Le Tour de France 2017 vu de Trooz au quotidien

Cette année 2017, le Tour de France est passé par Trooz. Une bonne raison pour vous confectionner un résumé de cette 104ème édition de la Grande Boucle que vous pourrez conserver en souvenir. Les albums photos du Tour à Trooz, seront, je l'espère bientôt à votre disposition. 

Par sympathie, nous ne reviendrons pas sur la saga des travaux qui ont précédé l’arrivée du Tour à Liège.

Dame, si beaucoup de choses ne sont pas très reluisantes actuellement, faut quand même bien proposer une belle image.

Résultats de l'étape mis à jour quotidiennement !

1ère étape Düsseldorf 14km contre-la-montre (1 juillet 2017)

1 Gerain Thomas.jpg

Valverde out !

Düsseldorf accueille le grand départ ce 1 juillet 2017 par un contre la montre de 14 km remporté par Geraint Thomas (GB). Pluie sur la route et orage nimbé de foudre pour Alejandro Valverde qui, victime d’une chute sera contraint à l’abandon (fracture de la rotule).

1 Valverde chute 1.jpg

2ème étape Düsseldorf - Liège 203,5 km (2 juillet 2017)

Le Tour est passé par Trooz

Plus intéressante pour nous, habitants de Trooz, la 2ème étape relie Düsseldorf à Liège (203,5 km).

Une longue échappée accouche de deux rescapés, Taylor Phinney et Yoann Offredo, qui sont rejoints à 834m46 de la ligne d’arrivée.

2017 07 02 course (21).JPG

Le panneau des 10 km est installé au beau milieu de la Grand’Rue à Prayon.

2017 07 02 course (1).JPG

Et Rodrigo Beenkens au commentaire en direct pour la RTBF de s’exclamer à deux reprises que les coureurs entrent à Chaudfontaine. Mais non, monsieur Beenkens, Chaudfontaine, c’est quand la route devient belle et entretenue.

2chute Battice.jpg

Auparavant, une chute massive au « rond-point des vaches » à Battice avait « animé » la course.

2 kittel.jpg

A Liège, c’est Marcel Kittel qui l’emporte tandis que Geraint Thomas conserve le maillot jaune.

3 Sagan.jpg3ème étape  Verviers - Longwy 212,5 km (3 juillet 2017)

Sagan en puissance

Le champion du monde slovaque Peter Sagan (Bora) s'est imposé à l'issue d'un sprint entre costauds.

Le Britannique Geraint Thomas (Sky) reste maillot jaune. Sagan devance l’Australien Michael Matthews, l’Irlandais Dan Martin et le champion olympique belge Greg Van Avermaet au sommet de la côte des Religieuses, une montée de 1600 mètres à 5,8 % de pente.

4ème étape  Monfort-les-Bains  -  Vittel 207,5 km (4 juillet 2017)

Peter Sagan exclu du Tour !

Les coureurs sont arrivés à Vittel.

2017 07 02 caravane (232).JPG

4 vankeirsbulck.jpgLe Belge Guillaume Van Keirsbulck (ci-dessous lors de son passage à Trooz) a réalisé une échappée en solitaire longue de 190 km. Parti dès le départ, il a été rejoint, épuisé, à 17 km de l'arrivée.

2017 07 02 course (56).JPG

L'étape s'est terminée par un sprint massif remporté par le Champion de France, Arnaud Démare, mais  faussé par deux chutes dans le dernier kilomètre dont une provoquée par un coup de coude du Champion du Monde, Peter Sagan, qui a envoyé Mark Cavendish dans les barrières. Sagan a été exclu du Tour de France.

1.JPG

Cavendish essaye de passer à droite

2.JPG

Sagan l'en empêche d'un violent coup de coude et c'est la chute

3.JPG

4.JPG

5.JPG 

4 chute.jpg

5 Aru Fabio.JPG5ème étape  Vittel  -  Planche des Belles Filles   160,5 km   (5 juillet 2017)

Aru gagne... Froome déjà en jaune !

La première étape comportant de vraies montées fut notamment animée par Philippe Gilbert et Jan Bakelants qui ont été rejoints à 4 km de l'arrivée. Le Champion d'Italie Fabio Aru (Astana) a mis tous les favoris d'accord dans les deux derniers kilomètres. Il a devancé Dan Martin (Quick-Step Floors) et Chris Froome (Sky), désormais leader du classement général.

5 aru 3.JPG

6ème étape  Vesoul - Troyes 216 km   (6 juillet 2017) 

6 (1).JPGMarcel Kittel (Quick-Step Floors) s’est imposé à l'issue d'un sprint massif.L’Allemand a devancé le Français Arnaud Démare (FDJ) et son compatriote André Greipel (Lotto-Soudal). Leader du classement général depuis mercredi au sommet de La Planche des Belles Filles, Chris Froome (Sky) est toujours en jaune.

Trois échappés, le Belge Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), le Français Perrig Quemeneur (Direct Energie) et le Norvégien Vegard Stake Laengen (UAE) ont pris les devants peu après le départ mais ont été rejoints après 206 km de fuite en avant, à 3 km de l'arrivée.

Aucun changement au classement général, toujours emmené par Froome, qui devance son coéquipier Geraint Thomas et l’Italien Fabio Aru (Astana), vainqueur de la 5e étape mercredi.

6 (46).JPG

Le spectacle était aussi de bord de route.

6 (8).JPG

7ème étape  Troyes  -  Nuits-Saint-Georges   213,5 km   (7 juillet 2017)

7 6mm.jpgDu déjà vu en ce Tour de France : 4 échappés dès le départ qui sont rejoints après 200 km devant puis un sprint massif remporté par Marcel Kittel qui devance Edvald Boasson Hagen (Dimension Data). Mais, même avec la photo finish, il est encore permis de douter et pourtant, Kittel gagne pour 6 millimètres.

7 Kittel (50).JPG

7 Kittel (44).JPG

7 Kittel (45).JPG

7 Kittel (53).JPG

8ème étape  Dole   -   Station des Rousses    187,5 km   (8 juillet 2017)

8 (29).JPGOn pouvait s'attendre à une course animée en cette étape de moyenne montagne dans le Jura et ce fut le cas avec une cinquantaine de baroudeurs qui tentèrent l'impossible mais les gardiens de la Sky ont pratiquement ramené tout le monde à la raison, à l'exception de Lilian Calmejane qui l'emporte devant le Néerlandais Gesink.

Le Français endosse également le maillot à pois. Victime de crampes à quelques kilomètres de l’arrivée il n'a pas flanché et s’impose en solitaire.

Guillaume Martin prend la troisième place et fait la fierté du groupe Wanty – Groupe Gobert.

Après avoir animé cette étape, Greg Van Avermaet, Serge Pauwels et Jan Bakelants ont cédé dans la Côté de la Combe de Laisia-Les Molunes.

8 (26).JPG

9ème étape  Nantua   -   Chambéry 181,5 km   (9 juillet 2017)

Il est trop Froome ce fort... à moins que ce ne soit le contraire.

Bien aidé par son équipe il a encore assis sa supériorité au terme d'une étape animée du début à la fin. Qui plus est, un de ses rivaux potentiels, Richie Porte a lourdement chuté dans la descente du Mont du Chat. Il a emporté Dan Martin avec lui qui a cependant pu repartir mais Porte a été emmené en ambulance.

9 1.JPG9 2.JPG

 

9 8.JPG9 3.JPG9 4.JPG9 5.JPG9 6.JPG

 

 

 

 

1364700464_B9712562564Z_1_20170709175053_000_GPL9DMU17_3-0.jpg

1830447180_B9712562564Z_1_20170709175053_000_GPL9DMR90_3-0.jpg

Le Colombien Rigoberto Uran a gagné au sprint avec quelques millimètres d'avance sur le Français Warren Barguil qui levait le bras pensant bien l'avoir emporté mais...

9 (106).JPG

9 (107).JPG

Par ailleurs, Aru a attaqué Froome alors que celui-ci appelait sa voiture pour ennuis mécaniques. Quand Froome est revenu à sa hauteur, il lui a balancé un solide coup d'épaule, risquant de le faire chuter... Alors, Froome ne devait-il pas subir le même sort que Sagan ?

10 (23).JPG10ème étape  Périgueux    -   Bergerac 178 km   (11 juillet 2017)

Etape de plaine comme on dit et scénario habituel. Une très longue échappée de deux hommes repris dans les 10 derniers km et Kittel aligne sa quatrième victoire sur ce Tour 2017. Le maillot vert s’est imposé au sprint massif devant son compatriote John Degenkolb (Trek-Segafredo). Le Britannique Chris Froome (Sky) reste en jaune.

 

11ème étape  Eymet    -    Pau 203,5 km    (12 juillet 2017)

Copie conforme... Chauffe Marcel : trois échappés, l’Italien Marco Marcato (UAE), le Polonais Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe) et le Belge Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), partis en tête dès le premier kilomètre de l’étape qui font 200 km en tête et dont le rescapé, Bodnar, est repris à 250 m de ligne d'arrivée avant que Kittel ne paraphe son cinquième succès.11 (12).JPG

11 (4).JPG

11.jpg

11 (11).JPG

12ème étape   Pau   -   Peyragudes    214,5 km      (13 juillet 2017)

L'équipe de Froome a marqué sa supériorité tout au long de l'étape mais son leader a coincé dans la dernière montée, à quelques centaines de mètres de la ligne. Il perd son maillot au profit de Fabio Aru.

Romain Bardet (AG2R) l'a remporté ce jeudi. Il a devancé, au terme d’un mur final impressionnant, le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) et l’Italien Fabio Aru (Astana), nouveau leader du classement général suite à la défaillance du Britannique Chris Froome (Sky) dans le final. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) et Serge Pauwels (Dimension Data) ont terminé 17e et 18e.

Froome et Aru ont cependant eu une petite frayeur quand ils ont quitté ensemble la trajectoire dans une descente.

12 (5).JPG

Froome suivait un équipier (cercle rouge) qui a fait un tout-droit, ils repartent tous deux sans casse.

12 (30).JPG

12 (79).JPG

Froome en jaune, dans le rouge

Au général, Aru est leader avec 6 secondes d’avance sur Froome, 25 sur Bardet et 35 sur Uran. 

13 barguil.jpg13e étape Saint-Girons - Foix     101 km   (14 juillet 2017)

Etape courte mais accidentée... bagarre en vue ? Baroud d'honneur de Contador et Landa mais c'est Barguil qui l'emporte au sprint lors d'une arrivée à quatre, avec Quintana en plus. Les leaders se sont neutralisés malgré une journée assez mouvementée... Victoire française pour le 14 juillet, c'est dans la norme.

DSC_0023.JPG

DSC_0019.JPG14e étape  Blagnac - Rodez   181,5 km  (15 juillet 2017)

 Michael Matthews (Sunweb) s’impose au sprint dans la 14e étape du Tour de France à Rodez.

Greg Van Avermaet termine deuxième et Froome reprend le maillot il a distancé Aru dans la dernière ligne droite, la Côte de Saint-Pierre. Chris Froome (Sky) possède à présent 19 secondes d'avance. Si cette côte finale casse-pattes a finalement souri au puncheur Michael Matthews, elle a coûté cher au désormais ex-Maillot jaune Fabio Aru. Et que dire des pauvres baroudeurs qui, ayant tenté le coup, ont une fois de plus mangé leur casquette. Au classement, quatre hommes en une trentaine de secondes, ce Tour fou nous réserve certainement encore surprises et émotions...

De gendt.Jpg

froome .jpg

15e étape  Laissac-Sévérac l’Église / Le Puy-en-Velay 189,5 km (16 juillet 2017)

 Etape splendide avec la bagarre à tous les étages. L'enseignement principal est que Quintana a perdu le Tour aujourd'hui. Bien qu'attaqué et mis en difficultés, Froome a fait l'essentiel.2017 06 16 (35).JPG

Bauke Mollema a quitté ses compagnons d'échappée à 30 km de l'arrivée pour terminer en solitaire. Il est pari au passage du Col impressionnant de Peyra Taillade dans lequel des coureurs devaient même rouler en zigzag pour arriver à monter. 

Isolé un moment suite à une crevaison, Froome n'a pas été aidé par l'attitude peu sportive du public français mais que voulez-vous, on appelle cela le sport.

1694872340_B9712627535Z_1_20170716173238_000_GCN9EVQLN_3-0.jpg 

On voit parfois d'étranges spectateurs sur la route du Tour comme celui ci-dessous qui regarde la course dans le mauvais sens.

2017 06 16 (24).JPG

2017 06 16 (43).JPG

De magnifiques paysages sur le parcours du Tour

Philippe Gilbert n’a pas pris pas le départ de la 16e étape du Tour de France, mardi à Le Puy-en-Velay, en raison d’une gastro-entérite virale.

16 gilbert.jpg

58ebe50a-9ba2-4c43-9b4f-e16560a8b7ff.jpg16ème étape Le-Puy-en-Velay   -   Romans-sur-Isère    165 km   (18 juillet 2017)

Écrire un commentaire

Optionnel