Le point sur les suites de l’incendie du Broadway

Souvenons-nous, c’est le 11 avril 2015 que le Broadway a été incendié. Il y a donc très nettement plus d’un an.

Pour ce qui est du bâtiment, nous en avons suivi l’évolution après l’incendie. Il a tout d’abord été sécurisé puis abattu et enfin les décombres ont été enlevés. Tout cela a duré jusqu’en mars 2016 donc il a fallu à peu près un an pour rendre au site un aspect plus « présentable » pour les riverains.

Qu’en est-il de la suite juridique de ce dossier puisqu’il s’agissait manifestement d’un incendie criminel ?

C’est ce que nous avons demandé au propriétaire Luc Gaspar ce samedi 11 juin 2016.

Pouvez-vous nous dire où en est l’enquête ?

« L’instruction est toujours en cours mais j’ai l’impression que le dossier est à la traîne comme déjà expliqué dans un article paru dans La Meuse le 9 avril 2016. »

 

2016 04 09 br.jpg

« Dans cet article, il était notamment écrit que deux témoins s’étaient rétractés mais cette information n’était pas correcte. D'ailleurs, La Meuse du samedi 28 mai 2016 avait apporté une rectification. »

 

br2.jpg

Ces deux témoignages sont apparemment importants pour déterminer la vérité.

« Effectivement puisque ces deux témoignages ciblent une personne en particulier. Par ailleurs, je vous ai apporté une dizaine de pages d’attestations émanant de personnes différentes qui confirment cette piste. »

De fait, ces attestations sont apparemment très claires mais comment les avez-vous obtenues ?

« Au fur et à mesure du temps, plusieurs personnes sont venues me trouver spontanément pour me livrer certaines informations et je leur ai demandé de mettre leurs déclarations par écrit, ce que plusieurs ont accepté de faire. »

Et qu’avez-vous fait de ces écrits ?

« Je les ai transmis via mon avocat directement au juge chargé de l’instruction. Qui plus est, ces attestations parlent toujours de la même personne et se recoupent ce qui devrait, je l’espère, accélérer la gestion du dossier et lui donner une orientation définitive. Cela devient très urgent pour ma famille car le non-aboutissement du dossier fait que les assurances ne peuvent intervenir ce qui génère pour les miens une situation très critique pour notre vie de tous les jours. »

Et vous, sans dévoiler ce que vous ne pouvez pas et sans citer nommément quelqu’un, quel est votre point de vue sur les circonstances de cet incendie ?

« L’enquête a déterminé qu’il y avait deux départs de feu. Un dans la brasserie et un autre dans les escaliers menant aux appartements. Cela signifie à mon sens que l’incendiaire ne pouvait venir que de l’intérieur. »

Pourquoi de l’intérieur ?

« Parce qu’il n’est pas possible d’imaginer que quelqu’un ait pris le risque d’ouvrir la porte d’entrée et de monter les escaliers avec des bidons à la main et ainsi de risquer de rencontrer n’importe quel locataire, vu le jour, un samedi soir et l’heure puis de mettre le feu avant de ressortir en refermant la porte à clef. En effet, il a été constaté que toutes les portes du bâtiment étaient refermées à clef après l’incendie et qu'elles n'avaient pas été fracturées ou forcées. » 

 

Commentaires

  • En espérant que le VRAI coupable soit condamné.
    Que la personne accusée à tord soit innocentée publiquement.
    Et que les faux témoignages soient sanctionnés.

  • j'invite les pseudos témoins a se renseigné sur la gravité et les conséquences d'avoir fait un faux témoignage car je vais les poursuivre pour calomnie devant la justice et ils devront rendre des comptes

  • Je n aurai pas mieux dit.

  • Espérant que le vrai coupable soit condamné oui..
    Il ne faut pas aller trop vite car avec les " on dit que..." ( témoin peut très bien être de mèche avec le propriétaire ) .
    De nos jour les gens ce font bien souvent couilloner ( c'est mon avis )

  • Vous avez tout compris. Mais quand on connait des gens on se croit au dessus de la loi et bien non!!

  • Je pense que même si le propriétaire, est blanchi de tout soupçon? les rumeurs et ragots ayant bon train, le doute subsistera .Le jour de l'incendie il y avait une soirée karaoké de prévue au sein de l'établissement, elle a été annulée malgré la publicité faite sur ce même blog .Ensuite des clients de la salle de sport, disent que le jour de l'incendie le propriétaire enlevait de ses vitrines, les poudres et complément alimentaire, qu'il réclamait les abonnements .On entend de tous dans la commune, qu'il était ruiné , qu'il a fait du business avec des gens mafieux, bref on pourrait faire un roman .Alors simple rumeur de village, jalousie de la réussite ?Une chose est certaine quand on est le fils de l'ancien bourgmestre, et que l'ont réussi forcement les gens jaloux parlent, déforme, invente lance des rumeurs ,des ragots ...Ce qui est certain , c'est que cette histoire est bien triste .

  • Bonjour.
    Je trouve votre commentaire très pertinent,vous avez oublié dans les ragots que je vend de la drogue aussi.
    Dans les autres ragots,il faut savoir que je ne vendais pas de produits alimentaire ils étaient vendu par
    une personne indépendante et cette personne a décidé d'arrêté bien avant le sinistre.
    Pour ce qui est de la soirée karaoké,je ne me souviens pas de ce fait car je n'était pas le gérant de la brasserie tout ce que je peux dire de ce jour la femme du patron n'était pas bien car elle était enceinte et allait accouché quelques jours après,je crois que c'est a lui qui faut demandé pour cette soirée,pour ma part je fêtais chez moi les 19 ans de ma fille avec 15 personnes. Pour les abonnements de sport il faut savoir qu'ils vont de date a date ce qui veux bien dire que si votre abonnement fini le 20 je ne peux surement pas réclamé le 10.
    Il faut savoir aussi que aucuns journaux n'a cité de noms il y avait 8 locataires dans ce bâtiment et si des personnes se sentent mal a l'aise par rapport a cela je ne peux rien faire par contre je ne fais pas de cinéma que mon nom est cité en public ce qui me déçois est que mes enfants de 11 et 20 ans voient ses commentaires et j'espère qu'ils n'en verrons plus, mais je vous remercie encore de votre commentaire juste.

  • pour que tes enfants ne voient plus de commentaires c'est tout simple dis leur la vérité et tu verras cela seras moins dure pour eux que de la connaitre par les médias comprend mois bien je ne prétends pas que tu aille une responsabilité dans l'incendie c'est a l'instuction de le déterminer ou de te blanchir mais tu en as une dans le fait de porter des accusations mensongère et arrete de publier des conneries tu ne fais que retarder l'enquète quant aux attestations que tu fournis elles sont mensongère et seront traitée comme il se doit par le tribunal

  • bonjour je sus le dernier gérant de la brasserie et je tiens quand mémé a dire qu'il n'y a jamais de soirée karaoké annoncée ou organisée ni a cette date la ni a une autres mais enfin avant de balancer des trucs sur internet soyer sur de vos info merci

Les commentaires sont fermés.