Démarchage à domicile à Trooz

stop démarchage.jpgEn matière de vente et de démarchage à domicile, le consommateur sollicité à l’improviste peut se trouver en situation de vulnérabilité par rapport au vendeur, qui plus est lorsqu’il s’agit de personnes d’un certain âge.

La réglementation vise donc à protéger le client contre des méthodes de ventes parfois (souvent ?) jugées trop agressives voire trop intrusives.

C’est ainsi que « Toute personne qui commence un nouveau contrat doit recevoir une confirmation par la poste et a 14 jours pour se rétracter ». C’est toujours bon à savoir.

Force est de constater que les plaintes à ce sujet concernent souvent les fournisseurs d’énergie.

Votre blog Sudinfo de Trooz a reçu début septembre deux courriers concernant ce type de démarchage émanant de la société Essent.

Le premier courrier a été envoyé par une personne de Trooz furieuse contre le procédé utilisé pour faire signer son papa, un octogénaire malvoyant.

« Le 24 août 2017, deux agents travaillant pour le compte de la société Essent parcourent la commune de Trooz dans le but de proposer de nouveaux contrats énergétiques.

Mes parents sont des octogénaires et ma mère s’étant absentée un bref moment, mon père, qui est une personne malvoyante mais qui aime le contact a reçu un des deux agents chez lui. Après un petit brin de causette, il a été amené à signer un contrat de trois ans avec la société Essent. Sur les documents remis, l’agent lui a écrit en grand son numéro de portable en cas de problème mais l’appel a été automatiquement rejeté lorsque j’ai appelé le numéro. C’est très professionnel. J’estime que le devoir d’une société est de conseiller la personne mais lorsque celle-ci est dans l’incapacité de voir ce qui est écrit sur un contrat, n’est-il pas déplorable de lui faire signer ?

Le 25 août 2017, je contacte la société à 15h50 et la personne qui répond me propose de déposer plainte contre l’agent en question ce que je refuse pour le bien-être de mes parents. Mon contact me dit qu’il ne trouve pas le contrat alors que mes parents ont reçu un courrier le confirmant ce vendredi 25 août. Mais il est déjà 15h55 et la société ferme à 16h donc…on me conseille de sonner lundi.

Le 28 août 2017, je recontacte la société et mon interlocuteur me répond qu’il n’y a pas de problème, qu’il fait le nécessaire pour annuler le contrat et me fait savoir que mes parents recevront l’annulation rapidement.

Le 30 août 2017, j’envoie un recommandé à la société car les interlocuteurs que j’ai eus en ligne ne m’inspirent guère confiance.

Le 31 août 2017, mes parents reçoivent le contrat daté du 29 août 2017 dans lequel la société déclare être ravie de les avoir pour clients pendant trois ans.

Le 1 septembre 2017, mes parents reçoivent enfin une lettre qui confirme l’annulation du contrat. Toutefois je dois prévenir leur fournisseur actuel afin que celui-ci continue à les approvisionner en électricité. »

Le deuxième courrier est beaucoup plus laconique et direct, même s’il émane aussi d’une personne âgée.

« Salut Charles, une info pour ton blog.

Ce jeudi (le 24 août), je viens de recevoir la visite d’un vendeur de chez Essent. Il s’est présenté en me disant que sa collègue était passée hier pour me faire une proposition de réduction de 300 euros et qu’il venait aujourd’hui pour signer les papiers. Comme tu l’imagines, je lui ai transmis mes salutations en même temps que mes regrets tout en précisant qu’aucune de ses collègues n’était passée hier et que c’était déjà une bonne raison pour clore le dialogue. »

Voilà deux témoignages relatant le passage de démarcheurs au service d’Essent fin août.

Bien sûr, ces démarcheurs sont probablement payés au contrat, bien sûr il faut essayer de gagner sa vie mais en tout, il y a la manière.

A noter que vous pouvez aussi vous procurer un autocollant invitant les démarcheurs à ne pas sonner à votre porte (voir image en haut de page).

Commentaires

  • Il y a une deuxième grosse erreur même si le contrat est signé pour une durée ici trois ans, on peux changer de fournisseurs dans les six mois si je me souviens bien. De plus, ici il y a abus de confiance. Et manipulation de personne "faible". Je conseille à la famille de ses personnes d'écrire un courrier au médiateur énergie, de prendre contact avec leur ancien fournisseur si ils veulent retourner chez eux ou un autre (fournisseur) , que leur famille les aides tout en expliquant au futur fournisseur la situation. Et le fournisseur fera les démarches pour ces personnes. Je tiens aussi à préciser qu'Essent estblenpire des fournisseur.

Les commentaires sont fermés.