façade sur 2 m de profondeur) : 12€ pour la journée.

    - Possibilité de location de table à 2 euro.

    - Déballage le samedi 21 avril à partir de 13h jusque 17h.

    - Buvette et petite restauration.

    - Entrée gratuite.

    - Dédicaces d’auteurs.

    NB : Les réservations ne seront certifiées qu’après le paiement des emplacements.

    Contacts :    ml4870trooz@gmail.com

    0497/41 15 15

    0496/17 81 75

    Paiement : à verser au compte :

    BE74 3400 2603 1707 de la Maison de la Laïcité de Trooz-ASBL

    Communication : « Foire du livre  2018

     

  • Conseil communal du 29 janvier 2018... Vu par l'opposition (Olivier Baltus)

    Conseil communal couleurs.jpgCi-dessous, la séance du Conseil communal du 29 janvier 2018 à Trooz vue par Olivier Baltus, Conseiller indépendant.

    2018 01 29 (1) bis.jpg

    Ce qu'il faut retenir

    Durée : 1 heure

    Présences : 17 sur 19

    Assistance : 6

    Avant la réunion mensuelle du Conseil communal avait lieu une réunion commune des Conseils communal et de l’action sociale au cours de laquelle Nicolas Sools a rapporté les synergies existantes et à développer entre la Commune et le CPAS.

    Tous les détails sur le blog Sudpresse de Trooz

    Le 6ème point à l’ordre du jour du Conseil communal consacré au budget 2018 du CPAS a permis d’en apprendre davantage sur les missions de cette importante institution qui a vu le nombre de bénéficiaires du RIS (revenu d’intégration sociale) passer de 102 à 139 en une année ! Pas besoin de chercher loin l’origine de cet accroissement spectaculaire de personnes en grande difficulté sur notre territoire : la politique socio-économique fédérale qui, petit à petit, détricote les acquis sociaux sous prétexte de compétitivité de nos entreprises, et qui confie des missions toujours plus nombreuses au privé qui, comme chacun sait, coûte moins cher et est plus performant que le public. Dans un contexte de dumping social et fiscal éhonté en Europe, cette politique du plus performant et de la flexibilité à outrance a pour premier effet de saper les mécanismes de solidarité et de jeter dans le désarroi et la précarité un nombre croissant de personnes.

    « Trooz prend sa part » : il me paraît prioritaire de venir en aide aux personnes les plus vulnérables de notre communauté. Le Bourgmestre acquiesce.

    Le budget annuel du CPAS est de 2,5 millions d’euros, couvert en partie par la dotation communale de 977.000 euros. En plus d’accorder une aide financière à ces 139 personnes (dont une trentaine d’étudiants), le CPAS remplit - en collaboration avec divers organismes spécialisés - d’autres missions qu’il n’est jamais inutile de rappeler : médiation de dettes, repas à domicile pour les personnes de plus de 65 ans, stages et formations, réinsertion socio professionnelle, articles 60 (RIS remis au travail pendant 2 ans dans des conditions financières favorables pour l’employeur et permettant aux travailleurs de récupérer leurs droits à l’allocation de chômage)…

    Le point 9 consacré à la présentation par Christophe Marck du rapport d’activités 2017 de la CCATM (Commission Communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) ne nous a logiquement rien appris : accorder 13 ou 18 permis d’urbanisme ne dit rien de la politique communale en cette matière. A force de taper sur le clou…, la majorité propose d’organiser en mars une réunion de la Commission de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, la première de cette législature ! Bien sûr, la date des élections approche et la majorité sait qu’elle aura à s’expliquer sur le sujet, mais je salue néanmoins cette décision et participerai constructivement à la réunion.

    Le point 12 mérite un petit rappel : un des derniers emprunts de la commune avait été contracté auprès de la banque Belfius malgré son coût un peu supérieur mais une plus grande compatibilité avec la comptabilité communale. La banque ING, dont l’agence de Prayon sera bientôt la dernière de la Commune, a cette fois été choisie pour ce 1er emprunt de 2018, moins chère que ses concurrentes et offrant des procédures d'intégration de cet emprunt qui sont aujourd’hui également compatibles avec les nôtres.

    Sinon, la convention « je cours pour ma forme » a été renouvelée, Intradel mènera en 2018 sa traditionnelle action de prévention des déchets et nos trois bibliothèques rentrent dans un système « partagé » mis en place par la Province qui permettra d’étoffer l’offre de livres à emprunter.

    ***

    Toujours très actif sur son blog, Le Passeur (d'idées) Olivier Baltus.

     

  • Le lent strip-tease de la nature depuis le 25 octobre 2017...

     Photo quotidienne... même endroit... plus ou moins même angle... depuis le 25 septembre 2017...

     

     

     

    Lire la suite

  • Conseil communal du 29 janvier 2018 (... suite)

    Conseil communal couleurs.jpgC'est le lundi 29 janvier 2018 que s'est tenu le premier Conseil communal de cette dernière année de la législature.

    Afin de vous informer de la façon la plus complète possible, aux deux premiers articles parus sur votre blog Sudinfo de Trooz (votre correspondant sur place *ici* et l'analyse du bourgmestre *ici*), s'ajoute ci-dessous le communiqué de presse de la Commune de Trooz.

    Je rappelle également aux Conseillers, qu'ils fassent partie de la majorité ou pas qu'il leur est loisible de faire connaître leur point de vue ou leur analyse via ces colonnes. 

    communiqué de pressde.jpg

  • Trooz ancien n°39... Entre 1936 et 1952...

    bande.jpgQuelques envois commentés de notre ami Edouard....

    Pour rappel, toutes les photos déjà publiées sont reprises dans l'album "Trooz ancien" que vous pouvez consulter en cliquant ici.

    Lire la suite

  • Trooz ancien n°38... Les ponts

    bande.jpgPour compléter la série relative aux ponts, voici quelques cartes envoyées par Alain Debras.

    Pour rappel, toutes les photos déjà publiées sont reprises dans l'album "Trooz ancien" que vous pouvez consulter en cliquant ici.

    Lire la suite

  • Mais qu'elles sont belles nos régions

    Quelques images (cliquez ici) dans les environs de la cascade du Bayehon pour les amoureux de la nature.

    Bayehon (130).JPG

    Bayehon (136).JPGBayehon (173).jpgBayehon (180).jpg

     

  • Conseil communal du 29 janvier 2018... Analyse du bourgmestre

    Conseil communal couleurs.jpgL'analyse du Bourgmestre,  Fabien Beltran

    Conseil communal du 29 janvier 2018

    Commune et CPAS ensemble pour lutter contre l’exclusion sociale

    Premier conseil communal de l’année ce lundi 29 janvier à Trooz et, comme le veut la tradition, les membres du conseil du CPAS étaient invités à participer aux débats.

    Le président du CPAS, Nicolas Sools, a rappelé que commune et CPAS travaillaient depuis de longues années main dans la main pour lutter contre l’exclusion sociale : locaux partagés ou prêtés, système informatique commun, gestion des comptes confiée à la directrice financière de la commune, rôles de chacun bien définis pour éviter les doublons dans les services, etc.

    Quoi qu’il en soit, la crise économique qui sévit depuis une décennie continue à faire des victimes, et le CPAS dénombrait fin 2017 quelque 139 personnes bénéficiant du revenu d’intégration social (« RIS ») : c’est 37 de plus qu’un an plus tôt. Conséquence directe : la part communale dans le budget annuel du CPAS (2,5 millions d’euros) est en augmentation (977.000 euros, +20.000 euros sur un an).

    Beltran Fabien 2014 11  (1).JPG« Si la spirale continue, la situation ne sera pas tenable, ni pour le CPAS, ni pour la commune » ont réagi conjointement le président du CPAS et le bourgmestre Fabien Beltran. Raison pour laquelle les deux entités mettent en place des mécanismes pour favoriser l’insertion socio-professionnelle : remise à l’emploi via des articles 60, remise à niveau en cours élémentaires (français, mathématique, …), présence hebdomadaire d’une juriste grâce à une collaboration entre plusieurs CPAS de la région, …

    Une nouvelle plus réjouissante ensuite : la commune va adhérer au réseau provincial de bibliothèques, avec des avantages importants pour les lecteurs : accès à l’ensemble du catalogue (soit près de 2 millions de livres !), gestion de son compte en ligne (avec possibilité de recherche, de réservation et de livraison dans les bibliothèques trooziennes), possibilité de tester des e-book…

    Notons enfin que dans le délicat dossier « Publifin », le conseil communal a décidé de s’abstenir sur la validation des comptes 2015-2016 prévue lors de l’assemblée générale du 6 février prochain : « A la lecture des documents, il apparaît qu’à nos yeux, des pièces demeurent manquantes » justifie Fabien Beltran.

  • Conseil communal du 29 janvier 2018

    Conseil communal couleurs.jpgQuelques explications préliminaires.

    Habituellement votre blog reçoit les convocations pour les séances du Conseil communal par mail et les transmet à ses lecteurs dès réception. Ce mois-ci, n’ayant rien reçu, j’ai consulté ce lundi 29 janvier la page Facebook de la Commune de Trooz ainsi que le nouveau site communal pour vérifier si la date du 29 que j’avais notée lors de la dernière séance du Conseil en décembre 2017 était bien la bonne. De fait, tant sur la page Facebook que sur le site communal, la convocation est bien publiée indiquant que la séance a lieu à 20h30 !

    2018 01 18 odj 29.jpg

    Par contre, ce qui n’apparaît nulle part, ni sur la page Facebook, ni sur le site communal, c’est qu’une deuxième convocation pour une séance publique commune du Conseil communal et du Conseil de l’Action sociale était prévue à 20h !

    2018 01 29 convoc2.jpg

    Arrivé à 20h20, force a été de constater que la séance avait commencé. Ceci pour vous dire que je n’ai pu assister qu’à une petite partie du débat relatif au budget du CPAS.

    Je vais donc proposer à votre lecture le document (ci-dessous en italiques) que m’a remis Nicolas Sools, Président du CPAS de Trooz après la séance. Je le remercie pour sa communication.  

    Synergies CPAS/Commune 2018

    A Trooz, les mandataires politiques de la Commune et du CPAS ont bien compris qu’il valait mieux travailler ensemble que chacun dans son coin. Cela peut paraître évident aujourd’hui mais pourtant il n’en pas toujours été ainsi.

    A Trooz, il est donc question de collaboration plutôt que de concurrence.

    Chez nous, pas de services ayant les mêmes attributions, pas de doublon ! Ilo n’y a, par exemple, pas de service social à la Commune. Les missions qui seraient dévolues à un tel service sont assurées par le CPAS.

    Quelques exemples concrets de synergies :

             Les locaux du CPAS sont la propriété de la Commune. Pas de loyer, pas d’intérêt pour rembourser un éventuel prêt hypothécaire.

             Nos locaux sont entretenus par la Commune, s’il y a des travaux à réaliser, c’est la régie communale qui s’en occupe. Le CPAS prend en charge les produits et les matériaux.

             La maison Higny qui abrite la maison des jeunes à Nessonvaux appartient au CPAS. Celui-ci prend en charge l’ensemble des frais liés au bâtiment (eau, gaz, téléphone…) mais l’exploitation du lieu est assurée par le Service Jeunesse.

             Notre système informatique est commun ce qui permet des économies au niveau des licences par exemple.

             La Directrice financière de la Commune est également celle du CPAS. Par le passé notre Centre dépendait du Receveur Régional. La différence de coût est énorme mais ce qui est encore plus important c’est le gain de temps et les facilités de gestion que cela permet.

             En termes de graphisme et de communication, le CPAS bénéficie des services de la Commune (Nouveau logo du magasin « Le Chas », logo pour le projet « C Trooz Bien », site internet, journal communal…)

             Collaboration également avec le Service Travaux, le nombre d’article 60 mis à disposition par le CPAS est en constante augmentation. Il est important de souligner le travail important en matière de réinsertion par le travail réalisé sur le territoire de notre commune.

             La collaboration avec les Service Jeunesse, un exemple parmi tant d’autres, la soirée organisée au cirque le 23 décembre où nos jeunes ont été encadrés par les membres de ce service.

             Marché public commun (Ex. Assurances)

     

    Conseil communal du 29 janvier 2018

    Séance

    Les présences :

    BELTRAN Fabien, le Bourgmestre, Président ;

    MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, les Echevin(e)s ;

    SOOLS Nicolas, Président du CPAS (avec voix consultative) et Conseiller ;

    DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy, BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana, PIRARD Claire, SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, JAMAGNE Marc, Conseillers(ères)

    et FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire.

    5 membres du CPAS ont assisté à la séance.

    Le public : 6 personnes.

    Pour en revenir au Conseil communal, après quelques questions/réponses entre le président du CPAS et les élus Larose et Baltus, le budget du CPAS a été voté à l’unanimité. Il a cependant été fait état d'une croissance importante du nombre de RIS.

    Les autres points à l’ordre du jour sont passés, presque dans l’anonymat et la bonne humeur de tous les mandataires. Il s'agissait essentiellement  de prises d'actes.

    Un accord intervenu avec la Province au sujet d'un logiciel de bibliothèque partagé (point 14) devra accroître l'offre de lecture dans nos bibliothèques.

    Une anecdote cependant lors de quelques échanges entre le Bourgmestre Beltran et les Conseillers de l’opposition Baltus puis Larose ont permis à ces trois élus de constater qu’ils étaient en parfait accord tous les trois à 100% sur deux points en particulier, ce qui est manifestement une première qui a été soulignée et appréciée.

    Parmi les points sans doute ajoutés en début séance, à relever quand même que la commune de Trooz votera « abstention » sur un document transmis par PUBLIFIN pour la prochaine assemblée générale car le document transmis s’avère être incomplet.

    Les prochaines séances du Conseil communal sont fixées les 26 février, 26 mars, 23 avril, 14 mai et 11 juin 2018.

    2018 01 29 (1).JPG

    2018 01 29 (2).JPG

    2018 01 29 (3).JPG

    2018 01 29 (4).JPG

    Voir l'analyse du bourgmestre ici

     

  • Trooz ancien n°37... Enquête à La Brouck

    bande.jpgPour rappel, toutes les photos déjà publiées sont reprises dans l'album "Trooz ancien" que vous pouvez consulter en cliquant ici.

    N'hésitez pas à commenter ou, le cas échéant, rectifier ou compléter...

    C'est Henri Morainville qui rejoint l'quipe et nous emmène dans le Château dénommé "de Prayon" mais qui, en fait, se situait à La Brouck. 

    On cherche l'endroit exact...

    Voici quelques indications :

     

    Lire la suite

  • Trooz ancien n°36... 1925

    bande.jpgPour rappel, toutes les photos déjà publiées sont reprises dans l'album "Trooz ancien" que vous pouvez consulter en cliquant ici.

    N'hésitez pas à commenter ou, le cas échéant, rectifier ou compléter...

    Lire la suite

  • Ces chères vieilles choses... ces belles histoires aussi...

    Par ces quelques lignes, pourquoi ne pas insister quelque peu sur l'autre aspect des brocantes. Bien sûr, il y a l'occasion (qui fait le larron ?), les éventuels marchandages, les discussions, la recherche de l'objet rare qui vous fait envie depuis 145 ans ou qui tout simplement manque à votre collection, etc.

    Mais il y a aussi les rencontres de gens soit que vous aviez perdus de vue, soit que vous ne rencontrez pas souvent. Puisqu'il s'agit de la brocante organisée à Trooz ce week-end, je vais l'illustrer par un exemple marquant tout étant que chacun a probablement une petite histoire du même genre à raconter...

    Ce dimanche, Christiane Delmal, la fille de Léon Delmal, ancien président du Royal Prayon Football Club à la fin des années 50 et aujourd'hui décédé, était occupée à feuilleter le livre publié en 2012 à l'occasion de la fête du centenaire (et même un peu plus) du foot dans la commune.

    BrocanteII9 bis.JPG

    Amusée, Christiane était en train de regarder la page 93 du livre qui vous est répercutée ci-dessous

    page93.jpg

    Et Christiane qui, dans son jeune temps, suivait régulièrement les équipes de Prayon, semblait fort amusée de constater que Pietro Longaretti qui chaussait du 37 avait dû jouer avec du 43. C'était en 1954 et en ce temps-là, personne n'aurait jamais pensé à se plaindre d'une telle situation... Coïncidence, au moment même où Christiane avait du mal à contenir son rire, Pietro Longaretti entrait dans la salle... ce qui a permis à Christiane et Pietro d'évoquer le passé de leur jeunesse et d'échanger quelques-uns de leurs souvenirs dans la bonne humeur.

    Voilà, c'est aussi ça les brocantes... 

    BrocanteII7.JPG

    BrocanteII5.JPG

    BrocanteII6.JPG

    Et vous, vous avez aussi une belle histoire à raconter alors que vous vous promeniez parmi ces chères vieilles choses ? Si oui, ces pages vous sont ouvertes...

    Quelques photos prises ces 27 et 28 janvier 2018 sont ici

  • Trooz ancien n°35... Dans les années 40

    bande.jpgPour rappel, toutes les photos déjà publiées sont reprises dans l'album "Trooz ancien" que vous pouvez consulter en cliquant ici.

    Quelques vues prises fin des années 40, début 50...

    N'hésitez pas à commenter ou, le cas échéant, rectifier ou compléter...

    Lire la suite

  • La brocante... encore ce dimanche

    Quelques images (samedi) de la brocante qui aura encore lieu ce dimanche matin, dès 8 heures et jusqu'à 16 heures.

    2018 01 27 (3).JPG

    2018 01 27 (6).JPG

  • André Lejeune, créateur du Musée de la Téléphonie, est décédé

    20178 01 29 Andre Lejeune.jpgEN HOMMAGE A ANDRE LEJEUNE

    En juillet 2017, un article publié le jeudi 13 dans La Meuse-Liège relatait la remise en état de l'horloge parlante (voir en bas de page).

    Cet exploit technique avait été réalisé par un ancien de la RTT, André Lejeune, qui était aussi à l'initiative de la création d'un Musée de la Téléphonie à Lantin, au Fort de Lantin.

    Il y organisait également des visites qui vous avaient été présentées sur votre blog.

    Nous venons d'apprendre le décès d'André Lejeune.

    2018 01 29 faire-part.jpg

    Fondateur de ce musée, André lejeune a bien évidemment travaillé à la RTT et c'est grâce notamment à l’apport de ses amis et anciens collègues, qu'il a pu réunir quantité de pièces qui ont marqué l’histoire du téléphone et du télégraphe.

    Il accompagnait ses visites d’un exposé didactique qui pouvait intéresser tant le professionnel que le profane. C’est dans ce musée que notamment la dernière cabine téléphonique et l’horloge parlante avaient trouvé refuge.

    En juillet 2017, André Lejeune avait détaillé de quelle façon il avait pu sauver l'horloge parlante de la casse et lui rendre sa voix.

    En guise d'hommage à André Lejeune, revoici cette interview.

    2018 01 27 Lejeune.jpg