Le Racing Club Vaux Chaudfontaine

Ce dimanche 18 juin 2017 se déroulait la dernière AG (en plein air) du Racing Club de Vaux sous la présidence d’André Detré.

Originalité ? Chaleur étouffante ? Un peu des deux, toujours est-il que le comité s’était réuni devant la buvette, un œil sur le terrain et l’autre tourné vers le futur du club qu’ils souhaitent fructueux.

2017 06 18 rcvc (2).JPG

Une AG en plein air...

2017 06 18 rcvc (31).JPG« Lors de cette assemblée générale, nous avons officialisé la naissance de l’asbl Racing Club de Chaudfontaine », explique André Detré qui, s’il quitte la présidence, restera quand même actif au sein du nouveau club. « Marcel Demathieu et Frédéric Depont ont respectivement été désignés le premier en qualité de président du club tandis que le second présidera le comité des jeunes. »

Et l’ancien président de poursuivre : « Je suis persuadé qu’ils auront à cœur de poursuivre les objectifs qui sont les nôtres depuis 2008, époque à laquelle nous avons restructuré notre club sportif. »

André Detré aime mettre l’accent sur la formation des jeunes et de leurs formateurs. « Mais, ces formation et gestion nécessitent des moyens humains et financiers », ajoute-t-il sans oublier de mentionner les bénévoles sur lesquels le club a pu compter. C’est pourquoi, afin de les remercier, cette équipe de bénévoles et de sympathisants proches du club était invitée à un repas précédant la présentation des joueurs qui l’année prochaine tenteront de s’extirper de la P4.

Le nouveau club portera dorénavant le nom de Racing Club Vaux Chaudfontaine (en abrégé RCV Chaudfontaine).

2017 06 18 rcvc (9 copie).jpg

Le nouveau comité...

Coup double à connotation historique d’allier les deux anciens clubs de Vaux et de Chaudfontaine, bien connus par le passé dans le microcosme footballistique provincial liégeois.

2017 06 18 les équipes en nationale en 1954.jpgRappelons que Vaux a notamment connu la Promotion dans les années 50 où il luttait avec Ans, Prayon, Fléron, et Herve. Bref, Vaux a un passé même si en cette fin de saison 1954-55, l'Albert Club de Vaux avait connu la descente en provinciale.

1954-55 classement prayon en promotion.jpg

Chaudfontaine, c’est un nom à vocation touristique donc lier Vaux et Chaudfontaine ne peut qu’engendrer des conséquences positives, ne serait-ce qu'au plan d'un éventuel sponsoring.

Ce repas et cette présentation ont obtenu un grand succès puisqu’une centaine de couverts étaient prévus.

Pour la présentation de l’équipe, le club avait mis les petits plats dans les grands puisque outre les responsables communaux de Chaudfontaine, Benoît Thans et le Ministre Daniel Bacquelaine assistaient à la cérémonie (l’interview de ce dernier fait l’objet d’un article différencié : à lire ici).

2017 06 18 rcvc (86).JPG

Marcel Demathieu est donc le nouvel homme fort du RCV Chaudfontaine qui jouera sur le terrain de Vaux.

2017 06 18 rcvc (3).JPG

« C’était pour moi une évidence d’ajouter Chaudfontaine dans le nom du club » confirme Marcel Demathieu. « Chaudfontaine est très connu en dehors de la province. Ce sera aussi plus facile d’attirer d’éventuels sponsors mais c’est également mieux au niveau de l’autorité communale puisqu’il n’y a plus, à l’heure actuelle, de club portant le nom de Chaudfontaine. »

« Nous sommes six dans le comité », poursuit Marcel Demathieu « mais nous pouvons compter sur de nombreux bénévoles lorsque nous organisons quelque chose. C’est vraiment une grande famille. »

Et pour ce qui est des jeunes, où en est-on ?

« Nous avons des jeunes jusqu’aux U13. Il doit y avoir une centaine de joueurs plus deux réserves et la première. »

Le RCV Chaudfontaine évolue en P4, soit la dernière classe de jeu, mais il s’est donné les moyens de ne pas y végéter.

« Mon projet, c’est d’accéder à la P1 dans les 4-5 ans mais déjà de sortir de la P4 ce qui n’est pas facile. Je pense que j’ai bien construit l’équipe avec dix transferts mais sur papier c’est une chose, sur le terrain, ça peut être autre chose mais nous devons être champions fin de saison. »

Et quand on demande à Marcel Demathieu pourquoi il a quitté Beaufays, sa réponse fuse : « No comment. Je suis resté là 24 ans et voilà. Je ne reviens pas là-dessus même si je ne retiens que du positif. J’ai fait énormément pour le club, je l’ai amené en P1, on s’est maintenu en P1 puis j’ai eu des problèmes mais mon cœur reste à Beaufays, ça c’est clair. Sinon, pour le reste, je n’ai rien à dire, la page est tournée. »

2017 06 18 rcvc (11).JPGEt Marcel Demathieu de rebondir sur son nouveau port d’attache, le RCV Chaudfontaine.

« Maintenant je vais m’investir ici, à Vaux. D’ailleurs autour du terrain il y a déjà une trentaine de panneaux publicitaires qui sont placés et il y en a encore une vingtaine qui vont arriver. »

Comme on le voit, la remontée du club à Vaux est en marche sous l’impulsion de Marcel Demathieu qui pourra toutefois encore compter sur l’appui de l’ancien président, André Detré, qui « sera Président d’Honneur et effectuera, j’en suis convaincu un énorme travail pour les jeunes », conclut un Marcel Demathieu très motivé face à ce nouveau challenge dans notre foot régional.

C’est Christian Tombal, un entraîneur bien connu dans notre foot provincial qui conduira le RCV Chaudfontaine.

2017 06 18 rcvc (13).JPGChristian Tombal, sortir de la P4, c’est impératif donc, pas d’excuses si…

« Gagner le championnat en P4, ben oui, normalement oui. Mais on le sait, sortir de la P4 ce n’est pas toujours facile. Mais c’est vrai qu’avec le noyau tel que constitué, l’objectif devrait être atteint. Apparemment, avec l’arrivée de monsieur Demathieu, il y a un avenir pour le club qui commence à se structurer. Au rayon joueurs, il y a notamment l’arrivée de La Placa que je côtoie depuis dix ans maintenant. C’est un élément intéressant et nous nous connaissons tous les deux par cœur. Je suis arrivé à Vaux en cours de saison et nous espérions le tour final mais les choses n’ont pas bien tourné. Pour le futur, on repart d’une page blanche. Sur le terrain il va falloir que je réussisse à faire évoluer ces bons joueurs en P4. Ce sera à moi à les gérer. Mon point faible, tout le monde le connaît, c’est que je suis trop gentil. Mais il faudra absolument que les gens qui viennent soient respectueux de moi, de monsieur Demathieu et de leurs équipiers. Même si certains viennent de plus haut, il faudra un esprit de groupe et tout le monde devra tirer à la même corde. Il y a un noyau d’environ vingt joueurs. Il faudra que tout le monde reste concerné tout au long du championnat. La majorité de nos joueurs sont trentenaires parmi quelques jeunes et je compte fermement sur eux. »

Une grande partie du noyau : Barbay Julien, Boz Jonathan, Boz Quentin, Corbisier Diego, Derrez Christian, D'Hulst Cédric, Hate Enrik, Hendrick Marc, La Placa léonardo, Marianacci Loïc, Mayon Vincent, Naumovic Alexandre, Pavone Vito, Pêcheur Michaël, Poslon Marc, Sonmez Kubilay, Ventura Michaël, Verdonck Jérôme, Villeta Gaêtan, Viletta Grégory + deux autres joueurs. 

Et voilà, le club de Vaux lancé vers de nouvelles aventures sous une nouvelle dénomination, le Racing Club Vaux Chaudfontaine à qui nous souhaitons bonne route.

2017 06 18 rcvc (5).JPG

Écrire un commentaire

Optionnel