Matricule 226 *Numéro 15*

1953-54 Première montée de Prayon en Promotion

Nous (vous ?) voici arrivés à l’aube de 1953-54 qui allait saluer la Première montée en Promotion, avec Jean Massart comme entraîneur.

Le Sporting de Charleroi avait cédé Jean Massart à Prayon où il devint joueur-entraîneur. D'excellents transferts avaient été réalisés : Horne et Tijardovic de Seraing, Dalmans du Standard via Chaudfontaine, Pauchenne et Baltus, deux avants de pointe performants. Le centre-avant, Robert Mecking était cependant à l'armée et ne pouvait jouer régulièrement. Prayon débuta par 7 victoires consécutives et, le 10 janvier, Prayon trônait en tête avec 31 points après 17 matches joués et 7 points d'avance sur le deuxième. Finalement l’équipe remporta le championnat avec 3 points d’avance: 30 matches joués, 22 victoires, trois défaites, cinq nuls et 75 buts inscrits pour 34 reçus.

Prayon montait en Promotion pour la première fois de son histoire.

En Coupe de Belgique, face à Saint-Trond, bien que privé de Horne et Mecking, Prayon tint le nul (1-1) jusqu'à quelques minutes de la fin avant de s'incliner sur le score de 1-4 (voir article précédent). 

En ce temps-là, les matches avaient bien lieu début janvier… eh, oui !

1953 - 54 100ansFoot_0026.jpg

 

Au dessus : Marc, Jean Krawzyk, Milou Vinck, Michel Borecki, Leruitte, Stevens, Cajou Michalczik, Jean Massart, Louis Dalmans, Auguste Vinck, Stephan Parzybut, Van Mullen et José Sleven.

Au milieu : Horne, Maurice Clessens, Zénon Parzybut, Pauchenne, Robert Mecking, Wéry, Tijardovic, Marcel Naval.

En-dessous : Baltus, Adi, Jelinski. 

Prayon résultats et classement final1953-54 Prayon résultats.jpg

1953-54 Prayon classement final.jpg 

1954 Pietro Longaretti à Vaux (0-1 sur pen.)

1954 Prayon Pietro Longaretti (2).jpg

En arrière-plan, on reconnaît aussi le gardien, Roberto Lunari. Pietro se souvient que le délégué lui avait fourni du 43 alors qu’il chaussait du 37. Les gosses ne se plaignaient pas trop en ces temps-là mais, qu’est-ce qu’ils s’amusaient !

Une autre photo d'époque de Pietro Longaretti.

1954 Longaretti toss (2).jpg

Parmi quelques-uns des classements établis à la fin de la saison 1953-1954, au plan provincial, quelques noms d’équipes aujourd’hui disparues ou fusionnées rejailliront sans conteste dans vos mémoires. Comme Templiers, St-Nicolas, Micheroux, Slins, FC Nord, FC et Ol. Hollogne, Rotheux, Juslenville, Renory, Fontaine, FC Français, Etoile Nord, Fut Voie, Chertal, RC Chênée, Méry, Chanxhe, St Pholien, Rouheid, Embourg  et bien d’autres encore…

1954 05 31 classement final.jpg

Prayon gagne le titre en P1 et Nessonvaux est en P2C.

1953-54 Nessonvaux classement p2c.jpg

1954-55   Nessonvaux

Jean Delcour est président et Albert Maquinay secrétaire.

Wallonia termine 14ème. José Maréchal marque 16 buts.

Coupe de Belgique Premier tour

Gemmenich – Nessonvaux 5-2

Et voilà, comme chaque mardi, se poursuit l'histoire du foot dans notre commune (actuellement Trooz).

Pour rappel, « Matricule 226 » est une série hebdomadaire publiée sur ce blog Sudinfo de Trooz tous les mardis. Elle raconte, de façon malheureusement bien incomplète et dans l’ordre chronologique, l’histoire des clubs de football existant ou ayant existé dans la commune de Trooz depuis 1906. Si vous avez loupé un ou plusieurs épisodes, il vous est possible de les lire en ouvrant la catégorie ci-contre, à droite, intitulée « Matricule 226 ».

N’hésitez pas non plus à signaler toute faute de frappe et/ou d’orthographe ainsi qu’une erreur dans les textes.

Vous pouvez bien évidemment également identifier l'un ou l'autre joueur dont la photo est publiée.

Merci de votre fidélité et à la semaine prochaine pour la suite de ces palpitantes aventures... 

Pour tout contact avec l'auteur, cliquez ici.

Écrire un commentaire

Optionnel