Sylvain au Costa Rica

Nous en avons déjà beaucoup parlé... Sylvain Lejeune, notre jeune libraire de Trooz participe à la Transtica, le Trail de l'extrême de renommée mondiale au Costa Rica.

Oubliés les Tintin en Amérique, Tintin au Tibet, Tintin au Congo et en bien d'autres endroits de la planète peut-être en vente à la librairie Lejeune, place à Sylvain au Costa Rica.

En attendant son retour, en décembre, nous allons tenter de le suivre pas-à-pas sur les routes de ses exploits.

Petit rappel, d'abord

2017 10 19 Sl.jpg

19 novembre 2017 Dernier effort de préparation

Sylvain s'entraîne depuis de longs mois dont un trip les 13, 14 et 15 octobre à Chamonix pour participer à ce trail exigeant. Il a terminé sa préparation le 19 novembre 2017 en participant au Trail (le petit) du Second Souffle sur ses terres, à Trooz.

2017 11 19 trail.jpg

A (55).JPG"La victoire m'aura échappé pour 25 secondes", lâcha-t-il après l'épreuve. "Mais les jambes sont rassurantes. Je ne ressens ni douleur ni raideur même si aujourd'hui c'était le cœur qui était dans le dur mais c'est logique, après deux semaines de repos. Puis, comme je me suis décalé à l'heure du Costa Rica, c'est un peu comme si j'avais couru à 3 heures du matin, j'avais donc un peu la tête dans le cul..."

Drôle d'idée en tout cas, il avait la langue au dehors mais cette course lui aura permis de remettre le moteur en route avant le départ pour la grande aventure.

20 novembre 2017 Hibernatus Sylvain

2017 11 20 Hibernatus Sylvain.jpg

2017 11 20 Hibernatus Sylvain 2.jpg

Décidé à mettre tous les atouts dans sa manche, Hibernatus Sylvain s'offre une séance de récupération avant le grand voyage qui se déroulera sans problème aucun.

22 novembre 2017

Sylvain donne quelques nouvelles

"1ère escale après 7h20 de vol (le plus long des 3).  Je retrouve mon fuseau horaire auquel je me suis habitué ces derniers jours ! Il est 12h30 mais il y aura encore 1h de décalage en moins une fois arrivé au Costa Rica "

2017 09 22 en route.jpg

22h30 "Et voilà après de long trajet je suis enfin à l’hôtel, il est maintenant 22h30...une bonne douche et au dodo ! Demain matin petit footing de 30 minutes dans le parc voisin si je trouve le temps."

23 novembre 2017

"7h ce matin petit décrassage de 30 minutes dans le parc à côté de l’hôtel ! Il fait déjà très lourd et je ne prends aucune côte, ça va être chaud dans la montagne "

24 novembre 2017

Quelques vues sur place

2017 11 24 singe.png2017 11 25 avion 2.png2017 11 25 avion 3.png2017 11 25.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 novembre 2017 L'épreuve commence par un prologue

2017 11 24 classement.jpg

Nos deux Belges sur le podium

2017 11 27 sylvain déepart.jpg

25 novembre 2017... Etape 1 : 37,6 km

2017 11 25 bis classement.jpg

Classement général provisoire

2017 11 27 classement général.jpg

Fabre.jpgEt, pour compléter votre information, le commentaire d'un autre concurrent, Emmanuel Fabre qui est parti en même temps qu'un Belge, probablement Dimitri Neimry.

Objectif : Costa Rica Ultra-trail - 200 km en 5 étapes (9200m D+).
Du 20 novembre au 1er décembre 2017.

Résumé de l’étape 2 (dimanche 26 novembre) - 40,3 km.

...

Aujourd’hui, je me lève encore inquiet par rapport à l’étape d’hier. Le départ est donné à 8h00 (heure locale). Le début du parcours est en montée, donc je suis prudent et raisonnable. Les 4 premiers du général partent ensemble, je reste avec le 5ème, un belge. Mes sensations sont largement mieux qu’hier. Au km 8, où se trouve le premier CP (ravitaillement 1), je laisse mon ami belge pour essayer de reprendre du temps sur lui. Cependant il garde toujours le même écart avec moi, je me retourne régulièrement pour voir si j’arrive à le distancer. Peine perdue. Au CP 2 (km 18), je prends vite mon ravito car après il y a 9 km de descente. Plutôt traumatisant pour les quadriceps. Mais le Belge ne lâche rien ! Au CP 3 (km 27) je suis plus qu’à 10’ du 4ème. Il reste 13,5 km de monter et le Belge est toujours derrière moi. Au km 31, grosse défaillance, je subis une fois de plus un gros coup de chaud, ce soleil et son temps très humide me flingue ! Je suis à l’arrêt, je n’arrive plus à avancer et mon ami Belge me dépasse et je ne le reverrai plus. Dégouté ! La montée à 2990 m d’altitude a été éprouvante. Le manque d’oxygène et la pluie fine sur la fin a fatigué mon organisme

Je finis toujours 6ème de l’étape.
Et 6ème au scratch.

Demain le parcours le plus long de 48,2 km pour 1750m de D+ mais sur des singles très très boueux dans la jungle.

asuivre.jpg

Les commentaires sont fermés.