Conseil communal du 29 janvier 2018

Conseil communal couleurs.jpgQuelques explications préliminaires.

Habituellement votre blog reçoit les convocations pour les séances du Conseil communal par mail et les transmet à ses lecteurs dès réception. Ce mois-ci, n’ayant rien reçu, j’ai consulté ce lundi 29 janvier la page Facebook de la Commune de Trooz ainsi que le nouveau site communal pour vérifier si la date du 29 que j’avais notée lors de la dernière séance du Conseil en décembre 2017 était bien la bonne. De fait, tant sur la page Facebook que sur le site communal, la convocation est bien publiée indiquant que la séance a lieu à 20h30 !

2018 01 18 odj 29.jpg

Par contre, ce qui n’apparaît nulle part, ni sur la page Facebook, ni sur le site communal, c’est qu’une deuxième convocation pour une séance publique commune du Conseil communal et du Conseil de l’Action sociale était prévue à 20h !

2018 01 29 convoc2.jpg

Arrivé à 20h20, force a été de constater que la séance avait commencé. Ceci pour vous dire que je n’ai pu assister qu’à une petite partie du débat relatif au budget du CPAS.

Je vais donc proposer à votre lecture le document (ci-dessous en italiques) que m’a remis Nicolas Sools, Président du CPAS de Trooz après la séance. Je le remercie pour sa communication.  

Synergies CPAS/Commune 2018

A Trooz, les mandataires politiques de la Commune et du CPAS ont bien compris qu’il valait mieux travailler ensemble que chacun dans son coin. Cela peut paraître évident aujourd’hui mais pourtant il n’en pas toujours été ainsi.

A Trooz, il est donc question de collaboration plutôt que de concurrence.

Chez nous, pas de services ayant les mêmes attributions, pas de doublon ! Ilo n’y a, par exemple, pas de service social à la Commune. Les missions qui seraient dévolues à un tel service sont assurées par le CPAS.

Quelques exemples concrets de synergies :

         Les locaux du CPAS sont la propriété de la Commune. Pas de loyer, pas d’intérêt pour rembourser un éventuel prêt hypothécaire.

         Nos locaux sont entretenus par la Commune, s’il y a des travaux à réaliser, c’est la régie communale qui s’en occupe. Le CPAS prend en charge les produits et les matériaux.

         La maison Higny qui abrite la maison des jeunes à Nessonvaux appartient au CPAS. Celui-ci prend en charge l’ensemble des frais liés au bâtiment (eau, gaz, téléphone…) mais l’exploitation du lieu est assurée par le Service Jeunesse.

         Notre système informatique est commun ce qui permet des économies au niveau des licences par exemple.

         La Directrice financière de la Commune est également celle du CPAS. Par le passé notre Centre dépendait du Receveur Régional. La différence de coût est énorme mais ce qui est encore plus important c’est le gain de temps et les facilités de gestion que cela permet.

         En termes de graphisme et de communication, le CPAS bénéficie des services de la Commune (Nouveau logo du magasin « Le Chas », logo pour le projet « C Trooz Bien », site internet, journal communal…)

         Collaboration également avec le Service Travaux, le nombre d’article 60 mis à disposition par le CPAS est en constante augmentation. Il est important de souligner le travail important en matière de réinsertion par le travail réalisé sur le territoire de notre commune.

         La collaboration avec les Service Jeunesse, un exemple parmi tant d’autres, la soirée organisée au cirque le 23 décembre où nos jeunes ont été encadrés par les membres de ce service.

         Marché public commun (Ex. Assurances)

 

Conseil communal du 29 janvier 2018

Séance

Les présences :

BELTRAN Fabien, le Bourgmestre, Président ;

MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, les Echevin(e)s ;

SOOLS Nicolas, Président du CPAS (avec voix consultative) et Conseiller ;

DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy, BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana, PIRARD Claire, SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, JAMAGNE Marc, Conseillers(ères)

et FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire.

5 membres du CPAS ont assisté à la séance.

Le public : 6 personnes.

Pour en revenir au Conseil communal, après quelques questions/réponses entre le président du CPAS et les élus Larose et Baltus, le budget du CPAS a été voté à l’unanimité. Il a cependant été fait état d'une croissance importante du nombre de RIS.

Les autres points à l’ordre du jour sont passés, presque dans l’anonymat et la bonne humeur de tous les mandataires. Il s'agissait essentiellement  de prises d'actes.

Un accord intervenu avec la Province au sujet d'un logiciel de bibliothèque partagé (point 14) devra accroître l'offre de lecture dans nos bibliothèques.

Une anecdote cependant lors de quelques échanges entre le Bourgmestre Beltran et les Conseillers de l’opposition Baltus puis Larose ont permis à ces trois élus de constater qu’ils étaient en parfait accord tous les trois à 100% sur deux points en particulier, ce qui est manifestement une première qui a été soulignée et appréciée.

Parmi les points sans doute ajoutés en début séance, à relever quand même que la commune de Trooz votera « abstention » sur un document transmis par PUBLIFIN pour la prochaine assemblée générale car le document transmis s’avère être incomplet.

Les prochaines séances du Conseil communal sont fixées les 26 février, 26 mars, 23 avril, 14 mai et 11 juin 2018.

2018 01 29 (1).JPG

2018 01 29 (2).JPG

2018 01 29 (3).JPG

2018 01 29 (4).JPG

Voir l'analyse du bourgmestre ici

 

Les commentaires sont fermés.