"Costa Rica me voici"…

… doit très certainement penser Sylvain Lejeune qui, vous en avez peut-être déjà pris connaissance, (sinon, lisez ici) est en pleine préparation pour participer à la Transtica Costa Rica, un défi sportif de l’extrême mais à caractère humanitaire.

Une solide préparation est évidemment un élément clef pour assumer ce challenge.

Chamonix (1).jpgC’est pourquoi, la semaine écoulée, Sylvain s’est rendu à Chamonix pour un périple de trois jours qui lui a permis de travailler sa résistance tout en s’oxygénant.

« Nous avons quitté Trooz le jeudi à 19h pour effectuer le voyage aller en 2 étapes afin de ne pas être trop fatigués une fois sur place. Nous avons donc fait escale à Colmar après environ 4h de route », explique Sylvain qui était accompagné du Spadois Pascal Defechereux et du Namurois Clement Pinget. Sylvain et ses compagnons d’aventure ont alors quitté Colmar le vendredi matin à 7h30 pour rejoindre leur lieu de départ de leur première sortie trail, un peu en amont de Chamonix pour découvrir un autre coin.

« Nous sommes donc partis vers 13h de la route près d’Argentier pour cette première balade de 13 km et 1200 mètres de dénivelés, une fois cette balade terminée nous sommes repartis en voiture afin de récupérer notre appartement loué pour 3 jours. »

Pas rassasié, sur le coup de 17h, deux des trois compères ont décidé de « s’offrir » une deuxième sortie. « Celle-ci nous a permis de nous farcir une partie du « kilomètre vertical » de Chamonix, résultat 7 km et 600 mètres de d+ », poursuit Sylvain.

Chamonix (7).jpg

Et le lendemain matin, sans se presser, le trio est reparti sur le coup de 9h15 pour effectuer la plus longue sortie de leur week-end, 24 km et 2500 mètres de d+.

C’est le dimanche matin qu’ils ont accompli leur troisième et dernière sortie (ils appellent cela des balades) dès 8 heures du matin, 19 km et 1600 de d+.

Le plus pénible les attendait alors, 8 heures de route pour regagner Trooz aux environs de 22h.

« Mon ressenti après le stage, c’est que la montagne nous en met plein les yeux et plein les jambes… mais c’est tellement magnifique le paysage là-bas ! Les jambes semblent être bonnes et la semaine après ce week-end sera un peu plus calme », relate Sylvain tellement satisfait qui se dit déjà prêt à repartir à « Cham »...

Il est vrai qu'outre le travail physique, ils ont pu bénéficier de paysages remarquables tout en faisant parfois des rencontres bien sympathiques.

Chamonix (11).jpg

A noter qu’un second Belge, Dimitri Neimry a rejoint la liste des inscriptions pour la Transtica Costa Rica.

Pour donner à Sylvain une petite idée de ce qui l'attend, ci-dessous, un retour sur la Transtica 2016

2017 10 19 Sl.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.