• Alerte aux tiques !

    tique.png

    tiques 4.jpg

    Quand le beau temps est (sera ?) de retour, faites attention aux tiques.

    Ces insectes minuscules sont des suceurs de sang. Ils s’agrippent à des endroits "cachés" de votre corps. Et si une morsure de tique est quasi indolore, elle peut avoir des conséquences graves. Vigilance donc !

    Et pour vous et pour les animaux !

    Premiers soins... prévention... que faire en cas de morsure ?

    Un article très intéressant en cliquant ici.

    Lire la suite

  • La Ferme de La Brouck

    Comme en attestent les photos ci-dessous transmises par le Centre l'accueil "La Ferme de La Brouck", les choses avancent bien pour ce qui est des travaux de rangement et de rénovation annoncés.

    17670496_440420479640042_874678976_o.jpg

    17670461_440420336306723_1727452968_o.jpg

    17670495_440420286306728_1361939146_o.jpg

    17692322_440420366306720_1722353063_o.jpg

    17692584_440420409640049_1178059844_o.jpg

  • Reportage à Trooz dans Le Grand Cactus ce jeudi 30 mars 2017

    2017 03 31 trooz.jpg

    copie écran RTBF/auvio/Le Grand Cactus

    Une enquête relative aux branleurs de mouches a été réalisée à Trooz dans le cadre de la saga Publifin.

    A voir en cliquant ici à partir de 50' pour ce qui est de Trooz.

    2017 03 30 benedicte.jpg

    2017 03 30 ter.jpg

    2017 03 30 gens.jpg

    2017 03 30 piazno.jpg

  • Grève sauvage aux TEC

    infos utiles.jpgLes chauffeurs TEC du dépôt de Jemeppe en grève sauvage suite à une simple modification de ligne

    200 chauffeurs du dépôt de Jemeppe-sur-Meuse n'assureront donc pas la circulation des lignes qui dépendent de ce centre mais beaucoup de clients sont impactés aussi dans la région de Liège.

    Voir toutes les infos ici.

  • Article politique... Olivier Baltus

    2017 03 25 Be wapp Trooz (70).JPG

    Olivier Baltus lors de l'opération Be Wapp de ce 25 mars 2017

    Comme vous le savez, le blog Sudinfo de Trooz est ouvert aux lecteurs qui désirent s'y exprimer. Cette ouverture concerne bien entendu également notre monde politique local sans la moindre restriction.

    Ci-dessous, vous trouverez le texte complet reçu ce 31 mars 2017 émanant d'Olivier Baltus, Conseiller de l'Opposition.

    Développement rural  -  Et maintenant ?

    La réunion du PCDR (Plan Communal de Développement Rural) a donc eu lieu ce jeudi 30 mars et les 24 fiches-actions du Plan ont été passées en revue. Le document de synthèse portera le développement rural de notre commune pendant les 10 prochaines années au travers d’actions et de projets touchant à de nombreux domaines de la vie communale : environnement, vie sociale et associative, économie, tourisme, patrimoine, mobilité…

    Compte-rendu et dessous des cartes…

    Sidérant de constater qu'il faut se justifier à l’égard de certains quand on prétend laisser un peu de place aux piétons sur une place publique à rénover au cœur d'un village et aujourd'hui entièrement occupée par des voitures. Mais bon, c’est comme cela.

    Le meilleur déchet est celui qui n'existe pas.jpgLors du Conseil communal du 27 mars, le Bourgmestre Fabien Beltran refusait de se prononcer par rapport au point du jour ajouté à ma demande et consacré aux fiches-actions du PCDR en cours de finalisation (note jointe : cliquer ici). Il prétendait en effet que "la Commune" n'avait pas connaissance des fiches puisque la CLDR (Commission locale chapeautant le PCDR et au sein de laquelle elle est représentée) n'avait pas encore eu l'occasion de se réunir et de se prononcer sur ces fiches en cours de finition. Or, avant même ce Conseil, les participants à la réunion du PCDR organisée 3 jours plus tard avaient reçu - joints à la convocation - les projets de fiches parmi lesquels une fiche " Trooz, zéro déchet " tombée de nulle part... En fait glissée discrètement dans le lot par "la Commune", sans concertation avec les citoyens-participants (investis depuis 4 ans dans le projet) mis devant le fait accompli et pourtant théoriquement au centre du jeu.

    On reviendra plus tard sur cette difficulté de la majorité et de son chef de file à jouer le jeu de la démocratie et à considérer les habitants qui s'investissent dans leur commune avec l'égard qui leur revient. On reviendra aussi sur cette habitude de diriger la commune en tronquant la vérité et en fleuretant avec les mensonges les plus éhontés (et dire que certains se demandent encore comment réduire le gouffre de défiance qui sépare les politiques des citoyens !).  

    Pirouette de Christophe Marck, présidant la réunion du PCDR, pour se sortir de cette "contradiction" : « Mais Olivier, tu n'es pas content que l'on consacre une fiche à la réduction des déchets ? ».

    "Mais Monsieur l'Echevin, ne savez-vous pas que l'argent n'a jamais compensé le manque de volonté ?"

    Oui mais, quelles conséquences

    Comme je l'ai fait remarquer verbalement et aussi à travers plusieurs articles sur mon blog www.infotrooz.be, la commune de Trooz n'a jamais RIEN entrepris en matière de prévention de déchets ; elle n'a aucune réelle politique en la matière et repose entièrement sur Intradel. Une fois par an (et encore), le car de l'intercommunale passe à Trooz et une fois par an, cette dernière organise - comme dans chacune de ses 72 communes affiliées - une activité de sensibilisation à destination d'un groupe d'une vingtaine de personnes (réduire le gaspillage alimentaire... + distribution d'une gourde ou d'une boîte à tartines aux élèves). L’information communale de Trooz étant ce qu’elle est, cette voie est également sans-issue. Seuls les enseignants travaillent rigoureusement en la matière (à ne pas confondre avec la seule question de la propreté). Pourtant, le niveau communal est le plus proche du citoyen et vu les statistiques des déchets produits à Trooz, il y aurait bien des choses à entreprendre, avec la collaboration d'Intradel. Quant à la sacro-sainte autonomie communale, faut-il encore en faire quelque chose.

    Bref, les élections approchant, et nos élus de la majorité pressentant qu'il leur faudra tôt ou tard présenter un bilan, ils se sont précipités sur le projet " Communes zéro déchet " récemment lancé par la Région wallonne et relayé par le blog Sudpresse de Trooz.

    http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2017/02/08/la-commune-de-trooz-participera-t-elle-215698.html 

    Combiner un projet wallon et une fiche du PCDR est en soi pertinent. Mais quand on demande concrètement à Christophe Marck ou au GREOVA ce que la Commune va faire, et notamment au travers de cette fiche du PCDR qui viendra donc en appui du projet wallon, c'est la débandade. En gros, "il faudra aller voir ce qu'il y a dans ce projet wallon". Il est maintenant temps que la Commune montre une réelle motivation et une vraie volonté.

    La majorité communale (17 élus sur 19) doit arrêter de se sentir attaquée chaque fois que l’opposition s’exprime et s’investir concrètement dans les domaines qui demeurent en friche après 4 années aux affaires. Et notamment la communication, la prévention, la participation citoyenne, l’amélioration de l’état et de l’intégration du parc d’activités économiques, l’embellissement de la Grand’Rue… « On ne peut pas tout faire » et « nous ne sommes pas l’opérateur en charge de ce domaine » ne peuvent plus justifier le « rien faire du tout », à moins de considérer que les autorités communales n’ont aucun bras de levier, aucun relais, aucune influence et aucun moyen. Depuis 4 ans, j’ai aussi vu bien trop peu d’imagination et d’inventivité porter l’action communale.

    Et donc, pour aider notre commune à bien faire les choses et surtout nos responsables politiques, je les invite à se former, pendant qu'il en est encore temps. L'Union des Villes et Communes de Wallonie organise le 25 avril à Tilff une après-midi d’étude consacrée au Plan wallon des Déchets-Ressources. Il s'agit du nouveau Plan wallon des Déchets, adopté récemment en première lecture. L’enquête publique relative à ce projet sera organisée prochainement.

    Il faut bien commencer par quelque part. 

  • CP : les décisions prises ce 30 mars 2017

    ACFF .JPGMatch arrêté, suspensions, amendes...

    Les décisions prises par le CP Liège sont ici.

  • Les métiers de l'archéologie... Entretien avec Guy Focant

    DSC_0053.JPGComme l’explique Guy Focant, pilote de cette exposition, l’archéologie est une profession peu voire pas du tout connue. C’est pourquoi il a souhaité par la voie de la photographie tout en s’appuyant sur les témoignages des intervenants proposer les différentes facettes de l'archéologie moderne, en suivre l'évolution de la démarche scientifique depuis l'analyse préalable du site jusqu'à l'étude finale des résultats et la présentation des objets restaurés, mais aussi il en profite pour dépoussiérer l’image souvent stéréotypée de cette profession.

    “L'archéologue d'aujourd'hui a su suivre l'évolution de notre société. Toujours omniprésent sur le terrain, chef d'orchestre, lien indispensable avec les aménageurs du territoire, il encadre à présent une équipe de techniciens et d'opérateurs spécialisés dont j'ai voulu illustrer le savoir-faire”, détaille-t-il.

    “L’idée de cette exposition est donc de faire découvrir les métiers de l’archéologie. Tout le monde connaît et voit le travail de l’archéologue sur le terrain quand il est en train de fouiller mais on ne sait pas du tout ce qui se passe avant ni ce qui se passe après avec notamment les analyses scientifiques. L’exposition est présentée dans l’ordre logique.

    D’abord le travail sur le terrain, le travail de laboratoire et d’analyse puis le travail de conservation des oeuvres trouvées avec la restauration  et finalement toute l’exploitation avec notamment le retour vers le public.”

    Ce projet a été proposé par Guy Focant en 2014 dans le cadre de l’année de l’archéologie 2014 pour faire mieux connaître ce travail rarement médiatisé.

    Cette exposition tourne en permanence depuis 2014 sous deux versions, une extérieure et une intérieure comme ici à Trooz.

    A voir, assurément dans les magnifiques locaux de la gare de Trooz.

    Horaires et accessibilité de l'exposition   

    - Expo ouverte : les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h. -> jusqu'au 30 avril.
    - Mail : s.initiative.trooz@gmail.com

    Pour rappel, le Syndicat d'Initiative de Trooz est ouvert le lundi de 13h à 16h, le mardi de 09h à 16h et le mercredi de 13h à 18h.

     

  • Nos mères, nos daronnes

    2017 04 05 Bouchera azzouz.jpgNous sommes heureux de vous inviter à la projection-conférence "Nos mères, nos daronnes" présentée par Madame Bouchera Azzouz, conférencière française défenderesse des droits des femmes, documentariste, réalisatrice, auteure de "Fille de daronne* et fière de l'être" et "Les femmes au secours de la République" le mercredi 5 avril à 20h au centre culturel de Soumagne-Bas.

    Madame Azzouz nous fera entrer dans la vie de sa mère, femme de caractère, qui voulait le mieux pour la libération de sa fille, comme pour celle de ses fils.

    Elle nous présentera le film qu’elle a réalisé pour France 2, « Nos mères, nos daronnes », complétera ce film et répondra ensuite à nos questions sur la vie des femmes des quartiers populaires, dans les banlieues. Bouchera Azzouz, d’ascendance musulmane, décrit un parcours de libération extraordinaire, du port du voile abandonné depuis longtemps, pour la défense des droits des femmes, voilées ou non voilées, d’origine immigrées ou non. Elle est actuellement présidente des "Ateliers du féminisme populaire".

    Dans «Les femmes au secours de la République », elle défend avec Corinne Lepage, ancienne Ministre et Députée européenne, l’émancipation des femmes et leur rôle essentiel pour défendre les valeurs de la République laïque.

    Ce cycle d’activités autour du « vivre ensemble » est né de la volonté de 7 associations laïques à savoir : le Comité d’Action Laïque de Soumagne Elso CAPPA asbl, le Comité d’Action Laïque de Herve asbl, le Comité d’Action Laïque de Fléron Beyne asbl, la Maison de la Laïcité de Pepinster « Espace Georges Sironval » asbl, la Maison de la Laïcité de Trooz asbl, Kabongoye asbl, le centre culturel Arabe en Pays de Liège asbl, en collaboration avec le centre culturel de Soumagne.

    * Daronne (argot) désigne la première femme que l’on aime dans sa vie, c’est évidemment la mère

    Réservations souhaitées
    Jean Rossi : 0496 13 36 43
    Au centre culturel de Soumagne-Bas
    Rue Pierre Curie 46
    4630 Soumagne

    PAF : 3€

    2017 04 05 Azzouz.jpg

  • Les métiers de l'archéologie...

    DSC_0042.JPG

    Ce mercredi 29 mars 2017 était organisé de main de maître le vernissage de l'exposition photos de Guy Focant dédiée aux "Métiers de l'Archéologie".

    Le bourgmestre, jamais avare d'un petit trait d'humour y allait tout d'abord de son petit compliment "Je ne vais pas remercier les élus parce que c'est normal qu'ils soient là (...)" avant de mettre en avant le travail effectué par le Collège, son échevin Etienne Vendy et le Syndicat d'Initiative pour mettre en valeur l'espace muséal DSC_0057.JPGdisponible dans les locaux de la gare.

    Satisfait à juste titre des efforts accomplis mais quand même un peu déçu, le bourgmestre regrettait "qu'on n'arrive pas à faire se déplacer plus de monde mais je ne doute pas qu'à force de frapper sur le clou, nous arriverons petit à petit à ramener des gens vers les expositions..." 

    Dans la foulée, Etienne Vendy rappelait les objectifs qu'il s'était fixés au niveau de la Culture et du Syndicat d'Initiative. Il annonçait également les futures activités (sur lesquelles nous reviendrons)  "La Commune s'est dotée d'un outil, d'une structure, des lieux et des personnes qui nous permettront de mettre en avant notre patrimoine et nos artistes locaux mais aussi de faire venir des expositions de plus grand envergure (...)", avant de présenter monsieur Focant, le pilote de cette exposition. Celui-ci a ensuite expliqué brièvement les contours de cette exposition avant de la parcourir et de la commenter avec l'assistance. Nous y reviendrons plus en détail très prochainement.

    Dans l'attente, quelques photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz.

    DSC_0070.JPG

    Une partie de l'équipe du Syndicat d'Initiative

    Une bonne trentaine de personnes avaient fait acte de présence ce mercredi soir.

    Horaires, informations complémentaires et accessibilité   

    - Expo ouverte : les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h. -> jusqu'au 30 avril.
    - Mail : s.initiative.trooz@gmail.com

    Syndicat d'Initiative de Trooz

    Place du 11 novembre

    4870 Trooz

    Heures d'ouverture : 

    lundi de 13h à 16h

    mardi de 09h à 16h

    mercredi de 13h à 18h

  • Exposition Anne Wuidar

    2017 05 07 photo.pngLe Syndicat d’Initiative de Trooz a la joie de vous convier à l’exposition « Anne Wuidar », artiste Troozienne ayant jeté ses amarres à Nessonvaux.

    Le vernissage aura lieu dans les bâtiments du Syndicat d’Initiative, à la gare de Trooz, le dimanche 7 mai à 14h.

    Venez nombreux soutenir cette artiste locale autodidacte à l’imagination peuplée d’un éventail d’images faites d’encres, crayons de couleurs, aquarelles et quelquefois acryliques.Wuidar Anne.jpg

    Les sources d’inspiration s’y croisent et s’y entremêlent, venues parfois d’univers textiles comme les « pashmina » du Cachemire – des motifs slaves où foisonnent les ornementations fleuries. Des motifs répétitifs, propices au lâcher prise, à la détente et appelés « Zentangles » y sont très représentés.

     

     

  • UCE Liège - FC Trooz... Les images de RTC

    2017 03 26 UCE Trooz (286).JPG

    RTC était sur place ce dimanche à la Plaine des Manoeuvres pour assister au sacre de l'UCE qui n'est que très légèrement reporté suite à la victoire de Trooz.

  • Conseil communal du 27 mars 2017... communiqué

    Conseil communal couleurs.jpgCommuniqué de presse suite à la séance du Conseil communal de Trooz le 27 mars 2017

    La convention de partenariat entre la commune et le CRECCIDE a été reconduite, ce qui permettra d’assurer le suivi du Conseil communal des enfants dont les projets ne manquent pas !

    La subvention 2016 du plan de cohésion sociale a fait l’objet d’une simplification administrative, le Conseil communal a approuvé les nouveaux documents administratifs qui vont nous permettre d’obtenir le solde de cette subvention.

    Pas d’augmentation pour 2017 et 2018 du coût des certificats, déclarations, permis d’urbanisme et d’urbanisation pour le citoyen. Mais les frais réels de publication et d’intervention de l’AIDE qui contrôle la conformité de l’égouttage, incomberont au demandeur.

    L’association de projet « Promotion sociale Ourthe-Vesdre-Amblève » étend ses activités de formation aux communes d’Anthisnes, Ferrières, Hamoir et Ouffet. Elle répond ainsi aux besoins et demandes de formation des entreprises, des administrations, de l’enseignement…et participe à l’épanouissement individuel en favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale des 15 ans et plus. Pour rappel, elle comprenait déjà les communes d’Aywaille, Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Esneux, Sprimont et Trooz.

    Dans un souci de démocratie, l’ordre du jour de l’assemblée générale extraordinaire de PUBLIFIN a été voté point par point. Chaque membre du Conseil communal a eu l’occasion de s’exprimer à chaque étape. Les préoccupations principales concernent la représentation de notre petite commune au sein de cette assemblée. Certains points n’ont dès lors pas été approuvés.

    Notons la démission de Monsieur Pierre Spiroux, conseiller communal, pour des raisons de santé.

    Fin de communiqué

  • Exposition à la gare de Trooz

    2017 03 29 Invitation EXPO Les Métiers de l'Archéologie.jpgC’est Célia Chacon Lobato, chargée de communication du Syndicat d’Initiative qui nous informe que l’espace d'exposition de la Gare de Trooz accueillera du 29 mars au 30 avril des photographies de Monsieur Guy Focant, sur le thème des Métiers de l'Archéologie.

    L'exposition sera accessible les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h.

    Celle-ci est organisée par le Syndicat d'Initiative de Trooz en collaboration avec la direction de l'Archéologie du SPW -DG04 - Département du patrimoine et l'administration communale de Trooz.

    Après la réussite de l'exposition Neandertal l'Européen, le Syndicat d'Initiative remet le couvert pour une nouvelle exposition en lien avec l'histoire et particulièrement l'archéologie. L'exposition "Les Métiers de l'Archéologie" de Guy Focant.

    Cette exposition est mise à disposition du Syndicat d'Initiative par le service du patrimoine de la DGO 4 du 29 mars au 30 avril 2017.
    Le vernissage de cette exposition aura lieu le mercredi 29 mars à 19h.
    En dehors de cette soirée d'ouverture, l'exposition sera accessible les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h.

    Infos pratiques :

    - Vernissage : mercredi 29 mars à 19h à la Gare de Trooz
    - Expo ouverte : les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 17h. -> jusqu'au 30 avril.
    - Mail : s.initiative.trooz@gmail.com

    Syndicat d'Initiative de Trooz

    Place du 11 novembre

    4870 Trooz

    Heures d'ouverture : 

    lundi de 13h à 16h

    mardi de 09h à 16h

    mercredi de 13h à 18h

  • Matricule 226 *Numéro 3* 1912 à 1926

    0 SERIE.pngComme tous les mardis, nous poursuivons la série hebdomadaire qui retrace l’histoire du football dans notre chère commune de Trooz. Si vous avez manqué les publications précédentes, vous pouvez les retrouver en ouvrant ci-contre dans la liste des catégories celle intitulée « Matricule 226 ».

    Comme vous avez pu l’apprendre la semaine passée, c’est le Nessonvaux Football Club qui a été le premier club officiellement créé. C’était en 1906.

    Dans la foulée, c’est en 1912 que le Prayon Football Club est né…une première fois.

    Pour rappel, les clubs de football fondés avant 1926 ne bénéficiaient pas de numéro de matricule puisque c’est seulement à partir de 1926 que les matricules ont été attribués. 

    Il faut savoir que le cas du Prayon Football Club est relativement particulier. De fait, il a « subi » pas moins de 3 constitutions. Les premières traces de sa fondation remontent au 5 avril 1912. Diverses documentations et archives permettent de revisiter ce parcours du club qui, alors, jouait en noir et blanc. 

    Plongeons donc dans ce passé plus que centenaire et projetons-nous à la réunion du comité qui, à cette époque, se tenait chez monsieur Louis Couture (Café du Casino) et arrière grand-père d’Albert Deschamps. Les participants allaient créer un club de football à Prayon... Quelques textes issus de documents précieux de l’époque vous sont reproduits ci-après. C'est parti, vous participez à cette réunion qui aboutira à la 

    Première constitution… 1912  

    Extrait du procès-verbal de la séance du 5 avril 1912, tenue chez monsieur Louis Couture (Café du Casino, à Prayon-Trooz 

                    Messieurs Dernier Toussaint, Evrard Jean, Malaxhe Léon, Bacquelaine Henri, Darimont Céleste, Bachelet Joseph, et Lognoul Jean, tous présents à la séance, décident, ce jour de constituer, à Prayon, une société de sports athlétiques, sous la dénomination PRAYON FOOTBALL CLUB.

                    Ils chargent Messieurs Bachelet et Evrard d’élaborer des statuts et règlements, lesquels seront soumis à l’approbation du Comité, lors d’une séance ultérieure. 

                    Le recrutement de joueurs s’opérera, dans le plus bref délai, par les précités. 

                    D’ores et déjà, il est stipulé que tous les joueurs indistinctement devront supporter l’achat des effets d’équipement, et intervenir dans les frais de gestion de la société, sous forme de cotisation mensuelle (à déterminer), et même par contribution spéciale à établir par le comité. 

                    Monsieur Evrard est chargé de rendre visite à monsieur Walthère Fassotte à Forêt, pour obtenir de ce dernier l’autorisation de jouer les matches dans la prairie lui appartenant, et qui est située sur la route d’Olne. 

                    Le Bureau est constitué comme suit, et ce jusqu’à la première Assemblée Générale : Président (Dernier Toussaint), Secrétaire (Evrard Jean), Trésorier (Bachelet Joseph). 

                    La prochaine réunion du Comité est fixée au 19 ct. 

    Vous le constatez, on était loin du terrain synthétique actuel puisque pouvoir jouer des matches dans une prairie relevait déjà d’un certain luxe. Les joueurs devaient payer leur équipement, participer aux frais de gestion du club et même trouver un terrain (prairie) pour jouer. Qu'en pensent les mercenaires actuels du foot provincial qui vont jusqu'à "louer leur talent" contre espèces sonnantes et trébuchantes en quatrième provinciale ?

    En cette période de deux ans et demi qui précéda la première guerre mondiale, il ne reste bien évidemment que très peu de souvenirs ou d'informations comme par exemple le nom de trois joueurs, parfois aussi membres du comité : Joseph Bachelet, Eugène Malaxhe et Jean Evrard. 

    Deuxième constitution… 1914 

    La deuxième constitution du club de Prayon eut lieu le 31 décembre 1914.

    En voici quelques extraits du règlement établi alors :

    Article 1 : « Il est fondé à Prayon, le 31 décembre 1914, une Société de Sports Athlétiques, portant le nom de PRAYON FOOTBALL CLUB. » (…)

    Article 2 : « Sous aucun rapport, la Société ne peut s’occuper de politique. »

    Article 10 : « Le Comité de Sélection a pour mission la formation des équipes.

    Article 11 : « Il est placé sous le contrôle direct du Comité Général. ».

    Article 12 : « Les sélectionneurs sont choisis et nommés par les membres en Assemblée Générale. »

    Article 20 : « Tout membre en retard d’un mois dans le paiement de sa cotisation sera passible d’une amende de 25 centimes. »

    Article 22 : « Toute absence non motivée à l’Assemblée générale Mensuelle, 50 centimes. »

    Article 23 : « Toute inconvenance, soit sur le terrain ou dans une Assemblée générale ou dans les locaux des clubs visités, entraînera une amende de 10 centimes à 2 francs, suivant la gravité du cas. »

    Article 26 : « Toute arrivée tardive d’un joueur sur le terrain lors d’un match sera punie d’une amende de 50 centimes par 10 minutes de retard. »

    Article 27 : « Tout joueur fumant sur le terrain, 25 centimes. »

    Article 28 : « Tout membre n’accomplissant pas convenablement sur le terrain la corvée que le Comité lui indiquera sera puni d’une amende de 25 centimes à un franc. (…)

                    Le présent règlement a été approuvé en Assemblée Générale le 25 mars 1916 lors de l’affiliation à l’URBSFA.

    Le Comité de  l’époque était composé de :

    1. Pirard (Président), J. Olivier (Secrétaire), P. Jacoby (Trésorier), A. Bartholomé (Vice-président) et E. Ansay (Secrétaire-Trésorier adjoint).

    La fondation actée le 31 décembre 1914, l’approbation par l’URBSFA ne fut entérinée que le 25 mars 1916, soit plus d’un an après. Une trace de ce club figure aussi en date du 3 décembre 1916.   

     Troisième constitution… 1921

    Article 1 : « Il est fondé à Prayon, le 1er septembre 1921, une Société de Sports Athlétiques, portant le nom de PRAYON FOOTBALL CLUB. » (…)

    Article 27 : « Tout joueur fumant sur le terrain sera puni d’une amende de 50 centimes. » (au lieu des 25 centimes lors de la Constitution de 1914…) décembre

    Article 29 : « Le Comité a le droit d’infliger des amendes pour toute faute qu’il jugera répréhensible (…).

    Article 33 : « Pour toute infraction grave, le Comité peut prononcer la radiation immédiate d’un membre sans avertissement préalable. » (…)

    Le Comité de l’époque était composé de Joseph Crahay (Président), Henri Renette (Secrétaire), Louis Leclercq (Trésorier), Charles Droeven (Vice-président) et Ernest Léonard (Secrétaire Trésorier-adjoint).

    Le matricule 226 que j'ai repris comme titre de cette série puisqu'il est celui du dernier club survivant dans notre commune n’a été attribué qu’en 1926 et cela suite à la troisième constitution, datant du 1er septembre 1921 et dont les statuts et les règlements sont pratiquement copie conforme de ceux de 1914 avec quelques adaptations et/ou ajouts dont par exemple l'augmentation des amendes infligées aux joueurs qui fumaient sur le terrain puisque celle-ci avait doublé. 

    Les couleurs du club

    Dans un premier temps, maillot noir et chemisette blanche ; ensuite au fil du temps, le maillot bleu horizon avec col et poignets blancs, culotte noire et enfin ce fut le maillot rouge et bleu en rayures verticales et la culotte noire. 

    ECO N’FEYE PO NIN L’ROUVI : ALLONS PRAYON

    Et, comme le disait Maurice Wéry, un ancien né en 1920, le club de Prayon est un club « pas comme les autres »…car quel autre club pourrait se prévaloir de 3 constitutions ?

    1920 Maurice Wéry né en 1920.jpg

    La première liste des matricules fut publiée dans La Vie Sportive du 21 décembre 1926.

    C’est ainsi que Prayon FC reçut son matricule parce qu’en décembre 1926, il était le 226ème plus ancien club affilié à la Fédération. En fait, il était plus ou moins le 1100ème club affilié à l’Union Belge mais 900 clubs avaient disparu avant la constitution et l’attribution des matricules.

    En 1922, le président se nommait Joseph Crahay et le secrétaire Henri Renette. 

    Pour ce qui est du Nessonvaux Football Club né en 1906, il a été actif pendant la guerre 1914-1918 avant de disparaître à une date et dans des circonstances inconnues, mais avant 1926 car il n’a jamais bénéficié de numéro de matricule.

    ...à suivre mardi prochain

  • Conseil communal du lundi 27 mars 2017

    Conseil communal couleurs.jpg27 mars 2017 Les présences

    Fabien Beltran, bourgmestre ;

    Christophe Marck, Isabelle Juprelle, Etienne Vendy, Enrico Nori, échevins ;

    Ivana Giovannini, présidente du CPAS ;

    André Dombard, Arthur Degée, Jean-Pierre Larose, Nicolas Sools, Joëlle Deglin, Ricardo Laineri, Guy Martin, Olivier Baltus, Ana Gonzalez Sanz, Gianpiero Sartini, Grégory Lallemand, Jean-Marie Denooz,  Claire Pirard et Pierre Spiroux.

    Quelques temps forts…

    D’entrée, le bourgmestre informe l’assistance de la démission de Pierre Spiroux en tant que Conseiller communal.

    Victime d’un accident de circulation à l’aube de la législature, son état de santé ne lui a jamais permis de reprendre son activité politique. Il a envoyé un courrier présentant sa démission et remerciant les personnes qui lui avaient fait confiance. Avec 285 voix, Pierre Spiroux avait réalisé le meilleur score du MR.

    Ci-dessous, lors de sa prestation de serment le 17 décembre 2012.

    spiroux 17 décembre 2012.jpg

    Dans le désordre :

    * Lors de la lecture des courriers, nous apprenons que OXFAM a récolté 6350 kilos sur l’entité.

    * L’échevin Etienne Vendy dressera un bilan positif des journées consacrées au nettoyage dans la commune, remerciant au passage, tous les participants dont les élèves des écoles qui ayant nettoyé les abords des établissements scolaires le vendredi avaient fait une belle avance, les résidents du Centre de la Croix-Rouge, venus en ombre, les pêcheurs, les scouts, les maisons des jeunes et les particuliers. Dans la foulée il a aussi souligné le succès rencontré par la marche ADEPS du samedi qui avait notamment bénéficié de chemins bien nettoyés. Il a quand même abordé aussi la problématique de la prévention qui doit être constante mais aussi d’une potentielle répression. Etienne Vendy a aussi rappelé que c’était ce mercredi 29 mars que l’expo consacrée aux Métiers de l’Archéologie serait inaugurée à la gare de Trooz.

    3- PLAN DE COHÉSION SOCIALE – SUBVENTION 2016

    Tous les points relatifs au plan de cohésion sociale ont été approuvés.

    Olivier Baltus s’est inquiété de savoir si le PCS, dont le programme wallon doit être réformé dans le sens d’un plus grand investissement contre la précarité, allait pouvoir être maintenu à Trooz.

    4- CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC LE CRECCIDE

    Une convention de partenariat entre la Commune de TROOZ et l'ASBL CRECCIDE sera signée.

    Cette convention offre les services suivants : ·

    Soutien pédagogique ;

    Formation pour les animateurs ;

    Participation des enfants au rassemblement des Conseils communaux d'Enfants ;

    Animations pédagogiques (…)

    L'affiliation à l'ASBL CRECCIDE aura un coût de 300,00 €.

    6- RAPPORT D'AVANCEMENT FINAL 2016 - SUBVENTION  «COMMUNES ENERG'ETHIQUES»

    Signataire de la Charte « Communes Energ'Ethiques » s'est engagée à promouvoir activement les comportements d'utilisation rationnelle de l'énergie au niveau communal, avec notamment l'appui d'un Conseiller en énergie financé par la Région wallonne. Eric Nori a détaillé quelques-unes des actions ayant eu lieu ou en cours.

    7- CCATM-RAPPORT D'ACTIVITÉ 2016

    Le Conseil communal a pris connaissance et ratifié le rapport 2016 d'activités de la Commission Consultative d'Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

    Ce point a été voté à l’unanimité moins une abstention, Olivier Baltus.

    Lors de la discussion, Christophe Marck n’a pas manqué de rendre hommage à monsieur Jules Martin, un homme très actif dans une commune qu’il connaissait vraiment très bien et récemment décédé.  

    (…)

    10- REDEVANCE POUR LA DEMANDE, LA MODIFICATION OU LA DÉLIVRANCE D'UN CERTIFICAT D'URBANISME, D'UNE DÉCLARATION D'URBANISME, D'UN PERMIS D'URBANISME OU D'UN PERMIS D'URBANISATION-EXERCICES 2017 À 2018

    Il est établi pour les exercices 2017 à 2018 une redevance communale pour la demande, la modification ou la délivrance des documents suivants :

    • Certificatd'urbanismen°1 :25,00 €.
    • Certificatd'urbanismen°2 :50,00 €.
    • Déclaration d'urbanisme : 50,00 €.
    • Permis d'urbanisme : 100,00 € par logement, la redevance étant due par unité d'habitation individuelle figurant aux plans.
    • Permis d'urbanisation : 100,00 € par parcelle, la redevance étant due pour chacun des lots créés par la division de la parcelle.
    • Frais de publication dans la presse :au coût réel.
    • Frais d'intervention de l'AIDE: au coût réel.

    Article 2 : La redevance est due par la personne physique ou morale qui demande le certificat, la déclaration ou le permis.

    Article 3 : Elle doit être payée :

    • Pour les certificats d'urbanisme n° 1 & 2 et pour les déclarations d'urbanisme, au moment de l'introduction de la demande du document.
    • Pour les permis d'urbanisme, au moment de la demande du permis.
    • Pour les permis d'urbanisation, au moment de la délivrance ou du refus du permis.

    Article 4 : Le paiement est constaté par la délivrance d'un timbre-redevance indiquant le montant de la redevance perçue.

    Article 5 : Pour les frais de publication et d'intervention de l'AIDE, la redevance doit être payée dans les 2 mois à dater de l'envoi par l'administration communale du décompte du coût réel des frais

    engagés.

    Article 6 : La présente délibération sera transmise aux autorités de tutelle.

    11- RÉGLEMENT RELATIF À L'OCTROI D'UNE PRIME D'EMBELLISSEMENT DE FAÇADE SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL

    Ce point a été retiré et sera prochainement représenté.

    12- SITUATION de la CAISSECOMMUNALE

    Le Conseil communal prend acte de la situation de la caisse communale à la date suivante: · 31 décembre 2016 : solde débiteur de 564.528,05€ ;

    13- ADHÉSION  à la CONVENTION à LA CENTRALE  DE  MARCHÉS  DU  DTIC- MARCHÉ de TÉLÉPHONIE

    Une opportunité de passer par la centrale de marchés de la région wallonne.

    (la suite dès que possible…)