2700 pages imprimées pour une seule séance...

machine a ecrire.jpgConseil communal

A Trooz, on travaille comme il y a cinquante ans

J’aimerais souligner la façon archaïque dont les séances du Conseil communal sont préparées.

La méthode de travail adoptée m’en rappelle une que j’ai connue en 1970 dans un service public…

 

Quand tout le monde est présent, ce qui est plus que rarement le cas, il faut savoir qu’au Conseil communal, assistent, outre le Directeur-général-secrétaire, le Bourgmestre, 4 Echevins du Collège, 14 Conseillers et la Présidente du CPAS, soit un total potentiel de 20 personnes.  

Le secrétaire rédige avant la séance le PV (brouillon) complet de ce Conseil tout en laissant bien évidemment des blancs quant aux décisions qui seront prises et votées, avec le nombre de voix pour, contre, abstention, le nombre de votants, les attendus, motivations, etc.

voix.jpg

Ce PV (brouillon), est donc établi et envoyé avant la séance, par mail à tous les Conseillers.

En outre, ces derniers peuvent prendre connaissance des dossiers relatifs aux points figurant à l'ordre du jour en allant les consulter sur place dans les bureaux de la commune les jours précédents. Il doit assurément y avoir foule sans doute.

Donc, ce PV n’est qu’un brouillon non-officiel. D'ailleurs chaque page est barrée du mot SEANCE comme vous le voyez ci-dessous.

séance barré 2.jpg

Et, comme ce n’est pas assez, ce PV (brouillon) complet est imprimé, toujours avant la séance et mis à la disposition sur la table des Conseillers au moment du Conseil. Nul doute que chacun en adoptera une lecture attentive en cours de séance...

Pour ce qui est des impressions, c’est loin d’être terminé. En effet, par après, lorsque le PV final est rédigé, chaque conseiller en reçoit à nouveau un exemplaire imprimé.

Bref, en matière de dépenses en termes de papier, d’énergie, d’encre, en résumé d’empreinte carbone, je laisse le soin aux écologistes qui font partie de l’honorable assemblée d’en tirer les conclusions qui pourraient (devraient ?) en toute logique s’imposer et ceci, sans même tenir compte du coût financier de cette procédure si pas préhistorique, à tout le moins du siècle passé.

Et pourtant des solutions existent. Par exemple, à Liège, une petite commune pas trop éloignée de Trooz, comme l’explique un conseiller de Liège de mes amis, « Tous les dossiers pour décisions se retrouvent sur une plateforme informatique consultable par tous les conseillers. A Liège, il n’y a quasi plus de papier et c'est une bonne chose. »

Bilan en impression de cette première séance de l’année 2017

Le PV comporte 45 pages, il y a au moins 20 personnes concernées et il y aura 3 impressions.

Total des pages imprimées :

45 (pages) x 20 (personnes) x 3 (éditions)2700 pages.

Et pour en rajouter une couche, il est permis de se demander si, parmi toutes les personnes concernées, toutes lisent le PV.

Pour ce qui est de la séance, c’est pour bientôt…

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel