• Trooz et environs...Activités, actualité, informations utiles...

    0 Demain aujourd'hui hier.png

    Mise à jour quotidienne !

    Manifestations ou initiatives diverses, activités sportives, marches, promenades encadrées ou autres, informations générales utiles...n'hésitez pas à m'envoyer vos annonces

    Elles seront publiées sur ce blog Sudinfo de Trooz : charles.clessens@skynet.be      

    Cela va se passer près de chez vous !

     

    Lire la suite

  • FC Trooz 2017-2018

    Dardenne Jordy.JPGLe FC Trooz s’est déjà montré à ce jour très actif sur le marché des transferts pour préparer la saison 2017-2018.Camara Bo.JPG

    Parmi les forces actuelles, en partant de la ligne de but, les trois gardiens, à savoir Condon, Ghiezen et Cavallaro seront toujours de la partie.

    Remontons le terrain. Le coach aura le Mazloum Hussein.JPGchoix d’aligner Issa Camara, Joao Bozi, Jeremy Franchimont, Axel Henry, Daniel La Mantia auxquels pourront s’ajouter Dylan Knuts, Salvatore D’Aloisi, Ibrahima Cherif, Albi Bequiraj et Ferrara qui sont reconduits.

    Ndoye pape.jpgA cette liste de qualité viendront s’ajouter quelques joueurs qui effectueront leur grand retour à Trooz après y avoir laissé de bons souvenirs.

    Ce sera le cas de Jaali Kabangu (Visé), Benjamin Delhez (Dison) et Hussein Mazloum (Banneux).2016 03 06 Trooz Warsage 3-1 (8).JPG

    Quelques ingrédients supplémentaires viendront corser la recette du nouveau FC Trooz comme Antoine Rupied (Vivegnis), N’Goye Pape (Gouvy), Fabien Preud’homme (Saive),

    Jordy Dardenne (Warsage), Abdoulaye Bo (Tilff) et Marvin Botondo (UCE Liège).

    Et le tout sans compter les éventuels jeunes produits du club.

    Kabangu.JPG

     

  • La P2 et la P4 battues... Journée noire pour le FC Trooz

    Warsage a joué 90 minutes, Trooz a joué 9 minutes

    Warsage s'impose méritoirement à Trooz sur le score de 2-3

    Dès l'entame, Warsage affiche sa détermination et à deux reprises, Cédric Ahn loupe de peu l'objectif mais la manière est là.

    Sur sa première réaction valable, La Mantia profite d'une faute d'inattention dans l'arrière-garde de Warsage pour ouvrir le score (1-0) et, dans la foulée, Joao Bozi double la marque (2-0).

    DSC_0003.JPGOn joue depuis 9 minutes. Les chants de victoire montent des gradins et, à mes côtés, mon ami Lillo La Mantia est lui aussi confiant. Le match se poursuit mais certains signes, certaines attitudes dans le chef de quelques joueurs de Trooz ne trompent pas. Et, de façon bien incompréhensible pour le spectateur neutre, le fil du match leur échappe. Je glisse à l'oreille de Lillo : "Ils vont perdre deux-trois". Il me regarde comme s'il avait vu quelqu'un arriver d'une autre planète et hausse les épaules.

    Trooz a joué au football pendant neuf minutes et, bien aidés par la réussite et le manque de concrétisation de Warsage en début de match, les locaux mènent 2-0.

    Warsage accuse le coup pendant quelques instants puis se remet en route tandis que Trooz retombe dans ses travers, à savoir : rouspétances continues envers l'arbitre qui pourtant livre un bon match, critiques incessantes entre eux pour savoir à cause de qui on a perdu le ballon mais sans pour autant faire l'effort pour le récupérer, abandon du milieu de terrain, etc. Au lieu de tirer le groupe vers le haut, les cadors ou prétendus tels ont entraîné le groupe vers le fond. Ils sont sortis du match et Warsage va en profiter pour inscrire à son tour trois buts avant le repos et ainsi mener 2-3 à la pause.

    En seconde période, Steve Visser ne devra intervenir sur aucun envoi cadré.

    Bravo à Warsage qui, sans se poser la moindre question a tout simplement joué toute la rencontre, au contraire des locaux qui ont concentré ce dimanche tout ce qui les a menés là où ils sont pour le moment, c'est-à-dire à peu près au milieu de classement en deuxième provinciale...  

    Quelques photos sur la page Facebook et, ci-dessous, juste quelques images de fin de match.

    La P4 quant à elle, s'est inclinée 1-0 à Templiers-Nandrin.

    DSC_0118.JPG

    deux des atouts pour la saison prochaine

    Lire la suite

  • Pour certains les valeurs du sport ont encore un sens

    Je suis tombé par le plus grand des hasards sur une annonce émanant d'un "petit" club de football qui cherche un entraîneur.

    A l'heure où ce sport perd de plus en plus ses valeurs fondamentales au détriment de la course à l'élitisme, c'est avec plaisir que je la publie sur ce blog Sudinfo de Trooz puisque le demandeur en souhaitait le partage.

    2017 04 23 Fraiture FC.jpg

       

     

  • La Foire du Livre à Trooz, c'est maintenant...

    ... jusqu'à 17 heures.

    A relever également, un superbe éclairage de la salle.

    Précipitez-vous !

    2017 04 23 Foire du livre (1).JPG

    Quelques photos, sur la page Facebook...

  • The wall... c'est au FC Trooz

    Le sprint final est lancé pour les deux équipes du FC Trooz, que ce soit la P2 ou la P4. Elles sont au pied du mur.

    La P2... suspense intact pour espérer le tour final ! 

    2016 11 06 Trooz Blegny (27).JPGC'est clair, sur l'ensemble de la saison, l'équipe a déçu, surtout dans le chef des joueurs. Pas besoin de chercher plus loin; les joueurs n'ont pas restitué leurs qualités à tous les matches. Néanmoins, après leur sursaut d'orgueil et leur brillante victoire en terres espagnoles, d'un point de vue mathématique, tout peut encore arriver, à condition de remporter les deux dernières finales, face à Warsage puis à Cornesse. 

    1 UCE LIÈGE 28 21 5 2 72 23 49 68
    2 ENT.BLEGNYTOISE 28 16 8 4 50 20 30 56
    3 RECHAIN 28 16 5 7 59 37 22 53
    4 SAIVE 28 14 7 7 59 32 27 49
    5 WARSAGE 28 14 6 8 66 48 18 48
    6 FC TROOZ 28 14 4 10 59 50 9 46
    7 ANDRIMONT 28 13 5 10 63 39 24 44
    7 BEAUFAYS B 28 13 5 10 75 57 18 44
    9 STADE DISONAIS B 28 10 6 12 46 52 -6 36
    10 US.LIÈGE 28 8 6 14 45 56 -11 30
    11 CORNESSE 28 9 2 17 37 57 -20 29
    12 VIVEGNIS 28 7 7 14 35 47 -12 28
    13 HERMÉE 28 6 9 13 48 80 -32 27
    14 RICHELLE B 28 7 5 16 45 60 -15 26
    15 JUPILLE 28 5 9 14 42 66 -24 24
    16 JS.CHÊNÉE 28 4 5 19 29 106 -77 17

    Comme l'indique le classement, la cinquième, voire même la quatrième place, peut encore être conquise.

    Il reste à jouer :

    23-04-2017 15:00 JUPILLE RECHAIN
      -  
    23-04-2017 15:00 US.LIÈGE HERMÉE
      -  
    23-04-2017 15:00 STADE DISONAIS B UCE LIÈGE
      -  
    23-04-2017 15:00 JS.CHÊNÉE RICHELLE B
      -  
    23-04-2017 15:00 SAIVE ENT.BLEGNYTOISE
      -  
    23-04-2017 15:00 FC TROOZ WARSAGE
      -  
    23-04-2017 15:00 ANDRIMONT CORNESSE
      -  
    23-04-2017 15:00 BEAUFAYS B VIVEGNIS
      -  
             
    30-04-2017 15:00 UCE LIÈGE JUPILLE
      -  
    30-04-2017 15:00 RICHELLE B STADE DISONAIS B
      -  
    30-04-2017 15:00 ENT.BLEGNYTOISE JS.CHÊNÉE
      -  
    30-04-2017 15:00 RECHAIN US.LIÈGE
      -  
    30-04-2017 15:00 CORNESSE FC TROOZ
      -  
    30-04-2017 15:00 VIVEGNIS ANDRIMONT
      -  
    30-04-2017 15:00 HERMÉE BEAUFAYS B
      -  
    30-04-2017 15:00 WARSAGE SAIVE

    DSC_0205 (2).JPGQue de matches intéressants avec notamment, lors de l'ultime journée, un très important Warsage Saive qui, selon les résultats de ce dimanche, pourrait s'avérer décisif pour ces deux formations et tout ceci sans compter sur le classement de la troisième période qui pourrait venir tout bouleverser.

    Bref, la remontada du FC Trooz s'arrêtera-t-elle dimanche sous le coup de 16h45 face à Warsage (qui avait envoyé deux observateurs attentifs la semaine passée contre Chênée) ou se déplacera-t-elle à Cornesse lors de la dernière joute ?     

    La P4 peut être championne !

    2016 08 14 (25).JPGLa P4 du FC Trooz est à peu près dans la même situation que la P2 : elle peut tout gagner à l'occasion des deux derniers matches mais aussi tout perdre.

    Hasard du calendrier, ce dimanche, Trooz B se rend chez un rival direct, Templiers-Nandrin B.

    En novembre 2016, Trooz B l'avait emporté de justesse sur le score de 2-1; ce qui devrait nous donner un duel serré dont Ougrée pourrait bénéficier, en cas de match nul par exemple.

    Le classement

    1 OUGRÉE B 23 17 2 4 82 35 47 53
    2 TEMPLIERS NANDRIN B 22 16 3 3 69 25 44 51
    3 FC TROOZ B 22 16 2 4 73 23 50 50
    4 FC.TILLEUR B 22 14 0 8 55 47 8 42
    5 PIERREUSE B 22 13 1 8 65 52 13 40
    6 UNION FLÉMALLE B 22 12 4 6 55 33 22 40
    7 CLAVINOISE B 22 8 4 10 45 52 -7 28
    8 JS.CHÊNÉE B 22 8 3 11 44 65 -21 27
    9 SART TILMAN B 22 7 2 13 43 58 -15 23
    9 US.LIÈGE B 23 7 2 14 53 75 -22 23
    9 ANTHISNES B 22 7 2 13 33 56 -23 23
    12 XHORIS B 22 6 1 15 47 69 -22 19
    13 VYLE THAROUL B 24 0 2 22 21 95 -74 2
    14 RRC VOTTEM B 0 0 0 0 0 0 0 0
    14 GD.POULSEUR B 0 0 0 0 0 0 0 0
    14 R. FRAITURE SP B 0 0 0 0 0 0 0 0

    Il reste à jouer :

    Templiers Nandrin B - Trooz B et Ougrée B - Chênée B ce dimanche

    et la semaine prochaine, Trooz B - Pierreuse B et Xhoris B - Templiers B tandis qu'Ougrée en aura terminé.

    Bref, pour la P4, comme pour la P2, il faut tout gagner et le suspense reste intact également.

  • Fin des cartes prépayées anonymes le 8 juin 2017 !

    images.jpgLe 7 décembre 2016, le Moniteur Belge publiait un texte décrétant que l’on ne pourrait plus acheter (ni vendre) de cartes de GSM prépayées anonymes.

    Ceci dans le cadre du plan antiterrorisme.

    Les opérateurs avaient dix jours calendrier pour se mettre en ordre et imposer l’identification dans tous les points de vente. 

    Dans la pratique, depuis le 16 décembre 2016, les cartes ne peuvent plus être activées si l’acheteur ne communique pas ses coordonnées.

    Qui plus est, tous les détenteurs d’anciennes cartes (activées après le 19 novembre 2015) se devaient eux aussi d'être identifiés et pour ce faire, les opérateurs disposaient d’un délai de six mois... on y arrive !

    La date limite approche à grands pas puisque c'est

    le 8 juin 2017, que les opérateurs rendront toutes les cartes non-identifiées inutilisables

    et il en reste plus d'un million, même presque deux. 

    Il est aussi regrettable que, pour être réellement efficace dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, cette mesure ne s'applique pas dans tous les pays mais c'est quand même un petit pas d'accompli.

  • Salon du véhicule d'occasion à Belle-Île

    Ces vendredi 21 avril 2017 de 10 à 21h et samedi 22 avril de 10 à 18h, est organisé à Belle-Île un salon du véhicule d'occasion sur le parking couvert.

    En voici quelques images. 

    DSC_0002.JPG

    DSC_0003.JPGDSC_0004.JPGDSC_0005.JPGDSC_0006.JPGDSC_0007.JPGDSC_0008.JPGDSC_0009.JPGDSC_0010.JPGDSC_0011.JPGDSC_0012.JPG

  • Olivier Baltus rejoint VEGA

    Le Conseiller communal Olivier Baltus rejoint la formation politique VEGA

    DSC_0023.JPG
    Ce matin, Olivier Baltus, Conseiller communal indépendant et de l'opposition à Trooz, a annoncé en conférence de presse qu’il rejoignait la coopérative politique VEGA. Rappelons qu’après avoir été élu sur la liste EcoVa avec 127 voix, Olivier Baltus avait quitté cette formation en novembre 2013 pour rejoindre l’opposition où il siégeait depuis lors en tant que conseiller indépendant relativement actif.

    S'il n'est pas encore question de projets d'envergure quant à la création d'une liste VEGA et à ses modalités dans notre localité, Olivier Baltus a franchi le pas et s'est engagé en cette coopérative politique fondée en 2012 et qui compte, à Liège, avec François Schreuer, un élu d'opposition également...

    Qui est VEGA et pourquoi rejoindre ce groupe à 18 mois des prochaines élections communales ?

    C’est ce que nous avons demandé à l’intéressé qui, fidèle à ses bonnes habitudes, n’a pas hésité à livrer son sentiment dans le détail.

    Voilà un ralliement auquel on ne s’attendait pas puisque Olivier Baltus avait laissé sous-entendre qu’il ne se représenterait plus.

    Olivier, pouvez-vous avant tout nous dire qui ou ce qu'est VEGA ?

    « VEGA est la contraction de « Verts et à Gauche ». Il s’agit d’une coopérative politique fondée en 2012 en prévision des élections communales à Liège. Elle compte un élu de l’opposition, François Schreuer, très actif sur une série de thèmes tels que la mobilité, les développements urbanistiques, la supracommunalité, le renouveau politique… Ce mouvement est ouvert à celles et ceux qui se reconnaissent dans les idées fondatrices que sont l’écologie, le socialisme et la démocratie (http://vega.coop/presentation/manifeste.html). La coopérative privilégie les échanges d’idées et le débat sans les contraintes et les lourdeurs des grands partis. VEGA est une initiative citoyenne dont les axes de travail la poussent naturellement à grandir et à s’investir dans la périphérie liégeoise. Le tram et les transports en commun en ville et dans son agglomération, les centres commerciaux, le projet de complexe cinématographique Médiaciné, CHB… : autant de sujets dont les répercussions s’étendent bien au-delà de la ville. »

    Quels sont vos objectifs en rejoignant VEGA ?

    « J’ai décidé de rejoindre la coopérative politique VEGA pour des raisons qui sont à la fois liées à mon travail politique à Trooz mais aussi à la coopérative elle-même. Nous sommes aux ¾ de cette législature et j’ai souhaité faire le bilan de mon travail. D’emblée, je fais le constat que malgré mon engagement, mes interpellations, les nombreux articles sur mon blog, des propositions…, il subsiste plusieurs domaines de compétences de la Commune dans lesquels cette dernière est peu ou pas investie. Je me répète mais la communication, la participation citoyenne, la prévention des déchets, l’intégration du parc d’activités économiques de Prayon par exemple me paraissent totalement délaissées. Soit on nous donne des raisons de cette inaction, soit on nous annonce des choses à venir. Toujours est-il qu’après 4 ans et demi, on ne peut plus vraiment y croire et de toute manière, le temps passé est définitivement perdu. J’ai eu bon évoquer ces sujets à de nombreuses reprises, cela semble n’avoir servi à rien. Idem pour l’aménagement du territoire, domaine dans lequel la Commune ne remet aucunement en cause un type de développement qui consomme de grands espaces et déstructure nos villages et hameaux, avec à terme la disparition du caractère rural de notre commune. Je dois donc bien admettre que mon travail manque... d’ efficacité. »

    Mais encore ?

    « J’ai beaucoup travaillé sur une série de sujets très locaux comme les petites infrastructures, l’entretien des sentiers, le petit patrimoine… Je pense que les choses se sont bien améliorées et que je devrais à l’avenir concentrer mes efforts sur les sujets aux implications plus larges. Je donne quelques exemples : le site de La Fenderie, les centres de village, l’attrait de la Grand Rue, le social…

    Est-ce que cela suffit ? Non. Car je fais un 2ème constat : une série d’enjeux nécessitent d’être appréhendés à une échelle plus large que celle de notre seul territoire communal. La mobilité dans la vallée de la Vesdre est un bon exemple : oui la ligne de chemin de fer n°37 dessert 3 arrêts à Trooz, le service des bus 31 est performant et des perspectives se dessinent pour le vélo mais plus de 95% des gens se rendent toujours à leur travail en voiture, dont beaucoup à Liège. L’aménagement du territoire, la participation citoyenne, le développement de l’emploi… sont d’autres sujets qui ne peuvent être appréhendés dans la seule commune de Trooz. »

    Et donc ?

    « Un dernier élément qui m’a interpellé est la manière avec laquelle la majorité vient de clôturer la phase de réalisation du PCDR (Plan Communal de Développement Rural) élaboré par une trentaine de citoyens au cours de ces 3 ou 4 dernières années. J’ai foi en la politique, malgré les critiques tout à fait compréhensibles et justifiées de nombreux citoyens qui doivent conduire à une réforme de certaines pratiques. Mais cette reprise en mains nonchalante du PCDR par la Commune malgré les difficultés rencontrées par l’organisme chargé de l’assister m’ont particulièrement étonné et déçu, d’autant plus que c’est la qualité du projet lui-même et les habitants de Trooz qui en pâtiront. »

    Et donc ?

    « Et donc, si je veux améliorer l’efficacité de mon action, j’ai besoin de me faire aider par des gens expérimentés, avec lesquels échanger et confronter mes idées, parler de mes propositions. Bref, j’ai besoin d’un appui que je n’ai absolument pas envie d’aller chercher dans un parti traditionnel. J’ai donc décidé de rejoindre VEGA et de me recentrer sur des enjeux importants qui s’inscrivent davantage dans la durée et dépassent le microcosme de Trooz. »

    Pouvons-nous en conclure qu'une liste VEGA verra le jour à Trooz aux élections communales de 2018 ?

    « Il est bien trop tôt pour le dire. D’ailleurs, ce n’est certainement pas moi qui donnerai le coup d’envoi de la campagne. J’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice et j’espère toujours que de vrais progrès pourront être accomplis dans toutes ces matières que j’ai citées. Evidemment, si la campagne devait être triste, mièvre et convenue en raison de la participation au pouvoir des trois partis et groupe PS, MR et EcoVa, je me ferais un plaisir de l’animer, que je sois ou non candidat. 

    Tiens, cela me fait penser à ce que pourrait entreprendre (toutes les composantes de) la majorité en prévision de ces élections : de vraies rencontres citoyennes animées par une personne neutre et qualifiée par exemple, centrées sur des sujets d’intérêt général et non strictement particulier. Je suis tout de même sidéré de voir le peu d’imagination de beaucoup d’élus politiques qui ne prennent aucune initiative sérieuse visant à rapprocher élus et citoyens, alors que la défiance de ces derniers est vertigineuse ! »

    N’aviez-vous pas dit que vous ne seriez pas candidat ? Encore une promesse non tenue ?

    « Vous avez raison, c’est ce que j’ai dit. Heureusement, on peut toujours changer d’avis..., ce qui n’est pas encore mon cas. De toute manière, comme on dit dans ces cas-là, ce sont les électeurs qui désigneront leurs représentants le moment venu et pour faire un bon choix, mieux vaut un bel assortiment. Mais je le rappelle encore une fois clairement, il reste 18 mois et la priorité est de répondre aux besoins et aux défis à relever à Trooz. Il n’en manque pas. Quant à moi, ma volonté est de poursuivre une opposition critique mais constructive, recentrée sur des enjeux importants pour l’avenir de la Commune.

    Vous qui assistez aux réunions du Conseil et qui suivez de près la politique communale, vous savez mieux que personne qu’une opposition est nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie. A Trooz pas moins qu’ailleurs. »

    DSC_0032.JPG

    Olivier Baltus et François Schreuer

    Olivier Baltus, on peut être d'accord ou pas d'accord avec ses opinions et sa façon bien à lui de voir les choses. Mais, ce qu'on ne pourra lui enlever, ce sont ses actions, son investissement et sa mobilisation pour les causes auxquelles il adhère ou croit.

  • Foi et tolérance à travers le temps : entre intégrisme et pragmatisme

    La Maison de la Laïcité de Trooz est heureuse de vous inviter dans le cadre de "Passeport pour le Monde", un passeport pour mieux appréhender la complexité du monde, à la conférence de Guy Donnay (Professeur émérite de l'Université Libre de Bruxelles), "Foi et tolérance à travers le temps : entre intégrisme et pragmatisme" le mercredi 26 avril à 20h.

    Né à Liège en 1933, Guy Donnay est docteur en philologie classique et licencié en histoire de l’art et archéologie de l’Université Libre de Bruxelles. De 1968 à 1993, il dirige le Musée royal de Mariemont, où il est entré comme assistant en 1963. Parallèlement, il enseigne à l’ULB l’histoire de la religion grecque et celle de la pensée scientifique de l’Antiquité de 1970 à 1998. Il participe également à des fouilles archéologiques en Grèce et en Syrie.

    Philologue et historien des religions, il a publié en 2010 Au commencement était le Logos… et après ? La philosophie vue par un philologue et, en 2016, Les religions. Approche historique à l’intention des non-croyants.

    « Foi et tolérance à travers le temps : entre intégrisme et pragmatisme »

    L’intolérance est le propre des religions à vocation universelles, telles que le christianisme et l’islam, mais pas seulement. Les polythéismes devraient être a priori plus tolérants mais leur tolérance a des limites face à des croyances que les autorités jugent dangereuses ou nocives, ce qui fut notamment le cas du christianisme sous l’Empire romain avant Constantin. La coexistence pacifique de plusieurs religions au sein d’un même État n’est le plus souvent possible que là où celle des élites dirigeantes est minoritaire. Lorsqu’elle est majoritaire, la tentation est grande pour ces élites de l’imposer à tous les ressortissants de l’État afin d’en cimenter l’unité. Ce sont les mécanismes de ces jeux entre politique et religion que Guy Donnay se propose de démonter à la lumière de quelques exemples historiques de l’Antiquité à nos jours.

  • A l'eau ?

    2017 04 20 a l'eau.jpgCe blog reçoit beaucoup de courriers émanant de ses fidèles lecteurs.

    Donc, après tout, pourquoi ne pas les partager.

    Ci-après, une belle histoire envoyée par André...

    Elle vous permettra à coup sûr de passer une bonne journée.

    Alors, pour la visualiser, mettez le son et cliquez ici.

  • La blague du jour... ça se corse !

    Cela se passe en Corse !...

    Humour 8.jpgDeux gendarmes appellent leur quartier général et demandent à parler à l'officier de garde : 

    « Nous avons un problème ici, une femme vient d'abattre son mari d'un coup de fusil de chasse parce que celui-ci a marché sur le carrelage frais lavé.»

    « Vous avez arrêté la femme ? » demande l’officier.

    «Non Chef.... c'est pas encore sec »...

     

    Merci à Christiane, une fidèle lectrice pour son courrier.

    N'hésitez pas non plus à partager votre humour sur ce blog Sudinfo de Trooz.

  • Les JEUDIS d’ÉVASION... Programme 2016-2017

    La Magne.JPGCi-dessous, vous trouverez le programme complet des Jeudis d'évasion qui vous sont proposés en la Salle La Magne, Grand'rue 1a à Trooz pour la fin 2016 mais aussi pour 2017. 

    Les conférences organisées par PAC Magne en collaboration avec le Service Culturel de la Province de Liège sont présentées le jeudi à 20 heures à la salle « La Magne » Grand’rue, 1A à 4870 Trooz

    Renseignements : Paul LemoineLemoine Paul 2.JPG

    04 351 71 97 (0495 59 57 48)

    Participation aux frais:

    4 € par séance - Abonnement: 25 €

    Membres de l’asbl « La Magne » :

    3 € par séance - Abonnement: 20 €

    Gratuit pour les moins de 16 ans

    Ed. resp : P. Lemoine, rue des Croisettes, 58 – 4870 -Trooz

     

    Lire la suite

  • La Foire du Livre... Clap 11

    La Maison de la Laïcité est heureuse de vous inviter à la 11ème édition de sa Foire du Livre qui se déroulera le dimanche 23 avril de 10h à 17h au hall omnisports de Trooz.

    Pour tous les amoureux du livre, cette foire est une occasion unique de bouquiner à son aise en cherchant livres anciens et nouveaux, bandes dessinées, timbres et images, et pourquoi pas aussi vinyles et CD, le tout dans une ambiance conviviale. L’entrée est gratuite.

    Une cinquantaine de bouquinistes seront présents. Des lectures de contes sur le thème du rire seront organisées de 14h30 à 16h30. Il y aura également un espace auteurs dès 14h avec Paul De Ré, Ghislaine Jermé, Jean-Louis Lejaxhe, Pascale Maeck, Annette Misen, Vinciane Pahaut et Julie Roger.

    Une 11ème édition remarquable à ne rater sous aucun prétexte !

    2017 04 23 foire du livre.jpg