Zone de secours Vesdre - Hoëgne & Plateau (V)

Logo VHP.jpg

(suite et fin)

Voici le dernier volet des articles consacrés aux Zones de Secours de notre région. S'il est publié une dizaine de jours après les premiers, c'est tout simplement parce que quelques bourgmestres avaient été questionnés afin d'alimenter le sujet mais, à l'exception de Philippe Boury, le président de la Zone Vesdre-Hoëgne & Plateau, et de Fabien Beltran, bourgmestre de Trooz, à ce jour aucun n'a répondu ni même accusé réception. Soit.

Pour retrouver facilement les quatre articles déjà publiés, il vous suffit de cliquer, à droite dans la liste des Catégories sur Vesdre-Hoëgne & Plateau.

*     *     *     *     *     *

Pour ce qui concerne les services de secours, la commune de Trooz fait partie de la zone Vesdre-Hoëgne & Plateau. Dans les articles précédents, vous avez pu notamment prendre connaissance de :

-la présentation et la configuration des différentes zones de secours (cliquez ici);

-des moyens de gestion, parfois différents, mis à la disposition des zones par le législateur (cliquez ici);

Boury 2017 01 17 (3bis).JPG-d'une interview très complète du président de la zone, Philippe Boury, qui s'était plaint dans un article de presse du manque d'assiduité de quelques bourgmestres aux réunions du Conseil de Zone (cliquez ici).

A ce sujet, les chiffres existent, c'est sûr, d'ailleurs les voici pour 2016, extraits des PV des réunions publiés sur le site de la zone.

présences 2016.jpg

Comme en atteste ce tableau plusieurs communes ne semblent effectivement pas faire preuve d’une grande assiduité aux séances du Conseil de Zone, dont notamment Spa, Soumagne, Blegny et Trooz. Il a donc été demandé par mail à plusieurs bourgmestres concernés dont les trois représentants des zones géographiquement proches de Liège, Soumagne, Blegny et Trooz mais aussi de Herve ce qu’ils pensaient des décisions et modifications en cours dans la zone qui pourraient impacter les temps d’intervention dans leur commune respective mais aussi quelle était leur réaction par rapport aux déclarations dans la presse du président Philippe Boury…

A ce jour, seul Fabien Beltran, le bourgmestre de Trooz a répondu, se manifestant à deux reprises par téléphone et par courriel.

Beltran Fabien 2014 11  (1).JPG«  Comme nous en avons longuement discuté par téléphone, je te confirme que la sécurité des habitants de notre commune est une priorité du collège et de moi-même en particulier. J'ai lu l'article de l'interview du président de la zone et constate que c'est un problème de quorum qui l'inquiète plus qu'autre chose. Depuis 2012 mon taux de présence dépasse les 65% à ces réunions de zone et le fait que j'ai raté les 3, 4 dernières ne m'empêche pas de suivre de près les dossiers. Il est donc faux de dire que je n'ai jamais été présent !  (NDLR le tableau porte sur 2016) De plus le groupe socialiste (7 membres sur 19) se concerte en amont de ces réunions afin de débattre et d'adopter des positions communes,  celle de Trooz en particulier,  défendues par nos représentants au sein du collège de zone. (Muriel Targnion, Valérie Dejardin et Yvan Ylieff). Le conseil entérine ensuite, sans grands débats, les décisions prises par le collège. De plus comme tu le lis plus haut, mon groupe est loin d'être majoritaire pour imposer ses vues même si nous parvenons régulièrement à des accords. La dotation de la zone est d'ailleurs chaque fois votée par le conseil communal de Trooz au moment de la passation de notre budget. De mes contacts réguliers avec divers pompiers, avec les membres du collège de zone et à la lecture des dossiers en cours, je peux rassurer les habitants de notre commune quant à la rapidité d'intervention de la zone ou de la zone voisine (Liège) en cas d'urgence. Il faut bien reconnaître que le nouveau fonctionnement de la zone (collège + conseil) est moins valorisant pour les non membres du collège, comme moi et d'autres, par rapport à l'ancien système (conseil seul avec tous les membres) où les débats étaient plus enflammés !! (si je puis dire ...). De plus j'ai demandé à déplacer à plusieurs reprises les dates des conseils (le vendredi matin en général) car il ne m'est pas toujours possible de prendre congé auprès de mon employeur. Voilà, tu peux donc rassurer les lecteurs de ton blog quant à l'attention que je prête à la zone de secours et à leur sécurité. »

Commentaire :

Comme le souligne le bourgmestre de Trooz, c’est effectivement un problème de quorum qui inquiète le président Boury, ce qu’il a d’ailleurs admis lors de l’entretien publié le 21 janvier 2017.

Les réunions du Conseil de Zone, même si on peut y poser toutes les questions, sont évidemment moins importantes que celles du Collège de Zone où les décisions sont prises.

Il faut aussi savoir que les modalités de fonctionnement de la zone Vesdre-Hoëgne & Plateau ne sont pas les mêmes que celles qui concernent la zone voisine de Liège qui est instaurée en Intercommunale.  

Voir ci-dessous l’article 19 de la Loi du 15 mai 2007 amendé par l’art.72 de la Loi du 21 décembre 2013.

article 19.jpg

Cette situation semble assez paradoxale dans le cadre d'une réforme qui tend notamment à uniformiser les méthodes de travail chez les pompiers mais, apparemment pas chez les dirigeants politiques.

En effet, les bourgmestres de la zone VHP ne peuvent déléguer et ne peuvent se faire remplacer sauf s’ils sont déclarés « empêchés ». Par contre, pour ce qui est de l’Intercommunale, ce sont parfois des conseillers communaux, parfois des échevins qui représentent leur commune alors qu’ils n’assument en rien la responsabilité de la sécurité dans leur entité communale. 

Comme le disait le président Boury, Liège a, en son temps, fait le forcing pour conserver une organisation telle qu’elle était en place. Une petite différence mais avec quand même des conséquences pour les représentants des communes, c’est que les réunions de la zone VHP sont des mandats gratuits, accomplis par les bourgmestres eux-mêmes dans la prolongation de leur mandat de bourgmestre tandis que les séances du Conseil d’Administration de la zone de Liège (Intercommunale) sont des mandats rémunérés parfois attribués à des conseillers communaux, des échevins, des présidents de CPAS...,comme l'expliquait le président Boury et comme l'indique le iste de l'Intercommunale.

La Zone de Liège au sein de laquelle seulement deux bourgmestres représentent leur commune

M. CAPPA Serge - PS

Président, Membre du Comité de gestion A.

Bourgmestre de Beyne-Heusay.

M. BEKAERT Francis - PS

Vice-Président, Membre du Comité de gestion A.

Président du CPAS de Seraing.

M. LHOEST Bruno - MR

Administrateur Délégué, Membre du Comité de gestion A.

Conseiller communal de Chaudfontaine.

M. CAMPSTEIN Léon - PS

Administrateur, Membre du Comité de gestion A. 

Echevin de Herstal.

M. NAMOTTE André - CDH

Administrateur, Membre du Comité de gestion A. 

Echevin de Herstal.

M. LIBERT Emmanuel - CDH

Administrateur, Membre du Comité de gestion A. 

Conseiller communal de Juprelle.

M. LEONARD Roland - PS

Administrateur, Membre du Comité de gestion A. 

Echevin de la ville de Liège.

M. MIKLATZKI Raphaël - MR

Administrateur, Membre du Comité de gestion A. 

Conseiller communal de la ville de Liège.

M. LEONARD Laurent - PS

Président du Comité de gestion B.

Echevin de Flémalle.

M. EL MOKTARI Yakhlef - MR

Administrateur, Membre du Comité de gestion B.

Echevin de Crisnée.

M. QUOILIN Jacques - CDH 

Administrateur.

Conseiller communal à Chaudfontaine.

M. POLESE Valter - PS

Administrateur, Membre du Comité de gestion B.

Echevin de Flémalle.

M. BOURLET Jean-François - MR

Administrateur. 

Président du CPAS d'Ans.

M. COENEN Thierry - ECOLO

Administrateur. 

Conseiller communal d'Ans.

Mme DUBOIS Nathalie - PS

Administrateur.

Echevine d'Ans.

Mme VRIJENS Caroline - CDH

Administrateur.

Conseillère communale de Bassenge.

M. BIHET Mathieu - MR

Administrateur. 

Conseiller communal à Neupré.

M. ALLARD Jacques - MR

Administrateur.

Echevin de Fexhe-Le-Haut-Clocher.

M. LHOEST Victor - PS

Administrateur. 

Conseiller communal de Herstal.

M. DREZE Fabrice - MR

Administrateur. 

Conseiller communal de la ville de Liège.

Mme FRISEE Nathalie - PS

Administrateur.

Conseillère communale de la ville de Liège.

M. GOFFIN Jean-Pierre - PS

Administrateur. 

Conseiller communal de la ville de Liège.

M. ANTOINE Laurent - CDH

Administrateur.

ECETIA.

M. GUCKEL Irwin - PS

Administrateur. 

Echevin d'Oupeye.

M. ROUFFART Gérard - MR

Administrateur. 

Conseiller communal d'Oupeye.

M. DEJON Francis - CDH

Administrateur. 

Bourgmestre de Saint-Georges/Meuse.

Mme GERADON Déborah - PS

Administrateur.

Echevine de Seraing.

M. NAISSE Grégory - PS

Administrateur. 

Conseiller communal de Seraing.

Mme BRUGMANS Dominique - PS

Administrateur. Membre du Comité de gestion B.

1er Echevine d'Engis.

M. THIEL Jean - ECOLO

Administrateur. 

Conseiller communal de Seraing.

Mme BRANDS Sandrine

Directrice de l'Administration.

Secrétaire Générale a.i.

M. LIESENS Christophe

Directeur des Ressources Humaines.

Secrétaire Général a.i.

Pour clôturer cette série d’articles destinés à mieux connaître et comprendre les difficultés et le fonctionnement des gens chargés de la sécurité, ci-après quelques lignes relatives aux objectifs de la  Réforme.

La réforme de la sécurité civile concerne les services de secours (sécurité non policière).

Son but est multiple :

  • réorganiser les secours à la population de manière optimale ;
  • renforcer davantage la sécurité des citoyens et du personnel de terrain ;
  • offrir aux membres des services de secours un cadre de travail de meilleure qualité (formation, matériel, procédures de travail...).

En outre, la réforme de la sécurité civile permettra :

  • une optimalisation budgétaire au profit de tous ;
  • une revalorisation du statut administratif et pécuniaire des pompiers professionnels et volontaires ;
  • des services de sécurité civile professionnalisés pour des interventions rapides et optimales.

L'arrêté royal du 2 février 2009 déterminant la délimitation territoriale des zones de secours découpe la Belgique en 34 zones de secours. Les zones constituent la structure d'organisation des futurs services d'incendie. Chaque zone comprend un certain nombre de postes de secours dont elle assure la gestion.

Les postes entre eux forment un réseau au niveau de la Belgique entière. La frontière des zones ne fera donc pas obstacle ni aux interventions ni aux collaborations avec d'autres postes qui pourront être appelés en renfort sur les lieux d'un sinistre.
La publication de cet arrêté royal revêt une importance capitale, car elle signifie que l'organisation des services d'incendie passera d'un système communal vers un système zonal.

Commentaires

  • Donc Monsieur Beltran ne sait se rendre aux réunions car car il ne lui est pas toujours possible de prendre congé auprès de son employeur?Il est pourtant rémunéré à plein temps comme bourgmestre , et grassement ,plus de 4000 euros par mois .
    Etre élu n'est pas un demi travail, ou alors il faut être rétribué à mi-temps .
    Même si son groupe n'est pas majoritaire, c'est une des prérogatives du bourgmestre de s'y rendre à ces réunions.
    La politique est, non devrait, être un sacerdoce et pas un moyen de s'enrichir.

  • Zéro présence en 2016 pour notre bourgmestre, même pas une seul fois, bonjour l'excuse, mais avec un jeton de presence attractif, notre bourgmestre trouverait peut être le temps de se rendre à ces reunions qui ne sont jamais que de sept par an.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel