Conseil communal du lundi 29 mai 2017

Beaucoup de monde à la séance du Conseil communal de Trooz ce 29 mai 2017 mais, parmi ce beau monde, la famille et des amis de Nicolas Sools qui a prêté serment ce lundi soir en tant que nouveau Président du CPAS.

Parmi l'assistance, notamment Denise Laurent, Conseillère provinciale, Déborah Géradon, Députée et Thibaud Smolders, candidat récent à la présidence de la Fédération du PS. Il nous en dira quelques mots par ailleurs dans un article différencié.

Bien aidés par ses parents qui ne dissimulaient justement pas leur fierté, après la séance, qui s'est déroulée dans une excellente ambiance, le nouveau président du CPAS a offert le verre de l'amitié. 

 

Ordre du jour communiqué

odj recopé.jpg

Comme à l’habitude, relevons les présences en cette séance du lundi 29 mai 2017.

BELTRAN Fabien, le Bourgmestre, Président ;

MARCK Christophe, JUPRELLE Isabelle, VENDY Etienne, NORI Enrico, les Echevin(e)s

GIOVANNINI Ivana, la Présidente du CPAS (avec voix consultative)… démissionnaire ce jour ;

DOMBARD André, DEGEE Arthur, LAROSE Jean-Pierre, DENOOZ Jean-Marie, SOOLS Nicolas (désigné président du CPAS ce jour), DEGLIN Joëlle, LAINERI Ricardo, MARTIN Guy, BALTUS Olivier, GONZALEZ SANZ Ana, PIRARD Claire, SARTINI Gianpiero, LALLEMAND Grégory, JAMAGNE Marc, Conseillers(ères)

et FOURNY Bernard, Directeur général, Secrétaire, qui sera toujours bien présent dans la commune de Trooz. Il faut savoir que notre Directeur général avait postulé à Soumagne et qu'il a réussi l'examen mais n'a pas été retenu.

sools.jpgLe point 1 concernait la démission d’Ivana Giovannini en qualité de Giovannini Ivana DSC_0015.JPGmembre et de présidente du Cpas. Ivana Giovannini, qui n'était pas présente, avait envoyé un courrier de démission assez sibyllin. Courrier qui a été lu par le Directeur général.

C’est Nicolas Sools (point 3) qui, après avoir prêté serment, la remplace effectivement mais ce n’est une surprise pour personne puisque c’était prévu et nous l’avions d’ailleurs annoncé (voir ici).

Le point 2 actera les modifications adoptées au Pacte de majorité, à savoir qu'au Collège, le seul changement est le remplacement d'Ivana Giovannini par Nicolas Sools.

Pour l'anecdote, le clin d'œil humoristique du bourgmestre, Fabien Beltran à l'adresse de Nicolas Sools. "Puisque tu fais partie du Collège maintenant, tu peux changer de siège et prendre un avec dossier." Aussitôt dit, aussitôt fait...

Voici le nouveau Collège : Fabien Beltran, Bourgmestre ; Christophe Marck, 1er Echevin ; Isabelle Juprelle, 2ème Echevine ; Etienne Vendy, 3ème Echevin ; Enrico Nori, 4ème Echevin ; Nicolas Sools, Président du CPAS.

S’ensuivent les communications (point 4), l'approbation du PV de la séance du 24 avril 2017 (point 5) et les ordonnances de police (point 6)…

Point 7 : Journée de sensibilisation au radicalisme – Convention de partenariat avec le SPF Intérieur

Le SPF Intérieur, via la Direction générale sécurité et prévention, a mis en place une cellule mobile de soutien aux communes.

L'action de cette cellule consiste en l'information et la sensibilisation des agents de terrain aux formes que peut prendre le radicalisme.

Il faut savoir que l'équipe mobile sera disponible pour venir donner cette sensibilisation aux agents du service Jeunesse et du CPAS le jeudi 20 juin 2017 et que cette séance est gratuite.

Pour valider ce partenariat, une convention sera signée avec le SPF Intérieur qui s'engagera à se déplacer sur le territoire de la commune lorsqu'une demande sera introduite par celle-ci.

Par ailleurs, le SPF Intérieur s'engage 

  • à répondre aux questions ou demandes dans la semaine où celles-ci sont posées
  • à élaborer un rapport de première visite à destination de la personne de contact de la commune.
  • à être à disposition de la commune principalement par mail ou par GSM pendant les heures de bureau.
  • à rendre un rapport final de consulting avec des recommandations en matière de prévention de la radicalisation.
  • à apporter un soutien de fond à la mise en place de ces recommandations par la commune
  • à organiser une réunion finale, si la commune marque son accord, pour conclure la consultance (pour discuter des recommandations et pour répondre aux éventuelles questions.)...

tandis que la Commune s'engage à:

  • être disponible aux dates de rencontre préalablement fixées avec l'équipe mobile
  • à signaler tout changement d'ordre technique (changement d'adresse mail, numéro de téléphone, personne de contact,…)

C'est le bourgmestre qui signera la convention avec le SPF Intérieur.

A noter qu'à aucun moment il n'a été mentionné de quel radicalisme il s'agissait. Il faudra pourtant bien un jour appeler un chat un chat, nommer les choses par leur nom, quitte à déplaire. Il est permis de supposer que c’est le radicalisme islamique qui s’invite au Conseil communal, impliquant de la sorte la nécessité de formation des travailleurs sociaux à la prévention de ce radicalisme.

Le point 8 fait état de la désignation d’une nouvelle fonctionnaire sanctionnatrice provinciale, Julie Tilquin, en remplacement de Damien Lemaire. Tout le monde avait l'air content...

Le point 9 fait état d’une modification budgétaire logique qui est passée comme une lettre à la poste.

Le point 11 attestait que l'enseignement libre doit pouvoir bénéficier des mêmes avantages que l'enseignement communal.

L'organisation de l'accueil des élèves: une heure avant le début et une heure après la fin des cours en d'autres termes en dehors de l'horaire scolaire.
La garderie du repas de midi dont la durée est comprise entre une 1/2 heure et une heure
L'accès aux piscines (accessibles au public) et le transport si la piscine fréquentée pendant l'horaire scolaire n'est pas située sur le territoire de la commune.
L'accès aux plaines de jeux organisées et aux cures de jour pendant le temps scolaire et pendant les vacances sur le territoire de la commune
L'accès aux infrastructures communales (...) permettant une activité éducative sont désormais des droits acquis pour toutes les populations scolaires.

Le point 12 relatif à la Fabrique d'Eglise Saint-Gilles de Fraipont.

C'est un point qui n'intéressera pas grand monde mais il faut quand même remarquer qu'Etienne Vendy, bien aidé par les différents services concernés a quand même réussi à régulariser toutes les situations en délicatesse dont certaines dataient de 2007. 

Les points 17 et 18, relatifs à l'achat de bancs et de poubelles ainsi que d'un aspirateur de rue ont été approuvés mais ont fait l'objet de quelques discussions relatives aux problème de la propreté ambiante. Et là, c'est pas forcément la commune qui est responsable...

Au 19, un avenant a été approuvé pour clôturer l'aménagement de la place du Marché, du moins le dossier.

Tous les points suivants concernaient les différentes présences aux ag. Le public n'est pas concerné. Aucun nom, aucune information, rien... Peut-être un peu revoir l'information à adresser au public à ce sujet.

Deux articles différenciés sont en préparation.

DSC_0003 (1).JPG

DSC_0032 (1).JPG

Le ressenti de <--- Nicolas Sools à propos de son nouveau poste et les impressions de Thibaud Smolders ---> après sa participation à l'élection présidentielle de la fédération du PS...

Les différentes photos sont dans l'album intitulé "Prestation de serment de Nicolas Sools" ci-contre (cliquez ici).  

Les photos sont ici aussi.

Par ailleurs, le Conseiller communal de l'opposition, Olivier Baltus, a lui aussi retranscrit sa vision de la séance de ce lundi 29 mai 2017 : cliquez ici et accédez au passeur d'idée(s).

Les commentaires sont fermés.