Et si nous mangions quelques plantes sauvages comestibles ?

2017 05 07 orties.jpgLes mauvaises herbes ? Mais ça se mange !

Pas toutes bien évidemment mais vous pouvez en apprendre plus le dimanche 07 mai à 13h30.

"Apprendre à reconnaître quelques plantes sauvages comestibles, échanger ses connaissances et partager des recettes", voilà ce qui vous est proposé. 

R.V. à la gare de Trooz, Place du 11 Novembre. 
Latitude : 50.5733031684012  Longitude : 5.688777565956116.
Distance : 4,5 km.
Durée : 3h30.
Chiens admis, mais tenus en laisse.
Participation : 3€
20 participants maximum.
Réservation conseillée.
Guide : Jean-Claude Debroux.

*     *     *

Parmi les plantes sauvages comestibles, nous pouvons en citer une bonne quinzaine, à savoir le houblon (là, ça n'étonne personne) mais aussi les orties, le bouleau, les pâquerettes, le sureau, le bouleau, l'ail des ours ou ail sauvage, le pissenlit, la violette, le lierre, la...tulipe et même le chardon pour ne citer que les plus connues. N'est-elle pas riche et belle la nature à notre service ? 

Les commentaires sont fermés.