VEGA salue le retrait de la demande de permis au Ry-Ponnet

vega.pngRy-Ponet : une victoire citoyenne et une bonne nouvelle pour le développement territorial liégeois

Communiqué, 6 septembre 2017

Le retrait de la demande de permis du projet immobilier «Haïsses-Piedroux» est une très bonne nouvelle pour l’urbanisme liégeois.

«Haïsses-Piedroux» était en effet la caricature de ce qu’il ne faut plus faire en matière d’urbanisme : monofonctionnalité, faible densité, urbanisation de terres utilisées par l'agriculture et éloignement du transport public. «Haïsses-Piedroux», c’était la garantir de voir des centaines de voitures supplémentaires venir accroître l’engorgement du réseau routier. «Haïsses-Piedroux», c’était une nouvelle fuite en avant et la fragilisation de projets plus difficiles à monter mais essentiels pour la qualité de la vie des urbains.

Le retrait de ce projet est en phase avec le mouvement de planification territoriale qui est en cours, notamment à travers le Schéma de développement territorial d’arrondissement (SDT) ou le Schéma provincial de développement territorial (SPDT) qui prévoient clairement — et nous nous réjouissons qu’un consensus puisse se former à ce propos — de localiser les nouveaux développements immobiliers à proximité des gares, existantes ou à rouvrir. Ce principe est salutaire. Pour la première fois, une perspective concrète est sur la table pour mettre fin à l’étalement urbain.

VEGA salue une victoire importante des mouvements associatifs et citoyens qui se sont fortement mobilisés pour faire barrage à ce projet destructeur. Loin du «Nimby» auquel d’aucuns cherchent à les ramener, leur combat a de toute évidence servi l’intérêt général. Nous les en remercions.

Face au risque de voir le projet «Haïsses-Piedroux» revenir sur la table après les élections communales, nous appelons tous les groupes politiques liégeois à se positionner sans ambages en faveur de la sauvegarde du site exceptionnel du vallon du Ry-Ponet.

Nous appelons aussi la Ville de Liège à veiller à ce que la dépollution du site «LBP» soit suffisante pour y installer un nouveau quartier mixte, associant, autour de la gare de Chênée, logements, bureaux, activité artisanale, espaces verts et commerce de proximité.

François Schreuer, conseiller communal de la Ville de Liège

 

Les commentaires sont fermés.