Le projet de la place du Marché présenté aux riverains

Ce jeudi 4 mai 2017, les riverains de la place du Marché étaient invités à la commune (Salle des Mariages) pour y prendre connaissance du projet de rénovation de leur environnement immédiat mais également avaient-ils la possibilité de poser des questions ou de faire des remarques.

DSC_0006.JPG

Saluons cette heureuse initiative des autorités locales et décryptons-la en donnant notamment la parole aux intervenants. Ils étaient 33 à avoir répondu à l'appel.

DSC_0004.JPGLes services communaux concernés, le bourgmestre Fabien Beltran, l'échevin Enrico Nori, les responsables du projet, messieurs Delhez et Baguette (sprl Cosetech) ainsi que le commissaire Dewez pour la sécurité se tenaient à la disposition de l'assistance. Trois Conseillers communaux étaient également sur le pont, à savoir André Dombard, Ricardo Laineri et Olivier Baltus.

Le bourgmestre Beltran a tout d'abord présenté le dossier, aidé en cela par l'échevin Nori.

Et Fabien Beltran de détailler : "L'idée de départ, c'est de rénover toutes les places du village mais le budget ne nous a pas permis de le faire jusqu'à présent. Nous avons cependant trouvé une fenêtre budgétaire pour libérer un peu des sous, 300.000 euros, mais ce ne sera quand même pas assez. Pour ce qui est de cette place du Marché, les difficultés, c'est d'essayer de rencontrer les desiderata d'un nombre important de personnes, tout en gardant un caractère convivial à la place." Le bourgmestre a ensuite expliqué que des discussions avaient déjà eu lieu avec quelques riverains qui avaient fait part de certaines remarques qui ont été intégrées dans le projet. "Le commissaire, moi-même, monsieur Nori, on est passés à de multiples reprises sur la place et on a compté, au maximum 21 voitures en stationnement en même temps. On a donc prévu 23 emplacements, avec en plus, la possibilité pour ceux qui ont un garage de se garer devant celui-ci. La voirie sera aussi rétrécie, ce qui devra permettre un ralentissement des véhicules. Des mesures seront aussi prises pour diminuer le trafic avec la place du Marché qui se terminera en cul-de-sac. En théorie, on n'aura plus de circulation de transit. Pour ce qui est du timing, on espère passer cela au Conseil du mois de juin et, après les différentes modalités, les travaux pourraient soit débuter en automne mais il serait peut-être plus judicieux de commencer au printemps 2018."

Et l'échevin Nori d'ajouter que ces travaux qui sont promis depuis longtemps seront cette fois bien effectués.

DSC_0018.JPGMonsieur Delhez (Cosetch), l'auteur du projet, a expliqué, quant à lui, la gestation de ce projet dans ses grandes lignes.

 "En fait, nous avons reçu des contraintes de ralentissement de trafic, d'optimisation des parkings et de rendre la place plus verte. Nous sommes allés voir les gens et avons étudié la situation pour aboutir à ce projet qui est présenté aujourd'hui, après avoir réglé quelques détails à la commune. Je constate que les personnes présentes ce soir ont posé quelques questions mais n'ont émis aucune remarque. On a sécurisé le site en rétrécissant la route, ce qui devrait contribuer à vraiment ralentir les véhicules. En gros, on en fait un quartier qui sera réservé aux riverains."

Plusieurs questions ont été posées par l'assistance dont une concernant l'ancienne pompe à eau qui trônait sur la place et qui a aujourd'hui disparu. La personne souhaiterait qu'un point d'eau soit recréé à cet endroit où on peut capter l'eau... N'est-ce pas là une excellente idée... Un point d'eau, une fontaine ?, un banc, un rien de verdure...

Parole au riverains

Quelques riverains discutaient à la sortie de la réunion et se montraient globalement satisfaits tout en manifestant quand même leurs craintes suscitées par le problème de la vitesse. "Je pense qu'ils ont quand même des idées arrêtées à ce sujet", avança l'un d'eux. "Pour moi le point noir, c'est la vitesse sur la place. Je pense qu'ils ne se rendent pas compte ou qu'ils ne veulent pas se rendre compte. Je pense qu'ils devraient mettre des dispositifs sur la place pour empêcher la vitesse comme par exemple mettre au milieu de la route une espèce de terre-plein comme ils ont fait à Chaudfontaine."

Et un autre d'ajouter que c'était une très bonne idée d'avoir invité les riverains pour discuter de ce projet.

En conclusion, et comme le soulignait Fabien Beltran, laissons le projet se réaliser, vivre quelques mois et puis on verra si des adaptations doivent être faites ou pas en revoyant, le cas échéant, les habitants de ce quartier. 

DSC_0002.JPG

DSC_0005.JPG

DSC_0008.JPG

DSC_0011.JPG

DSC_0014.JPG

DSC_0016.JPG

DSC_0017.JPG

DSC_0003.JPG

DSC_0009.JPGDSC_0010.JPG

 

Les commentaires sont fermés.