La Maison médicale de Trooz (I)

trooz cornesse162.JPGIl y a cinq ans...

Pour rappel, le projet d’instauration d’une Maison médicale à Trooz date de 2012 mais a été concrétisé en 2014.

Vous pouvez revoir ci-dessous la vidéo de présentation publiée sur ce blog le 22 juin 2015.

Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts...

trooz cornesse44.JPG

(et aussi sur le trottoir de la Maison médicale)

... ce vendredi 6 octobre 2017, c’est de l’évolution de ce projet dont il était question.

1.jpg

Donc, ce vendredi 6 octobre 2017, la Maison médicale Trooz Santé asbl a procédé à l’inauguration de son projet en santé. En plus des partenaires (CHU de Liège, Croix-Rouge de Belgique…) et des représentants du pouvoir politique communal, de nombreuses personnes parmi lesquelles des patients et des citoyens avaient envahi les lieux.

« C’est un immense honneur d’être à vos côtés en cette maison médicale qui regroupe une maison pluri professionnelle de santé d’une part et des services sociaux et du CPAS d’autre part » soulignait le bourgmestre Fabien Beltran dans son introduction. «Je suis…nous sommes tous fiers de cette réalisation », poursuivait-il, englobant dans son éloge les élus, les services communaux, les praticiens et tous les intervenants qui se sont impliqués dans cette aventure. « Je voudrais rendre hommage aux médecins, généralistes et spécialistes, aux professionnels de santé, réunis en association, à l’origine d’un projet médical unanimement salué avec une pensée particulière pour le docteur Jamart, catalyseur de cette belle aventure. »

Le bourgmestre a ensuite insisté sur  la préservation d’un accès à des soins de qualité dans un contexte de plus en plus difficile. Il a rappelé également tout le soutien que la commune de Trooz apporte à cette activité plus qu’utile.

Parmi les intervenants, le tout nouveau président du CPAS, Nicolas Sools a lui aussi pris la parole. « Outre la délivrance de soins psycho-médico-sociaux, c’est l’aspect de la prise en charge médicale globale comme moteur de changement social que je trouve particulièrement intéressant dans ce projet. Le travail de prévention et de promotion de la santé sur le territoire couvert, c’est-à-dire les communes de Trooz, Chaudfontaine, Olne, Soumagne et Fléron est également indispensable. Fin 2016, il y avait plus de 150 maisons médicales en Belgique, ce qui représente près de 350.000 patients ».

Et, dans la foulée, de s’en prendre à la tête pensante de l’étage supérieur. « Je ne suis donc pas comme la Ministre fédérale de la santé, Maggie de Block, qui tente depuis sa prise de fonction de mettre à mal l’existence même des maisons médicales, c’est le système de médecine forfaitaire qui lui pose apparemment un problème. Et ce, même si la suppression des maisons médicales ou la fin du système forfaitaire ne serait pas efficace d’un point de vue économique. En effet, les patients qui utilisent aujourd’hui le système se tourneront automatiquement vers des médecins généralistes, des spécialistes, voire les urgences, avec pour conséquence une augmentation des coûts dans d’autres secteurs des soins de santé. »

Et de poursuivre au plan local en annonçant le projet relatif à la petite enfance qui prendra corps début 2018 et dans lequel le CPAS sera partie prenante.

Nicolas Sools a aussi parlé du « Chas », situé dans les locaux de ce bâtiment et à son sens trop méconnu. La faute à qui ? Nous y reviendrons bientôt sur ce blog Sudinfo de Trooz.

Après le directeur du CHU et un représentant de la Croix-Rouge, Hubert Jamart a lui aussi pris la parole, disant « sa satisfaction de l’aboutissement ou plutôt du début de maintenant bientôt six années de travail intense de toute une équipe ».

Hubert Jamart a rappelé l’essence même de ce projet (un idéal, un projet en santé, des manches à retrousser, une confiance à tisser) qui n’était pas le fait de quelques illuminés… Que nenni !

Respect, confiance, convivialité et équité sont quatre des piliers sur lesquels s’appuie l’association.

Et de lever un voile sur la (ou les) missions dévolue(nt) à ce projet mais aussi sur ses difficultés, le devenir et la suite de cette belle aventure sur lesquels nous reviendrons bientôt plus en détail.

«  Forger une société en transformant le système de santé, nous on y croit ! », n’a pas manqué d’asséner haut et fort Hubert Jamart.

Pour ce qui est de cette inauguration, il s’agissait également d’une soirée semi portes ouvertes qui a permis à l’assistance de visiter les lieux tout en profitant de l’apéritif dinatoire qui était proposé (les spécialistes étaient présents). Le programme autour de l’apéritif dinatoire et du carrefour santé était donc décliné en une rencontre avec les professionnels de la maison, la présentation des futurs travaux du bâtiment, le grimage pour les enfants et une animation d’éducation populaire sur laquelle nous reviendrons : la criée publique (voir ici).

Quelques photos ici

A suivre…

Commentaires

  • Une bien noble reconversion pour ce beau bâtiment dont je me réjouis de voir la rénovation !

  • je dis encore bravo pour la création de cette maison médicale à Trooz

Les commentaires sont fermés.