• Les PV du Conseil communal

    Conseil communal couleurs.jpg16 février 2017

    Ci-après, les PV du Conseil communal publiés à ce jour

    Lire la suite

  • Des points complémentaires au Conseil communal du 20 février 2017

    Conseil communal couleurs.jpgDes points complémentaires relatifs au même thème viennent d'être ajoutés à l'Ordre du jour du Conseil communal du 20 février 2017.

     

     

    1.png

    2.png

    3.png

  • La victoire du PSG vue de Pologne par un ex-Prayonnais

    1978-79 mt1.jpgMichel Thiry est aujourd'hui âgé de 57 ans. En provenance de Wandre Union, il a rejoint le Royal Prayon Football Club en 1978. Il a également joué en D2 à Hasselt avec comme entraîneur Jozef Masopust, Ballon d'Or 1962, mais aussi à Tilleur, Union Namur (coaché par Henri Depireux), à Hyères-Toulon, à NEC, à Shamrock Rovers, Bomal et Mormont. Bref, cet ancien international militaire belge avec notamment Bernard Wégria, Filip Dewilde, Dimitri Mbuyu et Claudy Verspaille a beaucoup voyagé dans le petit (?) monde du football.

    Aujourd’hui, il vit en Pologne, pays dont sa grand-mère est originaire. Là-bas, il a poursuivi sa route dans le petit monde du football. C’est ainsi qu’il a notamment entraîné en D1.  Eclectique à souhait,  Michel Thiry commente régulièrement les matches du foot…belge pour une chaîne de télévision polonaise.

    Comme nous, il a été séduit par la victoire sans appel du PSG sur Barcelone mais nous en explique le pourquoi au gré d’un petit billet qu’il a rédigé rien que pour les lecteurs de La Meuse. Un autre particularité  de Michel Thiry, c’est qu’il est un lecteur fidèle du blog Sudinfo de Trooz. Bien sûr, il est un peu détaché du football provincial mais il a quand même envoyé un petit billet qui vous est livré ci-dessous. Ce billet est consacré à la victoire du PSG sur l’immense Barça.

    La revanche d'Emery vue de Pologne par Michel Thiry

    "L'entraîneur du Paris Saint Germain a été très décrié par les médias francais ces 4 derniers mois surtout parce que l'équipe parisienne n'avait pas de fond de jeu et peut-être un peu aussi parce qu'il était étranger et avait remplacé le patriotique Laurent Blanc.

    Malgré ses trois victoires en coupe d'Europe avec le FC Seville, la presse française l'a énormément critiqué et doutait de ses capacités à proposer un spectacle attrayant par l'intermédiaire de son équipe.

    Et bien aujourd'hui c'est fait après sa plantureuse victoire par 4 buts à zéro sur Barcelone en 1/8 de la Champion's league, Emery bénéficie d'un total revirement de situation de la part des journalistes français qui l'encensent et le présentent comme un maître tacticien.

    Il reçoit même plus d'éloges que ses joueurs.

    On le loue d'avoir imposé le jeune stopper Kimpembe 21 ans, d'avoir tranché en faveur de notre Meunier national, d'avoir fait confiance à Rabiot en milieu de terrain, d'avoir relancé Di Maria auteur de 2 buts hier, de titulariser Draxler l'arme fatale allemande.

    Tous ces choix au détriment de joueurs renommés comme Lucas, Pastore, Maxwell, Aurier, Ben Arfa et même son chouchou Krychowiak, l'international polonais.

    Pourtant si hier le PSG a développé un football de rêve avec une efficacité optimale, si les joueurs parisiens ont proposé un jeu attractif et offensif, s'ils ont presenté une partition collective sans failles n'est-ce pas tout simplement parce qu' Emery est espagnol et connaissait le système de jeu du Barca sur le bout des doigts ?

    Parfois il ne faut pas trop se compliquer la vie, les solutions sont simples

    Et l'avenir nous apprendra si Emery a trouvé une jeune équipe explosive pouvant revenir en championnat sur Monaco ainsi que réaliser d'autres résultats probants en Champion's league ou si tout simplement cette plantureuse victoire sur un adversaire aussi prestigieux que Barcelone n'était due qu'à sa connaissance aigüe et pointue du football espagnol."

    * * *

    Par ailleurs, chaque année, en Pologne, Michel Thiry participe plus qu'activement à l'organisation d'un tournoi dédié à un journaliste décédé dans un accident de voiture.

    MT.jpg

    Cet événement vous avait été présenté sur le blog.

    Revoir aussi : Michel Thiry, un parcours tout foot publié en 2015;

    il nous avait parlé du tournoi en février 2017;

    et avait quelque peu revisité son parcours au Royal Prayon Football Club, se remémorant ses équipiers de l'époque Cafferata, Sougné, Seret, Brunson, Grailet, Iovino, Sigetvari, Durieux, Ivan sabic, Alain Renard, Francesco Chacon, Robert Spodarek, De Laet, Fil et Guy Bastin.

    La Meuse avait aussi récemment consacré un article à quelques Tilleuriens qui avaient participé au tournoi.

    2017 02 14 pologne.jpg

  • Les JEUDIS d’ÉVASION... Programme 2016-2017

    La Magne.JPGCi-dessous, vous trouverez le programme complet des Jeudis d'évasion qui vous sont proposés en la Salle La Magne, Grand'rue 1a à Trooz pour la fin 2016 mais aussi pour 2017. 

    Les conférences organisées par PAC Magne en collaboration avec le Service Culturel de la Province de Liège sont présentées le jeudi à 20 heures à la salle « La Magne » Grand’rue, 1A à 4870 Trooz

    Renseignements : Paul LemoineLemoine Paul 2.JPG

    04 351 71 97 (0495 59 57 48)

    Participation aux frais:

    4 € par séance - Abonnement: 25 €

    Membres de l’asbl « La Magne » :

    3 € par séance - Abonnement: 20 €

    Gratuit pour les moins de 16 ans

    Ed. resp : P. Lemoine, rue des Croisettes, 58 – 4870 -Trooz

    Le 16 février 2017                 Michel CHARLIER

    «A la découverte d’Outremeuse»

    Vous découvrirez les endroits traditionnels de D’jus-d’là mais aussi quelques coins inconnus du grand public. Le folklore n’est bien sûr pas oublié. Ainsi, vous retrouverez la République libre d’Outremeuse et ses festivités du 14 aout avec la fête des Marie, la sortie du bouquet, la Saint-Mâcrawe des enfants. Le lendemain, vous participerez à la procession, au cortège de l’après-midi et à la bénédiction des amoureux qui attirent des dizaines de milliers de personnes. Le 16 août, l’enterrement de Mati l’Ôhè rassemble de plus en plus de monde chaque année.

    La commune libre de Saint-Pholien-des-Prés propose, elle aussi, ses festivités qui se déroulent fin juin, des aubades du jeudi à la procession du dimanche. Suivent la pêche miraculeuse de la Saint-Pierre et l’enterrement de l’os. Fin d’année, la marche à l’étoile et les cougnous de l’épiphanie animent le quartier. Tous ces événements sont filmés au cœur des festivités, l’auteur étant un vrai Marcatchou.

     

    Lire la suite